Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda

 Retour à la liste
20/10/2021
La nouvelle traduction du Missel romain présentée aux prêtres et aux diacres
À partir du premier dimanche de l’Avent 2021, les différents diocèses de la francophonie utiliseront une nouvelle traduction du Missel Romain: il sera donc en usage dès les messes dominicales anticipées du samedi 27 novembre et celles du dimanche 28 novembre 2021. Pour permettre aux prêtres et aux diacres se familiariser avec cette nouvelle traduction, une journée découverte a été organisée à la cathédrale Saint-Aubain. Avec pour intervenant, le frère Henri Delhougne, moine de Clervaux et coordinateur de la traduction liturgique de la Bible.
Il ne s’agit pas d’une réforme du missel ni d’un ''nouveau missel''. Il s’agit donc d’une révision de la traduction française du Missel Romain sur la base de la 3e édition typique publiée en latin en 2002, réimprimée en 2008. Ce vaste chantier de traduction a été lancé pour l’Église universelle le 28 mars 2001 par l’Instruction Liturgiam autenticam. La Congrégation pour le Culte Divin demandait de revoir les différentes traductions des livres issus du concile Vatican II. Les textes révisés sont ainsi plus en phase avec les réalités actuelles.
Depuis 2014, une nouvelle traduction des lectionnaires est utilisée. C’est maintenant le tour de la nouvelle traduction du Missel. Le diocèse de Namur a eu le souci de proposer aux prêtres et aux diacres de se familiariser avec ce nouvel outil. Organisée par le Service de la Pastorale Liturgique cette journée a connu un beau succès de participation. Ils étaient près de 130 à avoir répondu à l’invitation.
C’est le frère Henri Delhougne, de l’abbaye de Clervaux qui s’est chargé d’expliquer le pourquoi et le comment d’une telle révision. Le frère Delhougne est le coordinateur de la traduction liturgique de la Bible. Et chacun a pu, poser ses questions. En fin de journée, c’est aux séminaristes du Séminaire Notre-Dame que le frère Delhougne a présenté ce qui sera leur futur ''outil de travail.''
Une eucharistie a clôturé la matinée. Mgr Warin qui la présidait a bien sûr utilisé la nouvelle traduction.
Une période de transition est prévue pour tenir compte des problèmes de diffusion que certains pays pourraient connaitre. C’est pourquoi, en rigueur de terme, l’utilisation de cette nouvelle traduction ne deviendra obligatoire qu’au premier dimanche de l’Avent 2022. Dès l’Avent de cette année, nombre de fidèles auront devant les yeux cette nouvelle traduction via les différentes formes de missel adoptées.
Outre le dépliant de la CIPL, le Service de pastorale liturgique propose, pour le diocèse, un Missel des fidèles qui reprend le texte modifié. Un missel vendu 50 cents (prix coûtant) et à commander dans les deux librairies CDD (Namur et Arlon) ainsi que chez Pro Maria (Beauraing). Elle devrait être disponible à partir du 2 novembre.
Si la journée qui s’est déroulée à la cathédrale était réservée aux prêtres et aux diacres, une autre est programmée. Elle aura lieu le 5 février à Beauraing et sera accessible à toutes et tous à Beauraing avec le P. Gilles Drouin. Par ailleurs, 12 soirées sur le sujet auront lieu au Séminaire de Namur et pourront être suivies en ligne.
Toutes les informations sont disponibles à cette adresse : https://liturgie.diocesedenamur.be/missel-romain/
Photos: JMH et FED
Translate in English - Nederlands - Deutsch


 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse