Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
17/9/2019
Une rentrée au Séminaire sous le signe de l'identité presbytérale
Après une semaine de retraite à l'abbaye d'Orval, les séminaristes retrouvent, ce mardi, les chemins qui mènent aux salles de cours. Hier, c'était jour de rentrée académique. Une rentrée sous le signe du changement: un nouveau recteur, un nouveau président pour les Namurois et sous les yeux du nouvel évêque diocésain, Mgr Pierre Warin. Nouveauté encore pour quatre jeunes séminaristes qui entament leur cursus.
Le chanoine Joël Rochette était installé parmi ceux et celles qui, chaque année, participent à la rentrée académique. Durant 18 ans, il a présidé ce rendez-vous avant de passer le flambeau à l'abbé Joël Spronck. Ce dernier, en tant que recteur du Grand Séminaire de Belgique francophone, ne manquera pas de lui rendre hommage: ''Que le chanoine Rochette soit ici, une fois encore, remercié pour le temps et l’énergie qu’il a investis avec foi et patience, tout au long de ces années, dans la formation des futurs prêtres. Nous lui souhaitons tout le courage et le discernement nécessaire dans sa nouvelle mission de vicaire général du diocèse de Namur.'' Le public n'a pas manqué d'applaudir chaleureusement.
L'abbé Spronck du diocèse de Liège souhaitera ensuite, à chacun, la bienvenue ''en ce séminaire, cette institution multiséculaire, dont la vocation première est de former les futurs prêtres qui seront demain au service de nos communautés paroissiales. '' Il rappellera ensuite ce qu'est un recteur de séminaire ou encore un président de séminaire. Si le chanoine Rochette a longuement cumulé les deux fonctions, c'est désormais le passé. Alors autant repréciser les choses. Le recteur, dira l'abbé Spronck ''est responsable de la Maison-Séminaire, et veille au jour le jour à ce que les séminaristes qui sont confiés au SND reçoivent une bonne formation humaine, spirituelle, intellectuelle, adaptée à leurs capacités, à leur itinéraire, à leur personnalité.'' Il est aidé des formateurs. Les présidents, un par diocèse francophones, sont là pour épauler ''leurs'' séminaristes: des entretiens en vue de l'admission à la présentation au jour de l'ordination. Ils sont quatre, un par diocèse francophone. Pour Namur, c'est l'abbé François Barbieux (lire par ailleurs).

Quatre entrées
Les plus curieux sont toujours avides de savoir combien de séminaristes sont inscrits. L'abbé Spronck a tenu, d'emblée à les en informer. Même si les chiffres peuvent encore un peu évoluer, ils sont aujourd'hui 54: des séminaristes diocésains (21), des séminaristes des séminaires missionnaires Redemptoris Mater de Namur et de Limelette (19) et 14 religieux. Il y a quatre entrées: deux pour le diocèse de Liège et deux pour le diocèse de Namur. Sans oublier les étudiants de l'IDF inscrits en vue de devenir professeur de religion. Chaque année, des hommes et des femmes viennent suivre en élève libre, des cours. Et ce en fonction de leur intérêt. Le recteur Spronck: ''On le voit: dans le paysage ecclésial belge, le Studium du séminaire de Namur apparaît de plus en plus comme un centre d’études philosophiques et théologiques qui accueille des étudiants d’horizons divers et qui est au service des diocèses et de la vie des communautés chrétiennes. Puissions-nous rendre grâce, surtout quand on sait combien le climat ecclésial et sociétal est parfois très rude sous nos latitudes…''

L'identité presbytérale
Dans son allocution de rentrée, le recteur Spronck a encore tenu rappeler ce qu'est ''l'identité presbytérale.''
''Je voudrais simplement rappeler, à la suite du Concile, que l’identité et la mission du prêtre s’expriment avant tout dans cette configuration progressive, dans cette ressemblance au Christ Pasteur, Serviteur, Tête et Époux de l’Église (Presb. Ordinis 2 ; PDV 3; RF 35), une configuration qui s’opère sous l’action de l’Esprit, notamment par le moyen de l’ordination sacramentelle. Les prêtres participent ainsi à l’unique sacerdoce du Christ et à sa mission salvifique; ils sont les collaborateurs des évêques et ne peuvent se comprendre qu’en référence, mieux au service de l’Église, Peuple de Dieu, Corps du Christ et Temple de l’Esprit (LG 17 ; RF 30).''
Le prêtre a trois missions: il est là pour annoncer l'Evangile,, sanctifier le peuple, le conduire vers le Royaume. Tout en reprécisant: ''Mais c’est le Christ – Unique Pasteur et Grand-Prêtre éternel – qui opère tout cela à travers lui.''
Le recteur Spronck terminera par un souhait, celui que de nombreux jeunes perçoivent l'appel pour l'Eglise. Et d'inviter chacun à faire preuve d'audace pour glisser dans l'oreille d'un candidat potentiel que la prêtrise pourrait lui convenir. Et c'est encore valable pour toutes les vocations.
Il ajoutera encore: ''L’identité presbytérale doit s’exprimer dans l’exercice du ministère, dans la relation aux fidèles qui souvent sont édifiants par leur témoignage de foi et d’amour; elle se construit dans la collaboration avec les laïcs engagés, dans le travail en équipe avec les autres agents pastoraux. Au final, cette identité doit surtout se réaliser dans la charité pastorale, dans l’humble service et le don de soi aux communautés, dans l’attention aux pauvres, dans l’attitude miséricordieuse, dans l’engagement missionnaire, dans l’élargissement du cœur aux dimensions universelles du cœur de Dieu.''
La leçon inaugurale a été donnée, cette année par Pascal Daesseleer. Professeur de philosophie, il posera une question: ''Pourquoi la formation philosophique du séminariste comporte-t-elle encore de la métaphysique?'' Les responsables des sections philosophie et théologie présenteront les grandes lignes de l'année à venir. Il était alors temps pour Mgr Warin de gagner le podium pour déclarer ''Je vous souhaite une belle année au Séminaire et en communion avec mes frères évêques, je déclare celle-ci officiellement ouverte.'' Après l'eucharistie présidée par Mgr Warin, un temps de convivialité a rassemblé les participants.
Photos: A.S.
Translate in English - Nederlands - Deutsch


 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse