Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda
Annéee :2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 1999 
 décembre 2011

Monseigneur Rémy Vancottem passera le réveillon du 31 décembre parmi les membres de la Famille Myriam Beth'léhem, une communauté nouvelle installée à Jambes. Un réveillon autour de la Sainte Famille.
Les décorations de Noël qui ornent nos villages ont parfois une belle histoire. Si vous passez le soir sur la place du Vierly à Wépion, votre regard sera attiré par la fresque illuminée qui surplombe le porche de l’église, encourageant le passant à entrer non seulement dans l’édifice même mais aussi dans le mystère de Noël.
Le 26 décembre, les marcheurs se retrouveront à 18h dans la cour d’honneur de l’abbaye de Maredret. Guidés par Yves Van Cranenbroeck, webmaster du site Internet www.maredret.be, ils découvriront le village au détour de ses rues et ruelles. La participation est gratuite et un flambeau sera offert à chaque participant. Les fêtes de Noël à Maredret ne se limitent pas à cette marche...
Cette année encore, Mgr Rémy Vancottem recevra, au Séminaire de Namur, les prêtres, les diacres, les assistants paroissiaux et les membres de la Vie consacrée. Cette réception se déroulera le vendredi 30 décembre. Elle débutera, à 15h, par les Vêpres qui seront chantées à la chapelle du séminaire. Mgr Rémy Vancottem présentera ensuite ses voeux aux personnes réunies.
La 24 décembre, Mgr Rémy Vancottem présidera la messe de minuit à la cathédrale Saint-Aubain de Namur. Il y présidera encore le lendemain, la messe du jour de Noël. Et contrairement aux autres années, ces offices auront lieu dans une cathédrale chauffée par des convecteurs.
L'Evêché de Namur tient à réagir à l'information parue, ce mercredi 21 décembre, dans les pages du journal L'Avenir. Il y est fait état de l'arrestation de l'abbé Marcel Colignon, vicaire à Flawinne (1968 à 1980) et ancien curé de Surice. A 68 ans, l'abbé Colignon a été privé de sa liberté pour des faits de moeurs.
Entraide et Fraternité vient de recevoir un appel d'urgence de Sumpay, une ONG partenaire qui travaille aux Philippines. Le typhon Washi, qui s’est abattu sur le nord de l’île de Mindanao aux Philippines, a durement touché les communautés locales: 167.000 personnes ont été affectées par cette catastrophe, près de 20 000 familles ont été déplacées, sans compter les personnes mortes ou disparues. L'ONG a besoin de l'aide de chacun pour venir en aide aux Philippins, victimes de cette catastrophe.
Il aura fallu 6 journées entières pour l’aménager, 4 personnes pour installer les 18 sapins, et beaucoup de patience pour parfaire la décoration… La crèche de l’église Saint-Martin d’Arlon a tout pour attirer l’attention. Avec ses 10 mètres de large, elle occupe l’ancien chœur de l’église et attire chaque année de plus en plus de visiteurs sous le charme de cet aménagement hors du commun. Il est possible de la visiter tous les jours, entre 9h et 17h, jusqu’au 15 janvier 2012.
La journée de l’Afrique est l’occasion, pour Missio, de mettre en lumière la solidarité de l’Eglise de Belgique avec les Eglises de la région des Grands Lacs. Elle aura lieu le 8 janvier prochain et des collectes sont prévues dans les différentes églises du diocèse et du pays. La veille, Missio organise, à Namur, une conférence débat sur le thème: ''Crise financière et démocratie: réinventer l'Afrique''. Les enfants de chez nous sont aussi invités à être solidaires des enfants de là-bas. Ils sont invités, dans les paroisses à devenir ''Chanteurs à l'Etoile''.
Prenez vos précautions, du 2 au 6 janvier inclus 2012, le CDD (Centre Diocésain de Documentation) sera fermé au public. Ces quelques jours seront consacrés à l'inventaire annuel. Après cette date, l'équipe vous attend dans ses locaux du 11 b de la rue du Séminaire à Namur. Pour plus de renseignements: 081/24.08.20.
Le premier semestre est terminé pour les séminaristes et les étudiants qui fréquentent le Studium Notre-Dame, à Namur. L'occasion de se retrouver pour une fête précédée d'une Eucharistie. Elle a été présidée par Mgr Vancottem, évêque de Namur. Lors de la prière universelle, il a été proposé aux uns et aux autres de prier pour les victimes du tueur de Liège. Une soirée qui était encore placée sous le signe de la confiance. De la confiance dira le recteur Rochette en un Dieu qui nous aime et auprès de qui on sait trouver force et réconfort.
30.000 jeunes vont se rassembler à Berlin du 28 décembre au 1er janvier pour la 34ème étape du ''pèlerinage de confiance'' animée par la communauté de Taizé. Accueillis par les églises et les habitants de Berlin, les jeunes venus de toute l'Europe et aussi des autres continents vont chercher un élan vers une nouvelle solidarité. Les prières communes, des réflexions et échanges sur divers thèmes spirituels, sociaux, artistiques, politiques et économiques vont marquer cette rencontre qui se déroulera pour la première fois dans la capitale allemande.
Le Service Jeunes du diocèse de Namur propose aux jeunes de plus de 18 ans de vivre une semaine loin de la télévision, d'internet, du GSM... Une semaine, du 21 au 29 janvier, à passer à La Viale, un petit village de Lozère en France. La Viale, c'est le nom d'un village mais aussi de personnes proches de la Compagnie de Jésus et qui se sont constituées en Communion, la Communion de La Viale.
A l'occasion de ce Noël 2011, Monseigneur Rémy Vancottem, évêque de Namur tient à souhaiter, à chacun, une belle fête de la nativité. Il en profite également, à travers le message qu'il adresse, pour rappeler le rôle essentiel de la Vierge Marie. Mgr Vancottem apporte également dans ce message, sa réponse, à ceux qui pourraient croire que pour beaucoup Noël n'est que cadeaux, illuminations, repas à n'en plus finir....
Entre l'orgue et Firmin Decerf, c'est une belle histoire musicale. Une histoire qui dure depuis bien des années maintenant et pour le plus grand plaisir des mélomanes. Il vient de sortir un nouveau CD d'improvisation. Un enregistrement à offrir ou à s'offrir.
Philippe Vauchel se lance, gestes à l'appui, dans un extrait d'''Au nom de la mère'', le spectacle qu'il joue depuis quelques jours dans les églises. Rencontre avec un artiste bien de chez nous qui propose une autre approche de la maternité de la Vierge. Une réécriture de la nativité à partir du livre d'Erri de Luca.
Dans quelques jours, des affiches vont fleurir sur les murs et façades des maisons. Cette fois, il ne s’agit pas de publicité commerciale, mais d’une peinture de la Nativité. Une démarche inédite.
''Ça me fait mal'' explique le Père Nicola Iachini. Depuis 18 ans, il accueillait, dans l'église de la Praile, à Auvelais, des milliers de personnes. Des visiteurs, le plus souvent en famille, venus pour découvrir sa superbe collection de crèches. Il en possède plus d'un millier! Pour des raisons de sécurité, l'église de la Praile est aujourd'hui fermée. Cette année, les crèches ne sortiront pas du grenier où elles sont entreposées à l'exception d'une cinquantaine qui sont présentées à l'église Saint-Christophe, à Charleroi.
Les rues sont illuminées, les vitrines et les magasins regorgent de mille et une belles et bonnes choses... c'est certain, Noël approche. Cette féérie n'est malheureusement pas accessible à tout le monde. Alors, cette année encore, le Kiwanis se mobilise. Trois clubs Kiwanis organisent ces 17 et 18 décembre une vaste opération ''Noël Kiwanis dans la cité''. On compte sur vous pour déposer dans le bus de la solidarité des vivres, des jouets... Le tout sera redistribué, le jour même, à diverses associations qui apportent le soutien à ceux et celles qui vivent dans la précarité.
La course aux cadeaux a démarré, du moins pour les plus organisés, depuis quelques jours maintenant. Les CDD (Centre de Documentation Diocésain) de Namur et d'Arlon sont des lieux où, en toute quiétude, vous pouvez faire vos achats. Vous y trouverez des livres, des CD mais aussi des icônes, des crèches... Et à Namur comme à Arlon, une équipe est présente pour vous conseiller.
Astride Hild organise régulièrement des retraites de peinture d’icônes dans divers monastères de Belgique, de France et de Suisse. Iconographe diplômée par l’Eglise orthodoxe russe, elle vient d’installer à Gedinne un atelier permanent. L’atelier ''Saint-Joseph'' proposera diverses activités, dont une école de peinture d’icônes qui débutera ses activités le 10 janvier prochain. Une date choisie également pour la bénédiction des lieux par le curé de Gedinne, l’abbé Anastas Sabwe.
En mars dernier, soeur Marie-Victor soufflait les 100 bougies de son gâteau d'anniversaire. Une belle fête pour celle qui était entrée au carmel à l'âge de 20 ans. Soeur Marie-Victor s'en est allée samedi dernier. Ses funérailles auront lieu ce mardi 6 décembre à la chapelle du carmel de Floreffe.
L'unité paroissiale Wépion - La Plante va vivre intensément les prochaines semaines de l'Avent. Ainsi, ce week-end sera animé par la Fraternité de Tibériade. Une Fraternité qui a été fondée par Frère Marc (la photo). On retiendra encore le dimanche 18 décembre, un conte musical, à vivre pleinement en rejoignant l'église du Vierly.
Après une édition 2010 marquée par la neige, c’est la pluie qui s’était invitée ces 3 et 4 décembre à Warnach. Un marché à taille humaine dans ce petit village ardennais où quelques fermes et maisons traditionnelles entourent l'église, village structuré par de nombreux enclos en murs de schiste.
Cette année, Action Vivre Ensemble espère récolter 30.000 euros grâce aux collectes qui auront lieu, les 10 et 11 décembre, dans les paroisses mais aussi aux dons qui arriveront sur son compte. Une opération semblable sera menée également au niveau de la province de Luxembourg. Cet argent sera reversé à des associations sélectionnées sur base de leurs projets. Des associations qui soutiennent les victimes de la pauvreté, ceux qui se trouvent en situation précaire. Pour cette campagne, l'aide vise tout particulièrement les enfants. Elle est intitulée: ''Pour cet enfant, il y a un avant et un après.''
Cette année, pour la première fois, les soeurs de l'abbaye de Maredret profitent des dimanches de l'Avent pour nous aider à nous préparer à Noël. ''Nous voulons que les personnes puissent se rendre compte de la richesse et de la beauté de l'Avent'' souligne Mère Bénédicte, Abbesse (la photo). Elle est chargée, au fil des dimanches, des différents enseignements. Un exposé qui sera suivi, pour ceux qui le désirent d'un temps d'adoration du saint Sacrement et des vêpres.
Les concerts de midi se poursuivent au séminaire de Namur. Ce jeudi 8 décembre, le récital d'orgue sera signé Arnaud Van de Cauter. Un concert durant lequel il emmènera les mélomanes en Italie, berceau de la musique baroque. La promenade musicale passera encore par l'Allemagne du Nord qui a vu s'épanouir de nombreux organistes.
Juste avant la Journée internationale des Volontaires (5 décembre), la Plate-forme francophone du Volontariat (PFV) et ses 31 associations membres vont clôturer, en beauté, l’année européenne du Volontariat, le 3 décembre à Namur.
Nous vous proposons, pour ce mois de décembre, l'agenda des évêques: Mgr Rémy Vancottem et Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire.
Le diacre Luc Pagacz est le nouveau responsable pastoral de la Fédération Nationale des Patros (FNP). Nommé par les évêques de Belgique pour un mandat de trois ans renouvelable, il succède à l’abbé Marc Truyens, qui occupait cette fonction.
 novembre 2011

La Simplicité Volontaire vient du Québec. Cette nouvelle manière de vivre sa vie en privilégiant l'essentiel par rapport à l'accessoire gagne du terrain. Une journée lui est consacrée, le 17 décembre, à La Pairelle, à Wépion.
Le ''Notre Père'' était le thème proposé par les sanctuaires de Lourdes en cette année 2011. Lors des différents pèlerinages, les fidèles venus du monde entier ont cherché ensemble, en Eglise, comment mieux comprendre, et dès lors mieux prier cette belle prière que Jésus nous a laissée. L'évêque de Lourdes, Mgr Jacques Perrier, a demandé à chaque pèlerinage, dont celui du diocèse de Namur, d'écrire sa version du Notre Père et de l'afficher dans une niches de la basilique Pie X.
La FOCAP est la formation continuée des agents pastoraux du diocèse de Namur. Son but est l'organisation de formations pour les prêtres, diacres et assistants paroissiaux du diocèse. Elle propose également une formation de base pour acteurs pastoraux. Les 9 et 10 décembre prochains, elle organise à Ciney une session de deux jours de formation, animée par Edouard Herr, qui tentera de proposer une démarche chrétienne face à l’économie de marché, afin d’instaurer une société plus juste et plus fraternelle.
C’est le Père jésuite Tommy Scholtes nommé par les évêques belges qui sera dès le 8 décembre, leur nouveau responsable de presse et de communication.
Une semaine de ski, de randonnée ou de raquette. Un temps de détente pour se poser, se ressourcer, prier et célébrer. Spirit Altitude propose une semaine de vacances étudiantes du 21 au 29 janvier 2012. A la fois sportif et reposant, le séjour propose également un temps d’enseignements, de témoignages, de découverte de la Parole de Dieu… Un temps pour se poser la question ''quel chemin pour ma vie? comment répondre à l’appel du Seigneur?''
Les 17 et 18 décembre prochains, l'église Ste-Julienne de Salzinnes accueillera un moment de méditation et de témoignage sous forme de chorégraphie. Une chorégraphie proposée par des acteurs-danseurs de 3 générations sur le thème central de la foi des chrétiens: l’Incarnation de Dieu.
Ces 18 et 19 novembre 2011, la CIPL (Commission Interdiocésaine de Pastorale Liturgique) a organisé un colloque autour du thème ''Oser les sacrements aujourd’hui!'' Plus de 120 personnes ont répondu présent à ces deux journées animées par le Père Louis-Marie Chauvet. Enthousiaste, plein de vitalité et de dynamisme, il a captivé son public qui est reparti convaincu de la nécessité vitale de proposer les sacrements dans une société moderne en pleine mutation.
La rencontre européenne de jeunes, animée chaque année par la communauté de Taizé, aura lieu pour la première fois à Berlin, du 28 décembre 2011 au 1er janvier 2012. Environ 30.000 jeunes de toute l’Europe et d’autres continents se rassembleront pour cette nouvelle étape du ''pèlerinage de confiance sur la terre''. Après Bruxelles, Poznań et Rotterdam, cette 34ème édition de la rencontre européenne est une réponse à l’invitation des Églises catholique et protestante et de la mairie de Berlin.
Samedi dernier, au matin, en gare de Namur, 900 jeunes des patros des quatre coins de la Wallonie et de Bruxelles ont débarqué pour une journée de folie: le CRACS Day. Une grande journée d’animation dans la ville de Namur et à la Citadelle, avec en toile fond un projet citoyen.
Le festival international du film ''Extra & Ordinary People'', ce sont 32 films, des longs, moyens et courts métrages (documentaires et fictions) exceptionnels venant des quatre coins du monde sur le thème de réalités et capacités des personnes en situation de handicap. Parmi ces films il y aura la projection de l’''Épreuve des mots'', un film réalisé par L’Arche en France, suivie d'une rencontre avec Nicolas Favreau, le réalisateur du film.
Le Séminaire de Namur a le plaisir de présenter le troisième récital de la série des Concerts de midi. Il aura lieu le jeudi 24 novembre à 12H15 en la chapelle du Séminaire. Ce récital à deux voix sera l'occasion de découvrir Arnaud Hubert et Guillaume Houcke, tous deux étudiants de la classe d'orgue de Benoît Mernier et Arnaud Van de Cauter. Un concert gratuit pour vous offrir une pause culturelle sur le temps de midi.
L'Avent débute ce dimanche 27 novembre. Les Fraternités de Jérusalem nous proposent, cette année encore, de nous préparer à Noël en s'inscrivant à une retraite virtuelle. Chaque jour, du 27 novembre au 25 décembre, vous recevrez via votre ordinateur des textes qui seront accompagnés de commentaires. Une retraite en ligne qui connaît au fil des années un succès toujours plus grand. Le thème de cette route de Noël: ''Viens, Seigneur, viens nous sauver!''
Les 17, 18 et 19 novembre derniers étaient jours de fête à la clinique Ste-Elisabeth de Namur. Jeudi, c’était l’inauguration officielle de la nouvelle aile; vendredi, la messe de la fête de Ste Elisabeth, célébrée par Mgr Vancottem et suivie de la bénédiction des nouveaux bâtiments; et samedi, on fêtait les 90 ans de l’école d’infirmières.
Chaque soir, plus de 150 choristes accompagnent, sur scène, l’une des plus grandes stars du Gospel, Mister Didier Likeng… Avec cet artiste, vous voilà très vite plongé dans l'ambiance surchauffée du Gospel For Life. Des concerts sont programmés dans le diocèse: à Namur, Bastogne et Maredsous. Les bénéfices de ces soirées seront versés à Action Damien très impliquée, depuis des années, dans l'aide à apporter aux personnes qui souffrent de la lèpre, de la tuberculose. RCF, la radio chrétienne francophone offre 10 places pour ces concerts.
En cette fin d'année liturgique, dimanche du Christ-Roi, le diocèse de Namur a vécu sa troisième célébration au diaconat permanent. Stéphane Lapaille terminait la ''série'', entouré de nombreux confrères, à Han-sur-Lesse où le peuple des baptisés était réuni autour de Mgr Vancottem. Les diocèses francophones auront vu ainsi plus d'une douzaine de laïcs ordonnés en cette année 2011, pour la belle et grande mission du Ministère du Service.
Maud, Sylvie, Marion, Pierre, Christian et Romain vous invitent à partager, ce dimanche, un goûter. Un goûter pas comme les autres puisque ce sera l'occasion, pour ces jeunes de Philippeville, de partager, avec vous tous, leurs souvenirs des JMJ.
Nous sommes maintenant à quelques mois du 50e Congrès eucharistique international qui se tiendra à Dublin du 10 au 17 juin 2012. Le thème du Congrès, qui est aussi un pèlerinage international, est inspiré de St Paul et de Vatican II (Lumen Gentium, 7). Il s’intitule ''L’eucharistie, communion avec le Christ et communion avec les frères et sœurs''. Chacune des journées approchera le sujet d’une manière originale: Communion et mariage, Communion et ministère pastoral, Communion et réconciliation, Communion et souffrance, Communion et Parole de Dieu à la suite de la Vierge Marie. Les dimensions sociales de l’eucharistie y auront leur place: solidarité, partage, entraide, etc.
Beaucoup d'émotion chez les habitants de Jamagne comme chez Mgr Vancottem, le 11 novembre dernier. Cette date avait été retenue pour la consécration de la nouvelle église dont les travaux de construction sont terminés depuis peu. Cette église aux allures résolument contemporaines sera utilisée pour le culte mais elle pourra aussi accueillir des concerts, des expositions. La consécration d'une église reste un moment relativement exceptionnel. L'évêque a tenu à expliquer, à l'assemblée, la signification de chacun de ses gestes.
L’ordination diaconale de Stéphane Lapaille sera la dernière d’une série de trois pour cette année 2011 dans le diocèse de Namur. Elle aura lieu le 20 novembre prochain à 14h30 en l’église de Han-sur-Lesse. Même s’il s’est toujours senti chrétien, Stéphane a longtemps pris ses distances avec le catholicisme. Sa ''conversion'', comme il dit, c’est à Banneux qu’il va la vivre… Passionné par l’histoire ancienne de l’Eglise, investi dans de nombreux mouvements sociaux et féru de cyclisme, ce jeune retraité a décidé aujourd’hui de devenir diacre permanent.
''Mon aventure avec le Bon Dieu a commencé avec mon baptême'' explique Tanguy Rivière. Un Dieu à qui il a toujours été fidèle: ''Même à l'adolescence, je n'ai pas fait de crise, pas de rejet de la religion.'' Samedi, à la collégiale de Dinant, Frère Tanguy, prononcera ses voeux solennels. Un grand moment pour le jeune Frère mais aussi pour toute la communauté des Prémontrés de Leffe dont il fait partie depuis plusieurs années maintenant. A quelques heures de sa profession solennelle, Frère Tanguy est stressé par tout ce qui reste à faire: entre les carnets de la célébration à reprendre chez l'imprimeur, les répétitions et l'aménagement de la sacristie, les journées passent très vite, trop vite.
Le 27 novembre prochain, Bouillon fêtera la Saint-Eloi pour la 132ème fois. ''Si la tradition demeure, c’est parce qu’elle constitue d’abord un événement spirituel'', explique le doyen, l’abbé Michel Monseur. Comme l’an passé, pour que l’esprit ne reste pas uniquement confiné à la ville de Bouillon, tous les fidèles du doyenné sont invités à prendre part à la messe unique qui sera célébrée ce jour-là à 10h15 en l’église décanale.
Pour ce Te Deum du 15 novembre, le soleil est au rendez-vous tout comme un froid piquant qui colore les visages. C'est d'un pas pressé que le gouverneur Denis Mathen traverse la place Saint-Aubain pour gagner la cathédrale de Namur. Avec lui, plusieurs représentants du conseil provincial. La ministre Laruelle a elle déjà pris place dans la cathédrale. Mgr Vancottem qui présidait cette cérémonie d'hommage au roi a tenu à saluer chacun mais aussi à formuler un souhait: ''celui que le Seigneur aide à sortir le pays d'une crise qui dure depuis bien trop longtemps.''
Cortège d’enfants revêtus de la panoplie du légionnaire romain, d’autres munis de leur lanterne: voilà une bien belle escorte pour le cavalier saint Martin.
Ce mardi 15 novembre, jour de la Fête de la Dynastie, Mgr Rémy Vancottem présidera le Te Deum. Il sera chanté à la cathédrale Saint-Aubain, à Namur, à 9h45 pour se terminer à 10h15. L'horaire a été fixé pour permettre aux personnes désireuses d'assister, au Grognon, à l'hommage civil, de s'y rendre. Des cars stationnés sur la place Saint-Aubain vous y emmèneront.
Dans le cadre de la deuxième année consacrée aux sacrements, la CIPL (Commission interdiocésaine de pastorale liturgique) ouvre la saison automnale avec diverses propositions. Le 12 novembre ''Laissons-nous réconcilier avec la réconciliation'', dans le cadre des samedis de l’école de liturgie. Une semaine plus tard, les 18 et 19 novembre, un colloque ''Oser les sacrements aujourd’hui'', animé par le Père L.M. Chauvet, théologien, curé et auteur de plusieurs écrits sur les sacrements et la pastorale.
Un congrès marquant le 70e anniversaire de l’Oeuvre pontificale pour les vocations vient de se dérouler à Rome. Quelque 200 personnes en charge des vocations sacerdotales, évêques et prêtres, venus du monde entier, y ont participé. Ainsi l’évêque de Namur, Mgr Vancottem avait fait le déplacement à Rome pendant toute la durée du congrès.
On vient de fêter la réouverture officielle de l’Eglise de La Plante après de longs travaux de restauration: ils ont débuté il y a maintenant dix ans! Un chantier qui a aussi concerné le presbytère. L'occasion aussi de mettre à l'honneur, Monsieur Fernand Stasse et son épouse: ils ont reçu la médaille de Saint-Aubain. Depuis 40 ans, le couple ne ménage pas ses efforts pour la paroisse.
Son sourire aurait sans doute été un peu gêné. Lui, l'homme simple et discret aura réussi à réunir, autour de lui, des centaines de personnes. Pour les funérailles du chanoine Joseph Thibaut, la cathédrale Saint-Aubain était comble. Que ce soit Mgr Lamsoul doyen du chapitre, l'abbé Bayet - compagnon d'escapade sur les petites routes du Tyrol -, la famille, les représentants de la Communauté de l'Emmanuel tous décriront en des termes on ne peut plus chaleureux ce prêtre. Certains n'hésitaient pas à le montrer en exemple. Après 59 ans de vie sacerdotale, il vivait une foi sans faille.
Le chanoine Joseph Thibaut, 84 ans, s'en est allé le soir du jour de Toussaint. Un homme discret, simple et souriant que l'on rencontrait toujours au guidon de son fidèle vélo. Il aura arpenté le bitume namurois jusqu'à ce que la maladie en décide autrement. Ses funérailles seront célébrées, à la cathédrale Saint-Aubain de Namur, à 10h, ce samedi 5 novembre.
Le dimanche 13 novembre prochain, Wépion organise une ''Journée de l'Afrique''. Le but est de venir en aide aide à l'association EYORABI qui soutient les familles installées en zone rurle. Une messe sera célébrée, à 10h30, à l'église du Vierly par l'abbé Godefroid Munima. Suivra un repas, dès midi, toujours à Wépion mais à la salle de La Renardière.
Ce jeudi 10 novembre, le Séminaire de Namur invite les mélomanes, à prendre une pause de midi... musicale. Pour ce deuxième des ''Concerts de midi'', vous avez rendez-vous avec deux artistes, deux amoureux d'orgue: Aurélien Fillion et Yuko Wataya. Ils sont tous deux étudiants de la classe d'orgue de Benoît Mernier et Arnaud Van de Cauter.
Ce vendredi 11 novembre, à 20h, à l’église Saint-Martin d’Arlon, Philippe Vauchel, comédien talentueux, auteur et metteur en scène, présentera une lecture personnelle du livre d'Erri De Luca ''Au nom de la mère''. Il sera accompagné, à la guitare, par Pascal Chardome. Au cours du spectacle la chorale St-Martin interprétera trois poèmes d’Erri De Luca mis en musique par Vincent Hubert.
Il y a moins de 3 ans, les sœurs carmélites de Rochefort accueillaient en leur monastère trois religieuses venues d’Inde, membres de la Congrégation des sœurs de Béthanie. Dans 3 mois, leur mission à Rochefort s’achèvera. Leur départ sera un moment émouvant pour les carmélites qui s’étaient habituées à leur présence. ''Elles nous ont apporté beaucoup de joie et de rayonnement, explique la prieure, Sœur Marie-Noëlle. Elles ont travaillé en paroisse, elles nous ont donné de leur richesse, et nous ont appris que le corps pouvait aussi servir à la prière.'' Malgré ce départ, les sœurs carmélites continueront à mettre leurs locaux à la disposition des retraitants en quête de spiritualité.
Difficile d'oublier Pierre Favre avec sa longue barbe poivre et sel et des tatouages sur son crâne dégarni, son visage, ses mains... Et puis, l'homme se met à parler, à témoigner. Il raconte sa vie. Une vie paisible d'enfant calme presque trop timide jusqu'au moment où il a voulu être ''quelqu'un'' de différent. Pierre Favre est devenu un punk rockeur plongeant - en même temps - dans l'alcool, la drogue... Un jour, au plus mal, Pierre Favre a fait appel à ce Dieu qu'il avait enfoui au plus profond de lui. Aujourd'hui, sa vie c'est la prière. Membre du Secours Catholique, il va partout pour témoigner d'une vie sauvée par l'amour de Dieu. Une vie qui a longtemps été faite de désespérances avant d'avoir pour moteur l'espérance. Il était l'un des invités du Soul Quest Festival.
Le Soul Quest Festival était organisé à Malonne, en ce dernier week-end d'octobre. Pour l'occasion, les jeunes de l'endroit, déjà très actifs dans l'organisation de l'événement, vous proposent une sélection de photos d'ambiance. Troisième et dernier jour, dimanche 30 octobre.
Cela fait plusieurs années que le Conseil interdiocésain des laïcs (CIL) est engagé dans une démarche d'écoute de la base. Très vite, une convergence notable est apparue entre les différents témoignages recueillis, que ceux-ci émanent de pasteurs, de fidèles ou d'experts. Globalement, les catholiques sont plutôt insatisfaits de l'état actuel de l'Église en Belgique francophone. Et ils dénoncent des déficiences ou des dérives dans les pastorales qui y sont mises en oeuvre. Le livre que le CIL vient de publier aux éditions Fidélité sur base de ce long travail d'écoute ne se contente pas de décrire ou de dénoncer ce qui ne va pas; il propose également des lignes pour l'action.
L'école spirituelle de la foi de Maredsous se prépare à sa deuxième rentrée: elle aura lieu le samedi 12 novembre prochain. Sept samedis pour, à l'initiative du Père Daniel Mischler osb Maredsous, combler les manques de sa vie spirituelle. ''Comment en tant que baptisé peut-on évangéliser si nous n'avons pas été nous-mêmes évangélisés'' souligne le Père Mischler.
 octobre 2011

Dans le cadre d’une formation permanente, le doyenné de Fosses organise en la salle Saint Martin, place du Chapitre, 9 à Fosses, trois conférences sur la transmission de la foi. L'occasion de trouver des réponses aux questions que tous, un jour ou l'autre, nous nous posons.
A l'occasion de la fête de Saint-Hubert, les animaux étaient aussi les bienvenus dans la cathédrale Saint-Aubain. Parmi les fidèles, Junior et Cybelle, deux Jack Russel qui suivront -très sagement- toute la célébration. Ils seront ainsi les auditeurs privilégiés de la prestation des sonneurs de trompe. Des musiciens qui continueront à sonner, sur le parvis de la cathédrale, pendant le long défilé des animaux et des maîtres venus recevoir la bénédiction. Le chanoine Huet, l'archiprêtre de la cathédrale, relèvera que cette fête de Saint-Hubert fait partie de la religion populaire. Des hommes, des femmes demandent la protection de Dieu, la bienveillance du Seigneur pour des animaux qui occupent tant de place dans leur quotidien. Des animaux qui sont, souvent, des compagnons de vie. Les chevaux -les petits comme les grands-, les chiens -les très petits comme les très grands- étaient bien sûr les plus nombreux. Dimanche, on a aussi remarqué la présence d'un chat pas du tout impressionné, d'un furet et d'un rat!
Nous vous proposons, pour ce mois de novembre, l'agenda des évêques: Mgr Rémy Vancottem et Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire.
Le Soul Quest Festival était organisé à Malonne, en ce dernier week-end d'octobre. Pour l'occasion, les jeunes de l'endroit, déjà très actifs dans l'organisation de l'événement, vous proposent une sélection de photos d'ambiance. Deuxième journée, samedi 29 octobre.
Le Soul Quest Festival était organisé à Malonne, en ce dernier week-end d'octobre. Pour l'occasion, les jeunes de l'endroit, déjà très actifs dans l'organisation de l'événement, vous proposent une sélection de photos d'ambiance. Première journée, vendredi 28 octobre.
Il est un peu plus de 19 heures lorsque le Père Cantalamessa arrive dans la salle à manger du séminaire de Namur. Réservé, il semble un rien gêné lorsque des applaudissements saluent son entrée. Les séminaristes n'ignorent rien de ce Capucin qui, à longueur d'année, sillonne le monde. Ses prédications sont toujours très attendues. Depuis plus de 30 ans, il est aussi le Prédicateur de la Maison Pontificale. Ce vendredi, il avait rendez-vous avec les prêtres du diocèse pour leur journée de récollection. Ce samedi, il ira à la rencontre des jeunes qui participent, à Malonne, au Soul Quest Festival. Il leur redira que Christ est à l'oeuvre partout.
Une cinquantaine de personnes ont assisté ce jeudi 27 octobre au premier ''Concert de midi'' organisé à la chapelle du Séminaire de Namur. L’abbé Bruno Robberechts, professeur au Séminaire, a souhaité la bienvenue au public, avant d’accueillir Stéphane Mottoul qui était à l’affiche de ce premier concert. A 21 ans, le jeune organiste, étudiant de l’IMEP (Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie) a présenté le voyage musical qu’il proposait pour l’occasion, intitulé ''De Peeter Cornet à Jean-Sébastien Bach.''
Un récital de piano, ''Résolument Schubert!'', sera donné dimanche 13 novembre à Namur, en faveur du Télévie. Une organisation des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur.
La Toussaint approche à grands pas: un temps pour se souvenir de ceux qui sont déjà partis. Un temps pour réfléchir encore un peu plus sur sa propre vie. Le doyen d'Auvelais, l'abbé Philippe Masson a écrit un très beau texte, une parabole pleine de sagesse. A lire dans le journal Dimanche mais aussi sur le site du Diocèse.
Le ''Réseau Jeunesse Ignatien Belge'' a pour objet de proposer à des jeunes des activités et moyens de formation spirituelle et humaine par la pédagogie et la spiritualité ignatienne. Il organise et soutient un ensemble de 33 activités organisées ponctuellement pendant les vacances, ou plus régulièrement durant l'année. Après 20 ans d’existence, tous les partenaires du Réseau Jeunesse s’associent pour faire la Foire! Cela se passera le 12 novembre prochain dès 18 heures, au Collège Saint-Michel à Bruxelles.
Les jeunes affichent-ils sans réserve leur vie privée sur internet? Sont-ils imprudents quand ils fréquentent les réseaux sociaux? Et les adultes? Ne s’expriment-ils pas souvent plus facilement face à des inconnus qu’en présence de leur conjoint? Quel plaisir trouvent-ils à partager les petits potins de leur vie quotidienne à leurs ''amis'' virtuels? Internet a-t-il produit une société exhibitionniste? Et la téléréalité? Rejoint-elle les travers voyeuristes de tout un chacun? Toutes ces questions sont abordées dans le dernier dossier des Nouvelles Feuilles Familiales.
Ce jeudi 3 novembre, Saint-Hubert sera en fête. Toute une journée d'animations dans cette jolie ville des Ardennes pour fêter celui que l'on invoque contre la rage d'où la bénédiction des animaux. On oublie souvent que cet ancien évêque de Liège est aussi prié pour soulager les personnes nerveuses, anxieuses, surmenées. Jeudi prochain, à 11h, lors de la grand-messe chantée, le doyen de Saint-Hubert, l'abbé Philippe Goosse appliquera, sur le front, la relique.
La lutte contre la pauvreté, c'est un combat que Vivre Ensemble mène depuis des années. La 40eme campagne de sensibilisation à la lutte contre la pauvreté, l'exclusion sociale et les inégalités à Bruxelles comme en Wallonie débutera avec l'Avent: elle sera axée sur le sort des enfants en difficultés. Déjà ce vendredi, le 28 octobre, à Namur, aura lieu une soirée-débat sur le thème ''Aujourd'hui les inégalités! Demain, le Vivre Ensemble?'' Parmi les intervenants Christine Mahy, présidente du Réseau belge de Lutte contre la pauvreté, l'abbé Jean-Claude Brau et Philippe Vauchel. Un comédien bien de chez nous avec un coeur ''gros comme ça''.
Ils aiment chanter, jouer d'un instrument de musique. Un talent qu'ils vont mettre au service des festivaliers de la deuxième édition du Soul Quest Festival. Un festival qui aura lieu du 28 au 30 octobre prochain à Malonne, au collège Saint-Berthuin. Ces chants répétés longuement seront repris lors des différentes eucharisties de ce week-end. Un soin tout particulier a été apporté à la prière du matin, aux laudes. Ces répétitions ont eu lieu, il y a quelques jours, à Ciney, chez Famille Marie Jeunesse.
''Pascaline, l’Église me demande d'ordonner diacre votre mari. Acceptez-vous tout ce que le diaconat qu'il va recevoir apportera de nouveauté dans votre couple et votre vie de famille?''. Pascaline, l’épouse de Willem répond à Mgr Vancottem: ''Oui, je l'accepte.'' Un engagement qui a eu pour cadre, ce dimanche, la très belle église de Faulx-les-Tombes.
2012 sera une grande année pour les habitants de Fosses. 2012 est l'année de la Marche Saint-Feuillen, une marche septennale qui n'a donc lieu que tous les sept ans. Dès ce dimanche, ce 30 octobre, la paroisse et la Confrérie Saint-Feuillen rendront hommage à leur saint patron. Feuillen ce moine venu d'Irlande étant mort le 31 octobre 655. Ce sera aussi l'ouverture de ''l'année Saint-Feuillen''. Une messe solennelle qui aura lieu à 11h, à la collégiale et qui réunira des représentants de nombreuses confréries mais aussi des Compagnies de la Marche Saint-Feuillen.
Ce dimanche 23 octobre avait lieu une après-midi de rencontre des familles et des amis des séminaristes, au Grand Séminaire de Namur. Etaient invités les parents, proches, amis de la trentaine de séminaristes issus des diocèses de Namur, Tournai, Liège et Malines-Bruxelles. Pour beaucoup, c'était l'occasion de découvrir les lieux et le cadre de vie de leur fils, frère ou ami.
L’abbaye de Maredsous a vibré d’un bel enthousiasme ce dimanche 23 octobre. Une assistance nombreuse a pu goûter aux chants et musiques venus de diverses traditions spirituelles. Les interventions de différentes confessions ont accompagné celles du cardinal Danneels et du Père Abbé Bernard Lorent lors de ce rendez-vous interreligieux qui commémorait à Maredsous la Rencontre d’Assise initiée par Jean-Paul II en 1986.
On a coutume de dire que la foi déplace des montagnes. Elle permet aussi de faire preuve de beaucoup de patience! Ainsi à Jamagne, dans l'entité de Philippeville, il aura fallu plus de trente ans pour voir aboutir le dossier de construction de la nouvelle église. Actuellement, il ne s'agit encore que d'un bâtiment qui sera destiné au culte. C'est à partir du 11 novembre prochain, jour de sa consécration par Mgr Vancottem, l'évêque de Namur qu'elle pourra être appelée église. Une église consacrée bien sûr au culte mais qui accueillera aussi dans ses murs des concerts et des expositions. Une réalisation qui a été subsidiée à concurrence de 500.000 euros sur des dépenses totales qui s'élèvent elles à 830.000 euros.
A 58 ans, Herman Covens, diacre permanent dans le diocèse de Namur, s'en est allé. Durant plusieurs années, cet homme discret, efficace et d'un immense courage face à la maladie a été au côté de Mgr Léonard, alors évêque de Namur, pour les célébrations épiscopales. Au départ de celui-ci, il a continué à être régulièrement présent pour les célébrations dominicales, à la cathédrale Saint-Aubain.
Tous les mélomanes étaient au rendez-vous. L'orgue de l'église Saint-Maximin de Gesves est tout simplement exceptionnel alors lorsqu'il est entre les mains d'un artiste, il ne s'agit pas de manquer le moment. L'orgue a été fabriqué dans les mêmes ateliers que celui de Notre-Dame de Paris, chez Cavaillé-Coll. Et depuis, hormis l'électrification et la soufflerie, tout est toujours d'époque.
C'est Stéphane Mottoul qui est à l'affiche du premier de la série des Concerts de midi au Séminaire de Namur. Cet étudiant de l' IMEP (Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie) a choisi de vous emmener en voyage. Un voyage qui partira de l'Italie et vous emmènera, 45 minutes plus tard, en Thuringe, en Allemagne. Pour réussir cette performance, il ne pouvait s'agir que d'un voyage musical intitulé ''De Peeter Cornet à Jean-Sébastien Bach''. Rendez-vous ce jeudi 27 octobre, à 12h15.
En couverture de ce nouveau numéro, une image qui a fait le tour du monde, celle du pape Benoît XVI, aux JMJ de Madrid, interrompu dans son discours par la pluie et le vent. Comme le dit l’abbé Bruno Jacobs dans son éditorial: ''le Pape tiendra bon… il perd sa calotte, mais pas son calme ni la confiance… Ainsi en va-t-il de l’Eglise: souvent prise dans les tempêtes de l’actualité, secouées par les vents et les pluies, elle est fondée sur le Roc.'' Entre autres sujets, le dernier numéro de ''Pâque Nouvelle'' pose la question de la misogynie présumée de Saint Paul et aborde le thème des personnes divorcées remariées.
Dans un article précédent, nous évoquions la deuxième édition du Soul Quest Festival qui se tiendra du 28 au 30 octobre prochains. Trois jours durant lesquels les jeunes de 16-30 ans pourront revivre l’esprit de prière et de partage déjà expérimenté aux JMJ de Madrid. Trois jours de rencontre, vécus dans l’esprit d’un ''grand camp'', avec au programme plusieurs ateliers et la participation de nombreuses personnalités. Avec d’autres jeunes de Malonne, l’abbé Stéphane Décisier, Rémi et Antoine préparent activement l’événement. Entre l’organisation pratique, et la promotion du festival sur Youtube, il y a du pain sur la planche!
C’est sous le patronage de Saint François d’Assise qu’a eu lieu cette année la marche des 12-14 ans à Maredsous, organisée par le Service Jeunes du diocèse de Namur (ex-Coup de Pouce). Malgré un ciel de plomb et quelques averses, la joie et la bonne humeur étaient réellement présentes sur les visages et dans les cœurs des jeunes, le samedi 8 octobre dernier.
Le samedi 8 octobre, 90 jeunes ont participé à un grand Flashmob organisé par la Communauté de l’Emmanuel place de l’Ange, en plein coeur de la ville de Namur afin d’annoncer le Soul Quest Festival qui aura lieu les 28-29-30 octobre prochains à Malonne. Ces jeunes ont partagé une super expérience, joie, ambiance, sur de la bonne musique, en particulier PUSH qui sera en concert lors du Soul Quest Festival.
Profiter du temps de midi pour s'offrir une pause musicale... une idée sympathique qui se concrétisera à partir du jeudi 27 octobre prochain. Ce sera le premier d'une longue série de ''Concerts de midi'' qui se dérouleront tous dans la chapelle du Séminaire de Namur. L'orgue de ce séminaire, récemment restauré par Rudi Jacques, sera ainsi mis en valeur. Ce sont les professeurs et les étudiants de la classe d'orgue et des classes de musique de chambre de l'IMEP (Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie) qui vous offriront ce moment musical. Chaque concert -gratuit- débute à 12h15 et se termine à 13h.
Week-end biblique, activités Foi & Nature, temps de partage, animation spirituelle pour les plus jeunes, stages d'initiation à la réalisation d'une icône... Les activités proposées par le Centre spirituel Don Bosco de Farnières (Grand-Halleux) portent la marque de Don Bosco: une spiritualité conviviale, à la portée de tous, ancrée dans la Parole de Dieu et dans la culture contemporaine. Elles conviennent particulièrement aux familles... enfants et adolescents bénéficient d’une animation adaptée.
Après Thierry Cheniaux en septembre, et avant Stéphane Lapaille en novembre, c’est au tour de Willem Kuypers d’être ordonné diacre permanent. La cérémonie aura lieu le 23 octobre prochain à 14h30, en l’église de Faulx-les-Tombes. À quelques jours de son ordination, Willem revient sur quelques temps forts de son parcours personnel: son engagement dans la spiritualité ignatienne, sa formation à Rochefort et son intégration dans la communauté diaconale. Il évoque aussi le choix de sa double mission: la poursuite du chantier paroissial du doyenné d’Andenne, et son rôle d’animateur à l’ESDAC au service des groupes.
La paroisse de l'abbé Maurice Abel ne cesse de grandir. Il y a 40 ans, sa paroisse de Salvador, au Brésil, comptait 40.000 habitants. Aujourd'hui après redécoupage et arrivée massive de nouveaux habitants, elle en compte 100.000! Les favelas y poussent sur la moindre parcelle de terrain libre: les familles s'installent avec l'espoir que la vie sera meilleure en ville qu'à la campagne. C'est en juin 1969 que l'abbé Abel est parti au Brésil. Son frère Jean, lui aussi prêtre, l'y rejoindra. Chargé au départ de la formation des prêtres brésiliens, l'abbé Maurice Abel a animé la paroisse avant de coordonner les communautés écclésiales de bases chargées d'évangéliser. Et le travail est considérable. ''Si 70% des Brésiliens se disent catholiques, ponctue l'abbé, cela ne signifie pas qu'ils pratiquent: la situation est assez comparable à celle de la Belgique.''
Internet concerne tous les chrétiens. Qui ne l'utilise pas pour communiquer et parler de Dieu? En quarante questions, Jean-Baptiste Maillard, auteur de Dieu est de retour, la nouvelle évangélisation de la France aux Editions de L’Œuvre (2009), revient avec ce nouveau livre: Dieu et Internet*, pour nous partager son expérience du réseau des réseaux.
Succès de foule ce dimanche à l’église du Vierly à Wépion à l’occasion de la fête paroissiale annuelle. Un dimanche où un paroissien a été mis à l'honneur. Jesús Gonzáles Mohino, un guitariste classique de renommée internationale, s'est vu décerner par le quotidien ''Las Tablas'', journal de sa ville natale de Daimiel, en Castille, un prix. Il a été fait, en 2006, ''Daimielénois de l'année''. Jamais l'artiste, wépionnais d'adoption, n'avait eu l'occasion d'aller chercher son prix. Les Espagnols sont venus le lui remettre à l'issue de la messe dominicale. Un moment en émotion et en musique.
Les Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix (FUNDP) et la coordination des collèges jésuites, fêtent, ces 19 et 20 octobre, le 400ème anniversaire de la présence des jésuites à Namur. Au programme dont une destinée au grand public et consacrée au patrimoine religieux à Namur.
Sous l'impulsion de l'Equipe de Secteur et du Conseil de Secteur de Namur Nord, 50 personnes des 11 paroisses du Secteur de Namur Nord se sont retrouvées au Centre Spirituel de La Pairelle afin de programmer l’année pastorale 2011-2012. Il s’agissait principalement d’échanger ensemble et de regarder le vécu des paroisses à la lumière de l’Evangile et ce, en construisant une communauté de foi désireuse d’annoncer, de célébrer et de vivre l’heureuse nouvelle de Dieu.
Les 15 et 16 octobre, de 10 à 18h, Marie-Louise Boulenger exposera estampes, aquagraphies et Batiks à l'Espace Mazy, 45, rue du Ranil à Mazy. Les oeuvres seront vendues au profit du projet ''Promotion des soins de santé primaires'' de l'association Bé-Ngoté de Berbérati en Centrafrique. Un projet mené en partenariat avec ''Solidarité-Berbérati'' et l'abbé Philippe Coibion.
Samedi dernier, 300 visiteurs de malades se retrouvaient au collège Notre-Dame de la Paix à Erpent pour vivre la journée organisée par la Pastorale Interdiocésaine des Visiteurs de Malades, journée de formation et de ressourcement. Le thème de cette rencontre: ''Joie de visiter''. Myriam Tonus, théologienne, auteur de nombreux livres était la conférencière de cette journée. Elle redira l'importance du rôle de visiteur de malades. Un homme, une femme qui s'intéresse à l'autre qui souffre. Un homme, une femme qui sait, par sa présence, réconforter, aimer...
L'abbé Olivier Bonnewijn est l'invité, le dimanche 16 octobre prochain, de la Pastorale familiale diocésaine Namur-Luxembourg. Une pastorale qui, pour ce rendez-vous de l'automne a choisi de réunir les personnes séparées ou divorcées non remariées. Une journée qui se passera, à Namur, en compagnie de l'abbé Olivier Bonnewijn. Professeur à l'IET, il est aussi l'auteur de plusieurs livres dont un intitulé ''Parents aux lendemains du divorce''.
''Une Ardeur qui chante'' donne rendez-vous aux catéchistes, choristes, organistes... le samedi 22 octobre prochain de 14h à 17h, en l'église Saint-Martin à Arlon, dans les locaux de la chorale. L’après-midi sera consacré aux chants des dimanches ordinaires de l’année B.
''Je me suis habitué à ne plus dire septante mais bien soixante-dix comme quatre-vingt-dix et pas nonante. Malgré cela, ils entendent bien, à mon accent, que je ne suis pas de chez eux!'' lance l'abbé Michel Vannoorenberghe. Originaire de Ypres, il a longtemps vécu, avec sa famille, à Sauvenière. Prêtre, il a exercé son ministère à Spy avant de devenir doyen à Fosses-la-Ville. A l'âge de la retraite, l'abbé Vannoorenberghe a quitté le diocèse de Namur pour un diocèse bien plus ensoleillé, celui d'Aix-en-Provence. Outre le soleil, il a découvert, à quelques kilomètres de Marseille, une autre manière de ''faire église''. En France, les laïcs prennent en charge les funérailles, préparent les offices, s'occupent de la catéchèse... Rencontre avec un retraité très actif.
Il y a quelques jours à Liège: plus de 700 personnes étaient présentes pour fêter 120 ans de présence salésienne en Belgique. Le Recteur majeur des salésiens de Don Bosco et de toute la famille salésienne au niveau mondial ont présidé l’eucharistie d’action de grâce. Quatre salésiens ont encore prononcé leurs vœux perpétuels dans ses mains.
Il y a quelques mois d'ici nous avions eu l'occasion de rencontrer Rudi Jacques. Il était en plein travail. Il mettait alors, dans son atelier de Maurenne (Hastière) la dernière main à l'orgue du Sablon. L'orgue a quitté l'atelier pour Bruxelles et l'église Notre-Dame au Sablon. Un concert inaugural est prévu le 22 octobre prochain à 20h.
Le Centre religieux universitaire (CRU) de l’Université de Namur recevra, ce mercredi 12 octobre à 20h15, Tim Guénard. Militant chrétien, écrivain et éducateur, il témoignera de son expérience de vie marquée par la violence et la résilience, c'est-à-dire la capacité à surmonter un traumatisme. Le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, à l’origine de ce concept, a d’ailleurs préfacé le livre ''Tagueurs d'espérance'' de Tim Guénard. Un message et une rencontre qui touchent particulièrement les jeunes en fin de secondaire et à l'université, mais qui ne laisseront personne insensible.
Pour la 11ème année consécutive, des enfants de 8 à 12 ans, venus du diocèse de Namur, se sont retrouvés à Maredsous pour y vivre la Fête de la Foi. Le thème retenu pour cette édition était ''Marie, chemin vers Dieu''. Grâce aux ateliers organisés sur l’esplanade de l’abbaye, les enfants et les jeunes qui se préparent à la Profession de Foi, ont pu participer activement à la découverte de la personne de la Vierge Marie. L’après-midi s’est terminé par un moment de prière dans l’église abbatiale, animé par Théo Mertens. A.S.
La rentrée a été particulièrement importante pour la communauté chrétienne de Haversin. Une célébration festive a été organisée en l’église d’Haversin à l’occasion de l’arrivée de l’abbé Jean-Pierre Bakadi, le nouveau prêtre.
Chaque année, le premier dimanche d’octobre, les Pèlerinages Namurois rassemblent à Beauraing les pèlerins de Lourdes ou d’ailleurs, les Amis de Lourdes et les hospitaliers de Lourdes et de Beauraing pour clôturer la saison sous le regard de Marie. Sous un ciel d’un bleu resplendissant et marial, les pèlerins se sont retrouvés dès le matin pour écouter l’abbé Jacques Gilon, ancien recteur des sanctuaires. En présence de Mgr Vancottem, l’abbé Gilon a développé le ''Notre Père'', thème qui avait été retenu cette année à Lourdes.
Emotion et recueillement ce dimanche 2 octobre à Tintange. L’abbé Léopold Neysen était de retour dans ce petit village ardennais de la commune de Fauvillers. Il se devait de célébrer son jubilé sacerdotal -il a été ordonné il y a 70 ans- en cette paroisse où il fut curé pendant plus d’un demi siècle.
La fête de saint Hubert aura lieu, le dimanche 30 octobre prochain, à la cathédrale Saint-Aubain à Namur. Le chanoine Jean-Marie Huet, archiprêtre de la cathédrale procédera, à l'issue de l'eucharistie, depuis le parvis, à la bénédiction des pains et des animaux.
Un parcours théologique de base à l’initiative de plusieurs paroisses du grand Namur.
Alors que certains mouvements de défense du droit à la Vie, tels que ''Pro-Life'' ou ''Marche pour la Vie'', bénéficient d’une couverture médiatique, d’autres initiatives, plus discrètes, œuvrent aussi dans le même esprit, celui de promouvoir l’accueil de la Vie, reçue comme cadeau de Dieu, même si elle est abîmée, décrépie ou fragile. A Salzinnes, tous les mercredis soirs, un groupe d’une quinzaine de personnes se réunissent pour un temps de prière et d’adoration. Ingrid et Catherine font partie de l’équipe de 6 femmes qui a lancé le projet. ''Il ne s’agit pas de nous réunir pour juger qui que ce soit, expliquent-elles, mais pour demander au Seigneur d’ouvrir les gens à la beauté de la Vie.''
Depuis des années, Missio mène un important travail: faire connaître les communautés d'Eglise réparties dans le monde. Cette année, l'accent sera mis sur les chrétiens du Moyen Orient. De l'argent sera récolté pour soutenir différents projets. Missio, depuis le départ, veut aussi sensibiliser, aux missions, les enfants de chez nous. Leur faire prendre conscience que la mission du baptisé est de s'intéresser aux autres, de les aider. Une journée aura lieu le 22 octobre prochain à Beauraing.
Communiquer, un terme très à la mode. Et dans l'Eglise aussi, il s'agit de faire connaître les actions qui sont entreprises, les solidarités existantes... Cela passe bien sûr par les canaux habituels: bulletin paroissial, site internet paroissial... Le but est de sensibiliser un nouveau public, un public plus large en passant par des médias ''généralistes''. Dans le cadre du Dimanche des médias, le Service Communication du diocèse de Namur a proposé un après-midi pour apprendre à rédiger une annonce et à l'envoyer aux journaux, à répondre à une interview...
L'Association belge des Amis de Saint Jacques de Compostelle a 25 ans. Elle fête cet anniversaire en présentant une exposition à Bruxelles et en invitant quelques grands noms du voyage-pèlerinage. Quand art et spiritualité s'entrecroisent...
Parallèlement à une carrière d’enseignant dans les collèges jésuites et à un ministère pastoral dans l’entité d’Yvoir, le père jésuite Pierre Defoux a développé, sa vie durant, un talent artistique qui s’est exprimé dans les disciplines les plus variées: peinture, vitraux, sculpture, dessin, illustrations pour l’édition, affiches, bande dessinée, théâtre, architecture d’intérieur, et surtout, depuis 1988, céramique. Le Centre Culturel de Godinne organise une exposition rétrospective de son œuvre.
Pour sa nouvelle saison, ''Paroisses Chantantes'', la commission de chant liturgique au service des communautés paroissiales, souhaite aller dans le sens du chantier paroissial et rassembler les forces vives des chorales de différents lieux du diocèse. Le samedi 15 octobre prochain, les chefs de chorale, choristes, musiciens, prêtres, animateurs d’assemblée ou paroissiens de la région, sont les bienvenus en l’église décanale de Bouillon, de 13h30 à 17h. Le thème choisi pour cet après-midi est ''Chants d’Espérance''... pour la Toussaint, les funérailles et autres circonstances
En 1986, le pape Jean-Paul II avait pris l'initiative de cette rencontre d'Assise pour y convier les religieux du monde entier à prier ensemble pour la paix. Le pape Benoît XVI a choisi d'ouvrir la prochaine commémoration, aux non-croyants, selon le thème Pèlerins de la vérité, pèlerins de la paix. L'anniversaire sera commémoré le 23 octobre à Maredsous mais d'autres rendez-vous sont prévus.
Nous vous proposons l'agenda des évêques: Mgr Rémy Vancottem et Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire.
 septembre 2011

La paroisse Saint Martin de Leuze (Secteur de Leuze - Doyenné de Leuze) vient de vivre une journée qui restera gravée dans bien des mémoires. Les malades et les moins valides du doyenné avaient rendez-vous pour ''leur'' journée annuelle. Ils étaient 146 à participer, à vivre pleinement ce moment à travers l'eucharistie mais aussi grâce à la belle convivialité qui a régné.
Entré en 1999 à l'abbaye Notre-Dame de Leffe, Frère Hervé s'est confié à l'agence Apic sur la naissance de sa vocation et décrit le quotidien d'un chanoine régulier prémontré.
Comme chaque année, durant les mois de juillet et d'août, la paroisse de Leuze offre l'apéro après la messe du dimanche matin. Une initiative très appréciée qui s'est clôturée par un repas.
Niché sur les hauteurs de Wépion, Le Centre Spirituel Ignatien ''La Pairelle'', fêtait ce 24 septembre ses 40 ans. Un anniversaire célébré dans la convivialité auquel l'évêque de Namur a apporté son soutien en présidant l'eucharistie. En présence du P. Provincial Franck Janin, et du directeur du Centre, le P. Etienne Vandeputte, la journée s'est égrenée sous un soleil généreux au rythme des ateliers et d'un repas familial avant de s'éteindre sous les lampions d'une soirée folk.
''La Cabane du bon Dieu'' est un très beau reportage de François Lespes sur Tibériade et sa fraternité. Il sera diffusé le 3 octobre prochain (à 20h30) sur la chaîne française Kto.
Une maille à l'endroit, une maille à l'envers... C'est parti pour réaliser de mignons petits bonnets destinés à coiffer des bouteilles de smoothies ''Innocent'' (smoothies 100 % naturels). En effet, ''Innocent'' lance pour la première fois en Belgique une vaste opération de solidarité: le Tricothon et elle a choisi de mener cette campagne avec Vivre Ensemble, pour la partie francophone du pays. Un atelier tricot aura lieu, à Namur, le 13 octobre.
A l'occasion de la rentrée scolaire, l'abbé Ganty, vicaire épiscopal en charge de l'enseignement a tenu à s'adresser aux professeurs. Aux professeurs à qui il reprécisera que le cours de religion dispensé dans le réseau officiel ou dans le libre est identique. Il encouragera par contre les enseignants, à marquer la spécificité du réseau, en organisant des célébrations liturgiques ou paraliturgiques. Message aussi à ne pas se décourager. ''A cet âge-là dira l'abbé Ganty, les jeunes peuvent changer très vite dans leur foi: un jour, ils croient... le lendemain, ils abandonnent toutes convictions.'' Et l'inverse est aussi vrai.
Ce dimanche 25 septembre à Marche-en-Famenne, Mgr Rémy Vancottem a ordonné Thierry Cheniaux diacre permanent. Une bonne vingtaine de diacres et de prêtres entouraient l’évêque pour ce moment important dans la vie du diocèse et du doyenné. Thierry Cheniaux, marié et père de deux grands enfants, aura pour mission de veiller à une certaine humanisation de la finance dans la banque où il travaille. Il poursuivra aussi l’accompagnement des fiancés qui veulent recevoir le sacrement de mariage et il sera encore une sorte d’antenne de l’Eglise dans son quartier de Marche.
Les Namurois et Notre-Dame du Rempart, l'histoire d'une dévotion qui traverse les siècles. Notre-Dame du Rempart est le sanctuaire par excellence de la piété mariale des Namurois. Dimanche encore, durant tout l'après-midi, de très nombreuses personnes sont venues réciter le rosaire dans la chapelle du Rempart. Une chapelle qui a connu plusieurs implantations avant de finalement être construite au Rempart de la Vierge, en face du parc Louise-Marie. En fin de journée Notre-Dame du Rempart, portée par des séminaristes, a quitté la chapelle pour rejoindre la cathédrale. Une procession qui s'est déroulée sous un beau soleil automnal.
Il y a quelques jours, au moment de la rentrée scolaire, la Conférence épiscopale s'est positionnée quant à la ''confesionnalité'' des cours de religion. Cette caractéristique du cours, écrit l'abbé Ganty vicaire épiscopal chargé de l'enseignement dans le diocèse, a une implication sur le choix des titulaires et sur l'octroi du ''visa du chef du culte''''. Ce communiqué est signé de Mgr Guy Harpigny, évêque de Tournai mais aussi évêque référendaire pour le cours de religion catholique dans la Fédération Wallonie-Bruxelles. épiscopal chargé de l'enseignement soujhaite
Ce dimanche 25 septembre sera celui du dimanche des médias catholiques. L'occasion de demander à Mgr Vancottem, évêque du diocèse de Namur et au chanoine Huet, vicaire épiscopal chargé des médias pourquoi ils sont sensibles à la communication. Aujourd'hui, l'information de nos paroisses passe via les bulletins paroissiaux, le journal Dimanche ou Internet. C'est devenu une priorité. ''Ce qui prime, c'est de faire connaître le message dont nous sommes dépositaires'' souligne l'évêque, Mgr Vancottem.
Quand on lit un roman, on le lit de la première à la dernière page sans sauter une ligne. Une évidence. Alors pourquoi ne procède-t-on pas de la même manière lorsqu'il s'agit des Evangiles? On nous les sert, au fil des dimanches, saucissonnés. Des pans entiers ne seront jamais lus lors des célébrations. Un bibliste français, l'abbé Joseph Stricher (la photo), propose un apprentissage à la lecture des Ecritures. Une formule qui connaît un joli succès dans le diocèse de Metz où la formule est proposée. Elle traverse la frontière. Le 4 octobre prochain, l'abbé Stricher sera à Arlon.
Ce dimanche 25 septembre a été décrété comme étant le ''Dimanche des Médias''. Un rendez-vous annuel qui permet de sensibiliser au travail qui est fait au niveau du diocèse -notamment- à travers la revue Communications et le site internet (www.diocesedenamur.be) mais aussi des Médias catholiques dans leur ensemble. Au niveau du diocèse de Namur, la décision a été prise de proposer à chacun de devenir acteur de sa communication. Communiquer, rédiger des courts articles, des communiqués de presse ça s'apprend. Ces bases d'une communication réussie vous seront dévoilées le samedi 1er octobre, à Marche-en-Famenne.
Pour la onzième année consécutive, la Communauté de Maredsous invite les enfants, les 8-12 ans, à participer à la Fête de la foi. Au programme: des ateliers pour permettre aux jeunes de découvrir ou de redécouvrir combien Marie peut les mener vers Dieu. Des élèves du Collège Saint-Benoît prendront, cette année encore, en charge les animations. Pour la précédente édition, ce sont 450 jeunes qui étaient au rendez-vous.
Les séminaires belges ont accueilli cette année treize nouveaux candidats à la prêtrise. Un quatorzième séminariste a choisi le séminaire de Bovendonk, aux Pays-Bas.
Le fondateur d'ATD Quart Monde, le père Joseph Wresinski, a inspiré à la réalisatrice Caroline Glorion le film: ''Joseph l'insoumis''. Ce dernier fera l'objet de projections exceptionnelles en octobre, dans différentes villes de Belgique, dont Auvelais, le 15 octobre prochain à 15h. Ce film sera également diffusé à la télé à l'occasion de la ''Journée contre la misère''.
Animé par une équipe de jésuites, de religieuses et de laïcs liés par la spiritualité ignatienne, le Centre Spirituel Ignatien ''La Pairelle'' accueille et accompagne tout au long de l’année les chercheurs de sens et les chercheurs de Dieu. Le samedi 24 septembre prochain, il fêtera son 40ème anniversaire. A cette occasion, l’équipe du Centre Spirituel, la communauté jésuite, la communauté des sœurs de Saint André et la Chapellenie de La Pairelle invitent tous leurs amis, d’un jour ou de toujours, à prendre part à la fête.
Le 7 septembre dernier, plusieurs centaines de pèlerins du diocèse partaient, en train, direction Lourdes. Sur place, ils retrouvaient d'autres pèlerins arrivés en avion, en TGV ou encore en car. Ce sont plus de 1200 Luxembourgeois et Namurois qui ont ainsi séjourné dans la cité mariale. Mgr Vancottem était présent comme plusieurs prêtres diocésains. Ce pèlerinage permet à des personnes malades, handicapées de se déplacer, de s'offrir un moment privilégié hors de la maison, de la maison de retraite... De très nombreux bénévoles sont présents, à leurs côtés, pour les épauler dans les gestes de la vie quotidienne. C'est grâce à leur présence que ce voyage peut se dérouler. Au moment du départ, les pèlerins comme les membres de l'hospitalité étaient radieux: ravis de pouvoir, une nouvelle fois, aller prier près de Marie. Au retour, les sourires étaient toujours aussi radieux. Et chacun est bien décidé à repartir l'année prochaine. C'est ce que l'on peut souhaiter à chacun. Photos: Pèlerinages namurois.
Un vent de JMJ va souffler sur la deuxième édition du Saoul Quest Festival qui se déroulera, à Malonne, au Collège Saint-Berthuin, du 28 au 30 octobre. Beaucoup de participants à ces dernières Journées Mondiales de la Jeunesse comptent sur ce rendez-vous de la Toussaint pour retrouver une ambiance de prière, de fraternité. Un temps aussi pour la réflexion autour de témoignages. On retiendra ainsi la présence du Père Raniero Cantalamessa (la photo), capucin et prédicateur de la Maison Pontificale ou encore Dominique Lambert, professeur aux FUNDP de Paix qui expliquera que la science n'est pas un obstacle à la foi. Le groupe P.U.S.H assurera lui le volet musical. Un concert qui aura lieu le samedi soir, le 29 octobre.
Il y a quelques jours, Mgr Rémy Vancottem était l'invité, sur Canal C, de l'émission ''Entrée Libre''. Un tête-à-tête avec le journaliste Pierre Doumont au cours duquel, Mgr Vancottem a survolé sa première année comme évêque de ce diocèse de Namur qui comprend les provinces de Namur et de Luxembourg. Interrogé sur les affaires de pédophilie, sur la crise de l'Eglise, l'évêque a tenu à préciser que ces sujets n'étaient pas abordés lors de ses rencontres avec les communautés religieuses. Il relèvera encore que les jeunes avec qui il a vécu les JMJ avaient d'autres centres d'intérêt lorsqu'ils rencontraient leur évêque. Au sommaire encore de cette émission: le regroupement des paroisses, le Foyer Saint-François et les 40 ans du centre spirituel ignatien La Pairelle.
Ils sont mariés depuis 1987. Lui travaille dans le milieu bancaire et manipule au quotidien des montants phénoménaux. Elle travaille dans une ASBL et vient en aide à des personnes qui ne disposent pas toujours du minimum vital pour vivre dignement. Lui, c’est Thierry Cheniaux de Marche-en-Famenne. En concertation avec sa femme Fabienne, il a pris la décision de répondre favorablement à l’appel qui a germé en lui, celui de devenir diacre permanent. Sa profession n’est pas étrangère à la décision: ''Le Christ n’aurait pas été heureux de voir ce que l’on fait avec l’argent'' affirme Thierry. En tant que diacre, il veut continuer à exercer sa profession comme avant, mais plus que jamais en témoin de Jésus-Christ, en essayant d’établir plus de solidarités et en redonnant à l’argent sa vraie valeur.
L'abbé Paul Malherbe a remporté le combat qu'il menait, depuis quelques jours, contre un virus qui le minait. Les Fêtes de Wallonie et le peket ont des vertus thérapeutiques évidentes. L'abbé Malherbe aussi ''arsouille'' que lors des éditions précédentes a prononcé l'homélie du lundi des ''Wallonie''. Il a non seulement réussi à la prononcer mais aussi à distiller quelques rosseries dont il a le secret. Une homélie au cours de laquelle cet homme au grand coeur a redit son inquiétude face à la pauvreté qui frappe de plus en plus de monde. Avec pour point de départ, la multiplication des pains. Les apôtres voulaient renvoyer les gens venus écouter Jésus: ils n'avaient pas de quoi les nourrir. Les choses ont-elles, aujourd'hui, vraiment changé?
Les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse se tiendront en 2013 à Rio de Janeiro. Dans le pays qui compte le plus de catholiques au monde, l'évènement a commencé le 18 septembre dernier avec la réception festive de la Croix et de l'Icône de Notre Dame, symboles de cet évènement.
Les Namurois vouent une dévotion particulière à sainte Thérèse. Une chapelle porte d'ailleurs le nom de la sainte. Cette chapelle, construite à flanc de citadelle, est ouverte à tous et chaque jour. Un lieu où l'on a immédiatement envie de prier. Régulièrement, des petits mots, griffonnés sur un simple morceau de papier, sont déposés dans les troncs, au pied de la statue dédiée à cette enfant de Lisieux. Ce sont autant de demandes d'intercession ou encore de remerciements adressés à la sainte. Le vendredi 30 septembre, à 18h, une messe y sera célébrée en l'honneur de sainte Thérèse. Elle sera présidée par Mgr Vancottem, évêque de Namur.
La solennité de Notre-Dame du Rempart, patronne de la ville de Namur sera célébrée le dimanche 25 septembre. Une procession quittera, à 18h, la chapelle de Notre-Dame du Rempart pour gagner la cathédrale où une eucharistie présidée par Mgr Vancottem, évêque de Namur sera célébrée à partir de 18h30. Les Namurois et la dévotion mariale, une déjà bien longue histoire qui a traversé les siècles.
Le samedi des Fêtes de Wallonie, à l'heure de l'apéro, le bourgmestre donne rendez-vous aux Namurois. Pas question pour Jacques Etienne de déroger, cette année encore, à cette sympathique tradition. Mgr Vancottem avait tenu, lui aussi, à rejoindre les ''Jardins du Maïeur''. C'est au côté d'Emilie Hoyos, présidente du Parlement Wallon qu'il a suivi le discours politisé de Jacques Etienne. Jacques Etienne qui a redit qu'il ne se présenterait pas aux prochaines élections communales. Un bourgmestre qui, avant de souhaiter, de belles fêtes à chacun a salué les échasseurs. Mélans et Avresses soufflent, cette année, les 600 bougies de leur -gros- gâteau d'anniversaire. Le bourgmestre a fait remarquer que ceux qui évoquent la soi disant lenteur des Namurois sont ceux qui n'ont jamais assisté à une joute d'échasseurs. C'est toute la fougue et la vivacité namuroises qui s'y expriment. C.B.
Dès le 20 septembre, l'Université de Namur propose des cycles de cours ouverts à toute personne intéressée. Ces cours ne demandent pas de pré requis particuliers et sont généralement en relation avec des thématiques d'actualité, abordées sous un angle interdisciplinaire. Afin de permettre la participation d’un large public, ces cours interfacultaires sont organisés majoritairement en soirée. Au programme: psychologie sexuelle, langues des signes, langue luxembourgeoise, civilisations extra-européennes...
Un an déjà que le Séminaire Notre-Dame de Namur et son studium assurent la formation des séminaristes francophones des différents diocèses. En présence de l'archevêque Mgr Léonard; de Mgr Jousten, évêque de Liège; de Mgr Harpigny, évêque de Tournai, Mgr Vancottem, évêque de Namur a déclaré cette nouvelle année académique ouverte. Une année mise sous la protection de la Vierge Marie.
Ce jeudi 15 septembre, c'était jour de rentrée académique aux Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur. Pour la première fois de son histoire, l'université compte cette année plus de 6.000 étudiants. Deux manifestations religieuses étaient au programme de la journée: une messe dans la chapelle des FUNDP, et une célébration de rentrée dans la cathédrale Saint-Aubain, en présence notamment de Mgr Vancottem et du recteur de l'université qui dira à ses étudiants: ''Indignez-vous! Les vraies révolutions ne se font pas dans la rue, mais dans les coeurs''. A.S.
Dans un précédent article, nous évoquions la participation de 24 jeunes du doyenné de Gembloux aux JMJ de Madrid. De retour en Belgique, le groupe est bien décidé à ne pas en rester là. ''Il faut faire en sorte que la flamme qui a pu naître de cette expérience ne s’éteigne pas'', nous disait l’abbé Léon Ferdinand Karuhije quelques jours après la clôture des JMJ. Le résultat ne s’est pas fait attendre: le 24 septembre prochain à 18h, l’église de Grand-Manil accueillera la première d’une série de messes pour les jeunes, qui se tiendront chaque dernier samedi du mois. Et pour faire connaître l’événement, les jeunes Gembloutois n’ont pas hésité à faire preuve d’une imagination toute de leur temps en postant sur internet une petite vidéo sympa et branchée.
L'abbé Joseph Goffin est ce que l'on a coutume d'appeler ''une figure bien connue'' de Florennes... et de sa région. Dimanche, en la collégiale Saint Gangulphe, à 15h, il fêtera ses 20 ans en tant que doyen. Un sacré anniversaire pour un homme au grand coeur et qui a aussi son franc parler.
''Le train de l'espoir'', l'expression est de Marie-Vincent. Cette infirmière comme des dizaines d'autres bénévoles était dans le train qui est parti, mercredi, pour Lourdes. A son bord, 650 personnes dont des hommes et des femmes malades, handicapés. Eux voyagent dans les wagons ''ambulance''. Les plus valides sont installés dans les autres voitures. Sur le visage de chacun: un sourire large comme ça. Le bonheur se lit dans les yeux. Ils vont passer une semaine entre amis, en mettant entre parenthèses les petites et les grandes souffrances de la vie. Le bonheur est le même chez les membres de l'Hospitalité. Ces hommes et ces femmes, tous bénévoles, prennent une semaine pour aider les moins valides. Sans eux, ce pèlerinage serait tout simplement impossible. Un tel voyage commence en gare de Libramont. Ce pèlerinage à Lourdes est le résultat d'un travail gigantesque mené par l'équipe des Pèlerinages namurois mais aussi de l'Hospitalité. Tout est prévu: de la bouteille d'oxygène, en passant par les couvertures et les oreillers jusqu'à la tasse de café ou le verre d'eau. En photos et en deux étapes, on vous convie à ce pèlerinage. Première étape: l'embarquement en gare de Libramont. Christine Bolinne. Photos: A.S.
Cours de philosophie, théologie, conférences de carême, retraites de familles, école d'oraison, camp ski pour les jeunes, temps de prière pour jeunes engagés dans le monde du travail... voici quelques activités, parmi bien d'autres, organisées par le Prieuré Notre-Dame de la Paix de Libramont pour sa saison 2011-2012.
Cette année a vu la parution d'une Bible et d'un ''Livre de la foi'' à destination des jeunes. Deux initiatives qui méritent bien une journée de réflexion (le 1er octobre à Bruxelles) pour dégager des pistes d'utilisation.
La Commission Nationale Catholique pour l’œcuménisme organisera une journée d’étude sur la théologie du mariage dans les différentes Eglises chrétiennes et sur les questions pastorales actuelles concernant le mariage: fragilité des relations, indissolubilité du mariage, pastorale des personnes séparées et divorcées, deuxième mariage.
Les Jeudi 3 et vendredi 4 novembre prochains, la Faculté de théologie de l’Université Catholique de Louvain organise le 11ème ''Colloque Gesché''. Le thème: ''Dieu au risque de la religion.''
Le week-end des 1 et 2 octobre se déroulera une nouvelle édition de la Marche des Pères de famille de Belgique. Elle partira de Spa pour arriver à Banneux. Cette randonnée est ouverte aux pères, aux futurs pères, aux grands-pères... A tous les hommes qui souhaitent prendre un temps de réflexion. Durant le parcours, des moments de prière seront proposés. Des groupes de participants sont en cours de constitution à Liège, Bruxelles mais aussi à Namur, Arlon...
''Soins palliatifs, acharnement thérapeutique. Cellules souches. Clonage thérapeutique. Loi belge autorisant la recherche sur les embryons surnuméraires. Thérapie génique…'' Tels sont les titres dans la presse actuellement. Mais qu’en est-il exactement? Une réflexion sera menée, à travers des cours, à l'Institut Sophia.
Depuis sa création, le Comité wallon pour le Vitrail associé au Corpus Vitrearum Belgique a initié, à plusieurs reprises, des manifestations visant à mieux faire connaître et apprécier le vitrail tant par les spécialistes que par un large public, aux niveaux régional, national et international. Un nouveau colloque aura lieu à Liège les 24 et 25 novembre. Il est organisé en étroite collaboration avec la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles de la Région wallonne et le Département du Patrimoine de la DGO4 - Service public de Wallonie, répond à la même préoccupation.
Septembre, une année qui redémarre tant au niveau scolaire que spirituel. La Pastorale des jeunes du diocèse de Namur lance une invitation aux 12-16 ans. Il s'agit de vivre, le samedi 8 octobre, histoire de bien débuter l'année, une journée de ressourcement, de rencontres à l'abbaye de Maredsous. Un site superbe qui permet d'accueillir 800 personnes et d'organiser les activités qui se dérouleront sur le thème: ''Sur les pas de Saint François''.
C'est sous le thème ''Vivre ensemble. Heureux? Bonheur, écologie, éthique'' qu'aura lieu la dernière session annuelle SOIF, cette Session Oecuménique interrégionale de formation qui réunira, trois jours durant, à Ciney, des catholiques et des protestants.
Une fois à Lourdes, les pèlerins ne ratent aucun d'office. Même les plus fatigués trouvent l'énergie pour prier, se recueillir lors des offices et bien sûr à la grotte. Parmi les membres de l'Hospitalité tous sont émus face au courage, à la détermination des pèlerins-malades. Pascale: ''Quand on les voit, quand on les entend raconter leurs problèmes, avec nos petits bobos, on ne peut pas se plaindre.'' Cette année, Mgr Vancottem est du voyage. Il a embarqué en gare de Namur. Lui aussi va se familiariser avec ''l'ambiance du train.'' Quand on leur demande de décrire justement cette ambiance, pèlerins et bénévoles se contentent d'un laconique: ''Il faut la vivre.'' Alors, on embarque. En photos on vous en propose une toute petite partie du voyage (entre Libramont et Namur) et de l'ambiance très, très chaleureuse. Place à la complicité, à l'amitié. C.B. Photos: A.S.
Après l’ordination presbytérale de Xavier Lepaige au mois de juin dernier, le diocèse de Namur se prépare à accueillir trois nouveaux diacres: Thierry Cheniaux de Marche-en-Famenne, Willem Kuypers de Haltinne et Stéphane Lapaille d’Eprave. Ils recevront dans les prochaines semaines le Sacrement de l’ordination diaconale des mains de Mgr Remy Vancottem, évêque de Namur. On compte une soixantaine de diacres permanents dans le diocèse. Souvent mariés, souvent engagés dans un métier, ils sont, avec les prêtres, les mains de l’évêque et ont pour mission particulière d’être les signes vivants du Christ, venu ''non pour être servi, mais pour servir.'' (Marc 10,45)
La prochaine campagne de Caritas International qui commence ce 15 septembre a pour objet le Sud-Soudan. Cette nouvelle nation doit faire face au retour d'une diaspora de 3 millions de personnes. Ce pays où beaucoup de Soudanais vivent avec moins d'un euro par jour a besoin d'aide. La vente de parapluies va débuter en Belgique.
En juin dernier, Quartier Gallet (Sevry-Beauraing) a fêté ses 20 ans d'existence. Paix, silence et prière habitent ce lieu, en lien avec La Viale. La Fête des tentes y aura lieu fin septembre. Trois moments pour marcher mais aussi vivre en réapprenant l'essentiel sont programmés dans les prochaines semaines.
Comme chaque année, l'abbaye de Maredsous propose son programme d'animation. En 2011-2012, 14 rendez-vous sont prévus, qui s'étaleront du 1er octobre 2011 au 7 juillet 2012. Au programme: des journées thématiques, des sessions bibliques, des semaines de jeûne, mais également des retraites avec la communauté des moines. Parallèlement à ces activités, l'abbaye organise de nouveau son Ecole de vie spirituelle, soit 7 journées au total afin d'engager l'homme à bâtir une vie dans l'Esprit du Christ.
Il ne reste que quelques dates pour pouvoir applaudir ''La Novattitude'' une comédie musicale qui se veut résolument positive. Un spectacle monté sur base d'une réflexion sur une manière -autre- de traiter la violence dans les écoles, chez les ados. Les quarante jeunes -ils ont entre 14 et 18 ans- qui constituent la troupe seront le samedi 24 septembre prochain, au Centre Culturel de Dinant. Deux représentations sont prévues: à 15 et à 20h.
Les bimestriels du groupe Bayard, ''Signes d’Aujourd’hui'' consacré à la vie liturgique et ''Signes Musiques'' dédié au chant liturgique en assemblée font peau neuve et lancent conjointement leur nouvelle formule. Nouvelles maquettes, nouvelles rubriques et paginations. Avec ces nouvelles formules, ''Signes d’aujourd’hui'' et ''Signes Musiques'' offrent un service toujours plus complet aux acteurs de la vie liturgique et paroissiale.
Parti avec dans ses bagages juste quelques mots d'espagnol, aujourd'hui, il lui arrive de chercher ses mots... en français. L'abbé Jean-Marie Boxus est actuellement en Belgique. Quelques petites semaines avant de reprendre la direction du Guatemala, un pays d'Amérique-centrale où il aura passé la plus grande partie de sa vie. L'abbé Boxus a d'abord vécu dans les hauts plateaux (entre 2500 et 3500 mètres) avec les indiens Mayas avant de s'installer dans le Malacatan, à la frontière du Mexique. A 73 ans, il a décidé de se ménager - un peu - en renonçant à être curé de paroisse. L'abbé Jean-Marie Boxus ou plutôt le Padre Juan Maria se ''contente'' de la pastorale des hôpitaux et de remplacer ses confrères malades, en vacances... Rencontre avec un prêtre de terrain qui est aussi pompier dans la vie et qui n'a qu'une volonté: être près des hommes et des femmes, les aider lorsqu'ils souffrent, lorsqu'ils se posent des questions...
Figure universelle du XXème siècle, Soeur Emmanuelle continue de nous interpeller. C'est son âme et sa générosité flamboyante que Françoise Thuriès a choisi d'incarner dans ''Soeur Emmanuelle, le temps du plus grand amour''. Solo théâtral d'une grand intensité, ce spectacle mis en scène par Michaël Lonsdale évoque avec force et sensibilité la vie et l'âme de la chiffonnière du Caire. On y découvre une femme intelligente et généreuse, radicalement ouverte sur le monde. Pour elle, ''c'est toujours le temps du plus grand Amour''. Une représentation du spectacle est prévue le dimanche 25 septembre à 15h30, en l'église du Moulin à Vent à Bouge (Namur).
Ces 10 et 11 septembre, les Journées du patrimoine inciteront une nouvelle fois à découvrir de nombreuses richesses du patrimoine wallon, de manière transdisciplinaire, avec la littérature pour fil conducteur. Dans notre diocèse, les abbayes de Maredret et d'Orval font partie du programme.
Une date à laquelle, il va falloir s'habituer. Dorénavant, Malonne a décidé que Frère Mutien ne serait plus fêté en janvier mais bien en septembre. Cette année, ce sera le samedi 10 septembre, à 10h30. La messe sera présidée par le cardinal Godfried Danneels. Cette modification dans le calendrier devrait permettre, aux pèlerins, de rallier Malonne plus nombreux encore.
Pour rénover une église classée au patrimoine, cela peut prendre du temps… beaucoup de temps. Pour l’église Saint-Jean-Baptiste d’Auby-sur-Semois, il aura fallu attendre pas moins de 11 ans: 10 ans pour que le dossier de rénovation aboutisse, et un an de travaux, de Pâques 2010 à Pâques 2011, pour redonner à l’intérieur de l’église le coup de fraîcheur et la luminosité qui lui manquaient jusque là. Tout a été refait: de la peinture des murs et des statues, jusqu’aux vitraux qui ont été réparés et nettoyés, en passant par l’électricité ou la sono. Autant dire que les paroissiens d’Auby sont aujourd’hui heureux du résultat. Si une première inauguration a déjà eu lieu il y a quelques semaines en présence des autorités communales et de l’entrepreneur, un autre événement est programmé le 18 septembre prochain à 9h30: une messe présidée par Mgr Remy Vancottem durant laquelle l’église sera bénie. A.S.
Adeline Graülich a repris les cours, elle vient d'entrer en rhéto. Chrétienne convaincue et convaincante, Adeline n'a pas participé aux JMJ. Avec d'autres animateurs de ''Graine de Moutarde'', elle a pris en charge des enfants d'un quartier défavorisé de Seraing. Ce camp estival est aussi une manière d'amener la Bonne Nouvelle là où on imaginerait pas qu'elle puisse s'enraciner. ''Graine de moutarde'', c’est le nom d'un mouvement de post-catéchèse qui accueille des adolescents qui se préparent à la confirmation. Il accueille encore des jeunes qui ont reçu le sacrement de confirmation et qui souhaitent continuer à se retrouver pour parler, discuter, prier.''
En ces temps de rentrée, les Cahiers Croire explorent la notion d’autorité dans toute sa complexité: ''Augere'', faire grandir, telle était sa signification à l’origine…
Ce lundi 5 septembre, Mgr Rémy Vancottem répondra, en direct sur Canal C, la télévision communautaire namuroise, aux questions de Pierre Doumont. Un tête-à-tête qui aura pour cadre l'émission ''Entrée Libre''. Mgr Vancottem, évêque de Namur est installé dans le diocèse depuis juin 2010. Il pourra ainsi dresser un bilan d'un an d'épiscopat à Namur mais aussi parler d'avenir. L'émission débutera à 18h15. Elle sera rediffusée en boucle.
Mgr Rémy Vancottem fait partie des privilégiés qui ont déjà eu l'occasion d'admirer - de près - les confessionnaux restaurés de l'église Saint-Loup à Namur. Les confessionnaux viennent de passer de longs mois entre les mains d'experts, des conservateurs-restaurateurs du patrimoine qui, avec grande minutie ont retrouvé toute la beauté, la finesse du travail de départ. Ces confessionnaux réalisés au 17e et au 18e siècle avaient bien souffert du temps, comme tout l'édifice d'ailleurs. La remise en place constitue donc une étape de plus dans la restauration de ce joyau baroque. La restauration a démarré il y a maintenant plus de... 40 ans. Un chantier qui n'est pas encore pour autant terminé....
A Bruxelles, l'Institut Sophia propose aux jeunes de 18 à 28 ans une année de formation et de réflexion. Une formation à temps plein pour s'enraciner dans la connaissance du Christ, de l'homme et du monde et bâtir sa vie de chrétien.
Nous vous proposons l'agenda des évêques: Mgr Rémy Vancottem et Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire.
 août 2011

La vie de soeur Anne-Marie ne laisse pas insensible. La preuve: pour fêter ses 75 ans de vie religieuse, un archevêque, deux évêques, des chanoines et des amis prêtres avaient tenu à l'entourer. Mgr Léonard, dans son homélie, a redit l'importance de femmes qui, comme soeur Anne-Marie, vouent leur vie à l'Eglise. Soeur Anne-Marie est restée égale à elle-même: simple et souriante.
L'abbé Damien Nivelle part, d'ici quelques jours, à Rome pour y poursuivre une formation en philosophie. Il quitte ainsi la paroisse de Loyers où il était arrivé, il y a un an maintenant, juste après son ordination. Une année dans une paroisse c'est peu et c'est déjà beaucoup: le jeune prêtre s'y est beaucoup investi. Et c'est tout naturellement que ''ses'' paroissiens ont tenu à le saluer le 15 août, lors des traditionnelles fêtes de la ''Miaou''.
Soeur Anne-Marie a posé sur ses genoux, aiguilles et pelote de laine. Au fil des rangs du tricot, un minuscule bonnet en laine beige prend forme. Ce bonnet comme des milliers d'autres sera utilisé par Entraide et Fraternité lors d'une prochaine campagne de sensibilisation à la pauvreté. ''Je n'aurais jamais pensé ça!'' lance tout de go la religieuse. Soeur Anne-Marie qui vient de souffler les 98 bougies de son gâteau d'anniversaire se prépare à un autre jubilaire. Ce mercredi, jour de la fête de Marie-Médiatrice, marquera ses 75 ans de vie religieuse comme Assistante du Sacerdoce, un ordre religieux qui a aujourd'hui disparu et dont la maison mère se trouvait à Resteigne. Soeur Anne-Marie plonge dans sa mémoire -excellente- et parle de sa vie avec un plaisir évident. Ses yeux brillent de malice.
Fondé il y a plus de 30 ans, le Cifra, ''Centre interparoissial de formation religieuse pour adultes'', propose chaque année une série d’activités et de conférences organisées dans le doyenné de Dinant et les environs. L’objectif est clair: il s’agit de permettre à des adultes d’acquérir une formation religieuse de base relative à des aspects de la vie chrétienne. 6 personnes composent le Cifra, des prêtres mais aussi des laïcs, qui ont programmé pour la saison 2011-2012 une dizaine d’événements, dans des domaines aussi variés que la connaissance du patrimoine local, l’analyse des problèmes de société ou l’étude des Sacrements. Un spectacle fait également partie du programme, celui de Philippe Vauchel, au cours duquel le comédien présentera une lecture personnelle du livre d’Erri De Luca, ''Au nom de la mère''. La première activité du Cifra est prévue le samedi 1er octobre; il s’agira d’une visite guidée de l’église de Waha, célèbre notamment pour les vitraux réalisés par Jean-Michel Folon.
Le mois de septembre est souvent le temps des bonnes résolutions. C'est le moment où l'on décide de reprendre des cours, de s'inscrire à des conférences, à des formations... Sur le site www.diocesedenamur.be, dans la rubrique ''formation'', vous trouverez un large aperçu de tout ce qui s'organise chez nous: initiation à la philosophie, découverte de chants religieux.... Une rubrique qui va s'étoffer au fil des prochaines jours.
Le samedi 3 septembre, à 10h, sur la Une, la RTBF propose un reportage intitulé ''Le monde des moniales et des moines''. La RTBF a installé, dans le cadre de l'émission ''Il était une foi'', ses caméras, dans le diocèse, à Rochefort ou encore à Orval.
C’est en octobre 2010 que tout commence, quand l’abbé Léon-Ferdinand Karuhije décide de visiter les classes de 5ème et 6ème du Collège Saint-Guibert de Gembloux, rencontrant ainsi 250 élèves, et leur proposant d’adhérer au projet qui était né plus tôt dans son esprit: constituer un groupe de jeunes dans le doyenné de Gembloux, et partir tous ensemble aux JMJ de Madrid. S’ils ne sont ''que'' 12 jeunes à se montrer intéressés dans un premier temps, l’enthousiasme de la petit équipe va rapidement faire tache d’huile... Bientôt, ils sont 26 à se retrouver aux réunions mensuelles de préparation, et finalement 24 à se rendre à Madrid pour assister à la 26ème édition des Journées Mondiales de la Jeunesse. De retour en Belgique, l’abbé Karuhije est bien disposé à ne pas laisser la flamme s’éteindre.
Selon le journal indépendant ''Algérie Soir'', le journaliste et réalisateur Jean-Baptiste Rivoire aurait réussi à obtenir des témoignages qui impliquent directement les services de renseignements algériens (DRS), dans l'affaire de l'assassinat des sept moines de Tibhirine. Son enquête sera déclinée sur deux supports: un documentaire qui sera diffusé dans l'émission ''Spécial investigation'' sur Canal Algérie fin septembre et un livre, ''Le crime de Tibhirine - Révélations sur les responsables'', qui paraitra le 22 septembre, aux éditions La Découverte.
Créé en 1992, principalement à l'attention des candidats diacres, le cycle de formation théologique de base de Rochefort s’est élargi au fil du temps à un autre public: assistants paroissiaux, futurs professeurs de religion, catéchistes, acteurs pastoraux, ou ''simples'' catholiques désireux d’approfondir leurs connaissances. C’est le conseil diaconal du diocèse de Namur qui l'organise et en détermine le programme. Son responsable, l’abbé Jules Solot, doyen de Rochefort, en est convaincu: s’il est vrai qu’il faut offrir des cours de qualité, donner aux étudiants le niveau de compétence suffisant pour leur permettre de parler au monde de l’Eglise et du sens de la vie, les moments de convivialité sont également d’une importance primordiale. Cela fait partie d’un tout; on se forme tout autant en suivant un module d’Ecclésiologie qu’en partageant les expériences d’autrui autour du pique-nique de midi…
L'offre des kots cathos est abondante. Ces logements entendent s'inscrire dans un projet de partage évangélique. Voici une recension, non exhaustive, de tous ces lieux porteurs de sens.
Aller se confesser, voilà bien une décision pas toujours facile à prendre. Chaque jour, en compagnie de six autres prêtres, l'abbé Chris Butaye assure une permanence aux sanctuaires de Beauraing. Tous sont présents pour accueillir les personnes qui souhaitent recevoir le sacrement de réconciliation. Beaucoup profitent d'un passage par un lieu de pèlerinage pour se confesser. Lieu idéal pour rencontrer un prêtre qui ne soit pas son curé de paroisse. Une réaction que l'abbé Butaye comprend parfaitement: ''Quand j'étais jeune, je ne me suis jamais confessé dans ma paroisse. Je profitais d'un pèlerinage pour le faire.'' Rencontre avec un jeune prêtre tellement heureux de pouvoir accorder le pardon du Seigneur qu'il se considère, par rapport à ses confrères, comme un privilégié.
Le premier week-end de septembre, cette année ce sera le samedi 3 et le dimanche 4 septembre, Saint-Hubert s'anime autour de la chasse et de la nature. Un week-end entièrement consacré à ces deux thèmes avec aussi des messes sonnées et une bénédiction des pains comme des animaux. A inscrire à votre agenda.
''Ça bouillonne''! L'expression est celle de Paul Donnez, éducateur spécialisé à l'Institut du Sacré-Coeur à Yvoir, administrateur fondateur de la Maison des Arts du Spectacle à Godinne et diacre permanent. Avec des jeunes délaissés par leur famille, il a monté l'ensemble vocal ''Family for life''. Un deuxième CD vient de sortir, il est vendu 7€. Dans quelques jours, Paul Donnez et les jeunes vont tourner un clip musical. Les premières pages d'un livre sont en cours de rédaction. Et toujours la même volonté: permettre à ces enfants, ces ados, de reprendre confiance dans la vie, de devenir acteur de leur vie. Une initiative qui vient d'être récompensée par le Prix Lydia Chagoll 2011 ''Pour un sourire d'enfant.'' Ça bouillonne donc bien pour les membres de cette ASBL.
Alexandrine de Ghellinck, une jeune pèlerine, a accepté de confier ses impressions encore toutes fraîches, au lendemain de son retour.
Le président de la Chambre de commerce madrilène et de la Confédération des entrepreneurs de Madrid, Arturo Fernández, a estimé que les Journées mondiales de la jeunesse, qui se sont achevées dimanche 21 août, auront rapporté 160 millions d'euros aux hôtels, transports et commerces de la capitale espagnole, selon le quotidien La Croix, reprenant l'information du journal espagnol ABC.
Le Père Cédric Claessens, de la paroisse Sainte-Julienne de Salzinnes, témoigne sur KTO de l'expérience de Dieu qu'il a pu faire lors des JMJ de 1991. D'abord une expérience de joie profonde puis la rencontre personnelle avec le Christ. Une rencontre qu'il souhaite à chaque jeune.
Ils étaient environ 25 jeunes, venus de Belgique et de France, à s’être inscrits au week-end ''JMJ'' organisé à Beauraing par la Pastorale des Jeunes Francophones. Point d’orgue du week-end, la veillée du samedi soir, présidée par le pape Benoît XVI à Madrid, et retransmise en direct via un écran installé dans la chapelle des Sœurs du Sanctuaire. Ferveur et union avec les JMJistes étaient au rendez-vous. A.S.
Depuis Madrid, les évêques et Jimjistes belges témoignent leur sympathie aux victimes du drame survenu au festival de Pukkelpop. L'équipe organisatrice a pour sa part décidé de mettre un terme au déroulement du festival en raison de ce tragique accident dû aux très mauvaises conditions météo, causant ainsi la mort de 5 festivaliers et faisant de nombreux blessés.
Dimanche 21 août les Jimjistes se réuniront une dernière fois autour du pape Benoît XVI pour une messe de clôture qui mettra un terme à ces 26èmes journées Mondiales de la Jeunesse. La RTBF retransmettra en direct cette célébration de clôture et d'envoi, de 9h30 à 12h. En studio, le cardinal Danneels commentera cet événement de la foi chrétienne.
Devant quelque 500.000 jeunes du monde réunis à Madrid, Benoît XVI leur a lancé son premier message ''Que le feu de l'amour du Christ ne s'éteigne jamais dans vos coeurs!'' en passant la Puerta de Alcala. Il ajoute, en portugais, applaudi à tout rompre: ''L'Église a besoin de vous, et vous avez besoin de l'Église''. Il les a invités à une liberté qui a des ''ailes'' une liberté ''avec Dieu''.
Les évêques belges sont aux JMJ au milieu des jeunes. Côté francophone, Mgr Léonard, Mgr Harpigny, Mgr Kockerols dispenseront des catéchèses à Madrid ou sa banlieue, suivies d'un temps d'échange et de célébration. Avant leur départ aux Journées mondiales, les évêques ont tenu à encourager les jeunes et à leur témoigner leur confiance dans cette aventure de la foi. Le site des jmj.be diffuse chaque jour leur message aux jeunes. Mgr Vancottem, évêque de Namur, évoque la beauté des rencontres.
Arrivé à Madrid pour son troisième rendez-vous avec la jeunesse le pape Benoît XVI a exhorté les jeunes catholiques du monde entier à ne pas avoir honte de leur foi chrétienne. Ce déplacement est avant tout motivé par son souhait de rencontrer la jeunesse chrétienne, en héritage de Jean-Paul II. Avant d'atterrir à l'aéroport international de Madrid, à bord de l'avion, le pape a plaidé devant les journalistes qui l'accompagnaient, pour une économie régulée qui préfère l'homme au profit.
Derrière les Journées Mondiales de la Jeunesse se cachent parfois des chiffres étonnants. Voici le top dix...
Ce lundi 15 août, au départ de l'abbaye de Maredret, une procession gagnera une chapelle construite non loin de là. Les prières seront dédiées à Notre-Dame de Grâce. L'origine de l'implantation de la dévotion à Notre-Dame de Grâce dans le village de Maredret remonte au lendemain de la première guerre mondiale, en témoignage de reconnaissance de la population pour de nombreuses grâces obtenues en cette période troublée. Ce sont les Bénédictines de Maredret qui, en 2003, ont décidé de faire revivre cette procession.
La fête de l'Assomption célèbre tout à la fois la mort, la résurrection glorieuse, l'entrée au ciel et le couronnement de la bienheureuse Vierge Marie. A cette occasion, de nombreux pèlerinages, ou processions mariales sont organisés un peu partout dans nos contrées. Cette année, Lourdes s'invite chez vous à l'occasion de cette fête de l'Assomption. Une messe internationale présidée par Mgr Léonard sera retransmise en direct. Ce samedi, c'est le spectacle monté par Robert Hossein ''Une jeune femme nommée Marie'' qui sera retransmis, en direct, par France 3.
''Annoncer l’Evangile au monde de ce temps'', c’est une des missions que le Séminaire Notre-Dame de Namur, et son Studium, remplissent pleinement en assurant la formation des futurs prêtres. Mais pas seulement des futurs prêtres! Comme chaque année, le Studium Notre-Dame ouvre également ses portes à d’autres élèves, religieux ou laïcs, hommes ou femmes venus de l'extérieur, qui souhaiteraient étoffer leurs connaissances en théologie ou en philosophie. A ce titre, des cours du soir seront organisés à partir du 20 septembre prochain, chaque mardi de 19h30 à 21h. Le premier semestre sera consacré à une ''Introduction à la philosophie''. Au second semestre, ''Jésus digne de foi'' servira de thème à une introduction au Nouveau Testament.
A 5 jours de l'ouverture des Journées Mondiales de la Jeunesse, plusieurs médias s'interrogent sur le coût de l'événement, dans un contexte économique et social tendu. Des critiques se font entendre. Ainsi près de 150 associations ont appelé à une journée de protestation durant les JMJ, le 17 août. Le mouvement des ''indignés'' a déjà annoncé sa participation, relevait l'agence apic dans une dépêche du 9 août. Face à ces critiques, l'épiscopat français fait une mise au point, rappelant que les JMJ 2011 sont un événement en grande partie autofinancé qui contribue en outre à la vie économique espagnole. Ci-après de larges extraits du communiqué des évêques de France.
Mardi prochain, en compagnie d'autres évêques belges, Mgr Warin, évêque auxiliaire de Namur, s'envolera pour Madrid et ses Journées Mondiales de la Jeunesse. Des JMJ qu'il a pu vivre, pour la première fois en 2005, lorsqu'elles ont eu lieu à Cologne, en Allemagne. Il garde le souvenir d'une grande émotion: ''c'était fabuleux de les entendre scander Benedetto, Benedetto.'' Un regret par contre: celui de ne pas avoir réussi à avoir plus de contacts avec les jeunes sur place. A quelques jours de son départ, il veut espérer qu'en Espagne, ce sera différent, qu'il aura plus de temps pour aller à la rencontre des ''Jmj'istes'', pour discuter avec eux. ''Le pape Jean-Paul II a vraiment eu une intuition géniale en provoquant un tel rassemblement. C'est un événement catalyseur qui peut aider les jeunes à trouver des repères dans leur vie.''
Les premiers départs pour les JMJ, Journées Mondiales de la Jeunesse qui se dérouleront à Madrid du 16 au 21 août, ont eu lieu. Pour la plupart des participants, il est temps de penser à boucler sacs et valises. La Pastorale des Jeunes Francophones a pensé à ceux qui ne pourraient se rendre en Espagne. La veillée de clôture présidée par le pape Benoît XVI sera retransmise, le samedi 20 août, sur grand écran, aux sanctuaires de Beauraing. Un temps ouvert, en priorité, aux 15-30 ans. Pour permettre aux participants de vivre pleinement cette veillée, les organisateurs ont aussi prévu, durant tout un week-end, des rencontres, des enseignements... Ils vivront ce temps comme un pèlerinage.
De nombreux prêtres participeront aux JMJ avec des jeunes de leur paroisse. Pour beaucoup, ce ne sera pas une première. L'abbé Stéphane Décisier, 35 ans, ordonné en juin 2008, est sur le départ. Vicaire dans la paroisse de Malonne, appartenant à la Fraternité Saint Léopold Mandic, il est aussi membre du Service Jeunes du diocèse de Namur-Luxembourg (ex-Coup de Pouce). Chargé aussi en paroisse de la pastorale des jeunes, l'abbé Décisier part avec trois groupes d'une dizaine de jeunes en catéchèse post-confirmation. Des jeunes de Malonne âgés entre 13 et 20 ans. L'abbé Décisier raconte ''ses'' JMJ: il était à Cologne comme des millions d'autres jeunes. Un temps marquant qu'il n'hésite pas à partager avec ceux qu'il accompagne.
Le samedi 17 septembre aura lieu l’atelier liturgique de Floreffe organisé par les revues Signes Musiques et Signes d’Aujourd’hui éditées par Bayard. Cet atelier sera animé par Philippe Robert, compositeur, organiste, liturgiste, collaborateur à la revue Signes Musiques (Bayard Presse). Il est ouvert aux choristes, paroissiens... A tous ceux et celles qui se mobilisent pour donner une touche musicale aux offices.
C'est sans doute le musicien le plus discret qui soit: le carillonneur fait vibrer les dizaines de cloches d'un carillon sans jamais - ou presque - être vu de son public. Certains ont même l'impression que le carillon est automatisé n'imaginant pas un instant qu'un musicien est là pour lui donner vie. Sa satisfaction, ce ne sont pas les applaudissements qui ponctuent chaque audition. Il sonne pour le plaisir de jouer mais aussi de maintenir un patrimoine en bonne forme: un carillon qui n'est pas activé court droit à la corrosion. Thierry Bouillet a succédé, au clavier du carillon de Saint-Aubain à Namur, à Edmond De Vos. Chaque samedi, d'avril à octobre, de 10 à 11h, il accompagne en musique les mordus du marché hebdomadaire. Rencontre avec un musicien qui est aussi un sacré sportif: avant de toucher la première note du clavier, Thierry Bouillet se doit ''d'avaler'' les 177 marches de la tour.
Fondé en 1983, le Chœur Grégorien de Malonne réunit une dizaine d’hommes amoureux de mélodies grégoriennes. Ensemble, ils proposent, chaque année, une série de concerts spirituels alliant œuvres vocales et pièces d’orgue. Le Chœur se produira à Bouge, en l’église de l’Assomption de Notre-Dame, le dimanche 14 août à 16 heures.
Connaissez-vous Frigide Barjot (sic)? Cette question, c'est Anne-Elisabeth Nève directrice du service presse et communication pour le diocèse de Liège qui la pose. Frigide Barjot est un personnage que l'on pourrait qualifier de ''haut en couleurs''. Elle anime les nuits parisiennes. Elle proclame aussi haut et fort ses convictions religieuses. Voici un commentaire sur son dernier livre: ''Confessions d'une catho branchée'' paru chez Plon, 2011, 24,70 euros). Ce commentaire est publié dans le Liège courriel 27 -été 2011 (bulletin d'information).
En 1999, l'Assemblée Générale des Nations Unies a déclaré le 12 août ''Journée internationale de la jeunesse'' afin d'attirer l'attention sur l'engagement des jeunes qui, dans le monde entier, contribuent à l'évolution de leur communauté. L'organisation Plan Belgique* estime que chaque enfant a le droit d'avoir sa propre opinion et d'être entendu. Il s'agit encore, à travers différentes actions, d'améliorer les conditions de vie des enfants dans le monde. Un appel aux candidatures est lancé.
Suivre les JMJ de Madrid 2011 au quotidien depuis son ordinateur, c'est désormais réalisable. Plusieurs médias en offrent la possibilité, dont deux principalement: JmJ.be et info.catho.be.
Pas question de grasse matinée pour les 48 jeunes qui viennent de quitter, ce dimanche matin, Salzinnes en direction Lyon. La première étape d'une route qui les mènera sur la route de Cataluna avant de rejoindre Madrid. Des jeunes qui, pour la plupart, ne se connaissent pas encore. Ensemble, ils vont vivre les 26emes Journées Mondiales de la Jeunesse. Ils ont le sourire et de l'énergie à revendre. Ils ont aussi des bagages à caser dans la soute du car. Xavier a lui emmené sa guitare. Dans le car, il ne s'en séparera pas: la route est longue. La guitare sera idéale pour faire passer les kilomètres. Pour l'équipe qui entoure ce départ et qui sera présente sur place, c'est le moment d'embarquer la nourriture: tomates, yaourts, fromage, jambon... il faut nourrir tout ce monde. C'est aussi le temps d'une ultime vérification des cartes d'identité. L'abbé Olivier Fröhlich, vicaire général pour le diocèse de Tournai et tout particulièrement chargé de la pastorale des jeunes était présent à Salzinnes. Entouré du Père Goetghebeur et du Père Vincent de Leffe il a présidé, peu avant le départ, la messe depuis l'église Sainte-Julienne. Il a salué les jeunes pèlerins en leur souhaitant de faire - et pourquoi pas durant ce séjour en Espagne - l'expérience de Dieu dans leur vie. Dans son homélie, l'abbé Fröhlich reviendra sur la première lecture de ce dimanche, un extrait du premier livre des Rois au cours duquel le prophète Elie découvre la présence du Seilgneur là où il ne l'attendait pas. ''On ne sait pas toujours où le Seigneur se cache dans notre vie quotidienne dira l'abbé.'' Pour le rencontrer, il conseillera aux jeunes et d'une manière plus large à l'assemblée de savoir faire silence, de se mettre à l'écart du bruit mais aussi de faire taire notre tumulte intérieur. Il assurera les uns et les autres de la présence discrète, toujours inattendue du Seigneur. Avant d'ajouter: ''Dieu ne s'impose pas. Il est tellement discret que nous risquons si nous ne sommes pas à l'écoute de ne pas l'entendre. Les journées qui arrivent son idéales pour rester en éveil, pour éveiller notre coeur à sa présence. Je vous souhaite de l'entendre vous dire, dans votre coeur, 'Aie confiance'.'' Les prochaines journées serviront aussi pour faire connaissance et se détendre: des escapades sportives comme culturelles sont au programme. Sans oublier bien sûr les temps spirituels. C.B.
La pastorale familiale invite les couples à se redire ''oui''. Un renouvellement de l'engagement conjugal qui aura lieu le dimanche 28 août, à 15h45, à la chapelle du Rosaire, aux sanctuaires de Beauraing.
Jusqu'au 3 novembre prochain, la Basilique de Saint-Hubert accueille une très belle exposition. Elle est composée de photos réalisées lors de messes sonnées mais aussi lors du 50e cortège historique de Saint-Hubert.
Nos voisins français auront la délégation la plus nombreuse, après celle d'Italie (85 000 jeunes), aux JMJ de Madrid, du 16 au 21 août.
En couverture de ce nouveau numéro de Pâque nouvelle, revue de formation chrétienne une photo d'actualité: des jeunes qui portent la croix et l'icône des JMJ que Jean-Paul II leur avait confiées. Et un titre: ''L'Eglise existe pour évangéliser!'' Dans quelques jours, à Madrid, des milliers de jeune se réuniront autour de cette croix et de cette icône. L'abbé Bruno Jacobs, éditeur responsable et son comité de rédaction ont voulu que ce numéro, ''soit teinté de ce qui est au coeur de la mission de l'Eglise: l'évangélisation, l'annonce du Christ, de son Royaume, avec ses promesses mais également ses exigences et les repères indispensables qu'il offre pour une vie du monde et de la société.'' A lire aussi un article signé de l'abbé Serge Théate, il est consacré à la question de la rétribution dans la Bible. Autrement dit, les bons sont-ils toujours récompensés à l'inverse des mauvais. L'abbé Théate répond à la question textes à l'appui.
L'abbé Marcel Gravet a fêté ce dimanche 31 juillet 2011 ses 60 ans de sacerdoce en l'église de Buissonville au cours d'une cérémonie peu courante, puisqu'il s'agissait ''dans un souci d'unité entre chrétiens'', d'une Cène présidée par Mme Annette Ruby, pasteure protestante en Alsace.
''Regard sur les origines à travers les Actes des Apôtres'', c'est le thème des différentes soirées organisées, dans le cadre du R'Atelier, par Yvette Nissen. La première de ces conférences aura lieu le mercredi 14 septembre prochain. Chaque rencontre se déroulera chez les Clarisses à Malonne.
Pour la 16e édition des Journées mondiales de la jeunesse, les catholiques ne seront pas les seuls à venir à la rencontre du pape Benoît XVI. Vingt-deux chrétiens, trois musulmans et un juif, de l'association Coexister, quitteront Paris le samedi 6 août pour Madrid. Ils passeront en Espagne par Loyola, Cordoue ou Grenade avant de rejoindre des groupes issus de tous les pays à Madrid, à partir du 16 août. Une ouverture au dialogue interreligieux chez les jeunes des JMJ...
Les Journées Mondiales de la Jeunesse, c’est bien plus qu’une dizaine de jours en Espagne! Depuis plusieurs mois, de nombreuses personnes travaillent dans l’ombre, afin d’offrir aux jeunes un séjour inoubliable. De nombreux jeunes du diocèse vivront cette ''aventure spirituelle'' en Espagne. Une réunion vient de se tenir entre responsables.
Mgr Kockerols a présidé la Messe de la Saint Ignace en l’église du Collège Saint-Michel en présence de l’ancien Provincial Daniel Sonveaux et du nouveau Franck Janin. Pour plusieurs congrégations religieuses et mouvements de spiritualité de laïcs, la spiritualité de Saint Ignace sous-tend toute leur vie.
Le mensuel liturgique ''Magnificat'' a été choisi par le comité organisateur des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) de Madrid pour éditer le ''Livre du pèlerin'', guide pratique des différents évènements liturgiques de ce rassemblement.
Pour pallier le manque de prêtres, une paroisse de Savoie (France) a lancé une idée originale qui pourrait inspirer d’autres paroisses confrontées aux mêmes problèmes. Elle propose aux prêtres en vacances d’habiter dans les différents presbytères de la région, en échange de la célébration de la messe du dimanche.
Les vacances sont là et pour certains la deuxième session est en vue... C’est pour eux, entre autres, que les Pastorales des jeunes de la Belgique francophone proposent 40 h à Beauraing pour vivre en communion avec les jeunes du monde qui répondent à l'invitation du pape à Madrid.
''Ce Paul a tout compris'' c'est le titre d'un spectacle qui sera présenté le mercredi 17 août prochain, à 20h, à Jambes. Un moment théâtral présenté par Catecado, une troupe de théâtre religieux burlesque qui trouve sa place dans la session d'été de la CIPL, la Commission Interdiocésaine de Pastorale Liturgique.
Pour ceux qui ne peuvent aller aux JMJ de Madrid à cause d'une deuxième session, ou à cause de congés trop courts… Pour ceux qui partent à Madrid mais qui veulent déjà vivre les JMJ en Belgique… Pour ceux qui souhaitent donner un petit goût de JMJ à leur paroisse, à leurs amis ou à leur famille qui restent ici… La possibilité existe de vivre 4 après-midi de témoignage et 4 veillées festives en prélude aux JMJ. Cela se passera du 5 au 9 août, dans 4 villes de Belgique: Huy, Ixelles (Bruxelles), Ath et Braine l'Alleud.
La session du Renouveau charismatique vient de se terminer. Elle s'est déroulée à Beauraing. Après une veillée spectacle sur saint Paul animée par la fraternité de Tibériade, l'eucharistie d'envoi célébrée par le berger de la session envoie chaque brebis vers sa mission, fortifiée des grâces reçues avant le grand rangement final. Un autre temps fort aura marqué la session 2011, la veillée de réconciliation avec l'Eglise, à laquelle ont participé Mgr Léonard et ses trois évêques auxiliaires. Ce fut une veillée de demande de pardon et de réconciliation, qui remua bien des blessures, au cours de laquelle les douloureux dossiers de pédophilie furent évoqués.
 juillet 2011

Entre Marie Cunin et Lourdes, c’est une longue histoire... De par son prénom déjà, mais aussi de par les moments qu’elle y a vécus dans son enfance, lorsqu’elle accompagnait ses parents en pèlerinage. Là-bas, elle va y faire la connaissance d’un univers particulier, celui du handicap, de la différence, de la maladie… mais également celui des bénévoles, des brancardiers et des hospitalières qui choisissent de donner de leur temps au service des moins valides. Aujourd’hui, Marie fait partie de l'équipe. Depuis 7 ans, elle participe aux pèlerinages à Lourdes en tant qu’hospitalière. Avec son mari Corentin qui l’accompagne comme brancardier, elle renouvelle chaque année l’expérience, et invite ceux qui le voudraient à se joindre à eux. ''Il y a toujours un service à rendre, sans exigence de condition physique, pourvu qu'on ait la motivation et l'envie de se donner''.
Durant l'été 1993, le 31 juillet, le Roi Baudouin est mort. A l'occasion du dix-huitième anniversaire du décès de sa Majesté le Roi Baudouin, une eucharistie sera célébrée à sa mémoire en l'église Notre-Dame de Laeken, le dimanche 31 juillet prochain à 11 heures.
Pour les baptisés et catéchistes désirant mieux connaître leur foi et la religion catholique, pour les professeurs qui veulent enseigner la religion, le conseil diaconal du diocèse de Namur (provinces de Namur et Luxembourg) organise une session de formation théologique étalée sur trois ans. Les cours sont participatifs, spécialement adaptés à des adultes.
Durant les mois de juillet et août, le carillonneur attitré de la cathédrale Saint-Aubain, Thierry Bouillet, prendra quelques jours de repos... Mais le carillon, lui, ne restera pas muet pour autant, puisque trois autres carillonneurs sont invités à se relayer aux commandes de cet instrument de musique d'un genre particulier: Karel Keldermans, Serge Joris et Jean-Christophe Michallek.
Le programme de cours ''Initiation à la Philosophie'' a été fondé en 1995 pour offrir aux grands adolescents et aux adultes un lieu de réflexion où sont abordées les questions essentielles que l’on peut se poser sur son existence personnelle ou sociale. Lors de l'année 2011-2012, les 4 modules d'initiation tourneront autour de la question centrale: ''L’harmonie créatrice de bonheur?''
Toutes les 6 secondes, la faim arrache la vie à un enfant. Plus d'un milliard de personnes souffrent chaque jour de malnutrition. C'est la raison pour laquelle Caritas International mènera durant le mois de septembre une campagne médiatique de lutte contre la faim et la malnutrition. Car la faim n'est pas une fatalité, nous pouvons faire quelque chose! Caritas International compte sur la participation de nos paroisses.
Ce numéro d’été des ''Cahiers Croire'' nous invite à découvrir toutes les faces cachées et les mystérieux bienfaits du silence. Oui, le silence peut être mortifère et ravageur, mais il y a aussi de beaux silences qui nourrissent nos relations humaines et notre relation à Dieu. Pour cela, il nous faut expérimenter les voies qui nous mènent au silence réparateur et vivifiant au vrai silence. Ce numéro nous engage à les découvrir et à les parcourir pour se débarrasser de la crainte du silence et y puiser des forces nouvelles.
Accueillir une nouvelle œuvre d’art dans une église, c’est montrer que la communauté qui s’y rassemble est vivante, dynamique et ''de son temps''. C’est le signe qu’elle se garde ouverte au souffle de l’Esprit toujours nouveau qui l’anime… Et c’est aussi ce que l'abbé François Barbieux et toute la communauté paroissiale de Marloie démontrent, en accueillant une nouvelle œuvre d’art dans la chapelle de semaine: une statue du Christ ressuscité.
Pour les enfants qui ne connaissent pas encore les devoirs de vacances ou pour les adultes qui s'en souviennent, voici un moyen humoristique et ludique d'apprendre ou de réviser le b.a.-ba du catéchisme.
Les 23 et 24 juillet prochains, l'ASBL ''Aurea Vallis et Villare – Les Amis du Patrimoine d'Orval'' propose son week-end historique et musical. Côté histoire, un colloque international sera organisé autour des thèmes ''Orval, à ses origines'' et ''Les origines d’Orval''. Côté musique, plusieurs concerts sont prévus: deux concerts vocaux avec l’ensemble ''The Eclectic Singers'' et la chorale ''Prélude'', ainsi qu'un concert d’orgues avec l’organiste Firmin Decerf.
Damien Nivelle n'a pas encore vraiment quitté ses syllabus tout en combinant une vie de prêtre de paroisse. Fabien Lambert était lui investi, jusqu'il y a peu, dans la vie de la paroisse Sainte-Julienne à Salzinnes. Dans quelques semaines, ces deux prêtres, incardinés dans le diocèse de Namur, vont s'installer à Rome. Au programme: compléter leur formation. Damien Nivelle va poursuivre des études en philosophie en vue de décrocher un master. Fabien Lambert a lui choisi de se spécialiser en théologie biblique. Une spécialisation qui devrait se terminer, toujours pour l'étude des Ecritures, par six mois à Jérusalem. En attendant, l'un comme l'autre vont se plonger dans l'étude... de l'italien.
Comme chaque été, le père Franck Janin passe ses vacances en France, son pays. Il a choisi de séjourner au milieu de ses chères montagnes: idéal pour s'émerveiller devant la beauté des paysages, se dépenser physiquement, se ressourcer et prendre du temps pour la prière. Cette pause estivale est un peu plus longue que d'habitude: l'année académique qui vient de se terminer a été bien animée et les prochaines semaines s'annoncent tout aussi chargées. Le 31 juillet prochain, jour de la saint Ignace, le père Janin deviendra le nouveau père provincial des Compagnons de Jésus. Son titre: Supérieur provincial des Jésuites de la province de Belgique méridionale et du Luxembourg. Un mandat de six ans pendant lequel il aura la charge de veiller sur ses frères Jésuites. Ils sont encore 210 pour la partie francophone et le Luxembourg. Une désignation qui l'oblige à quitter la direction du Centre spirituel ignatien de La Pairelle, à Wépion.
Du 4 juillet au 7 août, c’est depuis la paroisse Saint-Nicolas de La Roche-en-Ardenne que seront retransmises les messes radio dominicales sur les antennes de ''La Première''... soit 6 offices au total, célébrés à tour de rôle par le doyen de La Roche, l’abbé Pascal Roger, ainsi que par son collègue l’abbé Roger Maldague. La décision d’accepter cette proposition a été prise en équipe, dans un esprit de service rendu par l’Eglise en faveur des personnes fragilisées, incapables de se déplacer.
Déjà à l'oeuvre dans certains diocèses français depuis quelques années, les sessions d'optimisation des homélies (S.O.H.) sont encore en état de projet en Belgique. Une, voire plusieurs équipes, devraient être constituées pour lancer de telles sessions. Toutes les personnes intéressées sont les bienvenues!
C'est un souhait, voire un conseil, du pape: si vous partez en vacances, n'oubliez pas de mettre une Bible dans vos bagages.
Ce sont les dernières heures pour les inscriptions aux JMJ de Madrid. La date limite est fixée au dimanche 10 juillet. Si tu comptes venir, ou si tu connais quelqu’un qui hésite encore: il ne vous reste que quelques heures pour vous inscrire...
L'été, on le sait, est une période propice aux festivals. Aussi l'équipe du CNCD-11.11.11 part-elle à la rencontre des vacanciers, pour leur présenter sa nouvelle campagne en faveur de la justice climatique.
Pour ''une fois'', l’histoire n’est pas belge… C’est précisément à une semaine de notre fête nationale, mais le jour où les Français arborent le drapeau tricolore, que KTO propose la rediffusion de l’émission réalisée à l’occasion du lancement de la chaîne en Belgique.
Le ''Vidès'', association internationale de volontariat des salésiennes de Don Bosco permet à des jeunes dès 18 ans de partir 7 mois dans un pays du sud pour un volontariat éducatif, à la condition d’adhérer au projet et de vivre d’abord 10 semaines de préparation et de formation à Bruxelles (pas les WE) de fin septembre à début décembre…
Qu'ils soient scouts ou guides, ils sont tous en partance, en ce début juillet, pour les fameux camps d'été si importants, voire vitaux, dans le parcours de tous les porteurs de foulard.
Le conseil vient de l'évêque lui-même: ''Essayez de laisser les soucis pastoraux de côté et prenez du plaisir à vous rencontrer et à prier ensemble.'' Un conseil que Mgr Vancottem adressait aux jeunes prêtres, entendez par là, ceux qui comptent moins de dix ans de vie ordonnée. Durant trois jours, à Warnach, ils ont partagé des moments de détente mais aussi de réflexion sur la fraternité sacerdotale avec des témoignages de prêtres qui vivent en communauté ou encore sur l'équilibre de vie du prêtre.
 juin 2011

A l'agenda de Mgr Rémy Vancottem, évêque diocésain et de Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire pour ce mois de juillet.
''Comment l'autonomie des femmes est-elle vue aujourd'hui? N'est-elle pas devenue un concept piégé qui permet en fait de dire aux femmes ce qui est attendu d'elles?''... Vie Féminine organise, du 4 au 6 juillet à Namur, trois journées de réflexion, de débats, d'échanges de pratiques et de rencontres entre femmes d'ici et d'ailleurs.
Le 28 juin dernier, au soir, Benoît XVI a rédigé un message sur Twitter, faisant la louange de Jésus et annonçant le lancement du nouveau site du Vatican. Il s'agit du premier tweet d'un pape.
Le ''Réseau Jeunesse Ignatien Belge'' a pour objet de proposer à des jeunes des activités et moyens de formation spirituelle et humaine par la pédagogie et la spiritualité ignatienne. Il organise et soutient des activités ponctuelles pendant les vacances, mais également des activités régulières pendant l'année. Coup d'oeil sur les animations encore possibles pour cet été, et sur celles prévues pour la rentrée...
Accueillir, écouter et prier: les trois mots clés qui guident l'équipe d'''Ecoute-Prière'' en place sur le site des sanctuaires de Beauraing. Une équipe qui fonctionne depuis quelques mois maintenant et qui est à la disposition de tout qui le désire. Soeur Anne-Thérèse, Soeur Myriam et Soeur Germaine et deux laïcs, Charles et Claudine sont présents le samedi et le dimanche, de 14 à 18h. Ils sont toujours prêts à donner un renseignement. Prêts aussi à écouter, à soulager des coeurs douloureux. Prêts encore à accompagner les pèlerins dans la prière, à les aider à confier à ''Marie, source de grâce'' comme le précise Soeur Anne-Thérèse du mouvement marial. Vous les reconnaîtrez facilement, ils portent un badge: ''Ecoute-prière''.
Le 25 juin dernier, les sanctuaires de Beauraing organisaient pour la première fois un festival de musique chrétienne. Et le moins que l’on puisse dire est que le challenge a été réussi: non seulement les artistes ont magnifiquement chanté et joué, mais le public a également répondu présent.
''Pour une croissance humaine et spirituelle des jeunes'', la Pastorale Champagnat de Habay-la-Vieille organise cet été deux animations: un camp d'été fin juillet pour les enfants de 8-10 ans, et un week-end à la mi-août pour les jeunes de 11-13 ans.
Durant la période estivale, les librairies CDD de Namur et d'Arlon, ainsi que la bibliothèque du Séminaire adaptent leurs horaires...
Depuis leur béatification par Benoît XVI en 2008, les parents de Sainte Thérèse sont invoqués dans le monde entier en faveur des couples et des familles, notamment lors de leur fête qui est célébrée chaque 12 juillet, le jour de leur anniversaire de mariage. L’ASBL ''Sainte Thérèse Citadelle'' de Namur a choisi ce jour pour organiser une messe des familles. Ce sera l'occasion de mettre à l’honneur Zélie et Louis Martin… une femme et un homme qui ne sont pas saints pour avoir mis au monde une Sainte, mais pour avoir cherché à répondre à l’amour de Dieu en tant que couple.
C'est sous les applaudissements que l'abbé Xavier Le Paige a quitté la cathédrale Saint-Aubain de Namur. Un jeune prêtre rayonnant qui, une fois sur le parvis de la cathédrale, a multiplié les bénédictions. Une cathédrale qui avait fait le plein, autant de personnes qui avaient tenu à entourer Xavier pour partager ce grand et beau moment avec lui. Des amis d'Allemagne mais aussi de Flandres étaient ainsi présents. Des endroits par où Xavier est passé durant sa formation. Et c'est en allemand et en néerlandais qu'il tiendra à les saluer. Dans son homélie, Mgr Vancottem avait tenu lui à rappeler le rôle essentiel de l'eucharistie pour chaque chrétien bien sûr mais aussi pour le prêtre. Lorsqu'il prononce les paroles ''ceci est ma chair, ceci est mon sang... chaque prêtre est lui-même le Christ.'' La célébration orchestrée par le chanoine Fallas a conquis les coeurs par sa beauté tout en simplicité. Les chants et la prestation musicale ajouteront une note supplémentaire de plaisir à cette journée. C.B. Photos: A.S.
Les Evêques de Belgique viennent de désigner l'abbé Patrick Willocq comme secrétaire général de la Commission Interdiocésaine de Pastorale liturgique (CIPL). L'abbé Willocq fait aussi partie du corps professoral du Séminaire Notre-Dame de Namur.
Le mouvement chrétien de retraités et futurs retraités Vie Montante s'offre une vitrine sur Internet. Le site sera un lien supplémentaire pour les personnes désireuses de s'informer sur les activités ou de joindre un de ces groupes pour aînés.
Si vous cherchez de nouveaux projets, voici quelques pistes à explorer! Ces différentes initiatives sont programmées, cet été, dans notre diocèse...
En ce dernier dimanche de juin, la paroisse Sainte-Julienne était en fête pour deux raisons. Non seulement elle célébrait la Fête-Dieu, mais elle fêtait aussi le départ de son vicaire, le Père Fabien Lambert, envoyé à Rome pour y suivre des études bibliques.
Bénédiction de chevaux, procession, vénération des reliques vont rythmer la manifestation folklorique et religieuse de ce village de Walcourt.
Parmi l'immense foule de jeunes pèlerins attendus à Madrid cet été, un beau contingent venu de Colombie et plus d'une centaine d'irakiens...
''Alors, prêt?'' Depuis quelques jours déjà, c'est la question à laquelle Xavier Le Paige répond le plus! Et invariablement, il répond: ''On n'est jamais prêt...'' Dimanche prochain, le 26 juin, Xavier sera ordonné prêtre. Il sera, cette année, le seul ordonné pour le diocèse de Namur. ''Je dois bien reconnaître que je suis stressé par tout ce qui reste à préparer, par l'ordination en elle-même mais aussi par ce qui va se passer après. J'ai l'impression que je ne connais rien... J'imagine que cela vient du fait que je suis perfectionniste.'' Rencontre avec un homme de 33 ans qui aime le sport, la musique -il est diplômé de l'Imep- et qui sait aussi ne pas se prendre au sérieux.
Les sanctuaires de Lourdes organisaient à Bruxelles, après l'avoir fait aux Pays-Bas, une rencontre avec la presse afin de la sensibiliser aux pèlerinages et ainsi promotionner le produit. Des liens historiques placent la Belgique comme un partenaire privilégié des sanctuaires puisque, hormis les Français, les pèlerins belges, furent les 1ers à se rendre à Lourdes.
Ce dimanche 26 juin aura lieu l'ordination sacerdotale de Xavier Le Paige. Il sera le seul, pour le diocèse de Namur, à être ordonné cette année. La célébration débutera à 15 heures à la cathédrale Saint-Aubain. Des autorisations de stationnement peuvent être téléchargées sur le site du diocèse de Namur (voir ci dessous). Attention, une autorisation de stationnement ne vous donne pas pour autant la garantie d'une place de parking sur la place Saint-Aubain. Il s'agit d'être prudent et de ne pas arriver au dernier moment.
Son retour autour de la table du Conseil épiscopal lui a valu quelques nuits difficiles. ''Je me suis posé tout une série de questions. Je me suis demandé comment j'allais faire pour tout mener de front'' lance l'abbé Jadot, nouveau vicaire épiscopal pour le Luxembourg. A 63 ans, l'abbé Jean-Marie Jadot, doyen d'Arlon, succède ainsi à l'abbé Pascal Roger, lui même doyen de La Roche. Sous l'épiscopat de Mgr Mathen, le doyen Jadot avait déjà été amené à remplir de telles fonctions.
On enregistre un changement au sein du Conseil épiscopal de Namur. L'abbé Pascal Roger a demandé à être déchargé de ses fonctions de vicaire épiscopal pour le Luxembourg. Il est remplacé par l'abbé Jean-Marie Jadot.
Les 27 et 28 août, une retraite accessible à tous aura lieu à l'abbaye de Maredret. Le thème de cette retraite animée par le Père Michel Bacq, jésuite et membre de l'Arche, ''Mes fragilités frein ou chance?'' La retraite débute le samedi 27 août à 15h pour se terminer le dimanche à 15h30. Du temps sera pris pour commenter des passages de l'évangile, pour prier de manière personnelle ou encore par petits groupes. Pour plus de renseignements, il suffit de s'adresser à Soeur Gertrude au 082/21.31.83 ou http://www.maredret.be/abbayedemaredret/accueil/accueil.htm
L’Evangile est commencement et création parce qu’il est appel. Abraham, Moïse, Marie, Paul et tant d’autres ont été appelés à sortir pour vivre… Commencer, appeler, sortir, tel est le cœur de l’action pastorale. N’est-il pas urgent de le retrouver aujourd’hui? Voilà ce qui constituera le fil conducteur de cette session de Ciney, les 29 et 30 août prochains. Une initiative du service d’Animation pour un monde meilleur, à destination des acteurs paroissiaux en responsabilité actuelle.
Les 24, 25 et 26 juin, Masbourg (province du Luxembourg) sera en fête à l'occasion des 300 ans de la reconstruction de son église Saint-Ambroise. Celui-ci étant le patron des apiculteurs, le miel et les abeilles occuperont donc une place toute particulière pendant ce week-end.
En 1991, le père Pierre van Stappen, sj. découvre non loin des sanctuaires de Beauraing une vaste prairie isolée du bruit et de l'agitation du monde, entourée par la forêt. Cette prairie va rapidement devenir un lieu de paix où des jeunes vont venir prier et construire. Quartier Gallet est né.
Le 21 août 2011, Benoît XVI conclura les 26e Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) de Madrid par une messe prévue comme le point culminant de cette rencontre. Selon l'agence vaticane I.MEDIA, le pape devrait annoncer la tenue de la prochaine édition à Rio de Janeiro (Brésil) en 2013.
Le Vatican lancera un nouveau portail d'information www.news.va ce 29 juin - fête des saints Pierre et Paul, mais aussi 60e anniversaire de l'ordination sacerdotale de Benoît XVI.
Pour les étudiants du Séminaire Notre-Dame de Namur, les examens sont terminés. Juste le temps de ranger les cours que l'heure était déjà à la détente pour la fête du studium. Une fête qui a débuté par une eucharistie présidée par Mgr Vancottem. Avant de souhaiter de belles vacances, l'évêque a demandé à chacun d'être vigilant. Loin du cadre du séminaire, il peut être plus compliqué d'être aussi exigeant avec sa vie spirituelle.
Mgr Vancottem, évêque de Namur, vient d'envoyer en mission six assistantes paroissiales: Catou Dardenne, Carine Busquin, Véronique Paquay, Véronique Donéa, Véronique Baudelet et Marie-Pierre Collard. Chacune dans la paroisse où elle est affectée est chargée de s'occuper de la catéchèse, d'accompagner les parents lors du baptême d'un enfant, de gérer le secrétariat paroissial... Des missions multiples et variées destinées à aider le prêtre dans le travail au quotidien.
Du 27 juin au 1er juillet 2011, l'abbaye d'Orval servira d'écrin à une retraite sacerdotale internationale pour les prêtres de France, Luxembourg, Belgique ou d'ailleurs. Ils y seront emmenés en ''promenade spirituelle'' par l'évêque émérite d'Anvers, Mgr Paul Van Den Berghe.
Une fois par an, l'évêque rassemble ''ses'' doyens. Deux jours de discussions, de réflexions... Deux jours pour aborder les dossiers qui feront, au cours de l'année, l'actualité du diocèse. Cette session vient de se dérouler à Ciney, au Mont de La Salle. A l'ordre du jour: la formation théologique de base, une information sur la catéchèse et ses évolutions prévues mais aussi un suivi du chantier paroissial. Nous reviendrons, plus en profondeur, sur ces différents dossiers au fil des semaines.
Radio Vatican propose une série d'interviews pour tenter de répondre à la question ''Que veulent les jeunes catholiques aujourd'hui?''
Pour l'abbé Jean-Pierre Nlandu, ces derniers jours sont riches en émotion. Ce jeudi, il a présidé, dans l'église de Vedrin-centre, sa dernière messe. Il rejoint Belgrade où il succède à l'abbé Abagna Mossa devenu évêque, dans son pays, le Congo-Brazzaville. Rédemptoriste, le Père Jean-Pierre Nlandu, 51 ans, est aussi aumônier de la clinique Saint-Luc à Bouge.
Ce sera une première. Le 25 juin prochain, pour accueillir l'été et les vacances, les sanctuaires de Beauraing ont décidé, à leur manière, de faire la fête à la musique. Un festival de musique chrétienne s'y déroulera de 16 à 22h. Les artistes se produiront en différents lieux. Une promenade musicale ponctuée des prestations de la mezzo-soprano Katarina Van Droogenbroeck, de la chorale byzantine ''Choeur à coeur'', du flûtiste Henri Ganty (la photo)... Un festival qui a encore pour objectif de permettre à un large public de découvrir ou de redécouvrir ce haut lieu de pèlerinage marial.
L'Abbaye de Maredsous propose un stage estival, du 4 au 9 juillet, pour découvrir de l'intérieur la vie au monastère.
C'est à la rentrée que Dimanche, le journal qui fait la part belle à l'actualité religieuse se présentera à vous sous son nouveau look: nouvelle mise en page, de la couleur en plus et une valorisation plus grande encore de l'actualité venant des diocèses. Chaque semaine, c'est à la 'Une'' du journal que se retrouvera tout ce qui fait la vie des paroisses. Un nouveau souffle pour cette publication dont le tirage dépasse les 127.000 exemplaires et qui est présente dans plus de la moitié des paroisses francophones.
L'année prochaine, la Communauté Saint-Jean fêtera un anniversaire important. Elle fêtera ses vingt ans de présence à Libramont. Pour marquer cet événement, les Frères souhaiteraient installer dans le clocher de l'église... des cloches. Jusqu'à présent, il n'y en a jamais eu. Un appel est donc lancé à ceux qui pourraient en offrir. Elles viendraient, par exemple, d'une église qui n'est plus utilisée pour le culte.
Suite à la rediffusion, le 8 juin 2011, d’un reportage de la RTBF consacré au père Samuel, Mgr Guy Harpigny, évêque de Tournai, porte à la connaissance de l’opinion publique le fait qu’il a ''suspendu'' le père Samuel au début de l’année 2011. Cette sanction fait suite aux avertissements adressés au père Samuel depuis octobre 2010.
L'Université pontificale grégorienne à Rome organisera, en février 2012, un symposium destiné aux évêques du monde entier et aux responsables de congrégations religieuses. Il s'agira de donner ''une réponse globale au problème de la pédophilie et de la protection des plus faibles'', a indiqué le Bureau de presse du Saint-Siège.
Depuis quelques années, le lundi de Pentecôte, la basilique de Saint-Hubert accueille des centaines de pèlerins. Des hommes, des femmes et des enfants venus demander la protection de ce saint qui, comme le dira le doyen Goosse, n'est pas que l'ami ''des toutous''. Saint Hubert, un évêque que l'on invoque pour la rage sous toutes ses formes. Au début de l'eucharistie, en accueillant les pèlerins, le doyen Goosse a tenu à préciser aux uns et aux autres qu'accomplir un pèlerinage c'est se mettre dans un état d'esprit. C'est être capable ''de se laisser bousculer, interpeller par la Parole de Dieu.'' Le célébrant invitera encore les pèlerins, à déposer, devant Dieu toutes les difficultés de la vie, tout ce qui est pénible à porter seul. Déjà dans son homélie, le doyen avait tenu à souligner que dans notre vie nous sommes tous invités à porter notre croix. Une croix qui s'appelle maladie, décès, perte d'emploi... ''Ne nous laissons pas écrasés par cette croix. Remettons là sur nos épaules et avançons malgré les doutes. Et n'oubliez pas, nous ne sommes seuls. IL est avec nous.''
Saint Hubert est invoqué pour soulager les personnes nerveuses, stressées, dépressives... Pour en libérer d'autres de leurs peurs, des cauchemars qui hantent les nuits. Le lundi de Pentecôte, le 13 juin prochain, le doyen Philippe Goosse apposera encore la relique de la Sainte Etole du saint sur des centaines de fronts. Des hommes et des femmes qui espèrent ainsi être débarrassés de leurs angoisses. Ce sera à l'issue de la messe qui sera célébrée à 11h à la basilique de Saint-Hubert.
Cette année, la procession organisée traditionnellement à l'occasion de la Fête Dieu n'aura pas lieu. Le calendrier ne permet pas une telle organisation. Le dimanche 26 juin, date à laquelle, la procession aurait dû avoir lieu est réservée pour les ordinations sacerdotales. Le samedi 25 juin n'a pu être retenu: ce moment aurait coïncidé avec la veillée de prière organisée pour les ordinands, au Séminaire. Cette année, il y aura une seule ordination sacerdotale, celle de Xavier Le Paige. Rendez-vous le dimanche 26 juin, à 15h, à la cathédrale Saint-Aubain à Namur. Nous y reviendrons.
Une session d'iconographie se déroulera du 23 au 29 juillet à l'abbaye de Chevetogne. Ces cours de découverte de l'écriture d'une icône seront donnés par Georges Farias, un spécialiste de cet art.
Dès ce mercredi et pendant plusieurs jours, tout Walcourt va vibrer au rythme de la Trinité. Un pèlerinage d'une semaine qui, cette année, se déroulera du 15 au 21 juin avec un nouveau moment fort le dimanche 26 juin. L'abbé Jean-Claude Pivetta, le doyen de Walcourt se prépare à cette démarche spirituelle où il multipliera les offices, où il commandera les salves... Il faut aussi savoir que la Trinité est aussi quasi une épreuve sportive! Chaque Grand Tour au cours duquel Notre-Dame de Walcourt est emmenée en procession est long de 7 kms. Et des ''grands tours'' sur une Trinité, le doyen Pivetta en effectue plusieurs. Mgr Rémy Vancottem, évêque de Namur, sera à Walcourt le dimanche 19 juin pour partager la ferveur de toute une région...
Du 13 au 21 août, les Margellois.be invitent tous ceux et celles qui ont plus de 13 ans à passer un temps ensemble. Un temps pour s'amuser, pour rencontrer d'autres jeunes mais aussi pour réfléchir à comment orienter sa vie pour qu'elle en vaille la peine. Rendez-vous à Pesche.
¡Gracias! Tel est le nom de cette initiative qui clôturera les Journées Mondiales de la Jeunesse de Madrid le 21 août prochain. Ce match de football solidaire réunira une sélection d'anciens joueurs de la ligue espagnole et d'autres joueurs du monde entier.
L'AED (Aide à l'Eglise en détresse) fournira gratuitement un exemplaire du ''Youcat'' aux participants des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ). L'oeuvre d'entraide catholique paiera 90% des frais d'impression des 700.000 exemplaires prévus à ce jour.
Que serait le CNCD-11.11.11 sans ses volontaires? Comment fonctionnerait l'opération 11.11.11 sans ses volontaires? Quelles seraient les actions de plaidoyer que le CNCD-11.11.11 pourrait mener sans ses volontaires? Comment le CNCD-11.11.11 démultiplierait-il ses actions de sensibilisation sans ses volontaires? Des questions qui ne mènent qu'à une réponse: Le volontaire est la pierre angulaire de l'action du CNCD-11.11.11. Ils seront fêtés ce samedi 11 juin.
Durant cet été, le Centre Magnificat organise cinq retraites. Le centre se trouve en pleine nature, à Gerpinnes. Un lieu magnifique qui ne peut qu'aider au ressourcement.
Namur en mai met la ville en fête. Impossible de ne pas avoir le moral en se baladant dans les rues du centre ville. Au détour d'une rue, un artiste captive les enfants. Un peu plus loin ce sont de drôles de saltimbanques qui fascinent les parents. Mgr Vancottem, évêque de Namur ne connaissait pas le festival des arts forains qui a lieu, chaque année, durant le week-end de l'Ascension. Vendredi, il s'est offert, en compagnie de Jean-Félix Tirtiaux ''Monsieur Namur en Mai'', une promenade dans une ville de Namur métamorphosée.
La Mariapolis 2011, ou traditionnelle session d'été des Focolari, se déroulera cette année dans la ville de St-Vith, du 18 au 23 juillet. Tout comme l'an dernier, il y aura donc une seule et unique session commune à la Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg.
La Règle de saint Benoît (6ème siècle après Jésus-Christ) est-elle encore d’actualité aujourd’hui? Une parmi les nombreuses questions qui seront posées lors de la retraite qui aura lieu les 18 et 19 juin à l'abbaye de Maredret. Une retraite qui sera animée par Soeur Lazare de la communauté bénédictine de Saint-Thierry installatée à Reims. Chaque participant recevra un exemplaire de la règle de Saint-Benoît. Une retraite ouverte à tous et à toutes: il est encore temps de s'inscrire.
A partir du 8 et jusqu'au 17 juin, une exposition pour le moins originale se déroule à la bibliothèque du Centre de Documentation et de Recherche Religieuses (CDRR), aux FUNDP à Namur. Une exposition consacrée aux polars et thrillers religieux. La bibliothèque des facultés vous propose ainsi sa sélection de romans policiers à connotation historico-religieuse. Parmi la sélection: les livres qui retracent les enquêtes de Soeur Fidelma....
Une imposante demeure située en bordure de la route qui mène vers Ciney, c'est Beersheba. Beersheba qui a longtemps accueilli des religieuses-missionnaires venues se reposer avant de repartir en Afrique est devenu un lieu d'écoute et de prière, un espace pour poser ses valises et reprendre des forces avant de repartir dans la vie. Une vie où les obstacles sont nombreux tant pour les personnes qui poussent la porte que pour les bénévoles chargés du fonctionnement. Pour les uns comme pour les autres, la prière et la providence font, au jour le jour, des merveilles.
La prochaine émission de ''Il était une foi'' diffusée ce dimanche 11 juin, à 9h20, par la RTBF, sur la Une, sera consacrée au diaconat.
A l'agenda de Mgr Rémy Vancottem, évêque diocésain et de Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire pour ce mois de juin.
A trois mois des prochaines Journées Mondiales des jeunes qui se tiendront à Madrid, du 16 au 21 août, le nombre des inscriptions s'élève à 400.000, a précisé le cardinal Antonio María Rouco, archevêque de Madrid et président du comité organisateur de la JMJ, lors d'une conférence, jeudi 26 mai. Les inscrits, a-t-il précisé, proviennent de 182 pays.
La centrifugeuse fait un bruit d'enfer. Antonin tourne et tourne encore la manivelle et puis, il arrive... Le miel, en fin filet, sort par un robinet et s'écoule dans un seau. Antonin est rayonnant: c'est sa première récolte. Psychologue de formation, il a découvert l'apiculture avec sa grand-mère. Aujourd'hui, il termine une année de propédeutique au Séminaire Notre-Dame à Namur. Et dans ses bagages, lorsque le jeune Bruxellois est venu s'installer à Namur, il y avait quelques ruches. Des ruches que Mgr Vancottem passionné de nature et de jardinage accueille... dans le parc du palais épiscopal.
Le numéro de juin de la revue Pâque Nouvelle est disponible. Une revue spécialisée dans la formation chrétienne et qui consacre ce numéro à Jean-Paul II qualifié de ''prophète pour notre temps'' ou plutôt à un des aspects de son enseignement. L'abbé Bruno Jacobs, éditeur responsable de Pâque Nouvelle: ''J'ai préféré, dans ce numéro, donner un écho à un aspect de son enseignement sans doute celui où ce Pape a le plus innové: ''la Théologie du Corps'', une doctrine d'une grande richesse concernant la personne humaine créée à l'image de Dieu, l'amour et la vie affective, le don de la vie...'' Plusieurs articles de la revue y sont ainsi consacrés.
 mai 2011

Se former à la liturgie. Approfondir le sens des sacrements. Rencontrer sur le terrain des acteurs de la pastorale... Appelé à être au service d'une équipe liturgique, de la pastorale de la santé, ou d'une autre pastorale plus particulière... A préparer des célébrations dans le cadre d'une rencontre de catéchèse, avec la communauté paroissiale, le dimanche, pour des circonstances particulières... La Commission Interdiocésaine de Pastorale Liturgique peut vous aider. La CIPL organise à partir de septembre prochain deux années de formation, à raison de 18 samedis par année, à l'institut Sainte Marie de Jambes. Une première année avec des cours fondamentaux. Une deuxième, axée sur la pastorale concrète.
Avec son dernier livre ''Aimer sans dévorer'', Lytta Basset, auteure suisse inaugure un genre littéraire nouveau qui a séduit le jury. Elle vient de remporter le Prix du livre de la Spiritualité. Le Jury du CRIABD (Centre Religieux d'info et d'analyse de la BD, à Bruxelles) a lui décidé de décerner, pour la première fois, un Prix Européen de la BD chrétienne. Celui-ci a été attribué à ''François d'Assise - Les Fioretti'' de Battaglia. Deux livres à glisser, pour cet été, dans les bagages
Le 30 juin prochain, cela fera dix ans que le séminaire Redemptoris Mater est installé à Namur. Un anniversaire fêté avec quelques jours d'avance lors d'une célébration d'action de grâce qui s'est déroulée à la cathédrale Saint-Aubain. Une cathédrale comble. Les amis du Chemin Néocatéchuménal avaient fait le déplacement d'un peu partout dans le diocèse mais aussi de Bruxelles, Liège... Le Chemin Néocatéchuménal offre à chacun de suivre une formation post baptismale. Les jeunes du ''chemin'' qui ont le désir de devenir prêtre s'inscrivent alors dans un séminaire Redemptoris Mater. Ils viennent du monde entier. Ils sont missionnaires, au service de l'Eglise. Claudio, Reginaldo et Giovani ont été reconnus, lors de cette célébration d'anniversaire, comme candidats aux ordres sacrés: ils poursuivent donc leur route vers le sacerdoce. Sandy, Irénée et Santiago sont eux plus avancés dans leur cursus. Ces étudiants de première théologie ont été admis au lectorat. Au terme de leur formation, ils seront ordonnés par l'évêque de Namur et auront en charge une paroisse du diocèse. Le recteur, l'abbé Rocco Russo, a souhaité remercier tous ceux et celles qui, au fil des années, apportent leur soutien au séminaire: ''Merci Monseigneur, au nom des séminaristes et de l’équipe pastorale (MM. Giuliano et Danielle Bonomi, Benoit Frichot et le Père Giuseppe Nieddu) qui m’accompagnent et aident dans la mission au séminaire. Merci pour cette célébration eucharistique d’action de grâce et pour vos paroles. Notre plus grand désir est de nous former pour répondre à l’urgence de la ''Nouvelle Evangélisation'' ici ou comme missionnaire partout dans le monde comme expression de la sollicitude du Diocèse de Namur. Nous nous confions pour cela dans le soutien des votre prière et des prières de vous tous ici présent.''
La dernière étape de la tournée de l'Alliance pour les Droits de la Vie se tiendra à Bruxelles le 9 juin prochain. Le thème de cette année: ''Maîtriser la mort?'' Trois experts prendront la parole.
La prochaine année académique, 2011-2012, sera pour le moins particulière dans les départements de Malonne de la Haute École de Namur. Elle sera en effet l'occasion de fêter un triple anniversaire: le 175e de l'École normale primaire (la plus vieille de Belgique!), le 125e de l'École normale secondaire et le 20e de la Section bibliothéconomie et documentation.
Les Fraternités de Jérusalem proposent à tout en chacun une nouvelle retraite en ligne. Une retraite pour se préparer à la Pentecôte. Le principe est le même que celui en place pour l'Avent ou le Carême: on s'inscrit et chaque jour, via la boîte aux lettres de son ordinateur, on reçoit un texte à méditer accompagné d'un commentaire sur une des strophes du ''Veni Sancte Spiritus''.
Du 30 juin au 2 juillet se tiendra, à Beauraing, un rassemblement pour la fête du Sacré-Coeur de Jésus et du Coeur Immaculé de Marie.
Le congrès du Mouvement Ouvrier Chrétien vient d'avoir lieu à Gembloux. Depuis de nombreux mois, les militants du MOC avaient, en effet, entrepris un travail de relecture, de réécriture et d'actualisation des ''Options fondamentales'' du mouvement; travail qui n'avait plus été réalisé depuis 1996. Les congressistes ont approuvé, à une très large majorité, ce texte essentiel qui servira de référence et de cadre à l'action politique que le MOC et ses organisations constitutives mèneront ces prochaines années pour répondre aux nouveaux enjeux de notre société.
Fondée par l'abbé Gendebien, l'association namuroise ''Avec toit'' gère désormais six maisons, dont cinq dans le quartier de Bomel/Herbatte (près de la gare) et la sixième à Jambes. Agréée à la fois maison d'accueil et milieu de vie communautaire, Avec Toi a pour vocation l'accueil des hommes seuls, mais aussi des familles, des couples et des femmes isolées. Le 27 mai prochain, l'association présentera, lors d'une journée portes ouvertes, le bilan de son action sociale centrée sur les plus démunis.
Le clown Paolo Doss propose deux cycles de formation pour découvrir ou redécouvrir son ''clown inter-rieur'', comme il se plaît à le souligner.Actif dans la profession et formateur depuis près de 25 ans, l'humoriste se nourrit de ses multiples rencontres en Belgique bien sûr, mais aussi en Suisse, en Russie, au Canada, aux Etats-Unis, en Afrique, en Pologne, en Algérie ou encore en Amérique du Sud.
Beauraing 2011 est une session organisée et animée par la Communauté de L'Emmanuel. Particulièrement orientée vers les couples et les familles, elle est l'occasion de vivre des moments inoubliables de joie, de prière et d'échanges, de rencontrer de grands témoins de la foi et de participer à une liturgie vivante. Rendez-vous du 19 au 24 juillet à Beauraing.
Le Séminaire Redemptoris Mater est installé depuis maintenant dix ans à Namur. Un anniversaire qui sera fêté ce samedi 28 mai, à 18h30, à la cathédrale Saint-Aubain lors d'une eucharistie d'action de grâce à laquelle chacun est convié. Une eucharistie qui sera célébrée par l'évêque, Mgr Rémy Vancottem. ''Nous sommes très heureux de remercier le Seigneur en fêtant les dix ans de ce séminaire et de lui demander la grâce pour continuer à accomplir notre mission.'' souligne l'abbé Rocco Russo, recteur de ce séminaire.
Depuis vingt ans, le Foyer Saint-François à Namur permet à des malades, quand tout espoir de guérison est vain, de mourir dignement et sans souffrir. Mgr Rémy Vancottem, évêque de Namur, a tenu à visiter ce centre de soins palliatifs qui a vu le jour à l'initiative de la Congrégation des Soeurs de la Charité. Avant de rencontrer quelques malades, il a découvert le fonctionnement du foyer, pionnier en matière de soins palliatifs. L'évêque a aussi échangé avec l'équipe médicale et les bénévoles: ''Je vous admire beaucoup, leur a-t-il dit. Ce n'est pas simple d'être ainsi confronté à la mort.'' Des hommes et des femmes souriants, d'une grande sérénité et toujours disponibles. Des personnes à l'écoute du malade mais aussi des proches.
L'enseignement libre se porte bien très bien même. A chaque rentrée scolaire, au niveau diocésain, le nombre d'inscriptions est en hausse. Alors que professeurs et élèves sont dans la dernière ligne droite, l'abbé Henri Ganty (la photo), vicaire épiscopal chargé de l'enseignement et son équipe pensent déjà à la prochaine rentrée. Dans le diocèse de Namur qui se compose des provinces de Namur et de Luxembourg, l'enseignement libre est bien implanté avec ses 150 écoles fondamentales (maternelles et primaires), ses 69 instituts secondaires (général, technique et professionnel) sans compter les écoles supérieures et spécialisées.
Toronto, Rome, Sydney, Paris... autant de destinations qui font rêver. Autant de destinations qui, pour ceux et celles qui y ont vécu les JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse), font remonter, rien qu'en les évoquant, un flot de souvenirs. Irénée, Alfonso, Giovanni... sont séminaristes au Séminaire Redemptoris Mater à Namur. Dans quelques semaines, ils seront à Madrid pour de nouvelles JMJ. En attendant, enthousiastes, ils racontent les précédentes éditions. Un enthousiasme qui a déjà contaminé Stany. Séminariste, originaire de l'Inde, ces JMJ à Madrid seront pour lui une découverte et il se réjouit .
Comme chaque année, la Commission Interdiocésaine de Pastorale Liturgique (CIPL) vous invite à son rendez-vous d'été: 5 jours de vie d'Église à vivre du 16 au 20 août. Un temps qui se déroulera à Jambes, à l'Institut Sainte-Marie et permettra de se poser bien des questions comme quelle est la vocation de chaque baptisé? Ou encore qu'est-ce que l'Eglise?
''Voyez comme ils s'aiment... ils sèment'' c'est le thème de la prochaine session du Renouveau Charismatique. Elle se déroulera du 27 au 31 juillet à Beauraing. Il est temps de s'inscrire.
Mgr Rémy Vancottem invite chacun à se préparer à la Pentecôte qui approche maintenant à grands pas. L'évêque de Namur a ainsi écrit une prière dédiée à l'Esprit Saint (lire ci-dessous). Il propose encore à chacun de s'y préparer en participant, par exemple, à la neuvaine de prière (du 3 au 10 juin) qui aura lieu à la cathédrale Saint-Aubain. Le thème: ''Re-naître de l'Esprit Saint''. De 20 à 21h, les communautés religieuses prendront en charge l'animation de chacune des soirées. Une neuvaine qui se terminera le samedi 11 juin par la Vigile de Pentecôte. Au cours de cette Vigile, plusieurs adultes recevront le sacrement de confirmation.
Prendre un temps de retraite tout en découvrant le travail fabuleux de l'écriture d'icônes voilà ce que propose Astride Hild. Iconographe catholique diplômée de l'église orthodoxe russe, elle conçoit l'écriture d'une icône comme l'apprentissage d'un chemin intérieur, d'un cheminement spirituel. Astride Hild organise régulièrement des retraites. Elles auront lieu, durant l'été, à Maredsous (1er au 7 juillet) et à Orval (24 au 30 juillet). Le nombre de participants est à chaque fois limité.
Ils recevront le sacrement de confirmation de Mgr Vancottem durant la Vigile de Pentecôte, le 11 juin prochain. Samedi dernier, ces adultes étaient les invités de l'évêque. Mgr Vancottem a partagé, en toute convivialité, un repas avec eux avant une rencontre. Un moment où chacun a pu expliquer pourquoi il décidait de confirmer l'engagement de son baptême.
Frank Andriat est professeur et écrivain. On lui doit une série impressionnante de romans, de nouvelles, de récits... Le vendredi 20 mai, de 16 à 19h, il sera présent au CDD d'Arlon. Il y dédicacera son dernier livre ''Reçois et marche'' paru aux éditions Desclée De Drouwer. Pour le CDD d'Arlon ce sera une première. Ce sera en effet la première fois qu'un auteur viendra à la rencontre de ses lecteurs.
Demain sera un grand jour pour toute l'équipe de ZeBible. C'est en effet ce 14 mai que ''ZeBible'', Bible conçue spécifiquement pour les jeunes sera disponible en librairie.
Un concert sur le thème du Magnificat aura lieu le dimanche 29 mai prochain à l'abbatiale de Maredret. Il sera donné par le Choeur de Mélin et l'Ensemble de Chambre Darius sous la direction de Luc Gérard. Les bénéfices permettront aux Bénédictines de ''rajeunir'' les livres de la bibliothèque proposés aux hôtes.
Ce samedi 14 mai, de 12h à 15h, Mgr Rémy Vancottem recevra, à l'évêché de Namur, les adultes qui s'apprêtent à recevoir le sacrement de confirmation. Un sacrement que la plupart recevront, à la cathédrale Saint-Aubain, à Namur, lors de la Vigile de Pentecôte, le samedi 11 juin. Jusqu'à présent, ils ont eu l'occasion de se préparer avec les catéchistes. Comme il l'avait fait avec les catéchumènes (les adultes baptisés la nuit de Pâques), Mgr Vancottem a souhaité avoir un entretien personnel avec chacun. Actuellement, huit confirmands sont inscrits pour cette rencontre. Il n'est pas trop tard pour y participer. Il suffit de contacter le 0474/74.15.42.
Un moment de détente avant d'entrer dans la dernière ligne droite avec le blocus et les examens voilà ce que le Séminaire Notre-Dame proposait à ses étudiants. Bienvenue dans la ville des 5 clochers
Chaque jour, ce sont des dizaines de personnes qui franchissent la porte du sanctuaire Sainte-Rita à Bouge. Elles viennent puiser du courage auprès de la statue de cette jeune italienne qui a vécu au 15 eme siècle. Toutes espèrent dans cette sainte invoquée pour les causes difficiles voire désespérées. Le dimanche 22 mai, jour de la fête solennelle de Sainte Rita, la messe sera présidée par Mgr Vancottem. Dimanche et les jours qui précèdent, on attend du monde à Bouge. Des pèlerins qui auront la possibilité de repartir avec une rose rouge. Durant la neuvaine dédiée à la sainte (elle se termine le 22 mai), des roses bénites au cours de chaque messe sont vendues sur place. Elles sont à offrir aux malades ou à garder sur soi afin, comme le précise la prière,''que ceux qui les porteront sur eux soient guéris de leurs infirmités et que le Mal n'ose plus les inquiéter.
Quand un marcheur rencontre un autre marcheur... la conversation porte sur les trucs et astuces pour éviter les ampoules, les crampes, alléger le baluchon... Ces marcheurs partent sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. ''De Namur à Saint Jacques de Compostelle'' c'est l'intitulé de ce périple imaginé par la province de Namur. Le but est ici, en allant à la rencontre des gens, d'assurer la promotion de la province de Namur en dehors de nos frontières et à travers les réseaux sociaux de confier leurs impressions à ceux restés au pays. Au moment du départ, le chanoine Jean-Marie Huet a béni les pèlerins du moins ceux qui le souhaitaient.
''Sociologie pastorale. Qualités et compétences d’un ministre.'' Ce sera le thème de la prochaine séance de l'Ecole de liturgie. Elle aura lieu à l'Institut Sainte-Marie à Jambes le samedi 14 mai et sera animée par le professeur Arnaud Join-Lambert (Université catholique de Louvain)
Un peu partout en Belgique, les jeunes se préparent pour les Journées Mondiales de la Jeunesse qui se dérouleront du 16 au 21 août à Madrid. Du côté du secteur paroissial de Barvaux-Durbuy, les jeunes ont des projets plein la tête et le désir de permettre à un maximum d'entre eux de participer aux Journées Mondiales de la Jeunesse. C'est pourquoi ils organisent une soirée conviviale à l'écoute d'une sagesse africaine qui peut enrichir nos modes de vie le samedi 7 mai à 20h.
Le dimanche 15 mai prochain, quatrième dimanche de Pâques, les vocations seront particulièrement mises en évidence et ce, partout dans le monde. Un dimanche où chaque chrétien est appelé à prier afin ''que le Maître de la moisson envoie des ouvriers pour sa moisson'' (Mt 9, 36-38). Les vocations? Elles sont nombreuses et très diversifiées. Cette année, l'accent est mis tout particulièrement sur la vie consacrée. L'abbé Patrice Moline est directeur du Service des Vocations du diocèse de Namur. Lui et les membres de l'équipe reçoivent, régulièrement, des hommes et des femmes, des jeunes et des moins jeunes avec des profils professionnels très diversifiés. Entre eux un point commun: tous s'interrogent justement quant à savoir s'ils peuvent être un des ouvriers à la moisson. Un long travail de discernement commence...
L'ambiance dans une bibliothèque n'est pas toujours celle que l'on imagine. A certains moments, il faut savoir laisser de côté l'atmosphère studieuse pour un temps festif et convivial. Le personnel de la bibliothèque du Séminaire de Namur, les bénévoles qui y travaillent mais aussi les séminaristes ont ainsi voulu mettre à l'honneur Julie Depollier (à droite sur la photo). Julie est une des bibliothécaires, un espace qu'elle anime avec bon humeur et compétence depuis quinze ans maintenant. Un lieu qui lui a valu aussi quelques nuits d'insomnie. Un tel jubilaire méritait bien de plonger dans les souvenirs...
Monseigneur Rémy Vancottem, évêque de Namur était, dimanche, place Saint-Pierre pour la béatification du pape Jean-Paul II. Un pape qu'il avait rencontré à plusieurs reprises lors des visites ''ad limina''. Des visites que les évêques, pays par pays, rendent au pape tous les cinq ans. L'occasion de faire le point sur la politique menée dans le pays mais aussi dans chaque diocèse. Parallèlement, Mgr Vancottem a souvent été le représentant de la conférence épiscopale belge lors des voyages de Jean-Paul II à l'étranger. Il l'a donc côtoyé à bien des reprises comme notamment, en 1985, lorsque le Saint-Père est venu, en Belgique. Autant de raisons qui ont poussé Mgr Vancottem à réserver son billet d'avion pour cette béatification. Photo à Rome: Claire Jonard
Il y a quelques jours, l'Eglise a célébré le dimanche de la divine miséricorde. Une fête chère au coeur du chanoine Eric Fallas et à laquelle il a voulu donner une dimension particulière. A la cathédrale Saint-Aubain, à côté de l'autel, il avait ainsi installé un tableau du Christ de la miséricorde et une photo de Soeur Faustine. Ce dimanche-là était aussi celui de la béatification de Jean-Paul II impossible de l'oublier et de ne pas faire le lien avec le Christ miséricordieux mais aussi cette soeur polonaise.
Les Sanctuaires de Beauraing organisent, le samedi 7 mai, une journée de pèlerinage transfrontalière. Ce jour-là ou un autre jour, les 7 routes de pèlerinage vers le lieu que la Vierge au Coeur d'Or a elle-même voulu instituer attendent tous les marcheurs motivés.
A l'agenda de Mgr Rémy Vancottem, évêque diocésain et de Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire pour ce mois de mai.
Nous sommes tous convaincus que la paroisse (ou le secteur de paroisses) se doit de faire des propositions d'animation et d'approfondissement de la foi aux jeunes. Les équipes de pastorale scolaire cherchent aussi de nouvelles initiatives. Mais comment s'y prendre? avec quels animateurs? avec quelle pédagogie adaptée aux jeunes? comment être inventif dans la durée? Au niveau du diocèse de Namur, Mgr Vancottem croit dans le travail du Mouvement Eucharistique des Jeunes. Des réunions de présentation et d'information sont programmées. A vos agendas.
Théo Mertens sera en concert, à Jambes, le 20 mai prochain. Une rencontre musicale qui ne vous laissera que de bons souvenirs. Et en plus, en participant, vous soutiendrez le travail mené par l'asbl Eyor. Eyor, cela signifie, en congolais, ''famille en solidarité''. Une association qui se mobilise contre l'exode rural. Depuis des années, elle veut montrer aux jeunes de Bulwem, dans la province de Bandundu, qu'ils ont toutes les raisons de rester au village où ils peuvent être heureux, travailler, bénéficier de soins médicaux... Beaucoup quittent leur village pour la ville où ils sont persuadés que leur vie sera meilleure. La plupart n'y trouvent que drogue, prostitution... On est bien loin de l'image du bonheur parfait.
Il n'y a pas qu'à Madrid où se dérouleront les prochaines JMJ qu'au fil des jours l'ambiance monte. Parmi ceux qui organisent le déplacement de tous ces jeunes, l'heure est aussi aux préparatifs. C'est le cas chez les Frères de la Communauté de Saint-Jean qui ont programmé un déplacement pour ces Journées Mondiales de la Jeunesse. Un voyage pour lequel il reste encore des places et qui commencera le 6 août. Un périple à travers la France et l'Espagne, sur les traces de plusieurs figures de sainteté. Le Frère Hubert Marie de la communauté des Frères de Saint-Jean installée à Libramont emmènera ces jeunes dans un périple qui allie spirituel, culturel mais aussi détente.
L'idée est aussi originale que séduisante. La chorale ''Les Compagnons du Champeau'' de Namur a réussi à rassembler le temps de quatre concerts, des choeurs flamands et wallon mais aussi français. Pour les unir, les réunir: la musique. Ensemble, ils chanteront le ''Stabat Mater'' de Poulenc. Un moment musical à savourer, à la chapelle de l'abbaye de Malonne, le 14 mai, à 20h.
Le journal français ''la Croix'' vient de dévoiler sa nouvelle mouture, qui vise à un renouvellement de sa ligne éditoriale, davantage de proximité avec son lectorat et une actualisation des pratiques médiatiques. La version numérique est en plein développement et il est déjà possible de profiter du journal... en direct sur votre ordinateur.
 avril 2011

Soeur Marthe est cistercienne à l'abbaye de Clairefontaine, en province de Luxembourg. Elle nous offre, pour ce Temps de Pâques, un poème. Elle vient de l'écrire. C'est sa manière à elle tout en sensibilité de parler de la mort et de la résurrection du Christ.
L'office des Ténèbres a déjà été chanté ce vendredi saint. Ce sera encore le cas, pour les lève-tôt, ce samedi saint. Les chanoines du chapitre cathédral dont la mission essentielle est la prière, notamment pour le diocèse, ont voulu marquer ces deux journées où il n'y a pas de messe.
Monseigneur Rémy Vancottem, évêque de Namur, sera ce dimanche 1er mai, à Rome, sur la place Saint-Pierre. Avec des milliers de pèlerins, il assistera à la béatification du pape Jean-Paul II. Un pape que l'évêque a rencontré à plusieurs reprises lors de voyages et qui l'a impressionné. ''Je garde le souvenir d'un homme qui s'abîmait dans la prière. Il passait de longs moments dans un coeur à coeur avec Dieu. Un homme pour qui le relationnel avait beaucoup d'importance. Il était proche des gens, c'est là que je situe sa sainteté.''
Des dizaines de prêtres venant de tout le diocèse (province de Namur et de Luxembourg) avaient rejoint la cathédrale Saint-Aubain pour la messe chrismale. Des prêtres qui étaient invités à renouveler leur promesse sacerdotale. Ils ont ainsi réaffirmé, face à leur évêque, leur volonté de venir en aide ''aux coeurs accablés'', ''d'annoncer la grâce de la délivrance''. Ils ont aussi promis ''de vivre toujours plus uni au Seigneur Jésus et de chercher à lui rassembler, en renonçant à eux-mêmes et en restant fidèles aux engagements de leur mission dans l'Eglise.'' Mgr Vancottem a également demandé aux nombreux fidèles présents de prier pour les prêtres. L'évêque qui avait à ses côtés Mgr Berloco, nonce apostolique et Mgr Warin, évêque auxiliaire a ensuite procédé à la bénédiction des saintes huiles. Une célébration qui marquait encore la clôture de la commémoration du 450eme anniversaire de la fondation du diocèse. Photos: E.L. et C.B.
Ce dimanche 1er mai, le pape Jean-Paul II sera béatifié. Un grand moment pour tous les chrétiens. Certains auront la chance de le vivre depuis la place Saint-Pierre pour d'autres ce sera devant la télévision ou encore sur grand écran dans les églises. Comme à Hingeon.
Des chrétiens heureux. Heureux de montrer leur foi, leur amour pour Dieu et de se retrouver, ensemble, pour un temps de prière. Voilà ce que l'on peut retenir entre autres du chemin de croix qui s'est déroulé lundi soir à Vedrin. Près de 400 personnes venant des douze paroisses qui constituent le secteur pastoral de Namur-Nord étaient présentes. Elles ont marché vers le calvaire de Frizet. Chaque paroisse avait en charge l'animation d'une station. Avec des mots bien de notre temps, chacun a montré qu'aujourd'hui encore des hommes et des femmes, comme Jésus il y a bien longtemps, sont confrontés à l'exclusion voire à la mort. Une homme qui souffre cela reste malheureusement toujours d'actualité.
Nathalie Parmentier a quitté ses terres namuroises pour passer du temps en Israël. Régulièrement, elle donne des nouvelles. La jeune femme travaille comme ergothérapeute dans un hôpital de Jérusalem. Pour la première fois, Nathalie vit, depuis la Terre Sainte les fêtes de Pâques. Voici quelques très belles photos de cette fête des rameaux. Des chants, de la danse... l'occasion de faire la fête.
Si la marche ne vous fait pas peur et si vous avez entendu parler du père Damien et de son action, alors vous savez certainement que la troisième édition de la Marche Damien frappe à la porte et qu'il faut s'y inscrire dès à présent. Le parcours empruntera la très belle vallée de la Semois.
A partir de ce samedi 30 avril et jusqu'au 29 octobre, chaque samedi, de 10 à 11h, les cloches qui composent le carillon de la cathédrale Saint-Aubain, à Namur, se feront entendre. Un moment musical signé Thierry Bouillet, le carillonneur en fonction.
La prière constitue un des piliers de votre vie. Vous aimez la montagne. Alors, pourquoi ne pas profiter de ces prochaines vacances d'été pour concilier les deux et vous offrir un séjour ''Haute montagne et prière''. Pierre Michaud -mais tout le monde l'appelle Pierrot- est Suisse, il est aussi guide de montagne. Chrétien convaincu, s'inspirant d'une formule mise au point par la Congrégation du Grand Saint-Bernard, Pierrot est à l'origine de ces séjours qui se déroulent en Corse, en Suisse... Un de ces séjours aura pour animateur spirituel un prêtre du diocèse de Namur. L'abbé Thierry Pluquet, prêtre dans le secteur pastoral de Martelange est, faut-il l'ajouter, un passionné de la montagne, de ces moments où l'on peut s'intérioriser et où la solidarité n'est pas un vain mot.
Le temps des communions approche à grands pas, Nancy de Montpellier nous propose une sélection de livres à offrir à l'enfant qui fait sa première communion comme à celui qui fait sa profession de foi ou encore au confirmand. Inspectrice diocésaine et responsable de l’enseignement de la religion dans le diocèse de Namur pour l’école fondamentale, professeur de pédagogie religieuse au Séminaire de Namur depuis 2001, elle connaît bien le monde de l'enfant et celui des livres. Elle a d'ailleurs signé plusieurs publications. En vous rendant, par exemple, dans les CDD-librairies religieuses où les livres présentés sont mis en vente vous constaterez qu'ils peuvent satisfaire tous les budgets.
Le dimanche 8 mai prochain, chez les Filles de Marie de Pesche ce sera la fête. Une fête qui marquera la fin d'une année consacrée à la célébration d'un anniversaire, les 175 ans de cette congrégation religieuse. Dimanche, artistes et artisans seront au rendez-vous d'un moment qui se veut avant tout récréatif.
Une fois par mois, Mgr Vancottem, évêque de Namur, donne rendez-vous aux auditeurs de RCF. La prochaine émission d' ''Un évêque en questions'' sera diffusée le jeudi saint, ce 21 avril, à 10h30. Deux rediffusions sont prévues. Elles auront lieu le vendredi 22 avril à 18h45 ainsi que le dimanche 24 avril à 12h30. Une émission au cours de laquelle Mgr Vancottem parlera du sacrement de réconciliation. Vous avez manqué les précédents rendez-vous? Il vous suffit de vous rendre sur le site: rcfnamur.be Les émissions s'y trouvent en podcast.
Kystyna Sobieski fait partie de l'équipe chargée, dans le diocèse de Namur, de la pastorale des jeunes. Cette jeune femme dynamique vient de s'accorder une pause dans une vie bien chargée: l'organisation des JMJ réclame énormément d'énergie. Elle revient d'un pèlerinage en Syrie. Elle y a rencontré des jeunes chrétiens d'Orient comme des musulmans en recherche. Elle a aussi passé du temps dans le désert: un moment impressionnant, pas simple à vivre. Krystyna Sobieski raconte ce pèlerinage.
Pendant près de deux ans, Rudi Jacques a veillé sur l'orgue du séminaire de Namur pour lui rendre vie. Un vrai défi. Aujourd'hui, l'orgue accompagne les différentes célébrations. L'idée était aussi de permettre à des musiciens de talent de le faire vibrer, de lui permettre de sonner. Un prochain concert est programmé pour le lundi de Pâques. Firmin Decerf tiendra les orgues. A ses côtés, son fils Grégory, baryton-basse.
Ce samedi 16 avril les jeunes chrétiens francophones se sont réunis à Louvain-la-Neuve pour vivre la nuit des Rameaux pendant que les jeunes chrétiens flamands réalisaient un grand ''flashmob'' sur la place principale de Leuven. Les pastorales des jeunes avaient prévu un rendez-vous plus simple sur le thème: ''Donnez-lui votre confiance, il ne la trahira jamais.''
Comme le veut la tradition dans le diocèse de Namur, c'est dans la cour de l'évêché que l'évêque se charge de la bénédiction des buis. Une première pour Mgr Rémy Vancottem depuis son arrivée à la tête d'un diocèse qui englobe les provinces de Namur et de Luxembourg. Après la proclamation de l'Evangile relatant l'entrée de Jésus à Jérusalem, l'évêque a prononcé une brève homélie: ''Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour les autres'' dira-t-il. Il parlera aussi de la croix, un instrument de mort mais qui est aussi un passage pour renaître à la vie. Un rameau de buis à la main, chacun, en procession, a pris la direction de la cathédrale Saint-Aubain. C'est la Passion de Mathieu qui a été proclamée: un moment toujours très fort. Mgr Vancottem dans l'homélie qui a suivi a repris une série de questions que nous sommes nombreux à nous poser: ''Qui est Jésus?'', ''Pourquoi va-t-il donner sa vie?'', ''Pourquoi s'est-il laissé arrêter, bafouer, flageller, crucifier?...'' ''La réponse, dira Mgr Vancottem, on la trouve chez le centurion, au pied de la croix, lorsqu'il reconnaît que celui qui vient de rendre son dernier souffle était bien le fils de Dieu. La croix est une lettre d'amour écrite avec du sang. Jésus n'a rien écrit mais tout son être a parlé. La croix est sa signature.''
A la mi-carême, Mgr Rémy Vancottem, évêque de Namur tient à nous poser une question: où en sommes-nous dans notre préparation de Pâques? Pâques approche à grands pas, ce sera le dimanche 24 avril. Un moment pour faire le point: se dire que l'on continue comme on a commencé ou alors qu'il est temps de faire un effort supplémentaire.
Le vendredi saint 2009, le calvaire de Frizet (Vedrin) retrouve un Christ. Depuis, chaque année, un chemin de croix y est organisé. Il aura lieu ce lundi 18 avril, à 19h, au départ de l'église de Vedrin-centre. Les douze paroisses de Namur-nord prennent une part importante dans cette organisation. Cette année, Mgr Rémy Vancottem, l'évêque de Namur parcourra les 1400 m de ce chemin de croix.
La messe chrismale sera célébrée, pour le diocèse de Namur, ce mercredi 20 avril, à 18h. Une célébration présidée par Mgr Rémy Vancottem et qui se déroulera à la cathédrale Saint-Aubain. L'évêque procédera à la consécration du saint chrême et à la bénédiction des huiles qui seront utilisées tout au long de l'année. Les prêtres seront invités, toujours au cours de cette célébration, à renouveler leur promesse sacerdotale.
La messe chrismale sera célébrée ce mercredi 20 avril, à 18h à la cathédrale Saint-Aubain, à Namur. La place Saint-Aubain est entièrement réservée pour les personnes qui souhaitent assister à cette célébration. Pour pouvoir se garer, sans risquer le PV, il vous suffit de télécharger l'autorisation ci jointe et puis de l'apposer au pare-brise de votre véhicule. Attention. Le fait de posséder cette autorisation de stationnement n'est pas une garantie de trouver à se garer. Il est donc préférable de ne pas arriver au dernier moment.
A force de vivre un carême chaque année, je finirai par être parfait! Manifestement, hélas, ce n'est pas le cas. Et pourtant, chaque année, je le recommence plein de bonnes résolutions. Il y a sans doute les petits ''sacrifices'' qui manifestent que je ne suis pas encore totalement inféodé à la consommation aveugle. Il y a un retour à une prière plus intense, plus régulière (mais, malheureusement, le temps de Carême est parfois un moment de surcroît d'activités: les conférences se multiplient et la liturgie de la Semaine sainte doit être préparée). Il y a aussi à revoir ma relation aux autres. Celle-ci peut d'ailleurs être mise en relation avec les trois piliers du carême: la prière le jeûne et l'aumône.
Tous les ans, il y a cette période assez mythique du Carême qui depuis tout petit représente à mes yeux de petits sacrifices que me parents m'incitaient à faire: dont le plus caricaturé était l'abstinence en chocolats et en bonbons.
Le Père Daniel Sonveaux, Supérieur Provincial de la Belgique Méridionale et du Luxembourg pour les Jésuites, vient d'annoncer la nomination par le Père Général, du Père Franck Janin comme prochain Provincial de la Province belge méridionale et du Luxembourg. Il est actuellement Directeur du Centre Spirituel Ignatien ''La Pairelle'' à Wépion.
Pour moi, je vois et je vis le carême d’abord comme un chemin ou un cheminement avec un objectif à l’horizon: échapper à la mort et avoir part à la vraie vie. Ensuite, je comprends ce cheminement comme inscrit dans un temps, une période durant laquelle j’ai quelques ''rendez-vous'' spéciaux. Enfin, un temps où je fais une série incontournable des rencontres (avec moi-même, avec les autres et avec Dieu).
Nous voici presque à la fin du Carême, chemin vécu accompagnée de mes jeunes qui vont faire la profession de foi. Entamer ce chemin de quarante jours nous semblait long. Et puis il nous fallait jeûner et partager, prendre des moments de prière et faire tout pour Aimer, bref changer du tout au tout! Nous nous sommes arrêtés et avons constaté que pendant ce temps beaucoup de verbes et de mots ont été brassés: marcher, chemin patience, épreuve, Dieu se fait un passage, connaître, habiter, reconnaître, conversion, retourner, changer, liberté, libérer, salut, péché, tristesse, rancune, amertume, se réveiller, éveil, veiller, vigilance, joie, Dieu de tendresse, Dieu de miséricorde, Dieu d’amour, quitter nos habitudes, Aimer….
Durant tout un après-midi, un tournoi de foot inter communautés a opposé, à Namur, des séminaristes et des prêtres. Ce sont les étudiants de l'IET (Maison Sainte-Thérèse) qui ont remporté la coupe. Il s'agissait d'une première participation pour ces étudiants venus de Bruxelles. Un coup de maître. Ils ont ébloui les autres équipes par leur jeu collectif.
Le Carême est un temps privilégié pour revenir à mon cœur profond où Dieu m’attend pour me parler, pour me dire sa tendresse et m’envoyer vers les autres avec un cœur nouveau, plus libre et plus aimant.
Le temps des vacances est un moment propice aux excursions culturelles. Deux expositions sont ainsi organisées dans les abbayes de Maredsous et d'Orval, en lien direct avec la période pascale. A Maredsous, la Maison des Ecritures propose une exposition sur la Résurrection. Une autre exposition se déroule dans les murs de l'abbaye d'Orval. Il s'agit de ''Corps de compassion''.
Le jeune groupe de rock chrétien, Angelos, vient d'enregistrer son premier CD ''Lève toi et marche''. Ce CD est composé de quatre chansons et sera disponible après les vacances de Pâques. Pendant le mois d'avril, ils seront en concert le vendredi 15 avec Löki-To à Wavre, le lundi 18 au Festival Choose life à Waterloo et le lundi 25 à Braine-l'Alleud.
Le Carême est un moment de l'année liturgique que beaucoup choisissent pour recevoir le sacrement de réconciliation. Le Service de Pastorale liturgique et sacramentelle (SPLS) du diocèse de Liège publie Célébrer la réconciliation. Cette brochure est destinée à stimuler la réflexion et à offrir des repères utiles pour des célébrations. ette brochure vous la trouverez en annexe. Il vous suffira de la télécharger. Mgr Jousten, évêque de Liège aime ainsi à rappeler combien la réconciliation est un sacrement de l’Église qui nous fait reconnaître notre condition humaine et nous fait goûter la joie du pardon.
Ils étaient six autour de la table : le diacre Luc Tielemans, le Père Tommy Scholtes sj, et Cyril Becquart pour les Médias catholiques, aux côtés du diacre Vincent Redier, Christian de Pennart et Philippine de Saint-Pierre pour KTO. Administrateurs, présidents et directeurs sont venus appuyer par leur présence le côté solennel de cette présentation qui marque l'accueil de la chaîne en Belgique. Une date essentielle dans la vie médiatique de notre pays, assortie de quelques nouveautés présentées pour l'occasion.
Le MEJ est un mouvement de laïcs reconnu qui vise à accompagner les jeunes dans leur formation à la foi. Le MEJ organise ainsi une nuit pascale pour les jeunes dès 13 ans. Elle aura lieu le samedi 23 avril, à Villers-le-Bouillet. Au menu de cette nuit pascale: jeux, prières, chants et ... des surprises.
Le carême, dans mon esprit, reste lié à certains rites: le mercredi après carnaval, la petite croix sur le front avec de la cendre me rappelle que je suis poussière mais surtout que je suis catho et que tout le monde peut le voir. Autre rite: mon grand-père qui ce jour-là arrêtait de fumer et se mettait à sucer des jujubes! J’ose l’avouer, j’ai des problèmes avec le carême, ce temps de 40 jours pour revenir à Dieu grâce au jeûne, à la prière, à l’aumône. Je prends des résolutions… Et je me bats dès le premier jour pour pouvoir les tenir.
En février dernier, l'abbé Victor Abagna-Mossa alors curé de Belgrade apprenait que le pape venait de le désigner pour devenir évêque dans son pays le Congo-Brazzaville. Départ précipité et retour au pays pour l'ordination. Il devient l'évêque d'Owando. Je vous propose d'assister, en différé, à cette ordination en lisant le compte-rendu tel qu'il a été publié par ''Les dépêches de Brazzaville.''
Pour moi, le carême, avant d'être une période de privations, est une période de joie. Ces quarante jours me sont donnés pour me rapprocher de Jésus, le remettre au centre de ma vie.
