Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
5/7/2022
Ils ont dit ''oui'' au Seigneur !
Sœur Colombe et Frère Jerry ont prononcé leurs vœux perpétuels le dernier samedi d’avril lors d’une célébration présidée par Mgr Warin sous le chapiteau ensoleillé de Tibériade, avec autour d’eux, leurs proches et un grand nombre d’amis de la communauté. Ils témoignent de leur parcours, de leur chemin de Vie.
Sœur Colombe et Frère Jerry ont prononcé leurs vœux perpétuels il y a quelques semaines, après avoir discerné l'appel du Seigneur et découvert quel nouveau chemin ils allaient désormais suivre...

Témoignage de Sœur Colombe
« Lève-toi, mon amie, ma toute belle, et viens… Ma colombe, dans les fentes du rocher, dans les retraites escarpées, que je voie ton visage, que j’entende ta voix ! » Cantique des cantique 2, 10-14

« J’ai choisi ce nom de ‘Colombe’ pour ne pas oublier cet amour premier du Seigneur qui m’a appelée » explique Colombe. Avant il y avait Solène. Aînée de cinq enfants, française de la Mayenne (à une demi-heure du Mont-St-Michel), Solène a grandi dans une famille qui a la foi et la vit de manière authentique au quotidien. ''Ce n’est pas pour autant que j’allais à la messe de gaieté de cœur, sourit-elle. Je sentais déjà que quelque chose de vrai s’y passait mais Dieu était encore derrière un nuage. Il demeurait un peu abstrait avant la rencontre personnelle''.

Durant ses années d’études en économie, à Paris, Solène prend conscience pour la première fois que Dieu veut vivre une alliance avec elle « J’ai commencé à vivre une relation avec le Seigneur et à lire la Parole. Avec le garçon que je voulais épouser, nous avions entrepris un cheminement vers le mariage. C’est lui qui s’est rendu compte que je n’étais pas libre. Mon cœur était pris par Dieu. Ce n’était pas ce que j’avais prévu. J’avais une idée assez poussiéreuse de la vie religieuse. J’ai été en retraite dans un monastère… Et cela a été la plus belle retraite de ma vie ! Une petite sœur rayonnante de l’amour de Dieu m’a ouvert la porte et dans le même temps, j’ai ouvert ‘ma porte’ au seigneur. J’ai renoncé à mon projet de mariage ». Mais que faire ? Elle se souvient des sourires et du rayonnement de ces frères et sœurs de Tibériade rencontrés aux JMJ de Madrid. Mais il n’y avait pas de communauté à proximité ! Et pourtant… Quand on lui ramène, en cadeau, un chapelet béni dans le lac de Tibériade, les dernières barrières s’effondrent : « J’y ai vu un signe et je suis allée rencontrer Tibériade et je suis à nouveau touchée par la simplicité, la joie et la sérénité de ce qui se vit. Mais est-ce bien là que je suis appelée ? ». En 2014, après une année sabbatique à Paray le Monial, Solène franchit le pas et entre à Pondrôme, chez les sœurs comme postulante, puis novice. Les sœurs sont douze. Colombe est responsable de l’année sabbatique qui offre à des jeunes (18-30) la possibilité de s’écouter, d’enraciner sa vie dans le Christ et de vivre le quotidien de la communauté durant un an. Elle fait aussi partie de l’équipe des camps d’été des enfants de la moisson (7-12 ans) et des WE d’accueil. Elle s’occupe encore des chèvres et de la fabrication de leur fromage. Tout récemment, elle s’est mise à l’apiculture et a réalisé sa première récolte de miel ! « Vivre de la miséricorde du Seigneur pour la porter au monde et faire connaitre son amour. C’est le cœur de ma vie... ce que je désire vivre ».

Témoignage de Frère Jerry
''Ne savez-​vous pas que, dans une course, les coureurs courent tous, mais qu’un seul reçoit le prix <…> Évidemment, eux le font pour recevoir une couronne qui est périssable, mais nous, nous le faisons pour une couronne impérissable.'' Co 24-25

« Avec toute la famille – et la fratrie est importante, 6 garçons et 4 filles – on se rassemblait chaque soir autour d’une bougie pour prier. Cela m’est resté dans le cœur » se souvient Jerry, conscient de la chance d’être né au Congo dans une famille catholique pratiquante. Pourtant, dès l’adolescence, et plus tard à l’Université, Jerry prendra ses distances. Il s’investit à fond dans le sport et rêve de gagner des prix, de devenir un grand maître. Il intègre la première division nationale de judo et entre dans le monde de la compétition. Une altercation un peu violente avec la police le conduira à la limite d’une peine d’emprisonnement. « En garde à vue, dans ma cellule, je me suis senti bien seul. L’orgueil qui m’avait habité est comme tombé sur mes épaules. Qu’allais-je faire ? Et revenait cette petite voix : Jerry qu’as-tu fait de ton baptême ? J’ai prié pour ne pas passer ma vie en prison ». Le jeune prodige a alors pu compter sur ses parents qui l’ont fait libérer en 48h et l’ont accueilli à bras ouverts. « J’ai demandé pardon. J’ai reçu le sacrement de réconciliation et j’en suis sorti libéré, heureux. J’étais un autre. La décision de changer de vie était prise. J’ai relu l’évangile et je me suis engagé dans l’aumônerie de la prison et aussi auprès des enfants qui vivent dans la rue. C’est dans ce cadre que j’ai rencontré les frères de Tibériade dans leur monastère. J’ai été bouleversé par leur témoignage et la simplicité de leur vie. Ils vivaient l’évangile avec joie. Mon souhait fut, dès lors, de personnifier ma relation avec Jésus... Après une année de discernement, je suis entré dans la communauté. L’aventure à la suite du Christ commençait ». Cela fait 10 ans ! En 2017, la communauté du Congo a dû fermer pour renforcer la maison mère et Jerry arrive en Belgique avec 5 Frères congolais. Ce départ difficile, il le vit aussi comme une grande ouverture : « la possibilité de vivre et témoigner l’amour fou de Jésus pour nous… à travers le monde ! Une expérience de dépouillement pour être plus libre ». Frère Jerry suivra encore des cours au Séminaire de Namur et à l’IDF Rochefort. Un passage riche et significatif dans sa formation. À Tibériade, il travaille au jardin, à la cordonnerie et à la reliure. Il est aussi très impliqué dans la rencontre des adolescents (semeurs d’évangile) et dans l’équipe de mission au Congo. « Je suis comme une boule d’argile que le Seigneur essaie de modeler ».

Christine Gosselin
Translate in English - Nederlands - Deutsch