Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda
Les vendredi 19 et samedi 20 octobre, les Sanctuaires de Beauraing, Alpha Belgium, le Mouvement des Focolari et le Renouveau charismatique francophone de Belgique organisent la deuxième édition d’un colloque international sur l’évangélisation. Objectif de cette année: mettre l’accent sur la vocation missionnaire de tous les baptisés.
Internet, Facebook, YouTube… L’Eglise n’échappe pas aux canons de la communication moderne. Mais, au juste, qu’est que la communication? En quoi est-elle liée à Dieu lui-même? Et comment mettre les nouveaux médias au service de l’évangélisation? Ces questions seront au cœur des journées de formation qui auront lieu dans le Sud-Luxembourg, en journée ou en soirée, quatre mardis consécutifs à partir du 9 octobre.
Consacrée le 12 octobre 1868, la chapelle Notre-Dame du Rempart trouve ses origines plus de deux siècles auparavant, au cours de la seconde moitié du 17e siècle. Cette année encore, ce sera le mercredi 25 septembre, les Namurois et tous ceux qui lui vouent une dévotion particulière se retrouveront, à 20h, à la cathédrale Saint-Aubain, pour une célébration durant laquelle ils prieront Notre-Dame du Rempart. Notre-Dame du Rempart, protectrice de Namur. Chapelle Notre-Dame du Rempart qui fête, cette année, les 150 ans de sa consécration. On plonge dans son histoire.
Une chasuble n'est pas une dalmatique. Pourquoi le prêtre porte-t-il une chasuble violette pendant le carême et pas une verte? Les réponses et beaucoup d'autres encore sont reprises sur les panneaux qui constituent l'exposition intitulée ''Vêtements sacrés, Sacrés vêtements''. Une exposition qui a été présentée, durant l'été, à Namur, à l'église Saint-Loup. Elle sera dès le 22 septembre et jusqu'au 4 novembre, à l'église Saint-Martin à Arlon. Itinérante, elle peut s'arrêter, sur simple demande, dans votre paroisse.
Ce dimanche 23 septembre, les habitués de la messe télévisée ne seront pas dépaysés: ils ont rendez-vous dans une église du diocèse. C'est depuis la collégiale de Ciney que l'office sera retransmis. L'occasion de faire profiter le plus grand nombre de la remise en état des lieux après, on ne l'a pas oubliée, la tempête de juillet 2010.
L'ombre de Jules César ou plutôt son ADN a plané sur la messe wallon du lundi des Fêtes de Wallonie! Dans son homélie, l'abbé Van Vynckt s'est encore intéressé - plus sérieusement - à l'épisode de Babel: '' Li fauve nos raconte qui l’ome di ç' timps-la, ni vout qu’on seûl lingadje, ostant dîre on seûl pouvwêr.'' Dans une société ou on a un peu - beaucoup - tendance à tout uniformiser, l'abbé Van Vynckt rappellera que le Seigneur nous aime tous de la même manière qu'importe notre histoire, nos racines... Des différences qui sont autant de richesses.
Si la nouvelle année ne commencera concrètement que lundi avec un nouveau programme de cours, tout frais, tout chaud, la rentrée officielle à l’Université de Namur a eu lieu ce vendredi. L’occasion pour les responsables de l’institution de prononcer les traditionnels discours et pour les cercles étudiants d’accueillir les ''petits nouveaux''… L’occasion aussi pour beaucoup de demander à l’Esprit Saint son soutien au cours de l’année. C’était l’objectif de la messe du matin célébrée en l’église Saint-Loup.
Vous avez entre 18 et 35 ans et vous vous posez la question de la vocation: mariage, prêtrise, diaconat, vie consacrée…? Le Service diocésain des vocations vous propose un parcours de discernement étalé sur une année. Premier rendez-vous: le samedi 29 septembre à l’occasion d’une marche entre Lavaux-Sainte-Anne et Beauraing. Thème de la journée: ''Fais-moi connaître tes chemins, Seigneur, enseigne-moi tes voies'' (Ps 24).
Nous sommes tous concernés par le deuil. Que ce soit suite à la mort d’un être cher ou suite à tout changement qui transforme notre vie, le deuil est à chaque fois singulier bien qu’il nous rassemble tous en tant qu’êtres humains. Mais de quoi fait-on le deuil? Quelle place pour les émotions? Jean-Michel Longneaux en parlera à Leffe dans le cadre de six conférences. La première est prévue le mercredi 19 septembre (et non le 12 comme annoncé précédemment).
''Qu'est-ce qu'elle est belle!'' On ne pouvait rêver plus beau compliment. Mgr Vancottem, le pied à peine posé dans la collégiale, a été séduit. ''Elle est lumineuse'' a-t-il encore ajouté. Dimanche était un jour important pour les fidèles de la collégiale de Ciney: ils retrouvaient leur église pour le culte. Une célébration marquée par la consécration de l'autel. Comme le soulignera encore l'évêque: impossible quand on a vécu une consécration de ne pas s'émouvoir devant la beauté, la grandeur, la symbolique de l'autel.
Dominique Bayet fait partie de ces personnes qui, dès la première seconde vous sont d'emblée sympathiques. Une poignée de main chaleureuse. Un sourire grand comme ça et, cela apparaît tout aussi rapidement dans la conversation, un cœur encore plus grand, plus généreux. Dominique Bayet, 58 ans, originaire de Dinant vit depuis plusieurs années en Colombie. Il s'occupe des plus défavorisés de la société, surtout des femmes. Aujourd'hui, il a repris une formation avec un objectif précis: devenir diacre.
Chaque année, les Journées du patrimoine permettent aux citoyens de (re)découvrir le patrimoine wallon, durant un week-end d’activités exceptionnelles. En 2018, la 30e édition de ces journées aura lieu les 8 et 9 septembre et sera placée sous le signe de l’insolite. De nombreuses églises du diocèse vous ouvrent leurs portes… parmi lesquelles la cathédrale Saint-Aubain de Namur.
Les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) auront lieu au Panama du 22 au 27 janvier 2019. Mais il n’est pas forcément nécessaire de faire le voyage en Amérique latine pour vivre l’esprit de ce rassemblement. Du 26 au 27 janvier 2019, une nuit de JMJ s’annonce à Bruxelles, en liaison avec les jeunes du monde entier réunis là-bas autour du pape François.
Encore un peu de patience. C'est ce dimanche 9 septembre que la collégiale de Ciney se présentera aux regards impatients des paroissiens mais aussi, d'une manière plus large, de tous ceux qui s'intéressent au patrimoine. Les travaux de reconstruction et le réaménagement des lieux sont terminés. L'eucharistie qui y sera célébrée marquera le retour du culte dans la collégiale. Un chantier de reconstruction de deux ans qui aura été précédé de longues, de très longues et difficiles procédures administratives. Les traces laissées le 14 juillet 2010 par un orage violent accompagné d'une tempête sont effacées. Cet après-midi là, le vent emportait le clocher de la collégiale qui, en tombant, éventrait la nef centrale!
En vue de la rentrée, l’enfant et ses parents préparent le matériel scolaire alors que la famille envisage de prendre un nouveau rythme. Pour les plus jeunes, l’inquiétude est parfois de mise, surtout lorsqu’il s’agit de passer un cap. 6, 12, 18 ans sont des âges de profonds bouleversements.
Le samedi 8 septembre, l’équipe de Catéveil propose une matinée conviviale pour s’approprier les nouveaux outils du parcours de catéchèse: ''Si tu savais le don de Dieu!'' Cette nouvelle étape s’adresse aux enfants qui viennent de communier pour la première fois et qui cheminent vers la confirmation.
Dans le diocèse - et plus particulièrement encore les Namurois - on connaît bien le Père Pedro Arrupe du moins son nom. Son nom a été attribué à l'un des auditoires les plus fréquentés de l'UNamur par les étudiants mais aussi par tous ceux qui y suivent des conférences. Mais qui est le Père Pedro Arrupe? Le diocèse de Rome va lancer une enquête pour la cause en béatification du Père Pedro Arrupe (1907-1991), ancien supérieur général des jésuites lorsque le pape François était provincial d’Argentine.
Toutes les paroisses du secteur de Fosses-la-Ville ainsi que les abbés Cyrille Zagadou, Noël Saint-Hubert, René Forthomme et Jean-Marie Evrard, se sont retrouvés samedi dernier pour une célébration commune en l’église de Vitrival. Objectif: remercier l’ancien vice-doyen de Fosses, l’abbé Roger Ahoua, et lui souhaiter le meilleur pour ses nouvelles responsabilités comme doyen de Neufchâteau.
Une très belle édition! C'est le sentiment que les participants aux fêtes des 21 et 22 août jour du pèlerinage international avaient à la fin de ces deux journées. La météo était au beau fixe. Tout s'est bien passé dans une ambiance simple, joyeuse et recueillie.
Comme chaque année, le groupe du pélé ados (13-16 ans) a participé au pèlerinage de juillet du diocèse de Namur. Petit aperçu de cette semaine remplie d’émotions, de découvertes et de belles rencontres à travers le regard d’un nouveau venu: Victor (16 ans).
La pointe de stress était bien cachée par les sourires. Mercredi était jour de déménagement: deux statues et un retable ont quitté la cathédrale Saint-Aubain où ils se trouvaient depuis juillet 2010 pour prendre la route de Ciney. Les Cinaciens présents pour cette opération étaient ravis. Petit à petit la collégiale de Ciney retrouve ses allures d'antan, d'avant tempête.
Les jardinières - d'un tonique vert pomme - permettent à des géraniums roses de s'épanouir. Ils apportent, sur la façade, des touches de couleurs comme l'abbé Guillermo Perez Sanchez les aime tant. Pas trop le temps, actuellement, pour le jardinage, le prêtre est en plein déménagement. Dès la rentrée, c'est dans le doyenné d'Ourthe et Salm qu'il va exercer son ministère. Et ce n'est pas le seul changement: il découvrira encore les fonctions de doyen.
L'abbé Roger Ahoua, 52 ans, originaire de Côte d'Ivoire est le nouveau doyen de Neufchâteau-Libramont. Il succède à l'abbé Dariusz Gorski. S'il aime voyager à travers le monde, l'abbé Ahoua voyage aussi à travers le diocèse. En sept années de présence, il a déménagé cinq fois!
Vous avez envie de consacrer, dès la rentrée, un peu de temps à votre formation. Deux guides viennent d'être publiés. Le premier présente d'Arlon à Wépion en passant par Dinant et Namur les conférences, les cours à suivre. Le second détaille les cours qui peuvent déboucher, en partenariat avec l'UCL, sur une formation certifiante indispensable pour ceux et celles qui veulent travailler dans l'Eglise.
En ce (presque) début de nouvelle année pastorale, le CIPAR (Centre interdiocésain du patrimoine et des arts religieux) vous fixe deux rendez-vous. Le premier: un cycle de formation à la gestion et à la conservation du patrimoine mobilier religieux, réparti sur six matinées, qui aura lieu à Namur à partir du 15 septembre. Le second: une journée d’étude sur l’orfèvrerie liturgique qui se déroulera le 6 octobre à Louvain-la-Neuve.
La première activité pour les jeunes de cette nouvelle année pastorale 2018-2019 s’appelle Reconnec†. Elle s’adresse aux étudiants et aux jeunes professionnels désirant faire le point sur leur relation à Dieu, aux autres et à eux-mêmes. Quatre jours à vivre (en tout ou en partie) du jeudi 6 au dimanche 9 septembre au Cinex de Namur.
Comme chaque quatrième dimanche d'août, la messe sera célébrée à la Grotte de Post. Dans le Val d'Attert, aussi, la dévotion mariale est très importante. Rendez-vous le dimanche 26 août à 11h.
Les 21 et 22 août sont deux jours de fête au sanctuaire de Beauraing, pour célébrer le Coeur Immaculé de la Vierge Marie. Chaque année s’y déroule un grand pèlerinage. La messe internationale du mardi sera présidée cette fois par le cardinal De Kesel, archevêque de Malines-Bruxelles. Soyez-y les bienvenus!
Vu le contexte difficile d’organisation des cours de religion dans l’Enseignement Officiel, vu les conditions de travail pénibles des professeurs de religion, vu la réforme des titres requis pour les titulaires de ce cours, à la demande des inspecteurs de religion, un service centralisé, à l’échelle du diocèse, a été mis en place: le SEREO (Secrétariat de l’Enseignement de la Religion dans l’Enseignement Officiel).
Du 19 au 25 juillet, les jeunes et adolescents du diocèse de Namur-Luxembourg ont vécu à Lourdes un pèlerinage enrichissant. Tout a commencé pour eux lors du trajet en TGV, une occasion de participer à des activités pour faire connaissance, partager ensemble et créer des liens en vue de passer une semaine épanouissante. Camille et Mélanie reviennent sur cette semaine hors du commun.
Le Théâtre Buissonnier poursuit les représentations de son spectacle ''PARabOLE'': la Parole en parabole. Après La Roche-en-Ardenne et Hurtebise (en mars et avril derniers), la troupe se produira le week-end des 18 et 19 août à Chassepierre, durant le Festival des Arts de la rue.
À voir en l’église de Jemelle chaque samedi et dimanche après-midi jusqu’au 9 septembre, une exposition consacrée aux textiles religieux: chasubles, étoles, voiles de calices anciens, bannières de processions…
Le 15 août est traditionnellement, à Beauraing, le jour choisi par la Pastorale familiale pour la célébration d’hommage des enfants à Marie. Le 2 septembre, toujours à Beauraing, autre rassemblement: les couples auront l’occasion de se redire ''oui''…
La chapelle de Oizy est un bâtiment emblématique de ce petit village du doyenné de Gedinne (commune de Bièvre), bien connu des touristes, des peintres… et des fidèles de la région qui y viennent prier Notre-Dame de Bon Secours. Un édifice aujourd’hui en bien triste état: d’énormes branches de tilleul se sont écrasées sur la toiture.
Du 1er au 15 août, l’Unité pastorale Entre Ardenne et Gaume organise un pèlerinage dans les différentes paroisses. Ce sont les ''15 jours avec Marie''.
Ce mercredi 25 juillet, Mgr Rémy Vancottem, évêque de Namur, célèbre son 75ème anniversaire. Ayant atteint la ''limite d’âge'' prévue pour les évêques dans l’Eglise catholique, il a envoyé une lettre de renonciation à sa charge au pape François, après plus de 36 années d’épiscopat.
En 2017, l’église Saint-Lambert de Bouvignes-sur-Meuse (Dinant) proposait une exposition consacrée aux icônes. Une expo qu’il est possible de (re)voir en ce même endroit durant l’été 2018… en même temps qu’une autre exposition, celle-là consacrée au chemin de croix de l’artiste belge Akarova. À voir jusqu’au 23 septembre, les vendredis, samedis et dimanches de 14h à 18h.
De la cave au grenier, c’est le grand remue-ménage, votre enfant est devenu adolescent! Comment faire face à cette période de haute turbulence? Comment entretenir de bonnes relations à la maison? Que faire face à ses nombreuses oppositions? Comment le protéger des dangers qu’il encourt? Voilà quelques questions abordées par le dernier numéro (124) des Editions feuilles familiales.
''Il n’est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis'', c’est en ces termes repris à saint Jean que Mgr Pierre Warin a conclu le mot d’accueil qu’il a adressé, samedi dernier en la cathédrale Saint-Aubain, aux officiels ainsi qu’aux nombreux fidèles qui ont assisté au Te Deum à l’occasion de la Fête Nationale. Policiers et militaires ont été tout spécialement remerciés par l’évêque auxiliaire de Namur.
La troisième saison de l’exposition ''Les 4 saisons de l’âme'' se tient actuellement au centre d’art du monastère de Chevetogne. Une expo collective qui rassemble peintures, photographies, gravures et artisanat. Toutes les œuvres sont vendues au profit de l’association Sarahmoon Enfant Lune, pour aider au quotidien de mères célibataires rwandaises et à la scolarisation d’enfants précarisés. A voir jusqu’au 30 septembre, chaque jour de 14h à 18h.
Les travaux de restauration du retable et du maître-autel (fin XVIe siècle) de l’église Notre-Dame de la Nativité de Gedinne ont commencé le 16 juillet, pour une durée de six mois.
Le 21 juillet, jour de la Fête nationale, un Te Deum sera chanté en différents endroits du diocèse. Épinglons tout particulièrement les cérémonies qui se tiendront dans les chefs-lieux de nos deux provinces, Namur et Arlon.
Une célébration eucharistique a eu lieu ce dimanche 15 juillet en souvenir du doyen José Dussart. Elle a été célébrée par son filleul l’abbé Noé Vermeer, ordonné prêtre le 17 juin dernier à Namur.
Tout au long de l'année, RCF Sud Belgique vous informe sur la vie de l'Eglise diocésaine ou universelle; elle se veut le relai de la vie associative et culturelle dans nos provinces de Namur et de Luxembourg; elle accompagne chacun dans sa recherche de sens. Aujourd’hui RCF Sud Belgique recrute un technicien réalisateur (h/f). Les candidatures sont à envoyer d’ici le 1er septembre.
Celles est un village – l’un des plus beaux de Wallonie – du doyenné de Dinant bien connu pour sa procession à saint Hadelin. Parmi les lieux emblématiques de l’endroit: la collégiale, l’ermitage perché sur la colline, sans oublier le chemin de croix en escalier qui les relie. Un chemin de croix qui a récemment fait l’objet d’un coup de jeune, grâce, notamment, à la collaboration de l’artiste Pierre Courtois.
Lancée par une dizaine de bénévoles du doyenné de Neufchâteau, la marche des chrétiens s’élancera de l’église de Grandvoir le dimanche 19 août. Au programme: ''Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux'', un thème développé par la Communauté des Béatitudes de Thy-le-Château.
Le parcours ''Des pasteurs selon mon cœur'' vise à aider les prêtres à évaluer et améliorer leur manière de conduire leur communauté, en vue d’y susciter des ''disciples-missionnaires'', dans une dynamique de croissance de l’Église. Imaginée en cinq sessions de deux jours, une formation s’annonce entre octobre 2018 et mars 2019. Elle est destinée aux prêtres dotés d’une expérience pastorale confirmée.
Durant cet été, lors de visites d’églises et de cathédrales, nous verrons souvent les symboles des quatre évangélistes entourer un Christ en majesté ou même encadrer un autel. Mais en connaissons-nous l’origine et le sens?
RivEspérance est un grand rassemblement citoyen et chrétien qui aura lieu à Namur, en 2018, pour la quatrième fois, les 2, 3 et 4 novembre. Pendant 48 heures, des femmes, des hommes, des jeunes et des enfants de tous horizons réfléchiront ensemble aux défis de notre monde en pleine mutation. Thème de cette année: ''Quelles familles pour demain?''
Les vacances, c’est tellement sérieux qu’il faut bien que les Écritures en parlent. Quelle joie spirituelle si on leur trouvait un fondement biblique! Malheureusement, l’idée d’un arrêt codifié des activités habituelles est une notion relativement récente, née avec les civilisations urbaines, et surtout très occidentale; l’homme de la Bible ne prend pas de vacances. Par contre, en fait d’arrêt codifié des activités habituelles, il connaît le sabbat. Tiendrions-nous une piste? Et si méditer sur les vacances, c’était, à l’échelle d’une année, méditer sur le sabbat hebdomadaire, un des piliers de la religion d’Israël? Du coup, la portée spirituelle des vacances serait de belle taille…
''Fils de David ou Fils de l’homme? Figures du Messie dans l’Ancien et Nouveau Testament''… Tel est l’intitulé de la formation qui se déroulera les 27 et 28 août à l’UCL (Louvain-la-Neuve). Public visé: les licenciés en sciences religieuses, titulaires d'un master en théologie ou en sciences des religions, professeurs de religion, acteurs pastoraux, membres de groupes bibliques et amateurs de la Bible.
Entraide et Fraternité organisera les 8 et 9 septembre la quatrième édition de sa randonnée cyclo-solidaire sur les chemins bucoliques de la province de Liège. Encore plus belle que les précédentes, cette édition servira à soutenir les paysans malgaches.
Alors que nous sommes en période estivale, l'évangile du onzième dimanche nous parlait du Royaume de Dieu. La parabole de la semence – qui parle d'elle-même – évoque la croissance du règne. ''Ça pousse tout seul'', c'est bien le sens de la première parabole. ''Moi, j'ai planté, dit saint Paul, Apollos a arrosé mais c'est Dieu qui fait croître.'' Il y a une force irrésistible qui fait pousser la semence: ''La semence germe et grandit que le semeur dorme ou se lève, il ne sait comment'', dit l'évangile.
Son cœur de français bat... pour les Diables! Originaire de Niort, l'abbé Damien Nivelle sera, ce mardi, avec des pèlerins de chez nous, à Notre-Dame du Laus. C'est de ce lieu marial qu'il vivra la dernière ligne droite de cette Coupe du monde. Et de déjà pronostiquer une victoire finale... belge. Au-delà de la victoire des Diables rouges, le vicaire de Malonne se demande s'ils auront l'occasion de vivre le match avec Mgr Léonard qui vit dans la région.
''Je me demande qui je vais soutenir!'' lance l'abbé Reginaldo Lugarezi. Brésilien, son cœur bat à la fois pour l'équipe de son pays natal mais aussi pour la Belgique. Responsable de la pastorale des jeunes mais aussi curé dans le secteur pastoral de Gembloux, il verrait bien une victoire finale des Diables rouges mais encore faut-il que les Diables battent ''son'' pays. Il en imaginerait presque l'étoile qui ferait ainsi son apparition sur la vareuse de l'équipe nationale.
Un petit air de vacances plane sur Bouillon. Les assistants paroissiaux se sont retrouvés sous un très beau soleil dans la ville de Godefroid de Bouillon pour vivre ensemble une journée récréative. Depuis quelques années, certains avaient émis le souhait de partager une journée de détente, en dehors des journées de rencontre formative, pour se détendre, rire, partager des moments conviviaux, prier ensemble. C’est aussi l’occasion de découvrir la personnalité des collègues en dehors de l’aspect professionnel …
Chaque année, le mois de juillet ramène, à Namur, les manèges, les croustillons... Mgr Vancottem a pris l'habitude d'aller à la rencontre des forains, de célébrer pour eux ainsi que pour les habitants de ce quartier de la place des Cadets, l'eucharistie. Et cela se passe sur une des attractions, les autos-tamponneuses.
Les tableaux se trouvaient dans les combles de l' église Saint-Symphorien de Jambes depuis de très, très, très nombreuses années. Ils étaient couverts d'une épaisse couche de poussière et, pour certains, d'une couche encore plus épaisse de fientes de pigeons! Parmi ces toiles, un saint Stanislas qui pourrait être attribué à Jacques Nicolaï, un artiste peintre jésuite du 17e siècle. Les autres peintres n'ont pas - encore - été identifiés. Inge Noppe, l'une des conservatrices-restauratrices est convaincue que ces tableaux de qualité peuvent être sauvés. D'où l'actuelle phase de sécurisation qui passe notamment par un dépoussiérage avant d'envisager cette éventuelle restauration.