Du lundi 18 au vendredi 22 avril, se déroulera le festival ''Choose Life''. Destiné aux jeunes de 12 à 17 ans, il aura lieu au Centre Scolaire de Berlaymont à Waterloo. Danse, jeux, musique, concerts, ateliers sportifs et artistiques, délires créatifs, multimédia, témoignages, forums, temps de célébration, de partage, de rire et de fête sont au programme! Le slogan de cette année: ''You've God the Power!''
Un atelier au milieu des champs, l'univers de travail de Rudi Jacques est on ne peut plus champêtre. Rudi Jacques est facteur d'orgues. Tout jeune, il a eu le coup de foudre pour cet instrument. Il a appris à en jouer avant de vouloir tout savoir sur l'orgue, considéré comme le roi des instruments. Avec plusieurs artisans, Rudi Jacques a appris à les construire mais aussi à les rénover. Il a ainsi passé deux ans au chevet de l'orgue du séminaire de Namur. L'orgue est utilisé pour accompagner musicalement les offices. Il permet aussi d'organiser des concerts, ce sera le cas les 10 et 25 avril. Deux moments à ne pas manquer.
Une célébration eucharistique pour les victimes du tremblement de terre et du tsunami au Japon, sera présidée par Mgr Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles ce lundi 11 avril 2011 à 18 heures en la cathédrale des SS. Michel et Gudule de Bruxelles. Cela fait un mois, jour pour jour, qu'une partie de ce pays vit dans l'inquiétude et compte ses compte ses morts. Ils sont des milliers à avoir péri.
Pour moi, le Carême est l'occasion de me défaire des choses inutiles qui encombrent ma vie de tous les jours. Le Carême, c'est choisir quelques comportements qui m'éloignent quotidiennement de Dieu, mais que je fais sans vraiment m'en rendre comtpe, et tenter de les erradiquer. Pour ce faire, l'Eglise propose trois voies pour choisir nos petits 'sacrifices'.
Katarzyna Gorecka prend des photos à n'en plus finir. Du haut de son échafaudage, elle effectue aussi une série de prélèvements de peinture. L'adoration des mages, une toile attribuée au peintre Loder est au centre de toutes ses attentions. Restauratrice d'oeuvre d'art, la jeune femme d'origine polonaise est tombée sous le charme de cette toile, grand format, installée dans le choeur de la cathédrale Saint-Aubain à Namur. Actuellement, elle constitue un dossier en vue d'une restauration. Ce travail pourrait aussi constituer son doctorat.
Les Journées mondiales de la jeunesse de Madrid constitueront un événement respectueux de l'environnement et sans émission de gaz, annoncent les organisateurs qui souhaitent faire de ces JMJ des ''JMJ non polluantes.''
Se former à la liturgie. Approfondir le sens des sacrements. Rencontrer sur le terrain des acteurs de la pastorale… Appelé à être au service d’une équipe liturgique, de la pastorale de la santé, ou d’une autre pastorale plus particulière… A préparer des célébrations dans le cadre d’une rencontre de catéchèse, avec la communauté paroissiale, le dimanche, pour des circonstances particulières…La Commission Interdiocésaine de Pastorale Liturgique vous propose deux années de formation, à raison de 18 samedis par année, à l’institut Ste Marie de Jambes. Une première année avec des cours fondamentaux. Une deuxième, axée sur la pastorale concrète.
L'édition 2012 du Prix d'Art Chrétien est aujourd'hui lancée! Autrement dit, il est temps pour tous les artistes dans l'âme de commencer à cogiter leur oeuvre. Le thème à suivre pour cette année sera ''Paroles et gestes de Jésus''.
 mars 2011

Depuis le 25 mars dernier et jusqu'au 15 août 2012, l'Emmanuel fête son jubilé. Une communauté qui est bien présente dans le diocèse et plus particulièrement à la paroisse Sainte-Julienne à Salzinnes. Un site Internet spécial -http://www.catho.be/www.jubilezaveclemmanuel.com - est animé pendant toute la durée de cet anniversaire avec des interviews, des témoignages, des documents d'archives (photos, vidéos, extraits d'enseignements audio du fondateur dont la cause de canonisation est ouverte), annonce un communiqué.
Il y a quelques semaines, j’ai pu lire une citation du théologien Louis Bouyer qui m’a beaucoup touché: ''Dans le monachisme primitif en général, la retraite au désert ne s’explique nullement par la simple recherche de la tranquillité, du loisir de la contemplation. Si le moine s’enfonce au désert, c’est dans l’intention de lutter contre le diable, et parce que la solitude lui apparaît comme le séjour habituel de celui-ci.''
Il était 4h30 du matin lorsque l'abbé Ghislain Ahokponou, curé de Biesmerée, Stave et Flavion a été réveillé par les pompiers: la sacristie de l'église de Stave venait d'être ravagée par un incendie. La sacristie est détruite. L'église a elle été souillée par les fumées et les eaux. Elle est actuellement inutilisable.
Nous vous proposons l'agenda des évêques, Mgr Rémy Vancottem et Mgr Pierre Warin évêque auxiliaire.
L'archidiocèse de Malines-Bruxelles se prépare à vivre un événement peu commun: l'ordination épiscopale de trois évêques auxiliaires: Mgr Hudsyn, Mgr Kockerols et Mgr Lemmens, récemment nommés par Benoît XVI. A vivre en direct ce dimanche 3 avril depuis la Basilique Nationale de Koekelberg sur RCF et en streaming.
Monseigneur Pierre Warin, évêque auxiliaire de Namur animera une journée de récollection ouverte à tous. Elle se déroulera le samedi 9 avril au monastère d'Hurtebise sur le thème ''La conversion de Paul et celle de Pierre.''
Une fête de Communauté pour les moines certes, mais une fête de l'Annonciation très particulière pour les moines bénédictins du Monastère de l'Exaltation de la Sainte Croix de Chevetogne (Ciney) vient de se dérouler. Le monastère a reçu sept nouvelles cloches. La Reine Fabiola était présente à l'événement.
L’association belge des groupes bibliques ''Jacques Loew'' organise sa session biblique annuelle du 26 au 28 avril, de 9 à 16h30. Animée par le frère Masséo Caloz, bibliste, elle se déroulera chez les Soeurs de la Providence à Champion. Le thème: ''Pauvreté et richesse dans la Bible''.
Samedi studieux pour tous ceux et celles impliqués, au niveau du diocèse de Namur, dans la mise en place du chantier paroissial. Dans le diocèse, plusieurs doyennés réfléchissent déjà sur la manière d'utiliser, de manière plus rationnelle, les énergies qui existent dans les paroisses. L'objectif étant de faire passer la Bonne Nouvelle avec, notamment, une meilleure implication des laïcs. Cette matinée a permis un partage des expériences. Elle a aussi permis à ceux qui ne connaissent pas encore le chantier paroissial d'en apprendre plus. Mgr Warin, évêque auxiliaire de Namur qui porte ce dossier mise en effet beaucoup sur, ce qu'il appelle, ''la contagion positive''.
Chaque année, nous passons, avec notre voiture, au contrôle technique. Le Carême, c'est un peu comme un contrôle technique mais spirituel grâce auquel nous essayons d'avancer, de nous réajuster avec la vie, avec nous-même, avec les autres, avec l'Eglise et avec Dieu.
Dans le cadre de l’année des sacrements, la Pastorale des personnes handicapées propose: ''Pourquoi ne pas revivifier le sacrement du baptême?'' Deux temps de réflexion, de témoignages qui se dérouleront à Namur et à Habay-la-Vieille.
Ce samedi 26 mars, l'abbé Victor Abagna-Mossa sera ordonné évêque dans son pays, le Congo-Brazzaville. A 64 ans, il se retrouvera ainsi à la tête du diocèse d'Owanda. Avant de quitter la Belgique et plus particulièrement la paroisse de Belgrade, il a répondu à bien des invitations. Et parmi les invitations, il y avait celle des séminaristes du Séminaire Notre-Dame de Namur.
Depuis neuf ans maintenant, Frère Jean-Daniel a quitté ses montagnes suisses pour vivre à Maredsous. Après ses voeux, le Frère Jean-Daniel est très vite devenu, à la demande du Père Abbé, maître des novices. Il est aussi à l'orgine de l'opération ''Viens et vois'' que lance l'abbaye de Maredsous. Il s'agit de faire mieux connaître aux jeunes mais pas exclusivement ce qu'est la vie à Maredsous, un monastère où vivent actuellement 32 moines. Ces candidats potentiels à la vie monastique seront reçus par le maître des novices. Une fonction importante puisque Frère Jean-Daniel, bien sûr avec l'aide de la communauté, va accompagner le candidat dans un parcours qui doit le mener, normalement, vers ses voeux perpétuels.
Face aux nouveaux défis auxquels sont confrontés les confesseurs à l'heure actuelle - que ce soit dans le domaine de la fécondation in vitro, des manipulations génétiques, des tests scientifiques moralement discutables, des atteintes à l'environnement, des fraudes, de la corruption ou de l'évasion fiscale - les prêtres doivent être mieux formés à la confession. C'est la raison pour laquelle la Pénitencerie apostolique du Vatican organise, tous les ans, un cours sur le for intérieur (à savoir la responsabilité de chacun face à Dieu dans le secret de sa conscience), qui suscite toujours plus d'intérêt au sein du clergé. 700 prêtres se sont inscrits cette année pour ce cours qui a lieu actuellement.
Monseigneur Rémy Vancottem, évêque de Namur répondra, ce jeudi, aux questions de Michelle de Haes. Comme chaque mois, il est l'invité de l'émission ''Un évêque en question.''
Florine, François, Antoine et Pierre Marot seront, en août prochain, parmi les centaines de milliers de jeunes qui participeront aux JMJ. Un voyage que ces jeunes Malonnois préparent en écoutant les témoignages de ceux qui ont déjà vécu les JMJ. Et même si la fratrie participe régulièrement aux activités pour la jeunesse, notamment des camps où le spirituel a rendez-vous avec la détente, chacun sait que ces Journées Mondiales de la Jeunesse constitueront un moment fort pour la famille. Florine aspire elle tout particulièrement, à vivre, selon ses termes avec ''des jeunes comme nous.''
Le Prix de littérature religieuse 2011 a été attribué à Jean-Marie Lassausse et Christophe Henning pour leur livre ''Le jardinier de Tibhirine'', publié aux éditions Bayard. Décerné par le Syndicat des libraires de littérature religieuse, ce prix leur a été remis au Salon du Livre de Paris.
Ils ont jeûné pendant six jours. Six jours à se ''nourrir'' exclusivement de jus de fruits, de tisane et de bouillon mais, attention, sans manger les légumes! ''La semaine de jeûne: prière et assise religieuse'' qui vient de se terminer à l'abbaye de Maredsous a réuni une bonne vingtaine de participants. Quelques Belges mais surtout des Français qui suivent le père Jean-Luc Souveton (la photo), prêtre à Saint-Etienne et animateur de ces sessions. Il a découvert, pour lui, les bienfaits du jeûne. Aujourd'hui, il anime, plusieurs fois par an, de tels moments. Les retraitants de Maredsous sont des hommes et des femmes dont la moyenne d'âge dépasse allègrement les 50 ans. Pour eux la privation de nourriture apporte un bien-être non seulement au corps mais aussi à l'esprit. Rencontre avec des gens sereins et qui profitent de ces journées pour développer leur spiritualité.
En France, la Commission Episcopale de la Catéchèse et du Catéchuménat (CECC) publie un livre intitulé ''En famille avec Dieu'' pour soutenir les familles dans l'éveil à la foi de leurs enfants.
À cinq mois des JMJ, plus d'un million de jeunes sont d'ores et déjà attendus aux Journées mondiales de la jeunesse a estimé le directeur de la communication de l'événement Santiago de la Cierva.
Pour Entraide et Fraternité, ce Carême sera bien différent des autres puisque le mouvement fête cette année son 50eme anniversaire. C'est en effet en 1961 que cette ONG de solidarité internationale a été créée à la demande des évêques belges. Information, sensibilisation, mobilisation des citoyens pour plus de solidarité entre le Nord et le Sud, telles sont les missions d'Entraide et Fraternité qui travaille en partenariat avec une bonne centaine d'associations dans le Sud.
Depuis plusieurs années, en réponse à l’appel des évêques de Belgique, les jeunes chrétiens, les 16-30 ans, ont l’habitude de se retrouver à Bruxelles pour vivre ensemble le week-end des Rameaux. Cette année, une formule différente est proposée pour les jeunes francophones. Les jeunes chrétiens se réuniront à Louvain-la-Neuve pour une soirée et une nuit de prière, la nuit précédant les Rameaux, c'est-à-dire du 16 au 17 avril.
Pendant près de deux ans, Rudi Jacques a veillé sur l'orgue du séminaire de Namur pour lui rendre vie. Un vrai défi. Aujourd'hui, il est bien présent dans l'accompagnement musical des célébrations. L'idée était aussi de permettre à des musiciens de talent de le faire vibrer, de lui permettre de sonner. Deux concerts sont programmés ils auront lieu le 10 avril prochain. Vous applaudirez Rieko Higasa et Madeleine Cordez. Le 25 avril, le lundi de Pâques, ce sera au tour de Firmin Decerf de vous charmer.
Il a quelque temps encore, le Carême n'évoquait, pour moi, rien de special. Bon j'avais entendu à droite, à gauche que les gens rentraient dans une sorte de période de ''privations'', mais sans vraiment savoir pourquoi. Mais aujourd'hui, il représente bien plus à mon coeur qu'une simple ''privation''.
C'est à nouveau depuis la communauté paroissiale de Sainte-Julienne que la messe télévisée de ce deuxième dimanche de Carême sera célébrée à Salzinnes ce dimanche 20 mars, de 10h45 à 11h30 sur RTBF ''La Deux''.
Avant tout, le Carême est pour moi un voyage spirituel, et sa destination est Pâques. Il s’agit d’une période de transition, une sorte de pèlerinage annuel à refaire pour se rappeler le sens de notre Baptême. C’est quitter la vie du dehors, entrer en soi pour se préparer au passage à la Vie. Nul endroit ne s’oppose à cette démarche spirituelle…
Monseigneur Vancottem, évêque de Namur, vient de passer une journée en compagnie des assistants paroissiaux. Des hommes et des femmes (dans une écrasante majorité) qui aident le prêtre dans l'animation de la paroisse, dans la découverte des sacrements aux plus jeunes ... Beaucoup s'occupent ainsi de la préparation à la première communion, à la profession de foi ou encore à la confirmation. D'autres sont aux côtés des parents lorsqu'ils envisagent le baptême pour leur enfant. Un travail ou plutôt une mission d'église où chacun s'investit sans compter.
Noël se voit dans les vitrines, montrons Pâques aux fenêtres de nos maisons! Cette année, Pâques dans la Cité propose l'icône de la Résurrection, aussi nommée l'icône de la descente aux enfers. Cette icône, peinte par Vincent Minet, incite chacun à se lever, à la suite du Christ.
Inlassablement, Entraide et Fraternité repart au combat. Comme chaque année, l'ONG catholique de solidarité internationale profite de ce temps de carême pour sensibiliser les uns et les autres aux difficultés de milliers de personnes. Cette année, direction les Philippines et l'île de Mindanao. Une île au sous-sol riche et pourtant la plupart des paysans y vivent dans la plus grande détresse. Entraide et Solidarité lance donc un appel à la générosité à travers les collectes dans les paroisses mais interpelle aussi les uns et les autres. La volonté est de faire changer les choses. A Mindanao, la plupart des paysans sont des paysans sans terre!
Pour répondre à une demande de nombreux acteurs du patrimoine, le Centre des Métiers du Patrimoine de la Paix-Dieu consacre sa prochaine journée d’étude à la thématique des orgues. Elle aura lieu le jeudi 26 mai. Ces instruments qui habitent nos églises et nos salles de spectacle, patrimoine immobilier par destination, intriguent et questionnent. Comment fonctionnent-ils? Quelle est l’évolution stylistique du buffet et du son?... Des spécialistes répondront aux questions.
Une troisième Journée interreligieuse vient de se dérouler à l'abbaye de Maredsous. Au cours de cette rencontre, trois orateurs ont pris la parole pour développer la thématique proposée: ''Prophétie est Société''. Le père Luc Moës nous livre un compte rendu des différentes interventions.
A l’occasion du Carême, les paroisses du secteur de La Bruyère et la communauté des paroisses de Belgrade, Flawinne, Saint Servais Sainte-Croix et Temploux regrouperont leurs efforts d’approfondissement de la Foi. Les Chrétiens sont invités à trois soirées à la découverte des sacrements qui les font vivre: le Baptême, la Confirmation, l’Eucharistie.
Jennifer a décidé que, elle aussi, comme sa maman, elle se ferait baptiser. D'un pas bien décidé, elle s'est avancée, en compagnie de son parrain et de sa marraine ainsi que de sa catéchiste vers Mgr Vancottem. Elle a ainsi marqué sa volonté de se préparer en vue de recevoir le baptême. L'évêque présidait, dimanche dernier, à la cathédrale Saint-Aubain, l'Appel Décisif. Mariam, la maman de Jennifer, fait partie des catéchumènes, ces adultes qui seront baptisés à Pâques. Ils seront huit pour le diocèse. L'Appel Décisif est la dernière étape vers le baptême. Un moment au cours duquel l'évêque constate tout le travail de préparation qui a été mené par ces adultes. Il a ainsi pu signifier à Henri-Grisseur, Sandy, Samia, Saïd, Hamid-Reza, Parvine et Mariane qu'ils pourraient recevoir les sacrements. A Pâques, ils seront baptisés mais aussi ils communieront pour la première fois. En les rencontrant personnellement, l'évêque a aussi pu constater combien ils sont motivés. Parrains et marraines étaient présents pour ce moment fort. Ils seront encore là à Pâques et puis pour toute la vie. Auparavant, dans son homélie, Mgr Vancottem s'était adressé aux baptisés comme aux futurs baptisés en les mettant en garde contre les tentations. Et la tentation principale étant de ne pas accorder à Dieu la place qui est la sienne. ''Pendant le Carême, comme Jésus, chacun a besoin de partir au désert. Le désert est un temps de silence pour entendre Jésus nous confier ses secrets pour vaincre le mal. L'homme ne vit pas que de pain, il doit aussi ne pas mettre Dieu à l'épreuve. Les 40 jours du Carême sont là pour nous aider à faire ou à refaire le choix de la confiance en Dieu.''
Dans son ''Message pour le Carême 2011'', Benoît XVI invite les catholiques à pratiquer le jeûne, l'aumône et la prière. Il les met en garde contre ''l'idolâtrie des biens, l'avidité de la possession et l'égoïsme''. Le pape affirme aussi que, sans la lumière de la foi, l'univers court à sa perte, prisonnier d'un ''sépulcre sans avenir ni espérance''.
Le ''Carême pour les cancres 2011'' c'est le titre d'une méditation quotidienne proposée par le Père Max de Longchamp. A chaque jour, un temps de réflexion sur se concertir à Jésus, recevoir Jésus dans les sacrements...
Tiré à 1,2 millions d'exemplaires et traduit en sept langues, le deuxième tome de ''Jésus de Nazareth'' de Benoît XVI vient de sortir. Après avoir fait le point, dans le premier tome (2007), sur ce que disent les Écritures au sujet de la vie publique, le pape se penche sur sa Passion et sa Résurrection du Christ. Ce livre n'est pas un document magistériel, précise-t-il, mais un ''cheminement personnel intérieur à la recherche du visage de Dieu''.
Les éditions namuroises Fidélité proposent différents outils au début de ce temps pascal. Livres, carnets, signets, revues... les propositions sont multiples. L'idée est de nous permettre de nous intérioriser pour mieux comprendre le mystère pascal.
Le Père Eric Vollen, jésuite, ne mâche pas ses mots: ''L'Eglise a perdu sa jeunesse. Nos paroisses ne sont pas attirantes pour nos jeunes!'' Si ces mots sont difficiles à entendre, le Père Vollen (la photo) ne veut pas imaginer que cette situation soit pour autant irréversible. Pour lui, il existe des solutions pour ramener les jeunes vers les églises. Pour les aider à se constituer, selon ses termes, une ''colonne vertébrale spirituelle'', il mise ainsi sur le MEJ, le Mouvement Eucharistique des Jeunes. Un mouvement qui existe depuis bien des années en France mais aussi chez nous. Mgr Rémy Vancottem, évêque de Namur a pour souci de le développer. L'occasion donc de redéfinir ce qu'est ce Mouvement Eucharistique des Jeunes.
''Je ne regrette rien de ma vie'', lance d'une voix énergique soeur Marie-Victor. J'ai eu une belle vie.'' Ce samedi 12 mars, elle soufflera les 100 bougies de son gâteau d'anniversaire. Elle le fera avec les membres de sa famille mais aussi avec les Carmélites, un ordre qu'elle a rejoint alors qu'elle avait... 20 ans! Soeur Marie-Victor est intarissable: une mémoire sans la moindre faille pour raconter sa vie à Rouvroy-Harnoncourt, les années strictes passées au Carmel et les déboires politiques de notre pays. Avec un papa bourgmestre de Lamorteau, des frères versés dans la politique - un sera par ailleurs ministre - comment pourrait-il en être autrement? ''Je suis Belge jusqu'au plus profond de mon coeur'' ponctue la religieuse.
La nouvelle saison théâtrale du Jeu de la Passion débutera ce dimanche 13 mars. Le Jeu de la Passion est un spectacle de pur théâtre religieux dont l’inspiration remonte aux mystères du Moyen Âge. Quelque 150 acteurs et collaborateurs bénévoles de Ligny et des environs y participent. Sobriété, rigueur et dynamisme caractérisent ce spectacle.
Le 2 avril prochain se déroulera la 19eme édition de la marche Namur-Malonne. Une dizaine de kilomètres à parcourir en famille. Cette année, Mgr Rémy Vancottem, évêque de Namur, fera partie des marcheurs. A divers moments de la journée, la Fraternité de Tibériade prendra en charge non pas des enseignements mais des animations religieuses. Le thème: ''Laissons réchauffer nos cœurs au soleil de l’Eucharistie.''
C'est la première fois que Mgr Rémy Vancottem, depuis son arrivée à la tête du diocèse de Namur, célébrait, à la cathédrale Saint-Aubain, la messe du Mercredi des Cendres. Avant de marquer des cendres le front des personnes présentes, Mgr Vancottem a, dans son homélie, tenu à rappeler toute l'importance de la prière.
Deux étages du bâtiment abritant la communauté ''Béthel'', à Bruxelles, vont bientôt se libérer. Les soeurs dominicaines résidentes souhaiteraient les réaménager pour y accueillir des femmes seules prêtes à partager leur projet de vie spirituelle. L'appel aux candidatures est lancé!
Le prochain Festival Choose Life aura lieu du lundi 18 au vendredi 22 avril au Centre Scolaire de Berlyamont (Waterloo). Un festival chrétien qui s'adresse aux 12-17 ans. Quelques jours pour vivre avec d'autres jeunes chrétiens des moments importants de réflexion à travers des témoignages, par exemple, mais aussi de détente. Le thème: You've god the power.
L’année pastorale consacrée, par les évêques de Belgique, aux sacrements chrétiens, est une belle occasion pour découvrir l’action du Christ et de l’Eglise à travers les sacrements. La Lettre des évêques de Belgique s’intitule ''Renaître - Les sacrements''. Naissance et croissance dans la foi et la vie évangélique, tel est le sens des sacrements chrétiens, les sacrements de la Vie. ''Paroisses chantantes'' offre la possibilité aux choristes, aux prêtres.. de passer une journée à découvrir les chants qui accompagnent l'eucharistie mais aussi les sacrements. Une journée qui aura lieu le 26 mars à Beauraing.
Pour la neuvième année consécutive, les frères dominicains de Lille proposent la ''Retraite dans la Ville'', une retraite de Carême prêchée sur Internet. Du 9 mars au 24 avril, les Internautes inscrits gratuitement sur le site des frères prêcheurs recevront, chaque jour, une méditation et un temps de prière par e-mail. Le thème qui a été retenu: ''Eveille-toi, ô toi qui dors''. Les retraitants-internautes auront également la possibilité de poser une question sur leur foi ou sur leur vie personnelle aux dominicains.
La deuxième édition de la Marche pour la vie aura lieu, à Bruxelles, le dimanche 27 mars. Le départ se fera du Mont des Arts (non loin de la place Royale). L'année dernière, cette marche avait réuni, 1800 personnes. Pour cette année, les organisateurs espèrent doubler le nombre de participants.
Tous les deux mois, ''Les Cahiers Croire'' vous proposent un dossier thématique décliné en 3 parties: le cahier Bible, le cahier théologie et le cahier pratique. Le dossier de mars - avril, Connaître Dieu a été réalisé en partenariat avec le CIF (Centre pour l’Intelligence de la Foi) qui fête ses 40 ans dans le courant de cette année.
Le vendredi 25 mars prochain aura lieu, à Bouillon, une séance d'information sur le diaconat permanent. Un ministère d'Eglise qui reste encore mal connu.
Vingt-cinq ans après le drame, les enfants de Tchernobyl paient toujours un lourd tribut à cette catastrophe nucléaire. Les familles belges sont appelées à la solidarité à travers l'accueil d'enfants durant une période d'un mois. Passer quelques semaines en dehors de son pays aide, chaque enfant, à reconstituer son système immunitaire.
Le 29 mai prochain aura lieu la plus célèbre et la plus populaire des courses à pied en Belgique: les 20 km de Bruxelles. Action Damien vous propose de relever ce défi sportif et solidaire en courant sous ses couleurs !
Durant le Carême, les chrétiens sont invités à redécouvrir la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ par trois chemins: le jeûne, le partage et la prière. Voici quelques pistes parmi tant d’autres proposées aux catholiques pour vivre un saint et joyeux temps de carême.
Samedi matin, ils sont une bonne centaine réunis à l'institut Sainte-Marie à Namur. Pour la veillée, ils seront encore bien plus nombreux. Des garçons et des filles âgés de 16 à 30 ans qui participent au week-end Jeunesse 2000. Une première organisation à Namur. Jeunesse 2000 organise, de tels moments un peu partout dans le monde. C'est le pape Jean-Paul II qui voulu que de tels moments se déroulent. Il a ainsi invité les jeunes à mettre Jésus au centre de leur vie mais aussi à être des évangélisateurs. Ils sont souriants, blagueurs... des jeunes bien dans leur temps et dans leur religion. Des garçons et des filles qui n'hésitent pas à passer de longues minutes devant le Saint-Sacrement à expliquer combien le Christ les aide au quotidien. Week-end jeunesse 2000 leur offre la possibilité de passer 48 heures pour Dieu avec Dieu. Deux jours encore pour des enseignements et des témoignages. Des prêtres, des religieuses mais aussi un couple sont venus parler de leur foi, de leur vie. L'idée étant bien sûr de montrer à ces jeunes adultes qu'il n'y a pas une mais des manières de vivre avec le Christ. Samedi, lors de la veillée, plusieurs prêtres avaient rejoint les jeunes pour leur permettre de recevoir le sacrement de réconciliation. Mgr Vancottem, évêque de Namur a tenu à s'associer à ce moment en présidant l'eucharistie du samedi. Dimanche, c'est le Nonce apostolique, Mgr Berloco qui est venu prier avec eux. Pour plus de renseignements sur Jeunesse 200, n'hésitez pas à contacter Matthieu au 0498/27.39.26 ou encore info-be@jeunesse2000.org
Chaque année, c'est la même mobilisation. Etudiants, professeurs, chercheurs, membres du personnel des Facultés de Namur unissent leurs efforts au profit du Télévie. Un objectif: récolter le plus d'argent possible pour aider à la recherche contre le cancer. Leurs efforts permettent de réunir, pour chaque édition, environ 20.000 euros. Il est encore bien sûr trop tôt pour connaître les résultats de ce nouveau défi 2011. Ce qui est certain c'est que les 1250 lasagnes ont su séduire les convives rassemblés à l'arsenal: plus une place disponible.
A l'occasion du troisième anniversaire du décès de la fondatrice des Focolari, Chiara Lubich (la photo), le mouvement des Focolari organise une fête de famille, pour petits et grands... Une journée de fraternité, ouverte à tous le 13 mars prochain. Focus sur un mouvement à découvrir.
Le film ''Des hommes et des Dieux'' sera au centre d'une journée d'études qui se déroulera à l'école supérieure de catéchèse Lumen-Vitae. Une journée qui aura lieu le samedi 2 avril de 9h30 à 15h.
 février 2011

Aujourd'hui, il faut communiquer! L'Eglise ne fait pas exception. La communication ne s'improvise pas. Il y a quelques jours, les séminaristes du Séminaire Notre-Dame de Namur ont participé à deux journées sur la communication. Exposés, travaux pratiques ils ont découvert comment aborder les médias, comment rédiger un article, un communiqué de presse... L'article qui suit a été écrit lors d'un des ateliers.
Vous retrouverez dorénavant, au fil des mois, sur ce site internet, quelques indications quant à l'agenda des évêques de Namur.
Plusieurs conférences centrées sur la pauvreté vont avoir lieu à Auvelais. Elle se dérouleront au Cercle des Familles, 28, rue Radache. Pour ne pas rater ces rendez-vous, à vos agendas.
Plus de 300.000 jeunes du monde entier sont attendus dans les divers diocèses espagnols du 11 au 15 août, en préparation aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ), qui se tiendront à Madrid du 16 au 21 août prochain. Ce sont les JED (Journées en Diocèses). Les JMJ ont cette année pour thème ces paroles de l'apôtre Paul: ''Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi''. Les organisateurs de ces Journées soulignent que la collaboration avec les autorités locales est ''très positive''.
Dans le cadre du Carême 2011, le CRU (Centre Religieux Universitaire) et le CAR (Conseil d’Animation Religieuse) des FUNDP proposent quatre conférences, quatre lectures d’évangiles par quatre exégètes, chacun selon sa méthode. A chaque fois, une heure de conférence, une brève interruption et 30 minutes d’échange avec l’orateur. Modération: Charles Delhez sj, aumônier des Facultés.
C'est officiel, CX Flood le groupe de rock chrétien belge sera présent au ''Festival de la Jeunesse'' des JMJ à Madrid. Un festival qui a été créé lors des JMJ de Paris et qui permet d'allier la culture et la foi.
La première édition de ces Journées interreligieuses a eu lieu en mars 2009: ''L'interreligieux, une menace ou une grâce pour ma foi?''. Face au grand succès remporté par cette initiative, l'expérience a été reconduite l'année suivante, autour de la question: ''Suis-je donc le gardien de mon frère?'' (Genèse, 9, 4). Cette année, ''Prophétie et Société'' seront au centre des débats, le 13 mars.
Cette année les Catholiques entrent en Carême ce mercredi 9 mars avec le Mercredi des Cendres. Mgr Rémy Vancottem présidera la Célébration des Cendres, ce soir, à partir de 18h30 à la cathédrale Saint-Aubain, à Namur.
Les catéchumènes ainsi que leurs parrains et marraines se réuniront ce dimanche 13 mars à l'occasion de l'Appel décisif. Mgr Rémy Vancottem, évêque de Namur, présidera cette célébration à la cathédrale Saint-Aubain. Ils seront huit à franchir cette nouvelle étape qui les mènera au baptême, dans la nuit de Pâques.
En mai prochain, cela fera un an que Mgr Rémy Vancottem a été désigné, par le pape Benoît XVI, pour succéder à Mgr Léonard comme évêque de Namur. Depuis son arrivée, le Conseil presbytéral n'avait pas encore eu l'occasion de se réunir. C'est aujourd'hui chose faite. Au cours de ses visites dans le diocèse, Mgr Vancottem a déjà eu l'occasion de rencontrer la plupart des prêtres qui siègent dans ce Conseil presbytéral. La première réunion a permis, à l'évêque, d'encore mieux connaître ''ses'' prêtres. Chacun a été invité à s'exprimer, à dire comment il vit son ministère.
Les conseils se succèdent dans le diocèse de Namur. Après le Conseil presbytéral, c'était au tour du Conseil pastoral de tenir séance. Il a réuni, autour de Mgr Vancottem, les membres du Conseil pastoral de Namur et ceux du Conseil pastoral de Luxembourg. Conseil pastoral majoritairement constitué de laïcs dont le mandat arrivera à expiration en juin 2013. D'ici là, par leurs travaux, ils éclaireront Mgr Vancottem sur les décisions qu'il sera amené à prendre notamment en matière de catéchèse.
Prendre du temps pour soi, pour prier, pour se recentrer sur sa spiritualité, ... Les mères de famille (souvent nombreuse) attendent avec impatience ce week-end qui les rassemble et les nourrit. ''Autour de toi il a fait sa demeure'', tel est le thème choisi pour cette sixième édition de la marche des mères.
Francesco vient de vivre trois semaines en compagnie de toxicomanes qui veulent se sortir de leur enfer. Trois semaines qui, il n'hésite pas à le dire, l'ont changé. Séminariste du Séminaire Notre-Dame de Namur, il a séjourné, à Lourdes, dans la communauté du Cénacle. Dans la maison de Lourdes, comme toutes les autres maisons de la communauté, on mise sur le travail et la prière pour se sortir de la drogue. Beaucoup y arrivent. Ils peuvent y séjourner jusqu'à trois ans. Francesco raconte trois semaines dures, difficiles mais toujours vécues dans le respect de l'autre.
Le cardinal Danneels abordera la fragilité lors d'une conférence au Centre spirituel La Pairelle, le jeudi 3 mars, à l'initiative de l'ÉPI, l'Équipe Pastorale pour les Intervenants auprès des personnes handicapées ou en difficulté dont les Jeunes de l'aide à la Jeunesse. Comme l'écrit le père Davin, ''Fragilisés, nous le sommes tous, mais certains plus que d'autres, près de nous, ou dans des services où nous oeuvrons.''
Un engouement extraordinaire, inattendu a accompagné la sortie du film de Xavier Beauvois ''Des hommes et des Dieux''. Salué par la critique, récompensé par de nombreux prix, le film sort en DVD. La sortie est prévue pour ce mercredi 23 février. Une manière de se replonger dans l'ambiance plus que prenante de ce film ou encore, pour ceux qui ne l'auraient pas vu, de vivre intensément les trois dernières années d'une communauté qui allait être complètement décimée. Un DVD que vous pourrez vous procurer dans les deux ''CDD-Librairie religieuse'' du diocèse, à Namur comme à Arlon.
ZeBible vient d'être présenté, en avant-première, dans les locaux de Fondacio, à Bruxelles. C'est un projet oecuménique long de 7 ans qui est en train d'aboutir. Objectif: avec une Bible attrayante séduire de nouveaux lecteurs, de jeunes lecteurs. En attendant la parution, le 14 mai prochain, on peut déjà ''surfer'' sur le site internet.
Ce dimanche, les prêtres de la paroisse Saint-Antoine à Petit-Thier (Vielsalm) célébreront à nouveau les offices. Depuis le début du mois de février, un différend opposait les deux prêtres de la paroisse aux membres de la fabrique d'église. Les prêtres étaient partis en ''grève'': ils ne célébraient plus la messe. Au centre de ce conflit: la gestion des collectes. Désigné par l'évêque Mgr Vancottem, l'abbé Pascal Roger, vicaire épiscopal, a joué les médiateurs. Il a rencontré les uns et les autres et finalement, les choses s'arrangent.
Dans un communiqué de presse la Conférence épiscopale de Belgique demande à l'Union Européenne de condamner la persécution des chrétiens dans le monde.
Depuis les 11e, 12e et 13e siècles, considérés comme l'époque florissante des pèlerinages, le tombeau de l'apôtre Jacques en a vu défiler des pèlerins venus de France, d'Italie, d'Allemagne ou de Belgique. Dans chacun des pays traversés, les pèlerins ont laissé des traces de leur passage, suscité des vocations pérégrines et, bien plus tard, créé des groupements de pèlerins. Ce fut le cas en Belgique, en 1986, quand naquit l'Association Belge des Amis de Saint Jacques de Compostelle.
L'installation d'un chanoine reste un moment fort dans la vie d'un diocèse. L'abbé Joël Rochette a été installé, mercredi soir, en tant que chanoine du chapitre cathédral. A 41 ans, le recteur du Séminaire Notre-Dame est le plus jeune à y siéger. Devant ses pairs, il a notamment fait promesse de prier pour le diocèse et ses habitants.
Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire de Namur, propose une réflexion, sa réflexion sur l'Eglise. Sur l'évolution de l'Eglise par rapport au monde dans lequel nous vivons. Il vient d'écrire un texte intitulé ''Cinq mots d'ordre pour l'Eglise.'' Mgr Warin y invite les chrétiens à ''ne pas être désemparés par une église qui ploie et qui souffre.'' Il pose encore une série de questions. Comme: ''Comment l'Eglise pourrait-elle être évangélisatrice si elle ne commence pas par l'évangéliser elle-même.'' Une réflexion à partager.
Lorsque la demande est arrivée à Salzinnes, à la paroisse Sainte-Julienne, l'abbé Cédric Claessens reconnaît bien volontiers qu'il s'est laissé tirer l'oreille. ''Des confrères m'avaient dit qu'une messe retransmise en direct à la télévision représentait beaucoup de contraintes. Finalement, les paroissiens ont réussi à me convaincre, lance le jeune prêtre dans un grand éclat de rire. Mais j'ai mis mes conditions. Même si la messe sera plus courte que les autres dimanches, cela doit être une célébration priante et pas un spectacle.'' A suivre, ce dimanche, sur le petit écran à partir de 10h45 et jusqu'à 11h30. La messe sera retransmise sur ''La Deux'' et sur ''France 2''.
La Foire du livre de Bruxelles ouvrira ses portes ce jeudi 17 février pour cinq jours. Cinq jours durant où des milliers de livres vous seront proposés, événement commercial oblige. Le thème de cette 41e édition sera celui des femmes. Les maisons d'édition Alliance et Bayard seront présentes sur le stand 432. Vous y retrouverez des livres des éditions Anne Sigier, Artege, Bayard Presse, de l'Emmanuel, du Signe, du Triomphe, Farel, Fidélité, Médias St Paul, Nouvelle Cité, Salvator, Tempora et Thomas Mols. Parmi la centaine de rencontres à l'agenda, nous en avons sélectionné quelques-unes.
A peine le temps d'ouvrir la porte du presbytère que déjà la sonnerie du GSM se fait entendre. La première d'une très, très longue série! ''Depuis hier, explique l'abbé Victor Abagna-Mossa, ça n'arrête pas. Les gens veulent me féliciter: ils sont heureux pour moi. Ils me disent qu'ils chantent, qu'ils dansent pour moi...'' A 64 ans, l'abbé Abagna-Mossa vient d'être nommé évêque du diocèse d'Owanda, en République du Congo*, son pays. Et les premiers messages de félicitations viennent de là-bas. Il faut préciser que l'annonce de cette nomination est en bonne place sur ''Congo-site portail''. Alors que tout s'accélère, que sa vie prend une autre direction, le futur évêque reste lui serein. Il se veut confiant: ''Si Dieu m'a désigné c'est qu'il sera là pour m'aider. Il me donnera la grâce pour travailler.'' Rencontre avec un Sage.
Tous, un jour ou l'autre, nous sommes amenés à faire face à la souffrance. Une souffrance multiple. Personne n'est épargné. Et quand la souffrance est là, ancrée au plus profond de soi, il faut trouver l'énergie pour repartir, pour continuer sa route. La paroisse Saint-Martin à Arlon organise, les 18 et 19 février, à l'Institut Notre-Dame, les ''24 heures de l'espérance''. Des conférences avec notamment l'abbé Gabriel Ringlet ou encore l'abbé Jean-Claude Brau, des rencontres, des discussions et des moments de prière pour, même quand tout va mal, se dire qu'il reste toujours un espoir.
Les prochaines JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse) auront lieu, durant cet été 2011, du 15 au 21 août. Elles se dérouleront, en Espagne, à deux pas de chez nous. Des centaines de milliers de jeunes, venus du monde entier, s'y retrouveront. Pour beaucoup, il s'agira d'ancrer leur foi. Pour d'autres, ce sera l'occasion de trouver leur voie. ''Pour tous, précise Mgr Vancottem, évêque de Namur, ce sera le moment de se rendre compte qu'être chrétien a du sens et qu'ils ne sont pas seuls à croire!'' Mgr Vancottem évêque référendaire pour la pastorale des jeunes (partie francophone) a vécu plusieurs éditions des JMJ du moins celles qui se sont déroulées en Europe. A quelques mois, de ces Journées Mondiales de la Jeunesse, Mgr Vancottem n'a qu'un souhait: que les jeunes se lancent dans cette aventure.
Un week-end ''Jeunesse 2000'' aura lieu à Namur du vendredi 25 février (au soir) au dimanche 27 février dans l'après-midi. Il s'adresse aux 16-30 ans. Au départ de ''Jeunesse 2000'', il y a ''Youth 2000'' né à l'initiative du pape Jean-Paul II. Le pape avait souhaité, en 1989, lors des JMJ de Compostelle que les jeunes évangélisent et mettent Jésus au centre de leur vie. Un week-end où chacun, en compagnie de prêtres, est invité à revisiter les bases de sa foi, à revenir aux fondements de l'Eglise Catholique.
Ils sont huit. Huit adultes qui se préparent à être baptisés la nuit de Pâques. Samedi dernier, ils étaient invités, avec les catéchistes, au palais épiscopal pour préparer l'appel décisif des catéchumènes. Une célébration au cours de laquelle ils exprimeront clairement, devant le peuple de Dieu, qu'ils souhaitent recevoir les sacrements. Ce sera le 13 mars prochain, premier dimanche du Carême. Mgr Rémy Vancottem a participé à cette réunion préparatoire avant de s'entretenir avec Sandy, Samia, Dorcas, Henri, Saïd, Hamid-Reza, Parvine et Mariam.
''L'eau, un droit humain fondamental pour tous?''. C'est au rythme de ce thème que vivront 7 campus des universités francophones du 21 février au 4 mars prochain (Bruxelles -ULB et FUSL-, Gembloux, Liège, Louvain-la-Neuve, Mons, Namur). Une campagne de sensibilisation qui devrait toucher plus de 70.000 étudiants, mais aussi le personnel des universités et le grand public. Au programme: spectacle-action, jeux de société, conférences, vidéos, cinémas,... et engagement.
La télévision catholique KTO sera désormais retransmise, partout en Belgique, sur Belgacom TV. C'est un nouveau venu dans le monde des médias catholiques. KTO est une télévision catholique qui diffuse 7 jours 7, 24 heures sur 24. Vous y retrouverez notamment des magazines consacrés à la vie de l'Eglise mais aussi aux initiatives qui sont prises par les chrétiens.
Les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) approchent à grands pas. Elle auront lieu, en août, à Madrid. C'est donc la mobilisation pour faire prendre conscience que ces journées sont des moments exceptionnels de foi, de rencontres... La Communauté Saint-Jean installée à Libramont est impliquée: elle veut permettre à un maximum de prendre le chemin de Madrid. Le prix du séjour peut être un obstacle. Bonne nouvelle: le prix qui était, au départ, de 595 euros est aujourd'hui réduit à 495 euros. Une diminution importante que l'on doit à la générosité des abbayes. ''C'est une aide généreuse des abbayes désireuses de soutenir la foi des jeunes'', explique le Frère Hubert-Marie.
Nommé en décembre dernier, l'abbé Joël Rochette, sera officiellement installé, comme chanoine, ce mercredi 16 février à 18h. Une installation qui se déroulera dans le choeur de la cathédrale Saint-Aubain. Là où les douze chanoines, chacun installé dans sa stalle, se retrouvent pour prier pour le diocèse. Prier pour le diocèse mais aussi entourer l'évêque lors de célébrations solennelles autant de missions d'un chanoine. Une cérémonie prévue en deux temps: l'installation au cours de laquelle le chanoine Rochette recevra la croix pectorale et l'eucharistie qu'il présidera. Monseigneur Vancottem, évêque de Namur, sera présent.
L'abbaye de Maredret propose aux femmes âgées de 18 à 40 ans de se retrouver pour un week-end d'intériorisation et de méditation à partir des paraboles de Jésus. Un week-end qui débutera le vendredi 11 mars pour se terminer le dimanche 13 mars.
Jusqu'au 28 février, le journal français La Croix, réalise une enquête, en ligne, sur les jeunes de la génération JMJ. Qui sont-ils? Une enquête ouverte à tous. Les résultats seront publiés dans un dossier spécial de La Croix, à Pâques.
Benoît XVI a souligné l'extrême importance d'une bonne formation à Internet au sein des séminaires, en vue de l'action pastorale des futurs prêtres. Il l'a fait le premier jour de l'Assemblée plénière de la Congrégation pour l'éducation catholique, le 7 février dernier, à Rome. Devant 60 membres et consulteurs du dicastère en charge de l'éducation, le pape a rappelé que l'enseignement de la religion à l'école devait être considéré comme une discipline à part entière.
La Commission interdiocésaine de pastorale liturgique organise le samedi 26 février prochain une journée d'étude consacrée aux lieux, ''décors'', objets et la fonctionnalité rituelle au sein de la liturgie. Avec les chanoines Philippe Vermeersch et Jean-Luc Hudsyn, comme intervenants.
L'abbé Abagna-Mossa, connu par ses paroissiens sous le nom de l'abbé Victor, vient d'être nommé évêque au Congo-Brazzaville, son pays d'origine. Il va donc prochainement quitter la paroisse de Belgrade où il venait de s'installer après plusieurs années passées notamment à Beez.
Les examens sont terminés. En attendant que les cours du second trimestre reprennent, comme tous les étudiants du monde, les séminaristes prennent du repos. Une détente loin de la famille: ils viennent de Pologne, d'Uruguay, d'Argentine... Tous font partie du Chemin Néo-Catéchuménal. Aujourd'hui, ils se forment à la prêtrise dans un séminaire Rédemptoris Mater. Un tel séminaire diocésain missionnaire international fonctionne, à Namur, depuis 10 ans maintenant. Plusieurs prêtres qui s'y sont formés ont été ordonnés à Namur et sont en charge, de paroisses, dans le diocèse.
Pour ses 40 ans, l'Imep (Institut supérieur de Musique et de Pédagogie) s'offre et nous offre, à nous spectateurs, un opéra! Un défi à la hauteur du talent des étudiants qui se forment dans les locaux de la rue Juppin à Namur. Une ''famille musicale'' -un terme que le directeur Guido Jardon affectionne particulièrement- qui présentera les 10, 11 et 12 février, ''Dialogues des Carmélites'', un opéra en deux actes signé Francis Poulenc. Et pour que les Namurois ne soient pas les seuls à se régaler de ce moment à la fois musical et vocal, ce même spectacle aura une version concert. Une sacrée aventure pour cet institut, seul du réseau libre en Communauté française, formant les artistes de demain.
Un nouveau numéro de la revue ''Pâque nouvelle'' vient de sortir. Revue de formation chrétienne vous y trouverez notamment un article consacré à la dernière exhortation Verbum Domini dans laquelle le pape Benoît XVI rappelle, à chacun, l'importance de l'Ecriture Sainte dans sa vie personnelle. A lire encore un article ''mode d'emploi'' dans lequel on se familiarise avec la lectio divina, la lecture priante de la Bible.
Une semaine après la Chandeleur et la fête de l’Université catholique de Louvain, la fête se prolonge dans la cité estudiantine par un festival de la Lumière. Ce mercredi 9 février, les étudiants proposeront de manière conviviale et estudiantine, un festival sur la Grand-Place de Louvain-la-Neuve. Un évènement attendu par tous et qui, pour sa 6ème édition, rassemblera au milieu de tentes-chapiteaux tout le monde étudiant, des Kots à Projets, les régionales, la paroisse étudiante.
Ce jeudi 3 février, on fête la Saint-Blaise. Un saint qui est tout particulièrement prié pour combattre les maux de gorge. Imposition des cierges, ce jeudi, à l'issue de la messe de 18h30 à la cathédrale Saint-Aubain à Namur. Le dimanche 6 février, à Beuzet (Gembloux) se déroulera le traditionnel pèlerinage à Saint-Blaise. Un pèlerinage qui fêtera ainsi son 95eme anniversaire! Les pèlerins se souviendront du miracle accompli par celui qui n'était encore qu'un évêque avant de devenir martyr. Il a sauvé un enfant qui avait avalé une arête de poisson. Après le chapelet (14h30) et l'eucharistie (15h), imposition des cierges.
Dans la préface d'un ouvrage à paraître, et baptisé ''Youcat'', une version du Catéchisme de l'Eglise catholique à l'intention des jeunes, Benoît XVI espère que ce livre permettra aux jeunes d'être profondément enracinés dans la foi et de résister aux tentations et aux défis actuels. Le texte publié par L'Osservatore Romano, daté du 3 février dernier, permet aussi au pape d'exhorter la jeunesse à aimer une Eglise blessée récemment par les affaires de pédophilie au sein de son clergé.
La commission diocésaine de liturgie organise des séances d'information axées sur le mariage. Elles s'intitulent ''Célébrons avec eux leur mariage''. La prochaine de ces réunions aura lieu à Arlon, le jeudi 3 mars.
Deux cents professeurs de morale non-confessionnelle et des diverses religions enseignées dans le secondaire ont passé et passeront encore plusieurs heures à l’Université de Namur. Ils y suivent une formation interconvictionnelle sur le thème ''La spiritualité, une dimension de l'être humain. Avec ou sans Dieu?'' Des journées subsidiées par l’IFC (Institut de formation en cours de carrière) et organisées par le Centre Interfaces et par les inspecteurs des cours de religion et de morale.
 janvier 2011

Durant le temps du Carême, chaque vendredi, des conférences sont programmées au prieuré Notre-Dame de la Paix à Libramont. Des conférences organisées par les Frères de Saint-Jean et une équipe de laïcs. Elles débutent à 20h pour se terminer à 22h. Chacun se retrouvant alors, pour poursuivre la discussion, autour d'un bol de potage. ''La joie de vivre à travers... les échecs, les désespoirs, la souffrance, la maladie, la mort'' voilà le thème qui sera abordé au fil de ces rencontres.
Etudier le vieillissement en regard du rythme propre à chacun, du rythme de la société c’est ce que propose l’Université de Namur avec un nouveau cours interfacultaire de 30 heures, ouvert à un large public. Il démarre ce mardi 1er février. Unique en Belgique, ce cycle de cours développe 12 interventions d'universitaires (FUNDP Namur, UCLille, UCL, etc.) issus de diverses disciplines, et ayant une expérience de terrain.
L’université de Namur propose, à partir de ce mois de février, à un large public de participer à des cours interfacultaires. Des cours qui ont lieu le mardi ou encore le mercredi, de 18h15 à 20h. Vous pourrez approfondir la lecture de la Bible, apprendre la langue des signes ou encore le luxembourgeois.
Actuellement et jusqu'au 27 février prochain, l'abbaye de Brogne accueille une exposition intitulée ''L'homme et l'espace''. Une visite qui ravira tous ceux et celles qui s'intéressent à tout ce qui se passe bien au dessus de nos têtes. Pendant l'exposition, plusieurs conférences sont organisées. On retiendra celle du jeudi 24 février, à 20h. L'invité sera Thomas d'Ansembourg, l'auteur du best seller ''Cessez d'être gentil soyez vrai''.
Ce mercredi 2 février, à 18h30, nous célébrons la Présentation de Jésus au Temple. Le chanoine Jean-Marie Huet, archiprêtre de la cathédrale Saint-Aubain à Namur présidera l'eucharistie précédée de la procession des lumières.
Lorsqu'il s'agit d'intervenir sur un bâtiment comme la cathédrale de Namur, c'est tout de suite le déploiement des grands moyens. Une grue et une nacelle sans compter une équipe de spécialistes ont été nécessaires pour descendre quatre pots à feux, des éléments de décoration posés de part et d'autre de la façade. Des éléments qui, avec le temps et les intempéries, étaient bien fragilisés. Pour des questions de sécurité, il fallait intervenir, chaque pot à feu pesant ... 1400 kilos!
Il avait à peine posé le pied sur le territoire belge que la neige commençait à jouer les envahisseuses! Sacré changement climatique pour l'abbé Depienne, un prêtre du diocèse de Namur qui vit depuis cinquante ans maintenant au Rwanda. Dans quelques jours, il va repartir. Sans doute, son dernier voyage vers ce pays qu'il aime tant. Un pays où il aura connu tant de beaux moments mais aussi bien des peines. De beaux moments qui ne peuvent gommer les crises, à répétition, qui ont secoué le Rwanda. Une histoire dramatiquement bouleversante que celle de ce pays d'Afrique. Rien que de l'évoquer, l'abbé Depienne a bien du mal à réprimer ses larmes.
On a tous entendu, un jour ou l'autre, cette réflexion: ''oh, cette année, Pâques tombe tard...'' L'inverse est d'ailleurs aussi vrai: ''Il ne fera jamais beau à Pâques, ça tombe bien trop tôt''... Qu'est-ce qui peut bien faire que Pâques ''tombe'' tôt ou tard. Explications.
La Commission d'Etude et de Pastorale Ouvrière (CEPO) existe depuis bientôt 46 ans maintenant. Une commission qui avait pour objectif, au départ, ''de traiter du mode de présence du Christ au monde ouvrier et de la présence ou de l'absence de l'Eglise.'' Au fil des années, la sécularisation s'est faite toujours plus importante. Des organisations qui, au départ, étaient clairement identifiées comme chrétiennes sont devenues pluralistes. La CEPO s'est adaptée. Aujourd'hui, elle continue à fonctionner à travers un petit groupe de ''mordus''. Michel Habran de Bertrix en est le président.
Les ''Familles Nouvelles'' des Focolari organisent deux journées destinées aux jeunes couples désireux de se former dans l'art de la ''fidélité pour toujours''. Deux journées pour donner quelques clés de fonctionnement, quelques outils pour apprendre à mieux se connaître, se comprendre, communiquer, s'aimer... Le premier rendez-vous aura lieu ce samedi 29 janvier au centre d'accueil de Clairefontaine à Arlon. La seconde aura lieu, toujours au même endroit, le 19 février. Thème de ces deux journées: ''Toi et moi pour toujours.''
Orval Jeunes en Prière (OJP), c'est un temps de réflexion destiné aux 18-30 ans qui se déroule, habituellement, pendant les grandes vacances. Du 4 au 6 février, les organisateurs des OJP vous proposent de vous arrêter, de vivre, dans le même esprit, un week-end de prière, d'enseignement.
L'abbaye de Maredret organise une retraite pour couples du samedi 26 au dimanche 27 février. Une retraite intitulée ''Cheminer en couple avec le Seigneur''. Un temps qui s'adresse aux couples désireux de rejoindre la source de grâce de leur amour.
Le dernier dossier des Nouvelles Feuilles Familiales se penche sur la relation mère-fille, ce duo que la publicité nous présente souriant et complice. La réalité serait-elle aussi joyeuse? Les générations auraient-elles été abolies au profit d'une amitié résolument féminine? Un dossier à méditer...
Vous retrouverez dorénavant, sur ce site internet, quelques indications quant à l'agenda de Mgr Rémy Vancottem, évêque et de Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire.
L'annuaire 2011 du diocèse de Namur est en vente depuis quelques jours maintenant dans les CDD-librairies religieuses de Namur et d'Arlon. Un annuaire dans lequel vous trouverez toutes les informations pratiques qui touchent le diocèse. Il est vendu au prix de 18 euros.
L'itinéraire d'Alain Goffinet n'a rien d'un long fleuve tranquille. A 6 ans et demi, il savait déjà, qu'un jour, il serait prêtre. Il ne sera pourtant ordonné... qu' à 46 ans. Il suivra des cours à l'ICHEC (une école gestion), sera Franciscain, vivra aussi avec les Assomptionnistes avant de rejoindre la communauté catholique Maranatha. Un seul leitmotiv pendant toutes ces années dans la vie d'Alain Goffinet: aider les autres, être à leurs côtés. Depuis juillet dernier, il est l'aumônier des forains tout en gardant une vie de prêtre de paroisse. Il partage ainsi ses journées entre les champs de foire et Beauraing où il est vicaire mais aussi Feschaux, Finnevaux et Mesnil-Eglise où il exerce comme administrateur.
La concrétisation de cette communauté de paroisses de Belgrade, Flawinne, Saint-Servais Saint-Croix et Temploux aura demandé des mois de réflexion, de multiples réunions pour finalement arriver à un mode de fonctionnement où chacun se retrouve. Le tout a été inscrit, noir sur blanc, dans une charte. Dimanche dernier, c'était le lancement de cette communauté en présence de Mgr Rémy Vancottem, l'évêque de Namur et des fidèles des quatre paroisses. Des paroissiens qui ont fait connaissance entre eux mais aussi avec les prêtres qu'ils rencontreront, régulièrement, lors des offices. Les Chrétiens forment une famille, dans ces quatre paroisses de Namur-Nord on a encore resserré les liens.
La communauté de paroisses de Belgrade, Flawinne, Saint-Servais Sainte-Croix et Temploux est officiellement en place. Cela s'est passé lors de la célébration dominicale présidée par Mgr Vancottem, évêque de Namur. Deux prêtres seront solidairement responsables des paroisses (les abbés Abagna-Mossa et De Smet). Ils seront aidés de collaborateurs. Deux prêtres qui se sont engagés, notamment, à soutenir dans la prière les différentes assemblées paroissiales. Les fidèles venus des quatre paroisses ont aussi exprimé le souhait d'oeuvrer au service de cette communauté.
La communauté des paroisses de Belgrade, Flawinne, Saint-Servais Sainte-Croix et Temploux sera officiellement mise en place ce dimanche 16 janvier lors de la messe de 10h. La célébration qui aura lieu à la paroisse Saint-Servais Sainte-croix sera présidée par Mgr Rémy Vancottem, évêque du diocèse. Ce sont deux curés ''in solidum'' les abbés Victor Abagna-Mossa (modérateur) et Guy De Smet qui seront responsables des quatre paroisses. Pour les aider: une équipe avec notamment un vicaire, un prêtre auxiliaire, un diacre et une assistante paroissiale. Une charte a été rédigée quant au mode de fonctionnement de cette communauté.
Comment prier et travailler solidairement? Comment organiser sa vie dans le monde actuel à la lumière de l'expérience bénédictine? Le thème d'une session qui se déroulera du 28 janvier à 18h au 30 janvier à 17h. Elle est organisée par la Communauté de Maredsous avec la participation des Oblats du monastère et des membres des Fraternités bénédictines liées au monastère.
La Semaine de prière pour l'unité des chrétiens est organisée depuis maintenant plus de 100 ans. Cette année, elle aura lieu du 18 au 25 janvier. Le thème de ces différents temps de réflexion, de prière est extrait des Actes: ''Unis dans l'enseignement des Apôtres, la communion fraternelle, la fraction du pain et la prière'' (Ac2,42). La première soirée se déroulera à Marche-en-Famenne, en l'église décanale Saint-Remacle. L'Eglise orthodoxe syriaque est l'nvitée de ce moment de prière pour l'unité des chrétiens. Ses représentants témoigneront de leur façon de vivre en Eglise.
Régulièrement sur ce site mais aussi dans d'autres médias catholiques, vous découvrez des annonces concernant la Commission diocésaine de liturgie. Dans quelques jours, elle organisera la première d'une série de trois séances d'informations sur la célébration du mariage, c'est ''Célébrons avec eux leur mariage''. L'occasion de découvrir le travail de cette commission qui est aujourd'hui présidée par l'abbé André Haquin.
Paroisses chantantes, commission de chant liturgique, est au service des communautés paroissiales du diocèse de Namur. L'idée est de permettre aux acteurs de la liturgie (choristes, organistes...) de préparer les temps forts de l'année (Avent et Noël, Carême et Pâques) en découvrant et en apprenant des chants appropriés aux différentes célébrations. La prochaine après-midi chantante aura lieu le samedi 5 février, de 13h15 à 16h30 (accueil à partir de 12h45) en l'église Saint Georges de Leffe, dans le doyenné de Dinant. Le thème: ''Célébrer le Carême et la semaine sainte par le chant''.
Pour ces jeunes âgés de 8 à 17 ans, la vie n'a pas toujours été un long fleuve tranquille. Problèmes familiaux, délinquance, fugue... font qu'ils vivent aujourd'hui dans un foyer. Paul Donnez est éducateur à l'Institut du Sacré Coeur à Yvoir. Ces jeunes, il vit avec eux au quotidien. Paul Donnez qui est aussi diacre permanent les accompagne depuis plusieurs années dans une sacrée aventure, une aventure musicale. Ces jeunes, avec d'autres venant eux aussi d'institutions, se retrouvent sur scène. Ils se produiront le 6 février prochain, pour un concert, à l'église d'Yvoir. Pas question pour autant de jouer les stars: Paul Donnez veille. Pour eux, c'est avant tout l'occasion de se faire applaudir par un public. De constater que la société avec qui, ils sont souvent en froid, reconnaît leur talent, leur savoir-faire. De quoi rendre confiance.
Le 22 mai prochain, ce sera la sainte Rita. Cette jeune italienne tient une place importante dans le coeur de beaucoup de personnes. Une femme qui a eu une vie difficile et qui est aujourd'hui priée, à Bouge notamment, pour les causes désespérées. Le jeudi 10 février, ce sera le premier des quinze jeudis qui précèdent la fête de sainte Rita de Cascia. Il est proposé, ce jour-là, plus qu'un autre jour encore, de participer à l'eucharistie. Des messes seront célébrées, à Bouge, au sanctuaire qui lui est dédié.