Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda
Annéee :2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 1999 
 janvier 2021

Ce dimanche 24 janvier, trois séminaristes franchiront une nouvelle étape sur la longue route qui mène au presbytérat. Isaac Torres Julian, Joseph-François Nguyen Ban Hung et Joseph-Marie Tran Minh Thanh seront ordonnés diacre. Le premier est ordonné pour le diocèse de Namur, les deux suivants pour le diocèse de Thanh Hóa, au Vietnam. Vu le protocole sanitaire et le nombre réduit de personnes qui pourront être présentes, dans la cathédrale, l’ordination sera retransmise, en direct, via YouTube à partir de 15h.
Le 8 décembre dernier, la nouvelle tellement attendue arrivait : la Communauté des Béatitudes était érigée, par la Congrégation romaine des instituts de Vie Consacrée, comme Famille ecclésiale de vie consacrée de droit diocésain. Une communauté présente à travers le monde. Ils sont six frères (dont deux prêtres), neuf sœurs et onze laïcs à vivre à Thy-le-Château, à y accueillir des retraitants mais aussi à collaborer avec le diocèse.
Sœur Claudina, 37 ans, a rejoint Thy-le-Château et la Communauté des Béatitudes depuis un an maintenant. Dans un français impeccable et beaucoup de soleil dans la voix, Sœur Claudina raconte non seulement comment elle a quitté, son pays, le Mexique, mais aussi son changement de vie. Radical. Une vie, comme elle dit, où ''elle avait tout pour être heureuse.'' À quelques jours de la journée dédiée à la Vie consacrée (le 2 février) elle témoigne et encourage ceux et celles qui douteraient: ''N’ayez pas peur, dans l’appel qu’il (ndlr : le Seigneur) lance, il ne veut que notre bonheur.''
« Action Damien » repart en campagne contre la lèpre le dernier week-end de janvier. Pour soutenir les équipes médicales, les traditionnels marqueurs et, nouveauté cette année, des masques sont proposés à la vente. Une maladie encore très présente de par le monde et plus spécialement en Bolivie, au Sénégal et en Inde. Toutes les deux minutes, une personne apprend qu’elle souffre de la lèpre.
Le père Dominique Mathieu a été nommé le 8 janvier archevêque de Téhéran-Ispahan par le pape François. Belge, originaire d’Arlon, le père Mathieu a été provincial des Frères Mineurs conventuels en Belgique, avant d’être envoyé en mission au Liban en 2013.
L’idée avait été lancée il y a plusieurs années. Elle a muri pour devenir, aujourd’hui, réalité. Le Service de Catéchèse du Diocèse de Namur (SCDN) a son site internet. Un site qui, dans la forme se veut, pour reprendre les termes d’Isabelle Maissin, responsable du service, ''sobre et lumineux''. Quant au fond, il fourmille d’informations sans blablas. Avec un leitmotiv que l’on soit petit ou adulte, que l’on soit croyant ou pas… aider à faire prendre conscience du trésor qu’est l’Évangile pour s’en nourrir mais aussi, ensuite, pour le partager.
C’était en février dernier, l’abbé Chrétien Ekumé fermait l’église de Tintigny. Rien à voir avec la pandémie de coronavirus. L’église fermait ses portes pour permettre l’ouverture d’un important chantier de rénovation. Il vient de se terminer.
À l’heure du nouveau fuseau horaire Covid-19, tout a changé ! Pas de messe des familles, pas de crèche vivante avec les plus petits parés de peaux de moutons et autres ailes angéliques. Qu’à cela ne tienne, l’esprit de Noël devait exister, le cœur de Noël devait battre, la naissance dans la crèche de Bethléem devait rassembler !
Ils sont arrivés avec un peu de retard sur le calendrier mais avec des cadeaux et pas que pour l’Enfant Jésus. Melchior, Balthazar et Gaspard, les Rois mages, avaient rendez-vous, dimanche matin, à Jambes-Velaine. Une visite qui a encore été l’occasion d’une brève catéchèse pour les enfants du catéchisme.
Le pape François a annoncé via une lettre apostolique « Patris corde » que cette année serait dédiée à saint Joseph. L’occasion de le prier encore plus. Le pape a annoncé dans cette lettre apostolique que, chaque jour, il s’adressait au père nourricier de l’enfant Jésus.
À l’occasion de la Semaine de l’Unité 2021 (18-25 janvier), les chrétiens de toutes les Églises du monde sont invités à se pencher ensemble sur un thème commun et des textes bibliques, afin renouveler leurs efforts et leurs prières pour la réconciliation et l’unité des chrétiens. Le thème de la Semaine de l’Unité 2021, tiré de l’Évangile de Jean, 15, 1-17, est « Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance ». Un sous-thème est également proposé pour chaque jour de la Semaine. La pandémie qui secoue le monde perturbe également ce rendez-vous. Les rassemblements ne sont pas possibles. La communauté des moniales de Grandchamp a tout prévu pour nous guider dans la prière. Une brochure à télécharger ci-dessous.
Impensable, dans le contexte sanitaire actuel, de réunir prêtres, diacres, représentants des communautés religieuses, représentants des pastorales… pour la traditionnelle cérémonie des vœux. Alors, le diocèse a décidé de jouer la carte 2.0. Une vidéo a ainsi été réalisée à partir de séquences filmées, le plus souvent, avec un simple téléphone portable. Elle est maintenant diffusée via Internet sur le site du diocèse (www.diocesedenamur.be), les réseaux sociaux.
Merci pour votre collaboration ! Vous avez répondu, très nombreux, à notre appel et nous avons ainsi pu publier sur le site du diocèse des photos de paroisses dans leurs habits de Noël. De très belles réalisations. Comme ici à Sohier. Les petits comme les grands ne peuvent qu’être émerveillés devant ces lumières, cette crèche tout en finesse, en élégance. Avec l’enfant Jésus en cire. Chaque famille a aussi reçu en cadeau une lanterne. Ce n’est bien sûr qu’un exemple. Si ce n’est encore fait, prenez un peu de temps pour parcourir, à travers le site ou encore au fil des posts de la page facebook, le diocèse. Vous découvrirez ces crèches aménagées à l’extérieur qui n’auront pas manqué d’interpeller les passants pas toujours très concernés par cette naissance. Des paroisses ont aussi profité de la crèche pour y inviter des personnes devenues, aujourd’hui, bien malgré elles, incontournables, les soignants. Des crèches ont été bien sûr aussi installées dans les églises. Elles ont rassemblé, tout en respectant les conditions sanitaires, les familles et ont permis un temps de prière, de recueillement dans ce Noël décidément bien différent. Sur le site du diocèse, nous vous offrons une promenade lumineuse, joyeuse à travers les paroisses et leurs réalisations. L’occasion encore de s’émerveiller devant la créativité, l’ingéniosité… de tous ceux et celles qui n’ont pas ménagé leurs efforts. Autant d’idées à développer, en 2021, pour un Noël espérons-le plus traditionnel. Des photos ont aussi présentes dans l'article intitulé : ''Du nord au sud du diocèse, ce Noël 2020 se réinvente''.
Le 8 décembre dernier, le pape François annonçait le début d’une année dédiée à saint Joseph. Année qui se terminera le 8 décembre 2021. Saint Joseph, un saint qui occupe une place privilégiée dans le cœur de bien des chrétiens. Le pape a ajouté qu’il le priait chaque soir. Saint Joseph, un homme discret, réservé, très apprécié aussi des prêtres. Et quand en plus ces prêtres portent son prénom…
L’abbé Fabian Mathot aime, lorsqu’il a un peu de temps libre, assouvir sa curiosité… Lorsqu’il était plus jeune, les vacances familiales comportaient déjà un temps pour visiter une ville, un château, une église... Un intérêt qui ne le quitte pas. Très régulièrement, il nous emmènera, dans le diocèse, à la découverte de lieux pas toujours très connus. Aujourd’hui, on prend la direction de Floreffe. Floreffe avec son abbatiale… mais pas seulement.
Dans cette nouvelle série d’articles, j’aimerais vous emmener avec moi en balade dans notre diocèse, à la découverte de beaux endroits qui méritent un détour et où il fait bon de s’arrêter un peu. Ce mois-ci, je vous propose de faire arrêt à la chapelle Sainte-Renelde à Floreffe.
Ce Noël 2020, l’abbé Pascal Roger, doyen d’Arlon, n’est pas prêt de l’oublier. Pas plus que ses fidèles qui, pour cette messe de la nuit de Noël étaient réunis non pas dans une église mais bien dans leur voiture garée au parc des expositions d’Arlon.
Le secteur Aische-Dhuy a participé, avec les jeunes du patro Notre-Dame de Dhuy, à l’opération « boîtes de Noël ». Le principe est simple : prendre une boîte à chaussures et la transformer en coffre à trésors pour les personnes dans la précarité.
Les enfants sont toujours impatients de vivre l’Avent. Le traditionnel calendrier joue sans doute avec la friandise proposée au fil des jours un grand rôle. A Florennes, les enfants de maternelle ont découvert que l’Avent était un temps de préparation à Noël, un moment pour mieux vivre ensemble.