Nous sommes en pleine Coupe du monde! Au fil des rencontres, on se prend à rêver d'un brillant résultat pour les Diables rouges. Les Français ont les mêmes espoirs pour leurs ''bleus''. L'abbé Patrice Marivin, curé de la cathédrale de Vannes, fan de ballon rond, a composé une prière à partir du Notre Père. Une belle prière qui pourrait aider les Diables Rouges mais aussi les fans.
Ce week-end, dans les églises du diocèse, le fruit des collectes sera versé au Centre des Immigrés Namur-Luxembourg. CINL qui, depuis des années aide, accompagne les personnes qui arrivent, chez nous. A quoi est et sera utilisé l'argent de ces collectes?
C'est la deuxième fois qu'un tel moment de convivialité est organisé au sein du diocèse de Namur. Durant un après-midi, les représentants des différents services ont partagé du temps ensemble. Et comme tout le monde ne se connait pas c'est bien sûr l'occasion de mettre un nom sur un visage et inversément! Au programme encore la visite d'un lieu trop méconnu: le musée diocésain- trésor de la cathédrale.
L'abbé Pierre Gérard a été un grand sportif. A 76 ans, on sent les regrets lorsqu'il évoque ce passé. Aujourd'hui, aumônier chez les Petites Soeurs des Pauvres, il regarde le sport à la télé. Et tout particulièrement le foot. Alors, cette Coupe du monde est une véritable aubaine même si les matchs se déroulent dans l'après-midi et qu'il ne peut les suivre. Le chapelet et les vêpres priment bien sûr sur le ballon rond.
Mgr Rémy Vancottem et une quarantaine de prêtres de Namur se sont retrouvés, voici quelques jours, pour leur retraite annuelle à l’abbaye d’Orval. Cette retraite sacerdotale diocésaine était prêchée par le Père Patrice Proulx, sj. Il est l’un des responsables chargés de la programmation au Centre spirituel de La Pairelle. ''Enraciner ma liberté dans la confiance de Dieu'' est le thème que le P. Patrice a choisi pour accompagner le temps de ressourcement de quelques prêtres de Namur et leur évêque. Pour préparer cette retraite, il s’est appuyé sur François Varillon, sj, Vivre le christianisme, I, II- La Pâques du Christ. Au cours de ses enseignements, il s’inspire des exercices de Saint Ignace.
La communauté chrétienne d’Attert a tenu à fêter, en l’église saint Hippolyte à Thiaumont, cinq des siens. Cinq paroissiens qui s'investissent sans compter depuis de très, très longues années. Chacun a reçu la médaille de Saint-Aubain.
Une chasuble n'est pas une dalmatique. Pourquoi le prêtre porte-t-il une chasuble violette pendant le carême et pas une verte? Ces réponses et beaucoup d'autres encore vous les obtiendrez en visitant l'exposition intitulée ''Vêtements sacrés, Sacrés vêtements''. Pour le diocèse de Namur, elle se tiendra à l'église Saint-Loup avant de rejoindre l'église Saint-Martin à Arlon. Une exposition organisée notamment par le CIPAR, le Centre interdiocésain du patrimoine et des arts religieux.
Encore quelques jours et Yvette Majerus partira à la retraite: fin juin, elle quittera Catéveil où elle est présente depuis bien des années. Pas de quoi perdre pour autant le sourire. Yvette, la plus ''ancienne'' assistante paroissiale encore en poste dans le diocèse est heureuse de sa carrière. Et dans le grand livre de ses souvenirs, Yvette se prépare non pas à écrire les trois lettres du mot ''fin'' mais plutôt à ouvrir une nouvelle page. Elle qui s'est toujours occupée de catéchèse qui a toujours veillé à faire croître l'amour de Dieu dans le cœur des enfants - mais pas uniquement - se lance dans la permaculture. Une manière pour elle de vivre aussi sa foi, de rendre grâce pour la beauté de la création.
Le 6 avril 2017, la Conférence des évêques de Belgique a promulgué une Charte de bonne gestion des biens d’Eglise. Nos évêques voulaient aider les personnes engagées dans la gestion matérielle et financière des biens de l’Eglise à accomplir cette tâche dans un esprit de prudence, de respect des règles de la législation belge et du droit canonique, et pour le bien de la communauté ecclésiale. Jean Luc Collage a été chargé de l’accompagnement et de la mise en œuvre de ces mesures. Où en sommes-nous aujourd’hui?
L’abbé Giovanni Sannino est Italien. Prêtre pour le secteur pastoral d'Assesse, il regardera du moins quand son agenda le lui permettra des rencontres de la Coupe du monde. Mais avec une pointe de déception, l'Italie, son pays natal, ne s'est pas qualifiée.
Lancé il y a sept années par Catéveil, le chantier de renouveau de la catéchèse dans le diocèse se poursuit et se déploie aujourd’hui pleinement. Cette année, les membres de l’équipe diocésaine lancent une nouvelle proposition: ''Si tu savais le don de Dieu!'' Une étape qui permettra notamment aux enfants de professer leur foi et de se préparer à recevoir le sacrement de la Confirmation.
A moins d'avoir passé ces derniers mois en plein coeur de la Papouasie nul ne peut ignorer que nous sommes dans l'effervescence que dire dans la fièvre de la Coupe du monde. Premier coup de pied dans le ballon rond pour ce jeudi soir avec le match d'ouverture Russie- Arabie Saoudite. Les fans de l'équipe nationale vont eux devoir patienter avant de sortir la parfaite tenue du supporter: les Diables rouges entrent dans la compétition ce lundi face au Panama. Au cours des prochaines jours, nous vous proposons des rencontres. Des rencontres avec des prêtres du diocèse, fans de foot. Ils racontent comment ils vivent les matches.... Des surprises en prévision! Le premier de cette série: l'abbé Bernard Van Vynckt, doyen de Marche.
Cela fait quelque temps déjà que la première chaîne radio de la RTBF place régulièrement ses micros en l’église Saint-Donat d’Arlon afin de retransmettre la messe dominicale. Cette année, elle s’installe pour cinq messes du dimanche 10 juin au dimanche 8 juillet.
''Dans l’Esprit, offrir au monde des fruits savoureux…'' Voilà le thème choisi cette année pour la neuvaine préparatoire à la Pentecôte. Un rendez-vous incontournable dans la vie du diocèse et qui rencontre toujours un très beau succès. Lundi, c’est la Pastorale des Personnes avec handicap qui était en charge de l’animation. Fruit choisi pour la soirée: la patience.
Dans de nombreux pays, dont la Belgique, le lundi de Pentecôte est férié. Un jour où, traditionnellement, beaucoup de pèlerinages, de processions, de rassemblements religieux sont inscrits au rendez-vous de la piété populaire. Le 21 mai prochain, à Vodelée, les fidèles célébreront Notre-Dame de Bonne Fontaine.
Jacques et Micheline Philippe sont à l'initiative de l'asbl ''Le Souffle de Vie''. Les fondateurs ont ouvert et ouvrent toujours les portes de leur maison à des femmes, à des couples, en détresse suite à une grossesse, à un avortement... Des antennes existent, dans le diocèse, tant en province de Namur que de Luxembourg. Une eucharistie avec et autour des familles qui ont perdu un enfant aura lieu à Rochefort, le mardi 20 mars.
''PARabOLE'', c’est le titre du dernier spectacle proposé par le Théâtre buissonnier. Un théâtre né, chez nous, à Buisson et qui met en scène la Bible. Les prochaines représentations auront lieu, ce 18 mars, à l’église de La Roche à La Roche et le samedi 21 avril, à 14h30, au monastère d'Hurtebise à Saint-Hubert.

 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse