Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda
Annéee :2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 1999 
 décembre 2014

Mgr Rémy Vancottem présente ses voeux pour cette année 2015. Une année qui sera placée sous le signe de la diaconie, de l'attention aux autres.
Spirit Altitude, une proposition de vacances qui s'adresse aux étudiants. Du samedi 24 au samedi 31 janvier 2015, le Service des vocations du diocèse de Malines-Bruxelles en collaboration avec le Centre national des vocations organise pour les 18 - 25 ans une semaine de détente sportive avec des sorties en ski de randonnée ou en raquettes, au col du Grand Saint-Bernard, en Suisse.
Les mouvements de jeunesse du pays ont répondu avec enthousiasme à l’invitation lancée dans le cadre de l’opération ''Noël en Exil'', initiée par Caritas International et Woggle & Spirit. Près de 1.000 cartes de vœux solidaires s’apprêtent ainsi à prendre leur envol direction le Liban, où elles seront remises à des jeunes syriens et irakiens qui y ont trouvé refuge en raison des violences dans leur pays.
La Troupe de l'Eau Vive a brillamment relevé son pari. Grâce à ''Je suis la Lumière du monde'' le titre du spectacle de théâtre religieux proposé voici quelques semaines à Torgny et à Meix, la troupe a pu récolter 1200 euros. Cet argent servira à installer l'eau potable dans le village de Mokombo, au Congo.
Quelques ballots, des braséros, du vin et du cacao chauds gentiment préparés dans la halle de Maboge étaient en attente d'accueillir une crèche vivante. En effet, le 21 décembre, des enfants du secteur de La Roche et leurs familles sont venus à l'église de ce petit village pour y fêter Noël.
En novembre dernier, des jeunes de Corbion recevaient le sacrement de confirmation. Tony et Sandra respectivement parrain et marraine de confirmation ont longuement préparé les jeunes à recevoir ce sacrement. Sandra était déjà à leurs côtés au moment de la profession de foi. Tous viennent de se retrouver, avec les parents et les amis, pour un moment festif.
Noël en Pologne? Un temps merveilleux où, sans doute plus qu'ailleurs encore, fête religieuse et fête familiale sont intimement liées. Rien que d'y penser, les yeux de l'abbé Irénée Gosk, vicaire de Bouillon, se font plus brillants. Et puis, il raconte et raconte encore tant ce moment beau et riche, le touche au coeur. Un jeune prêtre qui n'oubliera jamais qu'avant de se mettre à table, le 24 décembre, en Pologne, on se demande pardon pour les erreurs, les maladresses... Un papa demande pardon à son enfant, un époux à son épouse... pour ces incidents qui ont émaillés l'année.
Le public « aux anges » rappela Mr Firmin DECERF à trois reprises. Celui-ci se prêta, sans hésiter et de bonne grâce, improvisant à nouveau sur le même thème de Noël.
''Chacun plante, devant sa porte, deux piquets et y accroche une papaye évidée dans laquelle on met un lumignon. Noël, c’est la fête de la lumière, la fête de Jésus venu éclairer les nations'' explique l’abbé Frank Toffoun, vicaire à Florennes. Originaire du Bénin, il a vécu de longues années à Cotonou. ''On appelle aussi Cotonou la Galilée des nations tant il y a des gens de nationalités différentes: des Français, des Chinois, des Allemands… Ce brassage est riche. »
Dans toutes les églises paroissiales, une crèche a été installée. Une crèche dans laquelle, la nuit de Noël, l'enfant Jésus sera déposé. A Salzinnes, la paroisse Sainte-Julienne ne fait pas exception. Si ce n'est que la crèche construite est plutôt de taille XXXXL! Elle fait huit mètres de long sur trois mètres de large.
Le film ''UN MONDE MEILLEUR'' plongeait dans la réalité contemporaine et portait à réfléchir à des situations d’aujourd’hui. Le débat était conduit par Amandine Henry, animatrice de ‘Vivre ensemble’.
Au Costa Rica, pays d'origine du chanoine Eric Fallas, on est plutôt prévoyants: c'est dès le 1er décembre qu'il commence à y avoir dans l'air un parfum de Noël. Le sapin, un cyprès, décoré de boules colorées, d'anges en tissus pour les plus créatifs ou encore de bonbons chez les plus gourmands trouve sa place dans la maison. Il faudra par contre plusieurs jours pour installer la crèche: celle de la famille du chanoine Fallas compte pas moins de 255 personnages!
C'est avec quelques heures d'avance sur le programme des vacances de Noël que les séminaristes du séminaire de Namur ont fêté la fin du premier semestre. Au cours de la célébration, Mgr Vancottem a souhaité, à chacun et à chacune, de vivre en profondeur ce Mystère de Noël. Une célébration que cinq séminaristes ont vécu avec une émotion particulière: jeudi soir, ils ont chacun passé une nouvelle étape dans leur formation, un long chemin qui devrait normalement les mener vers l'ordination sacerdotale.
Au temps de l’Avent, il y a des espaces privilégiés qui procurent silence et paix. Telle était l’atmosphère qui prédominait en l’église d’Ortho, ce samedi 6 décembre. Le rassemblement du secteur pastoral de La Roche avait fait converger de nombreuses personnes motivées et intéressées vers ce havre où la prière pouvait s’élever.
La solennité de Noël et l’ensemble des fêtes qui suivent célébrant le mystère de l’incarnation sont infiniment riches d’enseignement pour nourrir notre foi. Je vous propose de méditer sur deux aspects de l’incarnation : l’immense espérance liée à notre condition d’enfant de Dieu et le lien entre Noël et la paix, en reprenant pour ce dernier point un extrait de l’homélie de Benoît XVI pour la messe de Minuit de Noël 2012.
Antoine Nguyen Thai Tai est originaire d'un village situé à une trentaine de kilomètres de Hanoi, au Vietnam. Il vit en Belgique depuis quelques années maintenant où il suit les cours au séminaire Notre-Dame de Namur. Actuellement en 3e année de théologie, Antoine poursuit sa formation pour devenir prêtre. Il raconte comment au Vietnam, un pays communiste et athée, on célèbre Noël. Le 25 décembre est jour de fête pour tous puisque c'est la paix qui est célébrée.
''Pour une dynamique de la diaconie'', le thème d'une année qui, au niveau du diocèse, a débuté en octobre dernier pour se terminer à l'automne 2015. On en a déjà beaucoup parlé et on continuera à le faire tant le message à véhiculer est essentiel. La diaconie, c'est le service, l'attention à l'autre. C'est aussi et surtout se rendre compte que sans diaconie, nous passons tout simplement à côté de l'Eglise de Jésus. Le comité de pilotage propose une belle histoire, une histoire qui, en cette période de fêtes, revêt une saveur particulière. Elle nous aide à appréhender toute la richesse de la diaconie. Marc Hayet, Petit Frère de Jésus, une congrégation inspirée par la vie et les écrits de Charles de Foucauld est l'auteur de ce récit, une conversation imaginaire basée sur des faits réels.
Son atelier, c'est sa caverne d'Ali Baba. Ses trésors? Du bois de toutes les essences. Certains sont de chez nous bien sûr tandis que d'autres ont été ramenés de contrées bien plus lointaines. Du bois à qui Serge Haincourt rend une nouvelle vie en le travaillant, en le transformant. Et pour le moment, Serge Haincourt, cet artisan de Barvaux travaille les crèches: des petits et des grands formats qui séduisent les habitués des marchés de Noël.
À l’approche des fêtes de fin d’année, les deux lCDD d’Arlon et Namur s’associent pour vous proposer une sélection d’ouvrages de qualité… à déposer au pied du sapin. Vous pourrez aussi acheter des CD ainsi que des crèches, de très beaux objets à garder d'année en année.
La fête de Noël approche à grands pas et, avec elle, la tradition d’installer le sapin dans nos maisons et de placer la crèche et ses personnages. Des crèches qui trouveront place aussi dans les églises, les abbayes et les communautés de notre diocèse. À Maredret et à Saint-Hubert elles feront l’objet d’expositions originales…
Cela fait plus de cinquante ans que l’opération ''Noël dans la Cité'' vient en aide aux plus démunis de Namur. Une opération lancée en 1943, durant la deuxième guerre mondiale, par les paroisses de la région, et qui a conduit à la création du Centre de Service Social. Aujourd’hui, l’association lance un nouvel appel à la générosité: récolte de fonds, mais également récolte de livres d’occasion qui seront vendus au profit des personnes en difficulté.
Ce sera une première pour notre diocèse: à partir de ce lundi, les représentants des paroisses, des mouvements de jeunesse, les familles... sont invités à récupérer la flamme de la paix. La flamme d'une bougie qui brûle sans discontinuité, à Bethléem, dans la grotte de la nativité. Une célébration aura lieu ce lundi à 17h15 chez Famille Myriam à Jambes. Cette flamme est une invitation à vivre Noël d'une manière différente. Si vous ne pouvez vous libérer le 15 décembre, il suffit de contacter la communauté et prendre rendez-vous. Une flamme qui s'éteindra le 2 février, jour de la fête de la Lumière.
Ils étaient nombreux, à avoir bravé la pluie et le froid, pour écouter le concert de la Sarteline donné au profit de la maison d’accueil jamboise ''Les Sauverdias''. Concert qui s'est déroulé en l’église de Jambes Velaine.
Pour la septième année consécutive, le Marché de Noël Solidaire aura lieu à Arlon du vendredi 12 au dimanche 14 décembre, au cœur de la ville. L’idée remonte à 2007 quand le doyen Jean-Marie Jadot a proposé à la paroisse Saint-Martin et aux services clubs de la région de s’associer. Un marché traditionnel dans la forme, mais qui prône, sur le fond, les valeurs de générosité et de solidarité, spécifiques à la fête de Noël. L’intégralité des bénéfices récoltés ira au profit d’œuvres caritatives locales.
Les Médias Catholiques Belges Francophones ont accueilli, lors de portes ouvertes, des représentants des différentes paroisses. Ils sont des collaborateurs dévoués depuis de très nombreuses années maintenant du journal Dimanche.
Une vaste opération de solidarité se déroulera ce week-end des 13 et 14 décembre. Elle est organisée conjointement par les trois Clubs Kiwanis namurois (Kiwanis Club Namur 1, Kiwanis Club Namur Comté et Kiwanis Club Namur Terra Nova). Une collecte de vivres, de vêtements, de jouets.... aura lieu dans de nombreux endrtoits. C'est un bus des TEC qui ira à votre rencontre. Le tout est réparti et distribué le soir même entre une quinzaine d'associations caritatives.
Le Souffle de Vie organise une eucharistie le lundi 15 décembre, à 18h, à la chapelle universitaire Notre-Dame de la Paix. Une eucharistie avec et pour les familles qui ont perdu un enfant pendant la grossesse par fausse-couche ou encore par avortement.
Vendredi soir, à l'annonce du décès de la reine Fabiola, le diocèse de Namur a tenu à réagir officiellement. Et de souligner la vie d'une grande dame attentive à chacun. Les évêques belges, toujours par voie de communiqué, ont eux souligné l'amour de la reine Fabiola pour le roi Baudouin. ''Un amour, épingle les évêques, qui a rayonné bien plus loin encore.''
Durant plusieurs années, le Père Frans Notelé a été chapelain aux Sanctuaires de Beauraing. Salésien de Don Bosco, il s'est éteint à Leuven où il s'était retiré. Il avait 76 ans. Sa dévotion à la Vierge Marie était profonde tout comme son grand dévouement pour les plus démunis. Il a tant de fois ouvert la porte de son habitation aux familles dans la difficulté.
Les membres des chorales de Gros-Fays et de Graide ont fêté, ensemble, la Sainte-Cécile. C'était une première. Comment mieux fêter sa sainte patronne qu'en chantant bien sûr. Chants lors de la célébration mais aussi lors du repas. Les uns et les autres ont encore eu une pensée pour Joseph Evrard, organiste durant 66 ans dans l'église de Graide!
Le 30 novembre dernier, l'abbé Guy Martin s'en est allé. Il avait 71 ans. Un homme discret, efficace dans son ministère comme dans son travail de vicaire général pour la province de Luxembourg. C'est Mgr Léonard, à son arrivée comme évêque du diocèse de Namur, qui lui avait confié ce poste. Un homme de devoir comme aime à dire l'abbé Germain Rollin, un ami de longue date.
La fin de l'année approche et la tradition va ramener dans notre quotidien, au sein de nos maisons, le sapin et les personnages de la crèche. Afin de marquer par une touche personnelle cette belle période de la naissance du Christ, le Royal Syndicat d'Initiative de Saint-Hubert, avec le soutien des Hubertins, souhaite rééditer l’exposition de crèches dans la basilique ardennaise.
Soeur Marie-Pascale éclate de rire en racontant comment, cet après-midi-là, elle a réussi à caser, dans sa toute petite voiture, de gros, gros sacs de vêtements! Triés, rangés, ils seront proposés, à la vente, à un prix plus que démocratique. En expliquant le fonctionnement de cette banque alimentaire ouverte à Saint-Servais, soeur Marie-Pascale pense déjà au travail qui l'attend: les choux rouges et blancs qu'il va falloir couper. Pas question de gaspiller: un chou entier c'est beaucoup trop pour une personne ou un couple. Jules et Françoise, deux des bénévoles, ont déjà pris les devants. Mardi, lorsque la banque alimentaire ouvrira ses portes, chacun repartira avec du chou mais aussi des corn flakes, de la limonade, du lait....
Dans le doyenné de Barvaux, depuis quelques années maintenant, existe un petit groupe - le Pôle Solarités - qui a pour souci principal la coordination, sur son territoire, des actions menées en faveur des plus démunis d'ici ou d'ailleurs essentiellement pendant l'Avent et le Carême.
En ce bel automne, le secteur pastoral d’Haversin se réjouit. Après la réouverture de l’église de Serinchamps suite à d’importants travaux de restauration extérieure, les paroissiens de Mont-Gauthier se sont retrouvés, avec joie, dans leur église superbement rafraîchie.
La prochaine rencontre européenne de Taizé se déroulera à Prague du 29 décembre au 2 janvier. Un rendez-vous qui rassemblera des milliers de jeunes pour une nouvelle étape du ''pèlerinage de confiance sur la terre'', initié par frère Roger à la fin des années 70. Pour les participants, âgés de 17 à 35 ans (16 ans en groupe accompagné), ces quelques jours pourront être vécus dans l’esprit de Taizé. Au programme: prière silencieuse, prière commune, échanges et rencontres dans Prague, la ville aux mille tours et aux mille clochers.
Woggle&Spirit et Caritas International proposent aux membres des mouvements de jeunesse de profiter des veillées de Noël pour avoir une pensée pour les jeunes réfugiés au Liban. L'idée? Leur envoyer une carte postale.
La Parole de Dieu n’est pas seulement à entendre. Elle est à écouter avec attention. Elle a une saveur sans pareille, qui éveille tous les sens en pénétrant au plus profond de l’être humain. Semée dans les cœurs, elle les touche et les remue comme une terre à fertiliser ; elle transforme la vie de tous les jours et lui fait porter des fruits inattendus et qui demeurent.
Joyeuse rencontre ce dimanche-là à Ciney où 160 personnes s’étaient rassemblées pour fêter les 50 ans des Pèlerinages Namurois en Terre Sainte: organisateurs (l’équipe actuelle, mais aussi Paul Tavier, le premier à être parti avec le chanoine Tasiaux pour cette aventure inconnue et dangereuse), anciens pèlerins (dont une personne qui avait fait le pèlerinage en 1968!), amis de la Terre Sainte, amis des Pèlerinages du diocèse de Tournai…
Les écoliers de Flawinne ont été invités à participer à une après-midi du souvenir. Des chants, de la musique mais aussi la lecture de lettres de l'époque ont permis à chacun de se plonger dans les atrocités de l'époque. La volonté était encore d'expliquer aux enfants que ces soldats sont morts pour que nous vivions en paix.
Des jeunes de Bièvre viennent de recevoir des mains de Mgr Warin, évêque auxiliaire, le sacrement de confirmation. Quelques jours avant la célébration, les futurs confirmés avaient eu l'occasion de rencontrer l'évêque et de lui poser des questions sur le sacrement qu'ils allaient recevoir mais aussi sur son ministère.
La crypte du Rosaire était pratiquement pleine, samedi dernier, pour la messe de 11h présidée par Mgr Hudsyn. Il était entouré pour l’occasion de Mgr Vancottem et Mgr Warin. Plus de 500 personnes étaient au rendez-vous. Elles étaient venues fêter le 82ème anniversaire des apparitions de Beauraing. La météo clémente a favorisé la participation des pèlerins, qui ont vécu de très beaux moments de prière et de rencontre.
 novembre 2014

Le 3 décembre est la journée de la personne handicapée. C'est l'occasion de se réunir pour prier le Seigneur de nous éclairer sur de justes relations entre personnes valides et personnes handicapées. Dans le diocèse, c’est aussi l’année de la diaconie. Demandons au Seigneur de nous révéler son cœur de serviteur. Mettons-nous au service les uns des autres. Nul n’est assez riche pour pouvoir s’en sortir tout seul. Nul n’est assez pauvre pour n’avoir rien à offrir à son frère.
''Seigneur, nous arrivons des quatre coins de l'horizon...'' Voilà un chant qui aurait convenu parfaitement pour l'ordination au diaconat permanent de Robert Sebisaho, le dimanche 24 novembre à Jemeppe-sur-Sambre. Les membres des communautés paroissiales du lieu et d'Onoz étaient présents avec leurs chorales, de même que des amis, de la famille, des diacres, des prêtres…
Une nouvelle édition d'Avent dans la Ville débutera le 29 novembre pour se terminer le jour de Noël, le 25 décembre. Le thème: ''Voici, je me tiens à la porte.'' Quand les agendas s'emballent, Avent dans la Ville permet de se préparer, à la venue de Jésus, par des méditations, tout en ne quittant pas son salon, son bureau... Les méditations sont envoyées par mail et peuvent être consultées à la meilleure convenance de tout un chacun. Une seule chose encore à faire: s'inscrire.
Elles ont réussi! Kathelyne Hargot, Nicole Regnier et Bernadette Bailly ont rallié, à vélo, Namur à Assise soit 1500 km. Lors d’une réception organisée dans le restaurant de la Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth (CMSE-Namur), c’est dans une ambiance empreinte de convivialité, de nostalgie et de joie, que la fine équipe d’Assise à toutes jambes a remis un don total de 63. 000€ - elles étaient parrainées - réparti entre le Foyer Saint-François et l’Espace Papillon: un résultat surpassant les espoirs ''raisonnablement'' nourris.
Le 29 novembre 1932, pour la première fois, la Vierge apparaissait à des enfants de Beauraing. Depuis, Beauraing accueille un sanctuaire marial où des milliers de personnes viennent, chaque année, prier. Ce samedi 29 novembre, on y célébrera le 82ème anniversaire du début des apparitions.
Chaque année, en novembre, les prêtres frontaliers se retrouvent pour une journée de travail mais aussi de convivialité. C'est à Saint-Walfroy (Margut) que tous avaient rendez-vous pour la trentième édition de cette journée qui rassemble Français et Belges. Le Père Joël Morlet, vicaire général du diocèse de Châlons-en-Champagne, sociologue, était l'intervenant. Sur le thème ''Quelle parole - quels signes de vie et d'espérance tentent nos communautés et leurs pasteurs?'', il a parlé de l'évolution de notre société d'un point de vue économique, écologique, social... mais aussi religieux.
Les Journées nationales de la prison se dérouleront du 22 au 29 novembre. On vous propose une prière particulière.
Ce mardi 11 novembre, en l’église paroissiale de Laneuville-au-Bois, s’est déroulée la cérémonie de commémoration de l’armistice 1918. Des villageois, des paroissiens du secteur, une délégation de la Commune et des Anciens Combattants étaient présents à ce moment d’hommage et de recueillement. Les enfants du catéchisme, eux aussi, étaient en nombre et leur participation active à la célébration a été très appréciée.
Dix ans déjà que Pascal Deresteau a créé l'association Veiller Ensemble. Avec des membres de sa famille, des amis... il anime des veillées de chants et de prières. La première de ces veillées a eu lieu, en mai 2004, c'était à Wéris. Le samedi 29 novembre prochain, à 18h, les membres de l'association seront présents dans l'église d'Oppagne pour chanter, faire de la musique mais aussi fêter les 10 ans de Veiller Ensemble. Une belle manière d'entrer dans l'Avent.
L'annonce est tombée à la fin du printemps dernier: la congrégation des frères de Saint-Jean décidait de fermer cinq de ses prieurés. Parmi eux: le prieuré de Libramont. Coup de massue pour les frères et pour ceux qui fréquentaient les lieux depuis de nombreuses années. L'évêque, Mgr Vancottem, avait très vite exprimé son souhait de voir les activités se poursuivre. Le frère Jean-Marie Gsell a été envoyé en mission par l'évêque lors d'une célébration de clôture où chacun avait le coeur gros. Il animera désormais le Centre d'accueil spirituel Notre-Dame de la Paix et de la Miséricorde.
Une douzaine de prêtres du diocèse ont séjourné à Rome en compagnie de Mgr Vancottem. Un pèlerinage qui s'adressait, comme en 2013 en Terre Sainte, aux prêtres qui comptent moins de dix ans de vie sacerdotale. Un programme chargé attendait le groupe. Au retour, tous étaient enthousiastes: ils ont notamment rencontré le cardinal Stella, préfet de la Congrégation pour le clergé. Enthousiasme encore par rapport aux chaleureux moments de partage entre des prêtres qui n'ont que rarement l'occasion de se rencontrer.
Samedi dernier, 15 novembre, la paroisse de Baronville accueillait les participants à la Journée Missionnaire des Enfants (JME). Un événement organisé par Missio, en ce mois de la Mission universelle. Objectif: faire goûter aux 10-13 ans l’Eglise aux dimensions du monde. Près de 150 enfants du diocèse avaient fait le déplacement pour redécouvrir le cadeau de leur baptême…
En ce lundi 10 novembre, l’église de Vecmont est merveilleusement décorée aux couleurs de l’automne. La statue du St Patron de la Paroisse est disposée bien en vue, à côté de l’autel.
Les membre du service Art, Culture et Foi sont descendus sur le terrain avec pour première étape: le doyenné de Dinant. Ce nouveau service qui a vu le jour, voici quelques semaines, au sein du diocèse de Namur a, parmi ses objectifs, de sensibiliser les prêtres, les membres des fabriques d'église à l'importance de préserver un patrimoine culturel et cultuel. Les uns et les autres sont encore repartis avec des informations quant aux nouvelles dispositions légales en matière de fabriques d'église qui devraient être d'application dans les prochains mois.
Robert Sebisaho sera le deuxième diacre permanent à être ordonné cette année dans le diocèse de Namur. Même si sa lettre de mission n’est pas encore connue, il sait déjà qu’il vivra son ministère au carrefour de trois chemins: sa vie de famille, son travail dans l’enseignement et ses engagements en paroisse. Pour exercer sa fonction, il pourra compter sur le soutien de son épouse, Noëlie. C’est elle qui a contribué à éveiller sa vocation…
Quand il démarre sa journée à l'hôpital Princesse Paola à Marche-en-Famenne, Etienne Dethise ne sait jamais de quoi elle sera faite! Sa seule certitude: lui et les membres de l'équipe de l'aumônerie seront là pour écouter beaucoup, réconforter et aussi, si le patient est réceptif, porter la Bonne Nouvelle. Dans le cadre de l'année de la diaconie qui vient de s'ouvrir, voici le portrait d'un diacre permanent qui a fait le choix de se mettre au service des plus fragiles.
Dans notre société traversée de multiples crises, où l’avoir l’emporte sur l’être, il est tentant de se replier sur soi et sur ses proches. Or, Jésus nous invite à ouvrir nos portes et nos fenêtres aux appels du monde. Durant cet Avent, Vivre Ensemble nous propose de choisir la solidarité. Des collectes en paroisses sont prévues les 13 et 14 décembre.
L'idée a été lancée par quelques choristes de réunir, une ou deux fois par an, les chorales de Saint-Servais, Flawinne, Belgrade, et Temploux. Deux chorales, celles de Flawinne et de Saint-Servais Sacré-Coeur participaient à ce premier rassemblement où les choristes ont uni leurs voix ''à la gloire de Dieu.''
Dans toutes les cathédrales du pays, une liturgie d'action de grâce est célébrée, le 15 novembre, à l'occasion de la fête du Roi. Samedi, alors que le marché hebdomadaire battait son plein, l'ambiance était, à Namur, au recueillement dans la cathédrale Saint-Aubain. Le gouverneur de la province de Namur, Denis Mathen était présent tout comme le colonel Dominique Vindevogel, commandant militaire de la province de Namur. Le ministre wallon et bourgmestre de Namur Maxime Prévot avait tenu lui aussi à participer à ce Te Deum.
Le 9 dimanche novembre dernier, jour de fête de la Dédicace de la Basilique du Latran, les fidèles du secteur pastoral de Habay se sont souvenus de la grande guerre, celle de 14-18, mémoire de toutes les guerres. Pour l’occasion, l’eucharistie était célébrée en l’église de l’Immaculée Conception à Marbehan. Une messe festive, fervente et chantante, présidée par Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire de Namur.
Le dimanche 9 novembre dernier, Dieu, l'ami de saint François d'Assise, avait décidé de balayer les nuages et de placer un beau soleil dans le ciel azur, de colorier de mille couleurs les feuilles des arbres. En effet, c'était jour de fête à Olloy-sur-Viroin: Jean-Marie Leurquin, l'ami des plantes et des animaux était ordonné diacre permanent dans sa belle église.
Dans de nombreuses églises du pays, un hommage tout particulier a été rendu, le 11 novembre, jour de l'armistice, à ceux qui ont perdu la vie lors de la guerre 1914-1918. A la cathédrale Saint-Aubain, le chanoine Huet, archiprêtre du lieu, a incité chacun et chacune à réfléchir sur le rôle qu'il a à jouer dans la construction de la paix.
Le VIIe colloque international de l’ISPC (Institut Supérieur de Pastorale Catéchétique de Paris) veut interroger les mutations qui affectent la posture des acteurs de la catéchèse dans son sens le plus large: catéchistes, accompagnateurs de catéchumènes, animateurs en aumônerie, APS,… désignés dans leur diversité sous le terme englobant de catéchètes.
Les évêques francophones de Belgique ont choisi de s'associer aux associations qui organisent les journées nationales de la prison, dont les Aumôneries catholiques, protestantes et orthodoxes, les Conseils musulmans et laïcs, la Ligue des Droits de l'homme, l'Observatoire international des prisons, les Commissions de surveillance,... Du 22 au 29 novembre auront lieu les ''Journées nationales de la prison''. L'objectif: faire prendre à chacun conscience de la réalité de la prison.
C’est une équipe bien rôdée qui a déposé ses instruments à La Roche pour une après-midi autour du chant liturgique. Depuis une quinzaine d’années, l’association « Paroisses Chantantes » organise des temps forts pour les chorales et les acteurs liturgiques de tout le diocèse.
Les jeunes, les 12-15 ans du doyenné de Rochefort ont eu l'occasion de passer, ensemble, un week-end. Au programme de ce moment des ''anciens'' qui avait pour thème le pardon des temps de réflexion, de prières mais aussi beaucoup de bonne humeur. Aline fait partie des animateurs, elle livre un très beau témoignage.
Le dimanche 19 octobre dernier, a eu lieu à Athus la traditionnelle messe interculturelle. Depuis 1998, elle rassemble des chrétiens venant principalement de la région des Trois-Frontières: Belgique, France et Grand-Duché de Luxembourg. La situation géographique de la ville d’Athus et son passé industriel expliquent en grande partie le brassage culturel dont elle est caractéristique.
Jean-Marie Leurquin sera le premier diacre permanent à être ordonné cet automne dans le diocèse de Namur. La cérémonie aura lieu le dimanche 9 novembre à 15h, à Olloy-sur-Viroin, deux semaines avant l’ordination du second diacre pour cette année, Robert Sebisaho. Jean-Marie considère son futur ministère comme une grande responsabilité. En ''amoureux fou'' de son Eglise, il lui faudra être ''témoin tout le temps'', cohérent avec lui-même, que ce soit en famille, dans son travail au service de la forêt, ou à travers ses engagements sociaux.
Aujourd'hui, Paul Tavier continue à beaucoup voyager mais uniquement en Belgique. Il prend - enfin - le temps de découvrir les villes en plongeant dans leur histoire, dans leur richesse architecturale... Entre 1956 et 1995, il a veillé sur tous ceux et celles qui avaient choisi de voyager avec les Pèlerinages Namurois. Lourdes, Rome, l'Autriche, la Suisse... n'ont plus de secret pour lui. Paul Tavier a aussi été dans les premiers à emmener des pèlerins en Terre Sainte. Une véritable épopée plutôt qu'un pèlerinage: on voyageait en bateau plutôt qu'en avion, on partait pour minimum 25 jours. On rentrait la tête pleine d'images et les poches garnies de drachmes, de shekkels... Une aventure extraordinaire. Le 50eme anniversaire du premier voyage en Terre Sainte sera célébré, à Ciney, le 23 novembre.
Les membres du tout nouveau Service Art, Culture et Foi prendront d'ici quelques jours leur bâton de pèlerin pour visiter les doyennés, rencontrer au fil des rendez-vous, les membres des fabriques d'église et les prêtres. Au centre de cette rencontre, la présentation du service bien sûr mais aussi un échange avec les acteurs de terrain. Il s'agira d'expliquer combien l'art, la culture et la foi sont étroitement liés. Liés au point de les réunir dans une seule unité. Parmi les points abordés l'importance des inventaires patrimoniaux ou encore les nouvelles dispositions légales.
Il y a un an, à pareille époque, une vingtaine de prêtres du diocèse s'envolaient en direction de la Terre Sainte. Un pèlerinage qui a laissé, dans les mémoires, d'excellents souvenirs. Un autre pèlerinage, plus près de chez nous, vient de débuter: une douzaine de prêtres sont à Rome, la Ville Eternelle. Un programme chargé les attend: visites des grandes basiliques, rencontres avec les représentants de différents dicastères dont un qui travaille plus particulièrement avec des jeunes. Sans oublier de beaux et bons moments fraternels.
Dans l’esprit de service vécu aux JMJ de Rio, et en collaboration avec la Liaison de la Pastorale des Jeunes, Vivre Ensemble propose aux jeunes de 18 à 30 ans de faire l’expérience d’une immersion dans une association de lutte contre la pauvreté. Un projet de service concret, dans l’esprit de Taizé, à vivre entre le 12 novembre et le 20 décembre, durant la période de l’Avent. Dans la région de Namur, c’est le Service Entraide Migrants (SEM) de Gembloux qui proposera ces défis solidarité.
Quoi de plus beau pour célébrer la fête de tous les saints que la réouverture d'une église. C'est ce qui vient de se passer à Serinchamps. Après les travaux menés à l'église de la Sainte-Trinité, un fameux nettoyage s'imposait. Une équipe de bénévoles s'est mise au travail et pour le 1er novembre, tout était en ordre pour accueillir le prêtre et les paroissiens.
Le conseil paroissial de Blaimont, Falmagne, Falmignoul, Hulsonniaux et Mesnil-Saint-Blaise vient d'organiser un concert qui a attiré le monde. L'objectif était bien sûr de présenter l'église de Falmignoul entièrement rénovée mais surtout d'aider une association. L'association ''Souffle un peu'' organise des moments d'accueil pour les enfants handicapés et permet ainsi aux proches de ''souffler''. Objectif atteint: les habitants ont montré qu'ils aimaient la musique et qu'ils avaient du coeur.
 octobre 2014

Si vous êtes des habitués de la chaîne de télévision KTO et de l'émission ''La vie des diocèses'' vous serez particulièrement attentifs à la programmation de ce vendredi 31 octobre à 22h10. Mgr Rémy Vancottem est l'invité d'Etienne Loraillère, journaliste et directeur de la rédaction de cette chaîne de télévision catholique. Mgr Vancottem a choisi, à travers l'objectif de la caméra, de faire mieux connaître, en France et chez nous, l'année de la diaconie qui vient d'être lancée, le séminaire de Namur et le nouveau service Art Culture et Foi.
L'année 2015 sera l'année internationale de la lumière. Les organisateurs des Journées Eglises Ouvertes ont décidé, eux aussi, pour la 8eme édition de leur opération de mettre cette lumière à l'honneur. Une édition qui aura lieu les 6 et 7 juin prochains et qui aura pour thème ''clair-obscur''.
En cette période de l'année, encore plus qu'à n'importe quel autre moment, nos pensées se tournent volontiers vers nos défunts. Pour arriver à un constat: il n'y a pas d'âge pour mourir.
Les Petits chanteurs de Saint André de Colmar seront en tournée, en juillet prochain, dans la région. Ils sont à la recherche d'églises où ils pourraient se produire.
Couple et Familles vient de publier un nouveau dossier. Il est cette fois intitulé: ''Quelle éducation sexuelle et affective?'' Un dossier qui donne la parole aux parents mais aussi aux éducateurs.
Vous les avez peut-être croisés, le week-end dernier dans les rues de Namur, un sac orange à la main. Pour sa deuxième édition, RivEspérance a rassemblé plus de 2.000 participants, venus des quatre coins de Belgique. Des chrétiens, des non-chrétiens, jeunes ou moins jeunes, qui avaient fait le chemin afin d’explorer les lieux de dialogue qui étaient proposés. À travers des conférences, des ateliers, des temps de convivialité ou de recueillement, chacun s’est vu proposer des clefs pour mieux comprendre le monde actuel, et préparer celui de demain.
Un beau soleil automnal et il n'en fallait pas plus pour que cette fête de Saint-Hubert attire beaucoup de monde. Les cavaliers ont été les plus nombreux à rejoindre la cathédrale Saint-Aubain, à Namur. Les chiens étaient aussi au rendez-vous, les petits comme les grands voire les très grands. Et parmi les candidats à la bénédictions quelques chats parfois un rien effrayés par tous ces chiens bien excités!
Encouragés par les évêques francophones de Belgique, de nombreux jeunes et les services diocésains de pastorale des jeunes, ont souhaité mettre en place une nouvelle manière de s’enrichir et d’être au service les uns des autres, dans la bienveillance et le respect de chacun. Grâce à leur audace et leur créativité, le site Woggle & Spirit, plateforme chrétienne pour les mouvements de jeunesse, est né !
L'imprévu qui vient tout chambouler comme par exemple votre projet de vous rendre, ce week-end, au forum citoyen RivEspérance. Tout n'est pas perdu. La radio RCF a choisi de retransmettre les moments forts de cette deuxième édition. Il suffit de vous brancher sur le 106.8 si vous habitez dans le namurois. Pour les auditeurs de Bastogne et de la région ce sera le 105.4. Vous obtiendrez un meilleur confort d'écoute encore en choisissant de suivre les interventions au départ de votre ordinateur. Une surprise vous attend.
Aider les jeunes à incarner leur foi dans ce qu’ils vivent au quotidien, voilà l’objectif de Youth 4 God, ce rendez-vous que le Service Jeunes du diocèse de Namur entend proposer trois fois au cours de cette année pastorale 2014-2015. La première journée s’est tenue fin septembre à Rochefort. Une cinquantaine de jeunes d’âges divers y assistaient. Une participation modeste, mais qui n’empêche pas les organisateurs de parler de succès.
“J’ai appelé cette année de tous mes voeux, je suis comblé”. Mgr Rémy Vancottem n’a pu cacher sa satisfaction en lançant, vendredi dernier, cette année consacrée à la diaconie, à une dynamique de la diaconie plus précisément. L'évêque a souhaité que, pendant toute une année, d’octobre 2014 à octobre 2015, dans les paroisses, les doyennés, les régions pastorales... cette diaconie soit mise à l’honneur. ''Car c'est maintenant que tout commence. Notre Eglise diocésaine a besoin de cette nouvelle porte d'entrée qu'est la diaconie, pour redynamiser sa mission, redonner de l'unité, même auprès de ceux qui ne pratiquent pas forcément. La diaconie, le service sont des notions qui parlent au cœur de chacun.'' dira-t-il encore.
L'abbé Arsène Colot sait se montrer bougon, il est d'ailleurs le premier à le reconnaître et à le regretter! Lundi, lors de l'hommage qui lui a été rendu au séminaire, il s'est surtout montré très ému. Son air - souvent - renfrogné cache un homme au grand coeur qui a décidé de poursuivre son ministère dans sa paroisse de Sovet mais d'arrêter son travail d'économe au séminaire et de receveur au sein du BAS, le Bureau Administratif du Séminaire. L'abbé Colot passe la main à Jean Marchal.
C’est à RivEspérance, à Namur, du 24 au 26 octobre, que se retrouveront tous ceux qui font le pari qu’il y a quelque chose à oser dans le dialogue. 3.000 personnes sont attendues pour ce grand forum citoyen et chrétien, qui proposera un tas d’activités, dont certaines spécifiquement réservées aux jeunes. Au programme: une conférence de Thomas d’Ansembourg sur le couple pour les 20-40 ans et une quinzaine de stands autour de l'évangile de la Samaritaine pour les adolescents.
L'abbé Roger Depienne est rentré, voici quelques semaines, du Rwanda où il a pris un peu de vacances, en famille. L'abbé Jean-Marie Dussart a lui programmé, pour 2015, un séjour au pays des mille collines. Ces deux prêtres, aujourd'hui à la retraite, gardent, dans le fond du coeur, une certaine nostalgie. Le premier a travaillé plus de 50 ans dans une paroisse de Kigali tandis que le second a enseigné une trentaine d'années au Collège Saint-André avant de partir dans les villages.
Les habitudes sont là pour être changées voilà sans doute ce qui a conduit Christine Gosselin, secrétaire du Studium, à prévoir l'excursion annuelle non pas au mois de mai mais en octobre. L'idée: souder, dès le début de l'année académique, les étudiants qu'ils soient séminaristes, étudiants libres... Simon, séminariste du diocèse de Tournai, a pris en charge l'organisation et a choisi de faire (re)découvrir à chacun Charleroi, Thuin, Lobbes. Une réussite que cette journée en Thudinie.
''La vie c'est trop mortel! Parler de la mort avec les ados?'' Ce sera le thème d'une conférence qui aura lieu, à Namur, le 22 octobre, à 20h, à l'amphithéâtre Aula Maior. Une conférence qui sera donnée par le Pr.Philippe Van Meerbeeck, neurospsychiatre, psychanalyste et auteur de plusieurs ouvrages dont ''Ainsi soient-ils! A l'école de l'adolescence''.
Orval Jeunes en Prière existe depuis déjà quelques années maintenant. Plusieurs fois par an, l'abbaye d'Orval propose aux 18-30 ans d'apprendre à prier. Vu le succès, la formule a été élargie aux 30-45 ans, c'est OJP30+. Il s'agira là aussi d'apprendre à prier, d'apprendre à vivre en silence et de partager avec les moines de la communauté.
''On doit perpétuer les belles traditions''. Il y a six ans, l’ancien curé de la paroisse Saint-Etienne d’Athus, l’abbé Patrick Graas, actuellement curé-doyen de Messancy, avait trouvé la très géniale idée de célébrer l’interculturalité, disons mieux, la ''rencontre pacifique des cultures'', au carrefour des trois frontières qui unissent la Belgique à la France et au Grand-Duché de Luxembourg. Le dimanche 19 octobre sera l’occasion d’une nouvelle édition de ce beau rendez-vous. La messe sera célébrée à 16h en l’église d’Athus.
Même si la saison des pèlerinages n'est pas vraiment terminée, le rendez-vous du premier dimanche d'octobre à Beauraing est l'occasion de rassembler les pèlerins pour des retrouvailles joyeuses et priantes sous le regard bienveillant de la Sainte Vierge.
Pour Mariel comme pour Marie-Agnès, le livre est un fidèle compagnon de vie. Mariel Lejeune est la gestionnaire du CDD de Namur avec, à ses côtés, Marie-Agnès Schwartz. Si les deux jeunes femmes viennent d'être engagées pour faire fonctionner la librairie religieuse namuroise, elles ont déjà une belle expérience dans le milieu du livre. Elles vont pouvoir aussi compter sur les connaissances d'un des piliers de cette librairie, Jacques Garraux. Inutile de préciser que le trio aime lire et est bien décidé, aujourd'hui, à vous faire partager ses coups de coeur.
Les 24, 25 et 26 octobre, RivEspérance convie à Namur toutes celles et tous ceux qui osent rêver d'une société plus digne. Des voix de tous horizons s'y donneront rendez-vous: politiciens et scientifiques, gens de religion et artistes, catholiques et protestants, chrétiens, juifs et musulmans, humanistes et écolos, socialistes et libéraux, évêques et francs-maçons... Des grandes conférences alterneront avec des temps de prière et d’intériorité; des ateliers d’expression voisineront avec des débats. ''Ne nous laissons pas voler l’espérance'', aime dire le pape François. Quelles que soient ses convictions, chacun est attendu !
De 1561 à nos jours, trente-trois évêques se sont succédé à la tête du diocèse de Namur. Qu’ils aient été titulaires, coadjuteurs ou auxiliaires, ces prélats ont marqué la vie de l’Eglise locale. Illustres ou moins célèbres, ils ont connu des épiscopats variés, tantôt sereins, tantôt chahutés. Le chanoine Daniel Meynen, archiviste du diocèse, a dressé le portrait de trente d’entre eux, de Mgr Havet (photo) à Mgr Mathen. Trente destins à découvrir dans ''Les évêques de Namur et leurs armoiries'', un livre qui vient de sortir aux éditions Sources du Nil.
Créée par des chrétiens engagés qui voulaient proposer, à un large public, du théâtre religieux, la Troupe de l'Eau Vive existe depuis 2012. Les premières représentations autour de l’histoire de l’eau et de la Samaritaine ont été un succès. Enthousiaste, Roland Deleu s’est remis au travail et a écrit '' Je suis la Lumière du monde''. Rendez-vous le samedi 11 octobre, à l’église de Torgny.
Depuis quelques semaines maintenant, le catalogue de la salle de lecture de la bibliothèque du séminaire de Namur est en ligne. Ce sont 20.000 références qui ont été encodées principalement par Julie Depollier et Véronique Soblet, les deux bibliothécaires. Un travail de Titan qui est loin d'être terminé. Il devrait se poursuivre avec les 100.000 autres livres soigneusement rangés dans les réserves et que chacun peut emprunter.
Ce dimanche s'ouvre le synode sur la famille. Un moment important pour tous les catholiques. Mgr Léonard sera présent en tant que président de la Conférence épiscopale belge. A quelques heures de l'ouverture de cette assemblée générale extraordinaire du Synode des évêques, Mgr Pierre Warin évêque auxiliaire du diocèse et évêque référendaire pour la famille confie ses attentes.
 septembre 2014

Nous entrons dans une année consacrée à la diaconie. Voici une prière pour demander, au Seigneur, de nous soutenir.
Les communautés de Mierchamps, Vecmont et Halleux étaient doublement en fête ce dimanche 28 septembre 2014. C’est qu’avec la communauté de Mierchamps, elles célébraient un double événement.
Tim Guénard témoignera le 8 octobre, à 20h15, à Namur, à l’auditoire Adam Smith (Fac Sciences éco, 8, rempart de la Vierge). Abandonné à l'âge de 3 ans par sa mère, battu par son père, Tim Guénard plonge dans la délinquance. Et puis, c'est la rencontre, celle qui va changer sa vie...
Une soirée d'intériorité au cœur de l'église Saint-Nicolas dans le cadre du festival BAM. TRAVERSEE de lumière, TRAVERSEE d'orgues, TRAVERSEE d'humanité avec Arnaud HUBERT et Bernard TIRTIAUX
L'année consacrée à la diaconie sera officiellement lancée ces 17 et 18 octobre, à Beauraing, lors d'une journée de ressourcement suivie d'une journée d'étude. Le Père Alain Thomasset s.j. sera le guide spirituel de ces moments destinés, en priorité, aux acteurs pastoraux. Il s'agira, dans un premier temps, d'appréhender ce terme de diaconie, d'en comprendre toute sa richesse. La diaconie n'a pas qu'une dimension solidaire ou encore caritative, elle fait partie de la vie de chaque baptisé. Mgr Vancottem a décidé d'en faire LE chantier diocésain de l'année.
Le mois d’octobre est traditionnellement celui de la Mission universelle de l’Église. Une occasion, pour nous, de réfléchir à notre mission de baptisés et de mesurer l’enjeu de la foi chrétienne, ici et sous d’autres latitudes. Cette année, c’est avec les chrétiens de Birmanie (Myanmar), que Missio vous propose de faire un bout de chemin. Une conférence de Mgr John Hsane Hgyi, évêque birman, se tiendra dans ce cadre, le mardi 30 septembre au Séminaire de Namur.
Les temps ont changé. Un monde s’en va et un autre vient. Un changement qui affecte le christianisme. De nouvelles questions se posent et notamment autour de la catéchèse. C’est pourquoi les doyens et l'équipe Formation du Sud-Luxembourg, en partenariat avec IDF, proposent quatre journées ou soirées de formation autour de la catéchèse communautaire.
Après Libramont, Malonne, Beauraing et Salzinnes, le SoulQuest Festival aurait dû se dérouler du samedi 8 au dimanche 9 novembre à Arlon. Deux jours pendant lesquels devaient se succéder témoignages, enseignements, chants et musique, partages, ateliers interactifs, spectacle, marche, adoration, eucharistie, repas... sur le thème: ''Ne soyons pas des chrétiens chauve-souris qui ont peur de la joie de la Résurrection!'' (pape François). Les locaux qui devaient accueillir les jeunes n'étant finalement pas disponibles, les organisateurs n'ont pas eu d'autre solution que d'annuler.
De Libramont à Namur, en passant par Malonne, Fosses-la-Ville, Marche-en-Famenne, Dinant, Auvelais, Beauraing, Wépion… des formations théologiques et philosophiques vous sont proposées un peu partout dans le diocèse. Une brochure vient de sortir, qui reprend l’ensemble des conférences, ateliers ou journées de ressourcement.
La solennité de Notre-Dame du Rempart, patronne de la ville de Namur, sera célébrée ce jeudi 25 septembre. Le programme de cette fête qui tient une place particulière dans le coeur des Namurois a été revu. Il n'y aura pas de procession au départ de la chapelle mais un temps d'adoration avant un chapelet médité à la cathédrale.
Une véritable star cet abbé Paul Malherbe! A peine arrivé à l'autel que les applaudissements fusaient déjà. Sourire en coin, l'abbé avait un petit air gêné. Lui qui a longtemps conduit la paroisse Saint-Jean - même s'il se fait discret - tient toujours une place importante dans les coeurs. Dans son homélie, l'abbé Malherbe a, une nouvelle fois, passé en revue l'actualité namuroise de l'année écoulée décochant, pour le plus grand plaisir des fidèles, quelques piques aux politiques. Plus sérieusement, le prêtre s'est particulièrement intéressé aux ''bribeux'' à ceux qui font ou plutôt qui faisaient la manche dans les rues de la ville.
Le prochain Dimanche des Médias est programmé pour le 28 septembre. La collecte qui sera faite dans les églises ce jour-là permettra de soutenir tous ces projets qui n'ont qu'une ambition: faire connaître tout ce qui se fait, se vit en Eglise.
Dimanche, 13h30, des pèlerins font leur entrée dans la gare de Namur. Robert et Roger échangent déjà les premiers d'une longue série d'éclats de rire! Sur le quai 11, c'est l'effervescence. Il faut charger le train, monter les élévateurs qui permettront aux moins valides de s'installer et puis encore placer bien à vue des étiquettes avec le numéro de voiture et de compartiment. D'un simple coup d'oeil, chacun doit savoir où s'installer. Chaque année, ce pèlerinage à Lourdes connaît un grand succès. Ils sont actuellement 1140 à vivre ces journées rythmées par des moments de prière, par les visites à la grotte le tout sur fond d'une belle amitié entre les participants. Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire, qui accompagne le train était, au moment du départ, heureux face à cette solidarité entre jeunes et moins jeunes entre valides et moins valides.
Les vacances sont aussi terminées pour les séminaristes du Séminaire Notre-Dame de Namur. Si les cours ont repris ce mercredi, la rentrée académique s'est elle déroulée, la veille en présence de plusieurs évêques. La tradition veut qu'une leçon inaugurale soit donnée: l'abbé Ionel Ababi a convié les participants à une rencontre avec Nathan, le prophète. Le chanoine Rochette, recteur du Séminaire a lui décrit, en s'appuyant sur la Bible, à travers les itinéraires de Moïse, Saul ou encore Jean de Patmos ce long temps de séminaire, ce détour ''ces 6 ou 7 années, dira-t-il, nécessaires pour laisser le Seigneur façonner le coeur de celui qu'il appelle.''
Ce lundi 15 septembre était jour de rentrée pour les universités et les hautes écoles de Belgique. Avec plus de 6.200 étudiants et 1.100 membres du personnel, l'Université de Namur est entrée, elle aussi, dans une nouvelle année académique. Deux haltes spirituelles étaient proposées à ceux qui le souhaitaient: une eucharistie à 10h en la chapelle universitaire et une célébration à 11h en la cathédrale Saint-Aubain.
Pour les candidats au sacerdoce, la rentrée approche. La rentrée académique aura lieu ce mardi 16 septembre, au Séminaire, à 16h et les cours reprendront eux le lendemain, le mercredi 17 septembre.
Dimanche dernier, 7 septembre, la paroisse Saint-Nicolas de Falmignoul a accueilli l’évêque de Namur, Mgr Vancottem, qui a présidé la messe célébrée pour fêter les aménagements de l'église. En introduction, l'abbé Ionel Ababi a rappelé l'importance de la présence de l'évêque, représentant visible du Christ, bon pasteur, en même temps qu'il a souligné combien le bâtiment de l'église participait à l'identité et à la vie de la communauté locale.
Au fil des années, l'église Saint-Symphorien de Jambes se dégrade, frappée par la corrosion des bétons. En 2010, le service Bâtiments de la Ville de Namur rendait un rapport alarmant quant à l'état général de cet édifice. Plusieurs pistes ont été examinées pour que les fidèles de cette paroisse puissent bénéficier d'un lieu de culte accueillant. Finalement une solution a été trouvée: elle sera présentée ce jeudi au conseil communal de Namur. La chapelle des Oblats, après travaux, deviendra la nouvelle église de la paroisse Saint-Symphorien. Chapelle des Oblats propriété de la Famille Myriam et qui a donné son accord pour la mettre à disposition de la Ville par bail emphytéotique.
L’abbé Jean-Maurice Jacques est doyen de Bastogne depuis 2003. Un prêtre atypique qui a su s’entourer d’une équipe pastorale dynamique, et qui compte de belles réalisations à son actif, particulièrement en termes de catéchèse et de pastorale d’engendrement. Aujourd’hui, il passe le flambeau à l’actuel doyen de Walcourt, l’abbé Jean-Claude Pivetta. Mais ce Gaumais d’origine reste toujours en ''mission'' en Ardenne…
Lorsque le doyen Joseph Goffin a annoncé qu'il prenait sa retraite tous ceux qui connaissent son côté conservateur et surtout sa passion pour les cloches se sont demandés comment cela allait être possible! Ils peuvent être rassurés, les centaines de cloches de tous gabarits - même celle de 380 kg - ont quitté le presbytère de Florennes pour Jéhonville. Fatigué, heureux de l'aide reçue, comblé après l'hommage des paroissiens, des marcheurs..., le ''jeune'' retraité compte bien s'accorder, dans les prochains jours, un peu de repos.
À partir du 21 septembre prochain, et jusqu’au 2 novembre, les messes radio de la RTBF s’installent à Fosses-la-Ville, dans la collégiale Saint-Feuillen. Huit célébrations au total, que prêtres et laïcs animeront en communion de prière avec les plus fragilisés de notre société: les malades ou les personnes isolées.
Les Bastognards sont particulièrement fiers de l'orgue qui, depuis 25 ans maintenant, a trouvé place dans l'église Saint-Pierre. Cet instrument fait non seulement le bonheur des mélomanes mais aussi des musiciens qui ont le plaisir de le faire sonner. Un régal musical encore partagé lors du Festival international d'orgue de Bastogne qui accueillera, pour sa 14eme édition, Firmin Decerf mais aussi Olivier Salandini et Yves Castagnet, deux organistes français.
''L’Orgue de Cœur'' propose cette année encore aux organistes non professionnels de tous niveaux des journées de formation à l’accompagnement du chant dans le cadre de la liturgie.
Fin août, Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège, est venu en pèlerinage sur les pas de saint Hubert. Il était accompagné pour l’occasion de deux de ses prédécesseurs, Mgr Aloïs Jousten et Mgr Albert Houssiau, évêques émérites. Ces trois prélats ont tenu à rendre un hommage collectif au saint Patron de la cité ardennaise, connu pour avoir participé à l'essor de la ville de Liège et surtout pour avoir évangélisé les régions depuis le Brabant jusqu'à l’Ardenne.
Dans la Famille Marie-Jeunesse, la rentrée se marque par un départ et deux arrivées. Jean-François-Damien quitte Ciney pour Sherbrooke tandis que Bénédicte Paternostre et Jean Caron arrivent eux en terres cinaciennes après un passage par le Québec! A quelques heures de prendre l'avion, Jean-François-Damien a bien le coeur un peu lourd. Mais, il est surtout très heureux des rencontres qu'il a pu faire, ici, en Belgique, durant toutes ces années.
Les 22, 23 et 24 août derniers, l’asbl ''Centenaire 14-18 en val de Sambre'' et les entités de Sambreville, Mettet, Fosses-la-ville et Aiseau-Presles commémoraient le centenaire de la Bataille de la Sambre, qui fit rage en août 1914. À cette occasion, une dizaine d’événements étaient organisés un peu partout dans les communes participantes, et notamment une messe à la mémoire des victimes civiles et militaires, célébrée en l’église des Alloux de Tamines, par Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire.
 août 2014

La Première Guerre mondiale a bouleversé l’histoire de la Belgique, de l’Europe et du monde entier. Avec ses 20 millions de morts et ses 21 millions de blessés, cette guerre demeure gravée à jamais dans la mémoire collective. Il y a 100 ans, dans notre diocèse, de nombreux endroits étaient le théâtre des affrontements et des massacres les plus effroyables. C’est le cas de Porcheresse, dans le doyenné de Gedinne, qui a commémoré samedi dernier les événements tragiques d’août 1914.
Le Cifra, Centre interparoissial de formation religieuse pour adultes, propose cette année encore une série d’activités et de conférences organisées dans le doyenné de Dinant. Son objectif est de permettre à des adultes de la région d’acquérir une formation religieuse de base relative à des aspects de la vie chrétienne.
''Quand je ne dors pas, je pense à ce que je pourrais faire lorsque je serai à Bastogne'' lance le doyen Jean-Claude Pivetta. Pour lui, comme pour plusieurs doyens du diocèse, l'été est marqué par la préparation d'un déménagement. Lui, il quitte Walcourt pour Bastogne et devient en même temps doyen principal pour la région pastorale de l'Ardenne. Chez le doyen, les sentiments se mélangent: émotion de quitter une communauté où il est présent depuis plus de 20 ans, excitation mêlée d'un certain stress en découvrant, en même temps qu'un nouveau doyenné, de nouvelles responsabilités. Une chose est certaine: le GPS ne va pas être dans les cartons mais bien dans la voiture, à la place d'honneur!
Le diocèse de Namur englobant les provinces de Namur et de Luxembourg est le plus important, de par sa superficie, du pays. Territoire divisé, bien sûr en paroisses, mais aussi en régions pastorales. A partir de ce 1er septembre, elles ne seront plus huit comme par le passé mais bien six. Un découpage qui correspond mieux à la réalité de terrain d'aujourd'hui. Explications.
Pour cette nouvelle année pastorale, Youth 4 God descend sur le terrain, en collaboration avec les équipes locales. Objectif: aider les jeunes à incarner leur foi dans ce qu’ils vivent concrètement, au jour le jour, au sein de leurs réalités pastorales. Le samedi 27 septembre, c’est la paroisse de Rochefort qui accueillera le premier rendez-vous de l’année 2014-2015. Le thème de l’après-midi s’inspirera de la rencontre entre Jésus, Jacques et Jean: ''Que cherches-tu?'' (Jn 1,35-39).
''La musique liturgique et le renouveau conciliaire'', le thème de la journée du samedi 27 septembre qui se tiendra aux Sanctuaires de Beauraing. Journée qui trouve sa place dans le cadre du 50eme anniversaire du Concile Vatican II et de la Constitution sur la liturgie. Cette journée s'adresse à un très large public.
La rentrée approche à grands pas. C'est le moment de choisir les activités, les formations qui émailleront l'année à venir. Pourquoi ne pas consacrer quelques heures par semaine pour suivre des cours qui aident à renforcer sa foi, à mieux connaître sa religion? Ces cours ont lieu au Séminaire Notre-Dame de Namur.
La paroisse Saint-Martin d’Arlon est sans doute l’une des plus anciennes de Belgique. Entre le IVème siècle et aujourd’hui, on dénombre plusieurs églises, de la basilique romaine, à l’édifice actuel terminé en 1914. Classée monument historique en 2002, l’église Saint-Martin fête ses 100 ans. Un anniversaire célébré le week-end des 13 et 14 septembre. Au programme, notamment, une pièce de théâtre signée Armel Job et jouée dans l'église.
La première partie du défi est relevée. L'opération ''Assise à toutes jambes'' avait comme objectif de récolter 25.000€ pour le Foyer Saint-François (Salzinnes) qui fête, cette année, ses 25 ans. ''Reste'' maintenant à pédaler jusqu'à Assise, en Italie. Bernadette Hargot, Bernadette Bailly et Nicole Regnier ont pris la route hier pour, à la force des mollets, parcourir 1500 km! Au moment du départ, ces cyclistes au grand coeur étaient bien entourées. Et d'ailleurs pour les premiers kilomètres, ils sont nombreux à profiter de quelques jours de vacances pour se joindre à l'aventure.
Comme en d’autres endroits du diocèse, la région du Sud-Luxembourg a beaucoup souffert de l’invasion allemande d’août 1914. À Houdrigny, petit village près de Virton, de violents combats ont fait rage entre soldats allemands et combattants français de la 8ème division. C’était il y a tout juste 100 ans. Une messe commémorative dans le petit cimetière militaire du village gaumais a rendu hommage à ces hommes qui ont sacrifié leur vie.
23 août 1914, Dinant fait sinistrement son entrée parmi les villes martyres du pays: 674 civils - aussi des femmes et des enfants- perdent la vie, d'autres sont blessés autant de cicatrices indélébiles, des bâtiments sont pillés puis incendiés. La ville est à genoux! 23 août 2014, le Roi Philippe est, à Dinant, pour un temps de souvenir mais aussi d'espérance. Parmi ceux qui sont présents pour saluer le souverain beaucoup de Dinantais bien sûr qui ont perdu un membre de leur famille. Les souvenirs - toujours très vivaces - ont traversé les générations. Dans son homélie, Mgr Vancottem conseillera lors de moments difficiles de se tourner vers le Christ, vers l'Evangile pour connaître la paix, le repos.
Face à la violence que se déchaîne un peu partout dans le monde, Mgr André-Joseph Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles, le Grand Rabbin Albert Guigui et Noureddine Smaili, Président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique ont publié une déclaration commune condamnant, entre autres, toutes les exactions commises au nom de la religion.
Il y a quelques jours, l’annonce avait été faite de l’arrivée prochaine d’une relique de saint Jean-Paul II à Beauraing (lire par ailleurs). Finalement, les choses sont allées plus vite que prévu. Profitant de la messe solennelle de ce vendredi matin, dans le cadre du grand pèlerinage annuel, Mgr Vancottem a remis aux sanctuaires de la cité mariale le petit morceau de tissu imprégné du sang du pape défunt.
Andenne est l’une des trois villes martyres de notre diocèse, aux côtés de Tamines et Dinant. Au cours de l’invasion allemande, durant l’été 1914, la cité mosane a été victime d’atrocités sanglantes. 242 hommes et femmes de la région ont été massacrés. Hommage leur a été rendu, ce mercredi, lors d’une eucharistie présidée par Mgr Vancottem.
C'est un bien sympathique rendez-vous, au coeur de l'été, que l'Evêché de Namur se plaît à honorer: l'anniversaire de Soeur Anne-Marie. Et quel anniversaire! Ce 20 août, Soeur Anne-Marie a levé son verre à ses... 101 printemps. Assistante du Sacerdoce, un ordre religieux qui a disparu, elle aime plonger dans ses souvenirs et ils sont nombreux. Elle se souvient ainsi très bien de la présence allemande non pas durant la seconde guerre mondiale mais bien lors du conflit de 1914-1918! C'était dans son village de Resteigne.
Après quelques jours ou semaines de détente, sans horaires fixes, voici que se profile déjà la rentrée et partout autour de nous, nous voyons déjà les signes de celle-ci.
Dans le diocèse de Namur, il y avait déjà la basilique de Saint-Hubert, et sa chapelle dédiée à saint Jean-Paul II. Dans quelques mois, il y aura la crypte des sanctuaires de Beauraing, bientôt réaménagée et rebaptisée du nom du pape polonais. Comme à Saint-Hubert, l’endroit accueillera une relique de Karol Wojtyla, récemment canonisé. Une nouvelle raison, pour les pèlerins de passage, de se recueillir aux sanctuaires de la cité mariale.
Lorsqu'il a lu, pour la première fois, le texte, l'abbé Bernard Van Vynckt reconnaît qu'il a été ému. Secoué par le témoignage de ces hommes et de ces femmes qui ont assisté, le 23 août, à l'arrivée des troupes allemandes à Spontin, Dorinne, Evrehailles... A Spontin, ce sont 44 personnes qui perdront la vie: un village martyr parmi d'autres. Cent ans plus tard, les habitants se sont mobilisés pour aller au-delà d'un hommage classique. C'est un son et lumière qui aura lieu le samedi 23 août à 22h30. L'abbé Van Vynckt fera revivre, avec d'autres, les dernières heures de tous ces Spontinois dont l'abbé Laisse. Il racontera encore la terrible épopée de l'abbé Grégoire qui faisait partie des 89 prisonniers du village qui parcourront, à pied, 165 kms!
La Marche des Chrétiens programmée pour ce dimanche 17 août en sera à sa troisième édition. Elle est née à l'initiative de quelques paroissiens du doyenné de Neufchâteau-Libramont-Léglise qui n'avaient qu'une envie: renforcer la foi de chacun en Jésus-Christ. Cette foi on peut l'accroître en participant à des retraites, à des pèlerinages et pourquoi pas en marchant. Une marche avec des haltes pour prier, méditer... Le thème sera, cette année, ''Pourquoi prier la Vierge Marie?''
Le coutumier revu et corrigé des diacres permanents est arrivé! Mais qu'est-ce qu'un ''coutumier''? Ce n'est pas dans un petit dictionnaire que vous trouverez la réponse. Pour avoir une approche correcte, il faut fouiner un peu. Un coutumier, c'est un recueil de règles juridiques établies par l'usage, la tradition, la coutume. Il y a les ''lois'' établies par l'Eglise romaine, la conférence épiscopale mais, chaque diocèse a des us et coutumes qui ne vont jamais, évidemment, à l'encontre du droit ecclésiastique. Ce sont quelques pages de références pour que les diacres - dans ce cas - puissent savoir dans ''quel jeu ils jouent''. Il peut y avoir de légères différences entre ce qui se fait d'un diocèse à l'autre sans qu'il n'y ait de divergences.
Il y a quelques années maintenant, l'abbé Armand Villers, 73 ans, a fait le choix de devenir prêtre auxiliaire. Et depuis, c'est dans le doyenné de La Roche qu'il exerce son ministère. Etre prêtre auxiliaire lui permet de se concentrer sur la pastorale tout en évitant les paperasseries. Rencontre.
Au Bua, on peut séjourner un week-end, une semaine... On peut aussi choisir d'y passer seulement quelques heures. Les lieux accueillent, tout au long de l'année, des retraitants, des groupes qui suivent une formation, des classes vertes, des familles... La nature se savoure partout où l'on pose le regard. Et pour animer spirituellement ce centre installé à Habay-la-Vieille, les Frères Maristes. Le Bua est entre ''leurs mains''. Ils sont aidés par les laïcs de la Fraternité Champagnat. Visite de ce lieu.
Ils étaient quatre motards à prendre la route, en ce lundi matin, depuis la cour de l’évêché de Namur. Un autre conducteur rejoindra le groupe en cours de chemin. Tous ensemble, ils ont mis le cap sur Porcaro, ce petit coin de Bretagne où se rassemblent chaque année des milliers de motards dans un esprit de fête et de recueillement. Mgr Vancottem a béni les pèlerins, leur souhaitant de revenir ''riches des nouvelles relations qu’ils vont établir.''
Ce samedi 23 août, le roi Philippe sera à Dinant où il assistera aux cérémonies de commémoration organisées dans le cadre du centième anniversaire de la première guerre mondiale. Un nouveau carillon sera inauguré dans la collégiale Notre-Dame. Le Roi sera encore présent pour une autre inauguration celle d'un mémorial dédié aux 674 victimes de ce conflit.
Sur l'autel, à côté d'une bougie allumée, un portrait celui de l'abbé Joseph André. Un prêtre qui, au péril de sa vie, a sauvé, à Namur, des dizaines de Juifs, des jeunes et des moins jeunes. Parmi eux Friederich Landes qui, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, vivait aux Etats-Unis. En octobre dernier, il est décédé. Avant de mourir, il a confié à ses proches son souhait de rendre un ultime hommage à ce vicaire de l'église Saint-Jean Baptiste et à tout le réseau constitué à Namur. Dimanche, Ingrid, sa fille ainsi que Ingrid et Blake deux de ses petits enfants avaient traversé l'Atlantique et assistaient à la messe à Saint Jean.
Plusieurs ados du diocèse, ont choisi de passer quelques jours de pèlerinage à Lourdes. Pour certains, ce n'était pas la première expérience. Camille et Eglantine, deux participantes, ont décidé de partager leur carnet de route. Plongée dans ces journées où rire, bonne humeur, attention à l'autre, détente et spiritualité sont au programme.
 juillet 2014

Ce lundi 4 août, cela fera 100 ans que celle que l'on ''appellera'' la Grande Guerre démarrait. Un événement que les évêques de Belgique ne peuvent passer sous silence. A travers une déclaration, ils rendent hommage aux victimes mais aussi à tous les artisans de paix.
Dans son dernier dossier, l'équipe des Feuilles Familiales pose une question: la transmission est-elle en crise? Une transmission indispensable pour faire passer aux générations les valeurs, les histoires familiales... Certains ont la chance d'avoir un grand-père, une grand-mère qui raconte sa vie, sa jeunesse... Une richesse fabuleuse. Certains vont jusqu'à l'écrire mais ce ne sont que des exceptions. Les éditions Feuilles Familiales proposent des pistes de réflexion, des réponses aux questions que nous nous posons tous.
A Namur, le dimanche 3 août, venant des Etats-Unis, Mme Ingrid Landes et deux de ses enfants rendront un hommage au nom de leur famille à la mémoire de l’abbé Joseph André, qui était vicaire de la paroisse St-Jean-Baptiste durant la IIe Guerre mondiale. Le père et grand-père de ces visiteurs, Friedrich Landes, qui est décédé en octobre 2013, fut un des nombreux enfants juifs qui furent cachés par le courageux prêtre namurois et le réseau de personnes, familles et institutions ayant collaboré avec lui.
Ils étaient décidés à aller jusqu'au bout: une action en justice était d'ailleurs programmée pour le 30 octobre prochain devant le tribunal de 1re instance de Bruxelles. Jean-Pierre Mahiat d'Andenne et Thierry Barreau de Paliseul viennent de recevoir ''LA'' nouvelle, celle qu'ils attendaient depuis des mois: la ministre de l'enseignement - juste avant de quitter ses fonctions - a finalement signé les agréations de désignation de ces inspecteurs de religion nommés, par Mgr Vancottem, pour occuper ces fonctions.
C'est une exposition exceptionnelle qui se tient actuellement à Rochefort, à deux pas de l'abbaye. ''Curvata resurgo Histoire et patrimoine de l'abbaye Notre-Dame de Saint Remy de Rochefort'' permet de découvrir, jusqu'en octobre, l'histoire mais aussi la vie des lieux à travers de très beaux objets dont un chandelier-lutrin en laiton sorti tout droit des musées royaux d'art et d'histoire. A admirer encore lors de votre visite, les ''trésors'' des moines, de très beaux objets liturgiques.
Érigée en 1931, la salle paroissiale de Hastière-par-Delà, dans le doyenné de Dinant, vient de connaître d’importants travaux de transformation. Début juillet a eu lieu la messe de bénédiction et d’inauguration des locaux rénovés, en présence du clergé local et de la communauté paroissiale.
Les fidèles de la famille royale sont au poste de longues minutes avant l'arrivée du couple princier. Une jeune demoiselle informe ceux qui l'ignoraient encore: on attend le Prince Laurent et la Princesse Claire. En ce jour de Fête Nationale, tous deux participaient, à Namur, au Te Deum. Et la jeune demoiselle décidément bien informée ajoutera que la Princesse Astrid est à Bruges et que le Roi et la Reine sont, bien évidemment, à Bruxelles. Il est 10h50, fin des discussions, la Musique de la Force aérienne de Florennes entonne la Brabançonne. La limousine vient, elle, de s'arrêter sur la place Saint-Aubain. Et c'est sous les applaudissements que le couple princier, très souriant, traverse la place Saint-Aubain avant de gagner la cathédrale.
Un dimanche particulier pour une commémoration dans l'église de Tenneville. Se souvenir pour commémorer, se retrouver pour faire vivre la paix!
Au Sud de la Province de Namur, il est une commune rurale pilote en matière de coopération européenne. Avec ses douze villages, Bièvre adhère en effet à la Charte des communes rurales d'Europe. Une initiative qui y a rassemblé, du 10 au 14 juillet, près de 300 Européens issus de 28 pays. Beaucoup d’activités, de rencontres et de visites au programme… Et un moment spirituel, le dimanche matin: une messe aux couleurs de l’Europe célébrée par le doyen José Dussart.
Jusqu’au 15 septembre, se tient dans l'église Saint-Lambert de Bouvignes-sur-Meuse (doyenné de Dinant) une exposition autour de la dinanderie liturgique mosane. Outre les œuvres conservées dans l'église, et présentées au public, la paroisse vous propose d'admirer des œuvres liturgiques de Simon Lewi, parmi lesquelles le nouveau maître-autel de l'église.
Il est revenu, le temps de la foire de Namur, à la plus grande joie des enfants, et de ceux qui en ont conservé l’âme. Pour la deuxième année consécutive, en ce mardi matin, la piste des autos-tamponneuses accueillait un événement particulier: la messe des forains, célébrée par Mgr Rémy Vancottem, et l’abbé Alain Goffinet, aumônier des forains. Elle a été suivie – et c’est une première –, de la bénédiction des motards du club Niglo, qui étaient là pour rendre hommage à l’un des leurs disparu dernièrement.
Ce jour-là, les retraitants de l'été ne sont pas encore arrivés. C'est donc le calme qui règne dans et aux abords du prieuré de Libramont. Seul le bruit de la tronçonneuse maniée par frère Théotime vient rompre le silence. En novembre 2014, les membres de la Communauté Saint-Jean quitteront le prieuré. Une décision prise depuis de longs mois. Ce sont au total cinq prieurés animés par cette congrégation qui ferment. Frère Jean-Marie restera sur place pour assurer une messe quotidienne mais aussi prendre en charge l'animation de soirées Saint-Jean.
Cette année, 100 ans après la destruction de la ville par les Allemands, la collégiale de Dinant retrouve son carillon. Un événement symbolique, qui s’inscrit dans un cadre plus large: celui d’ouvrir ce lieu de patrimoine à la vie de la cité, et d’en faire un pôle d’attraction culturel et touristique majeur. Avec la restauration d’un vitrail, la mise en place d’une nouvelle signalétique, l’expo de sculptures, les concerts, le service d’accueil et les visites guidées, les initiatives ne manquent pas…
Le marché d'Auvelais vient de se terminer, les ambulants rangent marchandises et matériel. Une effervescence qui ne les empêche pas d'échanger une poignée de main et quelques mots tout aussi chaleureux avec le doyen Philippe Masson ou plutôt l'ex-doyen. La nouvelle a vite fait le tour: l'abbé Masson s'en va pour Florennes. Ce jour-là, l'abbé Masson est accompagné de l'abbé Lallemand. A la rentrée, il sera le nouveau doyen d'Auvelais. Les présentations vont bon train. La bonhomie de l'abbé Lallemand fait le reste.
Vous aimez la philosophie sans jamais avoir osé aller plus loin dans votre découverte, dans votre apprentissage. A la rentrée prochaine, Mme Renée Toussaint propose une nouvelle fois à chacun, qu'importe son niveau, de s'initier à la philosophie. Le thème général: ''Quand l'individu est une personne'' à aborder grâce à des conférences données, à Namur, par des professeurs dont la plupart appartiennent à l'Université de Namur ou encore à l'UCL.
Ce n’est pas tous les jours que les gens qui changent le monde, ou qui en ont envie, peuvent se rencontrer. Le 19 juillet, à Rossignol, près de Tintigny, une vingtaine d’associations, soucieuses de bâtir un monde plus juste et plus solidaire, ont décidé de se retrouver. ''Le monde change. Et toi, en quoi changes-tu le monde?'', tel pourrait être le slogan de cette journée pas comme les autres…
Le Prince Laurent et la Princesse Claire assisteront, ce lundi 21 juillet, à 11h, à Namur, au Te Deum qui sera chanté à la cathédrale Saint-Aubain. Ils représenteront le Roi Philippe.
Depuis 2010, Ciney attend le permis d’urbanisme pour restaurer sa collégiale Notre-Dame. Le collège communal l’a enfin signé. Si le verdict final confirme le projet, l’édifice sera restauré et deviendra un espace aussi bien cultuel que culturel.
Chaque année, le Pélé Ados emmène à Lourdes des jeunes de 13 à 16 ans désirant vivre ensemble des moments de rencontre, de partage, de réflexion, de célébration, et aussi de loisirs. Dernièrement, dix ados et huit animateurs du Pélé se sont retrouvés à Bastogne pour vivre leur journée de retrouvailles, à la rencontre des personnes âgées. L’un d’entre eux témoigne…
Il y a cent ans, Mgr Heylen inaugurait l’église Saint-Martin d’Arlon. Pour fêter comme il se doit ce centenaire, l’église Saint-Martin accueillait ce dimanche 6 juillet Mgr Remy Vancottem, évêque du diocèse, Vincent Magnus, Bourgmestre d’Arlon, Xavier Bossu, Commissaire d’Arrondissement représentant le Gouverneur de la Province de Luxembourg Bernard Caprasse, ainsi que de nombreux fidèles réunis pour célébrer cet anniversaire.
Le patrimoine de nos églises est en danger. Le regroupement des célébrations réduit la fréquentation de nos églises. Devenu inutile, le patrimoine se perd, se dégrade. Pourtant, ce patrimoine est porteur de sens. Il a porté la foi et la prière durant des générations de chrétiens. Aujourd’hui encore, ces œuvres d’art continuent à émouvoir, à interpeller et à guider vers le mystère de la foi. De septembre à décembre, et pour la deuxième année, une formation vous est proposée afin de prendre un rôle actif dans la préservation et la valorisation du patrimoine de votre paroisse ou de votre communauté. Il est déjà possible de s'inscrire.
Les grandes vacances sont là et, depuis le début de ce mois de juillet, pas moins de 20.000 animateurs et aînés du Patro vivent l’aventure du grand camp. Cet été, à leur manière, les jeunes animateurs mettront en application le nouvel objectif du Patro voté en novembre dernier.
Les villageois et paroissiens de Oizy, dans le doyenné de Gedinne, se sont rassemblés dernièrement pour prendre part à la symbolique remise du coq sur le clocher de leur église.
L’ASBL ''Les orgues de l’Ourthe'' a été créée en juin 2012, afin de susciter vie et dynamisme autour du nouvel instrument installé en l’église Saint-Nicolas de La Roche. D’emblée, l’association s’est positionnée comme un opérateur culturel de premier plan. Sa nouvelle saison pour l’année 2014 vient de commencer. Elle va se poursuivre au rythme de plusieurs concerts, dont celui du 19 juillet, à l’occasion du Festival du Juillet Musical.
En Belgique, les vacances scolaires riment avec grands camps pour de nombreux jeunes. Tous les mouvements belges confondus ont donné rendez-vous cet été à pas moins de 341.000 jeunes. Au total 5.452 camps ont été enregistrés en Belgique et à l’étranger.
C’est ce dernier samedi de juin que les diacres permanents du diocèse avaient choisi pour tenir leur assemblée générale traditionnelle. Entre moments de retrouvailles, de recueillement et d’échange, cette rencontre a connu deux temps forts: la présentation de l’année de la diaconie – que s’apprête à vivre le diocèse de Namur en 2014-2015 –, ainsi que la remise aux participants de la nouvelle version du coutumier pour le diaconat permanent.
Il avait seulement 54 ans. Le 6 juillet 1994, l'abbé Michel Gigi mourait d'épuisement, au Rwanda, dans la région des Collines. Vingt années plus tard, le 6 juillet 2014, une eucharistie présidée par Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire du diocèse aura lieu à Aubange, le village de la famille Gigi. Ses amis de toujours seront présents dont l'abbé Rossignon. Aujourd'hui encore, il parle de l'abbé Gigi comme d'un ''grand homme''.
 juin 2014

Ils y ont pensé avant souvent d'enfouir l'idée au plus profond de leur mémoire. Et puis ce projet de vie a fait son chemin, ils ont discerné et finalement, ils ont franchi les portes d'un séminaire. Sept années plus tard, ce long chemin connaît une étape cruciale. Claudio Diaz Gomez, Michel De Meulenaer, Pierre Dujardin, Reginaldo Lugarezi, Giovanni Sannino, Frédéric Simonis et Franck Toffoun sont les sept nouveaux prêtres du diocèse de Namur. Ils ont été ordonnés, dimanche, à la cathédrale Saint-Aubain en présence de plus de 1200 fidèles.
L'abbé Joseph Bayet qui vient de fêter ses 80 ans est un exemple pour beaucoup d'entre nous. Toujours souriant, un dynamisme à toutes épreuves, sans cesse à parcourir les routes du diocèse pour assister à une réunion, confirmer des jeunes... l'ancien vicaire général a partagé son gâteau d'anniversaire avec le personnel de l'évêché.
En ce dimanche au ciel de traîne, les acolytes du Secteur Pastoral de La Roche s’étaient donné rendez-vous pour une journée de retrouvailles.
Le dimanche 29 juin prochain, le diocèse de Namur comptera sept nouveaux prêtres. Pierre Dujardin, Claudio Fabian Diaz Gomez, Michel de Meulenaer, Franck Toffoun, Giovanni Sannino, Frédéric Simonis et Reginaldo Lugarezi recevront de Mgr Vancottem l'ordination sacerdotale. A quelques jours de leur ordination que chacun tient à vivre avant tout comme une fête pour toute l'Eglise, nous avons rencontré les futurs prêtres. Ils passaient une semaine de retraite à l'abbaye de Rochefort. Sept ordinands confiants voire impatients de démarrer dans leur ministère.
La nouvelle saison culturelle organisée par l'asbl ''Les Orgues de l'Ourthe'' est sur le point de commencer!!!
Pour la troisième année consécutive, Catéveil, le Service de la catéchèse de l'enfance et de l'adolescence du diocèse de Namur en collaboration avec le Vicariat CLeF organisait une journée dédiée aux catéchistes. Et d'une manière plus large à tous les chrétiens qui grandissent dans la foi, mais dont la mission est aussi d'annoncer la Bonne Nouvelle. Une journée pour réfléchir, repenser la manière de faire passer cette Bonne Nouvelle. De se redire aussi que ''Faire de la catéchèse ce n'est pas conduire les gens où l'on voudrait qu'ils aillent mais les accompagner là où le Seigneur le souhaite.'' Mgr Hudsyn a travaillé avec les évêques à l'élaboration d'un document intitulé: ''Les sacrements de l'initiation chrétienne pour les enfants et les jeunes aujourd'hui. Orientations pour un renouveau missionnaire.'' A Beauraing, il a présenté le document et les modifications à envisager afin que l'initiation chrétienne soit en adéquation avec la société d'aujourd'hui.
Sacha Distel, décédé il y aura dix ans le 22 juillet, chantait ''c'est les vacances et en vacances tout est permis''. Si pour certains le mot vacances est synonyme d'exubérances, il peut en être autrement. Tout d'abord, il faut nous montrer solidaires de ceux qui, pour des raisons diverses, ne pourront pas prendre de vacances. Il y a une indécence à exalter ce moment de repos devant ceux qui ne pourront en prendre.
A quelques jours de leur ordination sacerdotale, voici un portrait des sept nouveaux prêtres de notre diocèse. Giovanni Sannino originaire d'Italie soufflera bientôt 54 bougies sur son gâteau d'anniversaire. Il est le plus âgé des ordinands. Reginaldo Lugarezi, 31 ans est lui le plus jeune. Originaire du Brésil, il a passé deux années d'expérience missionnaire en Tunisie et aux Philippines.
Les ordinations sacerdotales seront donc célébrées, à Namur, à la cathédrale Saint-Aubain, ce dimanche 29 juin, solennité des saints Apôtres Pierre et Paul, à 15h. Quelques dispositions ont été prises pour faciliter l'accès aux sacristies aux prêtres et aux diacres comme pour permettre le parking sur la place Saint-Aubain.
Dimanche, vous ne pouvez rejoindre la cathédrale Saint-Aubain pour vivre les ordinations? Grâce à internet vous allez pouvoir retrouver tout ce qui s'y vit par le son et c'est une grande première grâce à l'image aussi.
''Dieu, un trésor pour vivre en humains'', ce sera le thème de la prochaine session organisée par le Service d'Animation Communautaires pour un Monde Meilleur. Cette session qui se déroulera à Beauraing les 28 et 29 août est ouverte à tous les acteurs pastoraux.
Bientôt les vacances d’été! Et pourtant la rentrée se prépare déjà. Notamment du côté du Service Jeunes du diocèse de Namur, qui vient de sortir son programme pour l’année 2014-2015. À retenir tout particulièrement, les journées Youth for God, qui joueront la carte de la proximité pastorale, avec trois rendez-vous à Rochefort, Couvin et Namur. Sans oublier la cinquième édition du Soul Quest Festival. Elle se tiendra à Arlon le week-end des 8 et 9 novembre.
Les vacances approchent à grands pas. C'est le moment idéal pour acheter les livres qui nous ferons passer de belles et bonnes heures de détente. Attention, en cette période estivale, les horaires des deux librairies diocésaines sont modifiés.
Sans la moindre superstition, ce vendredi 13 juin, les acteurs pastoraux du secteur de La Roche ont gagné la Salle du Plateau à Vecmont où leur fut servi un repas de gratitude. L’ambiance était à la joie, à l’amitié et au partage.
Les examens à peine terminés, les séminaristes du séminaire Notre-Dame de Namur comme du séminaire Redemptoris Mater plongeaient avec un plaisir que l'on imagine facilement dans l'ambiance de la fête. Au menu de ces festivités du Studium: barbecue, musique, bonne humeur et convivialité.
Dépasser nos peurs, oser le dialogue. Tel est le thème choisi par les organisateurs de l'édition 2014 de Rivespérance, qui aura lieu à Namur, les 24, 25 et 26 octobre prochains. Une initiative pour donner à la société d'aujourd'hui un signe d'avenir.
A partir d'octobre 2014 jusqu'en octobre 2015, vous allez beaucoup entendre parler de la diaconie. Ou plutôt ''d'une dynamique de la diaconie dans le diocèse de Namur.'' Mgr Vancottem souhaite sensibiliser les chrétiens à cette mission, à cette attention à l'autre surtout s'il est fragile, dans la difficulté. Une vaste campagne de sensibilisation, d'information débute.
La paroisse Saint-Martin d’Arlon est sans doute l’une des plus anciennes de Belgique. Entre le IVème siècle et aujourd’hui, plusieurs églises s’y sont succédé, de la basilique romaine, à l’édifice actuel terminé en 1914. Classée monument historique en 2002, l’église Saint-Martin fête aujourd’hui ses 100 ans. La communauté paroissiale vous invite à venir fêter l’événement, le dimanche 6 juillet, et le week-end des 13 et 14 septembre.
Pour la quatrième année consécutive, les sanctuaires de Beauraing accueilleront, le samedi 28 juin, une nouvelle édition du festival de musique chrétienne. Quatre concerts, proposés en différents lieux des sanctuaires, rythmeront l’après-midi. Un événement gratuit et ouvert à tous.
Comment combiner sa foi au plaisir de pratiquer la moto? Cet été, le ''Team de la Madone des Motards de Belgique'' vous propose deux activités en ce sens. Première sortie, le lundi 23 juin, avec la ''balade de l’abbé Kane'', une randonnée réservée aux membres du clergé, religieux, religieuses et séminaristes. Ensuite, le pèlerinage à Porcaro, du 11 au 17 août, à vivre en groupe au départ Namur. Deux moments de convivialité, mais un seul leitmotiv: ''Souviens-toi, sois prudent!''
Il y a quelques mois, sur le site du diocèse, on vous proposait un article sur le Bric-à-Brac. Un article dans lequel les bénévoles expliquaient combien ils avaient le coeur gros: ''Opus 7'', le nom donné au local de la route de Gembloux devait fermer ses portes. Aujourd'hui, les coeurs sont légers: un nouvel espace a été trouvé au 3 de la rue de l'Avenir à Saint-Servais. ''Opus 8'' est ouvert, chaque mercredi, de 9h30 à 18h. Une aubaine pour les personnes en difficultés, elles peuvent y trouver tout ce qui peut améliorer le quotidien: vaisselle, petits meubles...
La célébration devait initialement se tenir à la cathédrale. Elle a finalement été transférée dans l’église Sainte-Julienne de Salzinnes en raison de la retransmission d’un match de foot sur la Place Saint-Aubain. Samedi soir, à l’occasion de la vigile de Pentecôte, dix-huit adultes de la région de Namur ont reçu le sacrement de confirmation des mains de Mgr Rémy Vancottem.
En 2013, la Fondation Eglises Ouvertes organisait un concours photos destiné aux amateurs comme aux professionnels. Le thème: une mise en valeur particulière du patrimoine religieux de chez nous. Des réalisations superbes présentées, aujourd'hui, à travers une exposition itinérante. La première étape: l'abbaye de Maredsous. Une exposition à visiter, tous les jours, jusqu'au 19 juin de 8 à 19h.
Le troisième et dernier concert du Festival d'Orgues de Namur se déroulera le samedi 14 juin prochain, à 20h, à la chapelle du Séminaire. En invité, l'organiste allemand Harald Vogel. Le nombre de place étant limité, il est urgent de réserver.
Le Groupe Don Bosco recherche des jeunes bénévoles pour accompagner son pèlerinage d’été à Lourdes. Le groupe emmène des personnes handicapées mentales de l’IMP de Ciney goûter aux plaisirs de Lourdes et de la montagne. Un voyage qui demande un encadrement conséquent: chaque résident nécessite deux accompagnateurs.
Ce lundi de Pentecôte, à la grotte de Wyompont, a eu lieu le traditionnel pèlerinage à Notre-Dame de Lourdes. La foule, nombreuse et recueillie, montrait une belle ferveur par la prière et la reprise des chants de la chorale du secteur pastoral de Tenneville.
Après le scandale des abus sexuels en Eglise, place à la réparation, aux dédommagements et à la prévention. La tolérance zéro encore récemment répétée par le pape François est plus que jamais de mise en Belgique, et elle se double d’une publication d’un code de conduite à destination de tous les acteurs pastoraux.
Toute sa vie, soeur Jean-Luc Pirson s'est occupée en tant qu'institutrice maternelle des petits. A l'heure de la retraite, pas question, pour elle, de rester inactive. Il lui fallait juste trouver dans quelle ''aventure'' se lancer. Pas simple! Soeur Jean-Luc se voyait bien travailler dans le secteur de la pauvreté. Elle n'avait jamais imaginé être au service des gens du voyage. Et encore moins sillonner les routes du Brabant wallon mais aussi des provinces de Namur et de Luxembourg au volant de son motorhome.
Ce lundi de Pentecôte, le 9 juin, la grotte de Notre-Dame de Lourdes située à Battincourt (Aubange) fêtera ses 100 ans. Un événement pour ce village de 550 personnes.
Walcourt et la Trinité, une belle et longue histoire qui se vit au fil des années. A partir du 11 juin et jusqu'au 22 juin, le coeur des habitants de Walcourt et des environs va battre au rythme des tambours. La marche de la Trinité constitue le point d'orgue. Et cette année encore, chacun mettra un point d'honneur a effectuer le Grand Tour au cours duquel Notre-Dame de Walcourt est emmenée en procession.
Le 21 juin prochain se vivra, à Beauraing, la troisième journée des catéchistes. Le thème de cette journée: ''Les sacrements de l'initiation chrétienne pour les enfants et les jeunes aujourd'hui: un défi et une chance!''. Mgr Hudsyn, évêque auxiliaire du vicariat du Brabant wallon sera un des intervenants. Une journée qui s'adresse à tous ceux et à toutes celles qui s'intéressent, d'une manière générale à la catéchèse.
Une délégation belge participera du 6 au 13 juillet au festival Theomania. Theomania, c'est le nom d'un festival qui est organisé, chaque été, par des jeunes, dans le Valais suisse. Des journées qui font la part belle à la randonnée en montagnes, aux temps de prières, de réflexions... Envie de participer? Il suffit de s'inscrire.
La neuvaine préparatoire à la Pentecôte a démarré, à la cathédrale, le 30 mai dernier. Chaque soir, une communauté, une pastorale aide à prier l'Esprit Saint. Samedi prochain, le 7 juin, la vigile de Pentecôte au cours de laquelle Mgr Vancottem confirmera 17 adultes n'aura pas lieu, comme initialement annoncé, à la cathédrale mais bien à l'église Sainte-Julienne à Salzinnes.
 mai 2014

Imaginée et portée par le ‘Service d’Animation Communautaire pour un Monde Meilleur’, une exposition de photos très actuelles et fortement expressives, se tient en l’église de La Roche.
Du vendredi 30 mai au vendredi 6 juin, vous avez rendez-vous, chaque soir, à la cathédrale Saint-Aubain à Namur. De 20 à 21h, s'y déroulera la neuvaine préparatoire à la Pentecôte. Une neuvaine de prière à l'Esprit Saint qui sera animée, chaque soir, par une communauté, par une pastorale... différente. Si vous ne pouvez rejoindre la cathédrale, sachez que cette neuvaine sera retransmise, en direct, par RCF. Un livret a été édité. Il reprend, au fil des jours, les prières, les textes, les chants à utiliser pour ceux qui désirent vivre, dans leur paroisse, une telle neuvaine sans avoir toujours la possibilité de l'organiser. Un carnet à télécharger au départ de ce site. Le samedi 7 juin, en clôture de cette neuvaine, des adultes seront confirmés par l'évêque à Salzinnes, à l'église Sainte-Julienne.
L’Université de Namur a réélu Yves Poullet en tant que recteur. Son nom a été confirmé par le père provincial après avoir été validé par le Général des jésuites à Rome.
Sur ce site, à plusieurs reprises, nous avons eu l'occasion d'aller à la rencontre de l'abbé Pierre Ruquoy. Ce scheutiste vit depuis bien des années en Zambie où il s'occupe d'orphelins. La dernière fois, dans son courrier, padre Pedro livrait son émotion après le décès d'un enfant. Cette fois, les nouvelles sont bien meilleures. Bright a été opéré en France et il est rentré au pays avec un coeur remis à neuf... Une belle histoire qu'il nous livre.
Le mois de mai, mois où toutes les mamans sont fêtées. Mois aussi où, Marie, mère au cœur d'or, est mise à l'honneur. Pour la circonstance, une quarantaine d’enfants du doyenné de La Roche se sont rendus en pèlerinage à Beauraing.
Les évêques de Belgique ont réagi, dans une brève déclaration, à la fusillade qui s'est déroulée, samedi, à Bruxelles, au Musée juif. Des évêques consternés par ce drame qui a coûté la vie à un homme et à deux femmes. Comme le pape l'a déjà fait à Amman, les évêques insistent sur l'importance d'un dialogue interculturel et religieux en Belgique.
Dans quelques jours nous célébrerons la Pentecôte. Celle-ci marque tout à la fois une ''fin'': celle du Temps pascal, qui nous a centrés sur Le Christ, mort et ressuscité pour nous, afin que nous vivions libérés de la mort, et un ''début'', celui du Temps de l’Esprit Saint, cet autre ''Paraclet'', cet ''Esprit de Vérité'', ( Jn 14, 16-17 ), cette ''Force d’en haut'' ( Luc 24, 49 ), dont parle Jésus-Christ Lui-même à ses Apôtres peu de temps avant qu’Il ne les quitte!
Le samedi 31 mai et le dimanche 1er juin, de nombreux édifices religieux vous ouvriront leurs portes à l’occasion de la 7e édition des Journées Eglises Ouvertes. Le but de ce week-end festif, organisé par la Fondation Eglises Ouvertes, est de montrer que les édifices religieux sont des lieux accueillants qui valent la peine d’être visités aussi en dehors des temps de célébrations.
''Namur en Mai'', une véritable institution que les passionnés des arts de la rue ne manqueraient pour rien au monde. Pour la deuxième année, le père Charles Delhez célébrera une messe, la messe des artistes. Mais bien sûr chacun sera le bienvenu le dimanche 1er juin à 10h30, à Namur, à l'église Saint-Loup.
A trois jours des élections, les responsables des cours de religion ont adressé un mémorandum à l'attention des présidents de parti. Observant que la place des cours de religion dans le Pacte scolaire est remise en cause dans certains programmes politiques, ils ont tenu à réaffirmer ''l'importance de l'organisation actuelle des cours philosophiques''.
Corentin, Charlotte, Guillaume... et les autres viennent de passer une semaine à Habay-la-Vieille, au Bua. Dans les valises, des syllabi -beaucoup de syllabi-, des marqueurs fluos... et aussi une sacrée énergie. Et il en faut pour mener à bien un blocus! La plupart étaient déjà présents aux vacances de Pâques pour travailler dans le silence tout en bénéficiant du soutien aussi fraternel que discret des Frères Maristes qui animent ce lieu.
L’idée de s’intéresser au contenu de la sacristie de la basilique de Saint-Hubert pouvait paraître anodine. Et pourtant, elle a permis de mettre au jour de purs chefs d’œuvre: vêtements liturgiques et objets de culte liés à l’histoire locale et à la légende de saint Hubert. Chasubles, étoles, calices, burettes, bannières… ces pièces célèbrent le travail exceptionnel d’artisans qui ont voulu exprimer, à leur façon, la beauté de Dieu. Une exposition, dans le cadre de la basilique de Saint-Hubert, vous propose de les découvrir jusqu’au 9 novembre.
Jusqu’il y a peu, les fenêtres de la chapelle du Séminaire de Namur étaient encore ornées de carreaux de verre coloré datant de la fin de la seconde guerre mondiale. En mauvais état, mal isolés, et pas forcément très jolis, ils viennent d’être remplacés par sept vitraux magnifiquement réalisés par l’artiste flamand Joost Caen. Ni figuratifs, ni tout à fait abstraits, ils racontent de façon symbolique les sept sacrements, ou plutôt ce que ceux-ci sont susceptibles de rayonner en nous…
Les travaux de restauration du tableau de Loder se poursuivent. La toile a encore besoin de quelques soins et puis ce sera terminé. Actuellement, c'est l'encadrement du tableau qui est l'objet de l'attention des spécialistes.
Ce sont 200 pèlerins qui sont partis ce lundi 12 mai de plusieurs endroits du diocèse de Namur, par train et par avion, pour rejoindre Lourdes afin de participer à ce pèlerinage de printemps placé sous le thème d'année: La joie de la conversion. Le soleil a tardé à se manifester: les trois premiers jours furent frisquets et pluvieux. Les pèlerins prudents ont apprécié les petites laines qui permirent de supporter des températures relativement basses pour la saison. Mais à partir de jeudi, les températures sont devenues printanières, à défaut d'être estivales, et le soleil est réapparu généreusement.
Impossible d'ignorer que le 25 mai prochain, nous sommes invités à nous rendre aux urnes. Pas toujours simple de s'y retrouver entre les idées des uns et des autres. A partir de ce mercredi 14 mai et jusqu'au mardi 20 mai, à 11h, les Médias Catholiques Belges Francophones proposent sur InfoCatho.be ''Elections 2014: un politicien à la foi''.
Les évêques francophones invitent la communauté chrétienne à faire du 19 mai, fête de Saint-Yves, une journée de la personne détenue. C’est une invitation à la conversion de nos cœurs et de nos idées qui est proposée.
Ce dimanche, 4eme dimanche de Pâques, était aussi celui des vocations et plus spécialement des vocations sacerdotales. A la cathédrale Saint-Aubain, ce sont les séminaristes du Séminaire Redemptoris Mater qui ont animé la messe. Deux d'entre eux, Luciano et Leszek ont témoigné. Avec pudeur et émotion, ils ont expliqué leur chemin de conversion.
Mgr Rémy Vancottem était présent, en compagnie d'un millier d'autres évêques venus du monde entier et de centaines de milliers de chrétiens, sur la place Saint-Pierre pour la canonisation des papes Jean XXIII et Jean-Paul II. C'était la première fois que Mgr Rémy Vancottem assistait à une célébration présidée par le pape François. Mgr Vancottem a beaucoup aimé la simplicité de la liturgie. Il a aussi énormément apprécié de rencontrer, au Collège belge où ils campaient, des jeunes du diocèse mais aussi des séminaristes, des prêtres en formation...
On a l'habitude de dire que la foi soulève les montagnes. Alex Forthomme et ses amis pèlerins en sont eux intimement convaincus. Durant trois jours, en juin, la foi sera sans contexte le moteur de ces hommes et de ces femmes qui vont, pèleriner, entre Andenne et Saint-Hubert, et retour. En trois jours, ils vont parcourir, à pied, 150 km! Organisé par la confrérie de Saint-Hubert d'Andenne ce pèlerinage est ouvert à tous.
Créé en 2003 sous l’impulsion de l’abbé Philippe Huberty, le Pélé Ados emmène chaque année à Lourdes des jeunes de 13 à 16 ans pour une semaine riche en émotions. La prochaine édition se tiendra du 17 au 24 juillet. Comme à chaque fois, elle sera l’occasion de veillées extraordinaires, de jeux amusants, de marches en montagne… sans oublier les moments de partage, de réflexion et de célébration.
En charge d'un orphelinat de 200 enfants handicapés mentaux et de deux hôpitaux psychiatriques pour adultes, les moniales et les sœurs de Charité du monastère Ste-Élisabeth de Minsk (Biélorussie) organisent en Belgique, du 11 au 20 mai, une tournée de concerts caritatifs. Elles seront dans notre diocèse pour quatre dates à Dinant, Namur, Saint-Hubert et Virton. Quatre soirées au cours desquelles le public pourra apprécier la beauté des chants orthodoxes, mais également faire preuve de solidarité.
Le festival marial des familles aura lieu au prieuré Regina Pacis des frères de Saint-Jean à Banneux du 30 juillet au 3 août. ''Devenez des fils de lumière (Jean12,36) sera le thème de ces cinq jours pour vivre sa foi en famille. Conférences, ateliers, temps de prière, temps en couple sont programmés alors que des activités sont programmées pour les enfants comme pour les ados.
La session d’été du Renouveau Charismatique francophone de Belgique aura lieu, après un passage par Beauraing, à nouveau à Bruxelles dans la Basilique du Sacré-Cœur de Koekelberg du mardi 22 juillet (19h) au dimanche 27 juillet 2014 (12h).
Le 22 mai prochain, on fêtera sainte Rita. Une sainte très appréciée et à qui, à Bouge, un sanctuaire est dédié. Les festivités débuteront le samedi 17 mai pour se clôturer le dimanche 25 mai. Le jeudi 22 mai, c'est le cardinal Danneels qui présidera la célébration.
La communication, sans conteste, le fil rouge de la vie de Jacques Dessaucy. Avant de créer et d'écrire dans la revue Télé Pro, il construisait, dans l'entreprise familiale, des postes de radio. Ordonné diacre pour les médias en 1979, il aime consacrer du temps à l'écriture. Son dernier livre paru aux éditions Fidélité dans la collection ''Que penser de ....?'' a pour titre ''Les diaconesses.''
 avril 2014

Une première. Un Festival d'Orgues va se dérouler à Namur sur trois dates: ce jeudi 1er mai, le dimanche 25 mai et le samedi 14 juin. Ce festival est né de la volonté d'amateurs de musique d'orgue soucieux de faire connaître, à un large public, celui que l'on appelle le ''roi des instruments''. Et à Namur, nous avons la chance de posséder un patrimoine organistique de grande qualité. Le premier récital sera donné par Olivier Latry, un des organistes de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
La 51ème Journée Mondiale de prière pour les Vocations aura lieu le dimanche 11 mai prochain. À cette occasion, le Service Diocésain des Vocations (SDV) revient cette année avec une invitation. Celle d’organiser partout dans nos deux provinces des veillées de prière pour les vocations. Pour aider ceux qui souhaiteraient participer à cette initiative, le SDV propose une brochure reprenant le déroulement d'une veillée type.
Ce dimanche 4 mai, la messe télévisée sera diffusée, en direct, depuis la petite église de Sart-Eustache. Une messe qui sera un hommage aux centaines de victimes qui ont péri, dans la région, lors de la guerre 1914-1918. Messe célébrée par le frère dominicain Didier Croonenberghs. A suivre, dès 10h45 sur les antennes de la RTBF ou encore de France2.
Rencontre avec Bernard Tirtiaux en préparation de la soirée du 13 septembre prochain (église Saint-Nicolas de La Roche-en-Ardenne) dans le cadre du festival: ''BAM! Arts, Culture & Music''... La rencontre en gestation: ''TRAVERSEE''
La veillée pascale reste un moment fort pour les chrétiens. Cette année encore, elle a été vécue avec d'autant plus d'émotion encore par les adultes qui ont été baptisés durant cette nuit. Des baptêmes qui ont eu lieu dans plusieurs paroisses du diocèse dont la paroisse Saint-Martin à Arlon. Mgr Vancottem était présent pour les baptêmes mais aussi pour les confirmations toujours d'adultes.
''Joie de vivre''... tout un programme. C'est le thème que Couples et Familles a choisi de décliner dans sa dernière publication, dans son 107eme dossier. Une brochure tout en sourire et en couleurs éclatantes et ce, dès la page de couverture. Un numéro édité comme les précédents par les Feuilles familiales dans lequel on trouve, à travers les témoignages, des pistes pour tendre vers un mieux être individuel mais aussi collectif.
Ce 27 avril, deuxième dimanche de Pâques sera aussi le dimanche de la Divine Miséricorde. Institué par le pape Jean-Paul II qui sera canonisé, ce même jour, en même temps que le pape Jean XXIII, ce dimanche sera tout spécialement fêté, à Namur, à la cathédrale Saint-Aubain. Outre les célébrations habituelles, il sera possible de participer à l'adoration ainsi qu'au chapelet de la divine miséricorde.
En ce beau jeudi de vacances, 31 enfants des secteurs pastoraux de Rendeux et La Roche se retrouvent à l'Institut Saint-Joseph de La Roche-en-Ardenne pour une expérience inhabituelle : deux jours de retraite. Ils sont entourés par une équipe dynamique de catéchistes, un staff de jeunes animateurs, un service intendance, bref, une belle brochette de laïcs motivés entourés de leurs prêtres.
C'est l'histoire d'un véritable coup de foudre... Emmanuël Clacens était encore un jeune enfant lorsqu'il a découvert l'orgue. Une sonorité impressionnante, une puissance incomparable - ce n'est pas pour rien que l'orgue est qualifié de roi des instruments - il n'en fallait pas plus pour qu'il ait envie de l'apprivoiser. Mission réussie. Organiste titulaire des grandes orgues de la cathédrale Saint-Aubain, professeur au conservatoire de Bruxelles, Emmanuël Clacens est encore à l'origine du premier festival d'orgues qui va avoir lieu à Namur dès ce 1er mai. Une passion pour l'instrument qui le pousse à le faire découvrir, à le faire aimer d'un public toujours plus important.
Du vendredi 25 au lundi 28 avril, l'abbaye de Clairefontaine à Arlon accueillera l'assemblée générale de la Charte européenne des abbayes et sites cisterciens. 150 propriétaires ou gestionnaires d'abbayes s’y réuniront pendant trois jours. Conférences, concert, exposition et visites d'abbayes animeront ces journées.
La musique, la peinture, les contes racontés au coeur de la forêt... font partie de vos coups de coeur. Alors c'est à Libramont que vous devez passer le week-end du 9 au 11 mai. Frère Syméon de la Communauté Saint-Jean va transformer le prieuré en rendez-vous des artistes. Le violoniste Sigiswald Kuijken sera présent. A ses côtés des artistes qui débutent comme des amateurs: tous composent l'affiche du Festival Resurrexit.
Vous aimez lire, vous aimez écouter de la musique... Alors, il est temps de vous rendre au CDD de Namur. La librairie religieuse profite de ce printemps pour faire le ménage: 300 livres sont ainsi mis en vente à un prix qui varie entre 0,5 et 5€! Un lieu où vous trouverez aussi le cadeau à offrir à un jeune qui fait sa profession de foi ou sa confirmation.
A l'occasion de la canonisation des papes Jean XXIII et Jean-Paul II, ce sera le 27 avril prochain, une carte commémorative a été réalisée. Elle est en vente dans les CDD de Namur et d'Arlon.
Depuis ce vendredi, les membres de la chorale sambrevilloise La Ritournelle sont à Rome. Au menu de cette journée et de celle de demain: répétitions. La chorale chantera, ce dimanche, la messe de Pâques, au Vatican. Des moments qui resteront gravés dans les mémoires.
On n’imagine pas la Résurrection sans la lumière, non seulement extérieure mais intérieure. En ce matin de Pâques, nos cœurs sont tout illuminés de joie et de bonheur. Le Christ est Ressuscité! La merveille qu’on attendait s’est accomplie!
Ce mercredi, le diocèse était en fête à l'occasion de la messe chrismale. Une célébration qui a lieu à la cathédrale Saint-Aubain et qui comporte deux moments à la fois émouvants et d'une grande beauté. Il y a d'abord les prêtres, toujours très nombreux, qui renouvellent leur engagement sacerdotal ainsi que la bénédiction des huiles et la consécration du chrême. Témoins de ces moments forts dans la vie de l'Eglise diocésaine, plusieurs catéchumènes qui seront baptisés dans la nuit de Pâques.
L'évêque a voulu, comme chaque année, vivre la messe chrismale en union étroite avec tous les prêtres de son diocèse. Avant de présider la célébration, Mgr Rémy Vancottem a l'habitude de rencontrer les ''jeunes prêtres'' du diocèse, ceux qui comptent moins de dix années d'ordination sacerdotale. Une rencontre fraternelle, à l'Evêché, au cours de laquelle les participants, au départ d'une intervention de l'abbé Christophe Rouard, ont réagi sur l'exhortation apostolique ''Evangelii Gaudium''.
Située à Ernage, le long de la Nationale 4, elle marque depuis 2004 l’entrée dans la province et le diocèse de Namur. Le week-end dernier, la statue de la Vierge de Beauraing a été retrouvée dans un état pitoyable: déplacée au pied de son socle et cassée de toutes parts. Cet acte de vandalisme a mis en émoi la communauté locale.
Un dimanche que le padre Nicola Iachini n'est pas prêt d'oublier. Le roi Albert II et la reine Paola étaient parmi les nombreux italiens pour qui il a célébré la messe des rameaux. Un moment de ferveur bien sûr mais aussi de grande convivialité. Des souverains détendus, un padre aux anges et des Sambrevillois ravis de côtoyer aux plus près ceux qui étaient encore sur le trône de Belgique voici quelques mois seulement.
Quand on pense aux JMJ, on pense surtout à ces rassemblements internationaux, qui se tiennent tous les deux ou trois ans, et qui attirent des centaines de milliers de jeunes venus des quatre coins de la planète. En Belgique, et partout dans le monde, des JMJ se vivent aussi au niveau des diocèses. Évidemment plus modestes, elles se déroulent chaque année aux alentours du dimanche des Rameaux. Après Saint-Nicolas en 2013, c’était au tour de Gembloux d’accueillir l’édition belge de cette année.
Le nouveau chemin de croix qui trouvera sa place dans l'église du Moulin à vent, à Bouge, sera dévoilé, le vendredi saint, à 15h. Un chemin de croix original: ce sont des photos prises par des étudiants de l'IATA qui marqueront les différentes stations.
La messe chrismale sera célébrée le mercredi saint, le mercredi 16 avril, à 18h, à la cathédrale Saint-Aubain, à Namur. L'évêque aura, autour de lui, une partie importante du presbyterium. Des prêtres qui sont invités, comme chaque année, à renouveler leur promesse sacerdotale. Une célébration au cours de laquelle, l'évêque procédera également à la bénédiction du saint chrême et des huiles utilisés, tout au long de l'année, dans le diocèse.
Le 7 et 8 avril derniers, 13 enfants du secteur pastoral de Tenneville se préparant à la Profession de Foi sont allés en retraite au monastère Notre-Dame d’Hurtebise, abritant une communauté de religieuses bénédictines, situé à l’orée des bois de Saint-Hubert.
Cette année, les auditeurs de RCF vivront une semaine sainte très particulière. Le réseau des Radios Chrétiennes Francophones s'installe dans le diocèse de Namur, à Lavaux-Sainte-Anne, parmi les membres de la Fraternité de Tibériade. Les frères et les soeurs de cette communauté nouvelle sont des missionnaires dans notre pays mais aussi au-delà de nos frontières. Ils ont accepté avec beaucoup de plaisir d'accueillir RCF dans la communauté et de faire vivre aux auditeurs de France et de Belgique les offices, les temps de prière...
En Belgique, 180 adultes seront baptisés à Pâques: 93 en Wallonie, 21 en Flandre et 66 à Bruxelles. Des chiffres en constante augmentation. Cette année, pour le diocèse de Namur, 16 adultes seront baptisés à la Veillée pascale dans leur paroisse. Ils seront 38 dans le diocèse de Tournai, 23 dans celui de Liège, 16 dans le Brabant wallon. Mais qui sont ces adultes qui désirent devenir chrétiens? Une étude portant sur les catéchumènes baptisés en 2010-2011-2012 en Région wallonne permet de réaliser une photographie du catéchuménat wallon durant ces années. On est désormais capable de comparer le nombre de catéchumènes par diocèse, de définir la proportion hommes/femmes et de préciser leur âge, leur catégorie socioprofessionnelle ainsi que leur tradition religieuse.
En l'absence de Mgr Vancottem, c'est le chanoine Huet qui a présidé la messe des Rameaux, ce dimanche, à la cathédrale Saint-Aubain. Dans une brève homélie, il a invité chacun ''à témoigner au Seigneur notre reconnaissance et notre amour en l’accompagnant au soir de sa vie terrestre, pendant les jours qui furent pour lui les plus pénibles.''
Les Pèlerins de Bouge se produiront le samedi 12 avril, à 19h30, à l'église de Marloie. Ils y présenteront ''Le mystère de la Passion''. Bien plus qu'un spectacle religieux, il s'agit d'une rencontre entre deux mondes entre celui des bien-portants et celui des handicapés mentaux.
Ce dimanche 13 avril, dimanche des rameaux, vous avez rendez-vous, à Namur, dès 9h45, sur le parvis de la cathédrale Saint-Aubain pour la bénédiction des buis et la proclamation de l'évangile relatant l'entrée de Jésus dans Jérusalem.
C’est sous un beau soleil de printemps que les paroissiens de Dave et du secteur pastoral d’Andoy / Sart-Bernard ont répondu nombreux à l’invitation du Père Félix et de la fabrique d’église. Il s’agissait de marquer le coup à l’occasion de la réouverture de l’église Saint Martin, un édifice classé parmi les plus beaux de Wallonie.
L’école ne transmet pas uniquement des savoirs, elle a aussi pour objectif de sensibiliser les élèves aux valeurs essentielles, celles qui peuvent donner un sens à notre vie et permettre la construction d’un monde plus juste et solidaire.
Le Padre Nicola Iachini ne dit pas adieu à la Belgique juste un au revoir à la Basse-Sambre où il aura passé plus de 40 ans. Il est temps pour ce père franciscain de prendre sa retraite. Dimanche, c'est toute une communauté - et pas que les Italiens de Belgique - qui a souhaité le remercier pour son ministère.
Rencontre au cœur du carême de partage, à la salle Saint-Pierre de Halleux: soutien aux petits paysans du Brésil.
Une journée de récollection et une journée d’étude. C’est ce que proposait le vicariat CLeF en ce début de semaine aux sanctuaires de Beauraing. 113 personnes présentes, parmi lesquelles les deux évêques de Namur, mais aussi des prêtres, des diacres, des assistants paroissiaux, des supérieurs de congrégations religieuses, ainsi que des laïcs en responsabilité diocésaine, représentants des commissions et services.
Thierry Barreau et Jean-Pierre Mahiat attendent depuis plusieurs mois une reconnaissance par la Ministre de l'Enseignement obligatoire de leur nomination. Tous deux - le premier pour la province de Luxembourg et le second pour la province de Namur - ont été désignés, par l'évêque, pour remplir, au niveau de l'enseignement, les fonctions d'inspecteurs diocésains principaux. Pour que ces nominations soient effectives, la Ministre doit avaliser le choix de l'évêque. Et là, ça coince. Thierry Barreau et Jean-Pierre Mahiat, les promus, ainsi que leurs deux remplaçants ont introduit une action en justice qui sera examinée le 30 octobre prochain par le tribunal de 1re instance de Bruxelles.
Si vous êtes des habitués, le dimanche matin, de la Première, vous connaissez bien ces voix. Myriam Tonus et Jean-Emile Gresse font partie de l'équipe des commentateurs des messes radio. Ce sont eux qui, depuis le 9 mars et jusqu'au 20 avril, vous font vivre les messes retransmises en direct de la cathédrale Saint-Aubain, à Namur. Une véritable aubaine pour ceux qui ne peuvent rejoindre les églises pour la messe dominicale.
Kathelyne Hargot est psychologue au Foyer Saint-François, un centre de soins palliatifs de Namur qui fête, cet été, ses 25 ans. Kathelyne a eu l'idée de ''faire quelque chose'' comme elle dit pour marquer cet anniversaire. Elle va ainsi rejoindre Assise, au départ de Namur, ... à vélo. Elle ne pédalera pas seule. Elle roulera avec deux autres bénévoles Nicole Regnier et Bernadette Bailly. Ces 1500 kms sont pour le trio un moyen de récolter des fonds et ainsi améliorer le confort des patients et des familles. Des euros qu'elles vont récolter grâce au sponsoring.
Cela fait un an que le pape François le répète: ''L’Église doit sortir d’elle-même. Elle doit avoir le courage de sortir de ses frontières, de ses habitudes, pour aller et porter l’Évangile là où il n’est pas entendu ou reçu''. À Rochefort, on n’a pas attendu l’élection du pape argentin pour porter la Bonne Nouvelle en dehors des murs de l’église. Modestement, mais avec conviction, le groupe d’Eveil à la Foi organise chaque année ses deux semaines de la rencontre, l’une en Carême, l’autre avant la période de l’Avent. La dernière édition s’est tenue la semaine du 10 mars. Au total, une quarantaine de personnes se sont retrouvées dans différents quartiers de la ville pour vivre ensemble cinq soirées sur le thème de l’accueil.
''Là où est l’espérance, là naît la prière. Là où naît la prière, là se renouvelle l’espérance. Oui, les vocations sont le fruit de la prière, elles sont la source de la joie de l’Eglise.'' Ces paroles sont du pape Jean-Paul II. Elles ont été prononcées le 18 mai 1985 lors de sa visite à Beauraing. En réponse à cet appel, un mouvement d’Eglise s’est constitué, ''Réveil de l’Espérance'', invitant les chrétiens à prier pour les vocations. Près de 30 ans plus tard, une vingtaine de groupes existent en Belgique, mais aussi à Londres, au Congo… et depuis deux ans à Beauraing, là où tout a commencé.
 mars 2014

Né à La Roche-en-Ardenne en 1922, le chanoine Louis SON nous a quittés dans le silence et l’humilité, le dimanche 16 mars 2014, jour du Seigneur. Ses funérailles, à la fois sobres et belles, ont été présidées, le 20 mars, en l’église saint Nicolas par Mgr Rémy Vancottem, évêque de Namur-Luxembourg, accompagné de l’évêque auxiliaire Mgr Pierre Warin.
La jolie petite église de Nafraiture n'est pas tous les jours aussi animée! Mercredi, une centaine d'enfants et leurs catéchistes ont envahi les lieux. Ils chantent, ils dessinent, ils colorient... Nathan, Chloé, Célia et les autres préparent non pas leur petite communion comme on a souvent dit mais leur première communion. Ce sont tous les enfants du catéchisme du doyenné de Gedinne qui étaient au rendez-vous ainsi que les voisins français de Nouzonville, dans les Ardennes.
Un homme généreux, un aventurier s'en est allé. C'est à Landenne, au home Saint-Charles où il vivait depuis quelques années que l'abbé Réginald Greindl s'est éteint le 22 mars dernier. Né le 23 novembre 1927, il avait été directeur de l'Institut Sainte-Begge, vicaire épiscopal chargé de l'enseignement mais aussi curé à Thon. Et quand il évoquait ses souvenirs, ils étaient très souvent teintés des couleurs et des senteurs de l'Afrique. En véritable abbé bâtisseur, il avait fait grandir le collège Saint-André de Kigali au Rwanda, pays où il passera de nombreuses années.
Joseph Fosséprez le dira avec beaucoup d'humour: ce n'est pas parce que la chapelle abrite la statue de saint Donat invoqué pour se protéger des orages et de la foudre que la toiture de l'édifice ne devait pas être refaite! Saint-Servaitois de coeur, longtemps membre de la Fabrique d'Eglise, il a déployé beaucoup d'énergie et de persuasion pour que les travaux de rénovation de la chapelle soient menés. Dimanche, Mgr Lamsoul était présent pour la bénédiction de cette jolie petite chapelle. ''Elle est le symbole de notre piété mais aussi la suite du travail des hommes, dans les différents corps de métier qui se sont succédé.'' dira-t-il.
Dans le cadre des activités de Carême, six jeunes Français viennent de séjourner dans le doyenné de Barvaux. Six jeunes proches de l'école de prière et d'évangélisation fondée par le père Daniel Ange, Jeunesse Lumière. Ils sont allés, dans les écoles, à la rencontre des jeunes. A leur programme encore des rencontres avec les seniors de l'entité de Barvaux. Avant de reprendre la direction du Tarn, ils ont eu l'occasion de participer, samedi, avec le doyen Daniel Nahimana (la photo), à la marche Namur-Malonne.
Le timide soleil du matin n'aura pas résisté à la pression des nuages. Qu'importe. La pluie n'aura pas réussi à diminuer l'enthousiasme des pèlerins de la Marche Namur-Malonne qui fêtait, ce samedi, ses 20 ans. Un tel anniversaire a été salué par la présence de deux évêques et d'un archevêque! Une marche que l'on doit à Mgr Léonard et à laquelle il participait pour la quinzième ou seizième fois, l'archevêque ne compte plus! A son arrivée à Namur, Mgr Vancottem a pris le relais et au moment du départ, c'est avec beaucoup de chaleur qu'il a encouragé les participants. Et puis Mgr Rixen, un Liégeois d'origine qui vit au Brésil. Il est de retour au pays dans le cadre de la campagne Entraide et Fraternité.
L'antenne de Namur du ''Souffle de vie'' vous invite à une eucharistie qui sera célébrée le lundi 31 mars, à 19h, à la chapelle de la clinique Sainte-Elisabeth à Namur. Une eucharistie tout particulièrement dédiée aux familles qui ont perdu un enfant pendant la grossesse, par fausse-couche ou encore par avortement.
L'annuaire diocésain 2014 est, aujourd'hui, en vente dans les CDD-librairies religieuses de Namur et d'Arlon. Dorénavant, l'annuaire sortira en mars et non plus en janvier. Vous trouverez dans cette version mise à jour et restructurée les coordonnées des prêtres, des diacres, des assistants paroissiaux... mais également des différents services en fonction dans le diocèse.
En mai prochain, il aurait eu 92 ans. Le chanoine Louis Son s'en est allé dimanche dernier après plusieurs semaines d'hospitalisation au CHU de Liège. Un homme d'une grande sérénité face à la maladie et qui aura eu une vie bien remplie. Professeur au grand séminaire de Namur, ancien vicaire épiscopal de Mgr Mathen, il aura aussi été recteur des Sanctuaires de Beauraing. Avant de prendre une retraite bien méritée, l'abbé Son aura encore été curé à Freyneux (Manhay). La liturgie des funérailles sera célébrée ce jeudi 20 mars, à 11h, en l'église décanale de La Roche-en-Ardenne.
Ce mardi 25 mars, dans l'église catholique, on fêtera l'Annonciation du Seigneur. A Mariembourg, comme chaque année, une messe sera célébrée à la chapelle Notre-Dame de La Brouffe, à 10h30. Et comme chaque année, les Mariembourgeois très attachés à Notre-Dame de La Brouffe seront nombreux à y assister.
Isabel Vonin habite dans le diocèse depuis plusieurs années maintenant. Avec sa famille et Claude, son artiste de mari, elle vit à Thy-le-Château. Une jeune femme à qui la vie n'a pas réservé que des surprises heureuses. Aujourd'hui, à 37 ans, Isabel est une mère de famille rayonnante qui foisonne de projets. Cette joie de vivre, elle l'attribue à sa rencontre avec Jésus, ''l'amoureux de sa vie'' comme elle aime à dire. Dans le dernier numéro de RiveDieu, elle se confie.
Dernièrement, des frères maristes d’Arlon et Habay-la-Vieille ont travaillé, avec Théo Mertens, à la création d’un nouveau chant intitulé ''Autour de la même table''. Celui-ci s’inspire du document du même nom où des laïcs maristes expriment le sens qu’ils donnent à leur vie à la suite de saint Marcellin Champagnat. ''Autour de la même table'' est également le nom du CD qui réunit ce chant et d’autres morceaux composés par le passé. Il vient de sortir et est disponible à la vente.
La chapelle Saint Donat et les habitants de Saint-Servais, c'est déjà une vieille histoire. Cette chapelle qui a été construite en 1813 avait bien besoin des soins attentifs de spécialistes. Aujourd'hui, grâce au travail minutieux mené par la Ville de Namur et plus particulièrement par l'échevinat du patrimoine, l'édifice se prépare à connaître une seconde jeunesse. Le dimanche 23 mars, les Saint-Servaitois et les autres sont conviés à la bénédiction de cet édifice.
La grande salle du Mont-de-la-Salle à Ciney était bien remplie en ce samedi 15 mars pour la quatrième rencontre des acteurs du Chantier Paroissial. Prêtres, diacres, religieux et laïcs étaient venus des quatre coins des provinces de Namur et Luxembourg. Ils ont été accueillis par l’équipe diocésaine du Chantier, elle-même soutenue par la présence de trois évêques: Mgr Rémy Vancottem, Mgr Pierre Warin et Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes. À noter également la présence d’un pasteur anglican et d’un père orthodoxe.
Le 22 mars prochain aura lieu le 20ème anniversaire de la marche Namur-Malonne. À événement exceptionnel, participation exceptionnelle. Outre les 150 marcheurs attendus, on annonce la présence de trois évêques qui animeront différents moments de la journée. Au programme également, des ateliers sur le thème ''Allez sans peur pour servir'', et le concours du groupe ''Open Your Eyes'', formé par quelques jeunes suite à l’appel du pape aux dernières JMJ. Le groupe rythmera la journée par ses chants.
La Famille Marie-Jeunesse installée à Ciney a mené quatre jours d’évangélisation à Woluwe-Saint-Pierre. Une belle réponse à l’invitation du pape François de rejoindre la périphérie de l’Eglise!
Le rassemblement de secteur de ce 09 mars avait pour objectif la Parole de Dieu. Cette Parole biblique est actuelle et résonne au cœur de notre quotidien : elle est source d’inspiration, de vie et d’espérance.
La Pastorale familiale organise, pour la deuxième année consécutive, une conférence ''grand public''. Après la théorie du genre, c'est de l'euthanasie qu'il sera question. Avec pour invité l'abbé Dominique Jacquemin, spécialiste de la question.
Pour la deuxième année consécutive, après Sint-Niklaas en 2013, les pastorales des jeunes des diocèses francophones et flamands s’associent afin de proposer une nouvelle opportunité de vivre la JMJ au niveau local. Dans le feu, l’élan, l’enthousiasme et l’accueil des JMJ au Brésil, la rencontre est prévue les 12 et 13 avril prochains à Gembloux. Un moment convivial, un temps de rencontre, mais aussi l’occasion d’entrer dans la Semaine Sainte, et de prendre le temps d’approfondir sa foi. Pour que ces journées soient une réussite, les organisateurs sont à la recherche de familles d'accueil pour héberger les participants.
Cette année, le Pèlerinage paroissial organisé par le doyenné de Jambes vous emmènera à Annecy et à Dijon. Pèlerinage sur les traces de sainte Jeanne de Chantal, de saint François de Sales et de la Bienheureuse Elisabeth de la Trinité. Il reste encore quelques places disponibles.
Chaque année, ce sont des milliers de personnes qui cheminent vers Saint-Jacques de Compostelle. Peut-être faites-vous partie de ces futurs pèlerins. RCF, Radio Chrétienne Francophone propose une série d'émissions spéciales. Autant de conseils, de témoignages avant de prendre le départ ou encore de décider de partir.
Dans le Sud Luxembourg, des prêtres et des laïcs ont travaillé ensemble pour proposer, les lundis de Carême. Quatre lundis du mois de mars pour quatre conférences avec un fil conducteur: les pèlerinages, ''Les Pèlerinages: des chemins d'Evangile.'' Aujourd'hui, les pèlerinages mènent à Jérusalem, à Compostelle, à Rome mais aussi à Beauraing, à Saint-Walfroy, à Wachet... A travers les propos de différents intervenants, une question: ''Nos pèlerinages, quels qu'ils soient, proposent-ils aux pèlerins d'aujourd'hui des chemins de découverte de soi, des autres, de Dieu?''
Ciney, le dimanche 23 février dernier. Comme chaque année, les hospitaliers du diocèse, bénévoles au service des pèlerins malades et moins valides, se retrouvent au Mont de la Salle à Ciney pour une journée complète de retrouvailles.
Sous ses airs d'éternel jeune homme, Tin Lê, le sacristain de la cathédrale Saint-Aubain, est arrivé à l'âge de la retraite. Douze années qu'il donnait le meilleur de lui même au service de cette ''vieille dame'' comme le soulignera le chanoine Huet, archiprêtre de la cathédrale. Son dévouement, son efficacité... méritaient bien d'être soulignés. Cela s'est passé dimanche à l'issue de la messe.
L'abbé Bruno Robberechts vient de passer deux semaines en Afrique au Bénin plus précisément. Professeur de philosophie au Séminaire de Namur où il fait également partie des formateurs, il a animé une session pour les séminaristes du Séminaire Saint-Paul de Djimè sur le thème ''Foi et raison''. Une véritable leçon de vie. L'abbé Robberechts reconnaît que depuis ce voyage, il n'est plus le même.
Avec le mercredi des cendres, nous entrons dans le Carême. Il nous reste quarante jours pour nous préparer à vivre ce temps tellement fort qu'est la résurrection du Christ. Se préparer mais comment? En suivant bien sûr les célébrations habituelles ainsi que celles qui émailleront la semaine sainte. Se préparer aussi en assistant aux conférences, aux enseignements... qui auront lieu un peu partout dans le diocèse. Nous publions le calendrier des activités qui nous ont été communiquées par les paroisses, les communautés et Entraide et Fraternité... Au fil des jours, nous présenterons plus dans le détail ces différents rendez-vous. Bon Carême à tous.
Chaque année, à l'approche de Pâques, sur ce site ou à travers d'autres publications, on peut lire des articles consacrés aux catéchumènes, ces adultes qui, à un moment de leur vie, demandent le baptême. Nathalia Gilliard a réalisé, dans le cadre d'études en Sciences de l'Education tout un travail de recherche pour son mémoire intitulé: ''Les motifs d'engagement des adultes baptisés en 2010 et 2012 inclus en région wallonne.'' Nathalia Gilliard est notre guide pour nous aider à mieux les connaître ces catéchumènes. A Pâques, ils seront dix-sept, pour le diocèse, à recevoir le baptême.
L'heure est aux répétitions. C'est que la date du premier lever de rideau approche à grands pas. La Passion se vivra, sur scène, à Sibret (à quelques kilomètres de Bastogne), les dimanches 30 mars, 6 et 13 avril ainsi que le samedi 12 avril et le vendredi saint. Une oeuvre théâtrale interprétée par la Dramatique, le Cercle théâtral de Sibret. Et c'est comme ça depuis 60 ans maintenant.
A partir de ce dimanche 9 mars et jusqu'au 20 avril, le dimanche de Pâques, la RTBF s'installe à la cathédrale de Namur pour la retransmission, en direct, de la messe radio. Une célébration que l'on peut suivre en se branchant sur la Première. La messe radio est une opportunité de rejoindre ceux et celles qui ne peuvent pour des raisons de santé notamment être présents à l'église.''C'est émouvant de penser que l'on peut les rejoindre par les ondes'' souligne le chanoine Huet, l'archiprêtre de la cathédrale qui présidera ces célébrations.
Quand on entre en Carême, c’est comme si on était déjà à Pâques! La grande fête se profile à l’horizon: tout se laisse orienter par elle. Dans cet élan, une joie vient nous habiter: joie mystérieuse de la préparation, de la terre qui sent germer la semence, du ciel qui accueille la douceur du printemps. Voici le temps favorable, qu’il faut saisir comme une grâce.
Lors d'une séance du conseil paroissial, la communauté chrétienne Attert-Ouest a décidé de jouer, et sur le long terme, la carte de la solidarité. A travers ses actions, elle aide ainsi l'Inde et plus spécialement une crèche installée à Pondichéry. Des bénévoles rentrent de cette ancienne colonie française où ils ont participé aux travaux d'extension du bâtiment. Pour construire mais aussi pour aider à la scolarisation des enfants, il faut des moyens. Le 4 avril prochain, durant le Carême, cette campagne de solidarité sera présentée.
André Wénin est professeur d'exégèse à l' UCL et à Rome. On lui doit aussi de nombreux livres dont le dernier: ''Echec au Roi; l'art de raconter la violence dans le livre des Juges''. Livre qu'il dédicacera le 13 mars prochain au CDD de Namur.
 février 2014

Les sanctuaires de Beauraing ont décidé de fêter, avec quelques jours d'avance, le premier anniversaire de l'élection du pape François. Le samedi 8 mars sera organisée, à cette occasion, une après-midi sur la pastorale des périphéries. La pauvreté, la maladie, les difficultés morales, l'incroyance... sont ce que le pape François a coutume d'appeler les ''périphéries existentielles'' et pour lesquelles il nous pousse à ''sortir de notre confort.''
A partir du 5 mars prochain, les dominicains de Lille vous invitent à vivre avec eux une retraite vers Pâques. Carême dans la ville est une retraite gratuite et particulière. A vivre en ville, comme à la maison et ce grâce à son ordinateur, sa tablette, son smartphone...
Huit évêques étaient réunis ce jeudi à Tournai pour discuter des problématiques propres à la partie francophone du pays.
Ce dimanche 23 février 2014, dans l’après-midi, 28 jeunes recevaient le sacrement de la confirmation des mains de l’abbé Gobert, vicaire épiscopal, délégué par l’évêque de Namur. L’église de Tenneville était comble pour la circonstance. Se trouvaient rassemblés les parents, les parrains et marraines de confirmation, les catéchistes, les animateurs, la chorale et des amis.
Avec Bernadette et Emmanuel Loreaux, le doyenné d’Arlon a la joie d’accompagner des adultes qui demandent à être baptisés. Partager sa foi et suivre le retentissement de celle-ci dans la vie de nouveaux croyants est une belle expérience.
Une journée en retrait des occupations ordinaires pour dégager du temps et de l’espace, pour mieux connaître Dieu, pour le suivre et l’aimer, pour se laisser animer par l’Esprit, pour découvrir qu’avec nous, il dessine notre vie…
Entraide et Fraternité organise en partenariat avec l’Institut de recherche Religions, Spiritualités, Cultures, Sociétés (RSCS) de l’Université catholique de Louvain, un colloque international. Colloque qui se déroulera du 13 au 15 mars. Il porte sur les défis actuels en matière d’engagement pour la justice globale mondiale, et pose la question des enjeux de l’engagement chrétien pour le développement au Nord et au Sud dans un contexte de sécularisation, de recomposition du phénomène religieux et de globalisation économique.
La Maîtrise des Hauts de France, en ''camp chantant'' en Belgique, cherche quelques lieux de concert pour le mois de juillet: voulez-vous les accueillir dans votre église ?
Si vous êtes des habitués de l'antenne de RCF, la voix de Béatrice Soltner ne vous est pas inconnue. Elle anime notamment l'émission ''Repères''. Béatrice Soltner vient de passer quelques jours à Lavaux-Sainte-Anne. Elle a partagé la vie des frères et des soeurs de la Fraternité de Tibériade. Il s'agissait pour cette journaliste productrice de préparer la prochaine semaine sainte: tous les offices seront, à ce moment-là, retransmis en direct de Tibériade sur l'ensemble du réseau de RCF, de Lille à Marseille en passant par Strasbourg et Brest et bien sûr sur les antennes belges elles aussi actives dans ce réseau.
Un homme discret et efficace, deux termes qui décrivent particulièrement bien l'abbé Jean-Louis Brion. Vice-Doyen de Florenville durant quatre ans, il vient d'y être désigné doyen. ''Je suis là pour rendre un service'' ponctue avec beaucoup de modestie et autant de réserve dans la voix le doyen Brion.
La Passion du Christ… voilà un thème qui a inspiré une multitude d’artistes de toutes disciplines et de tout temps. Au Moyen-Âge, cet épisode de la vie de Jésus donnait déjà lieu à des spectacles, appelés ''mystères'', joués par les habitants des villes, sur le parvis des églises ou la place publique. À Ligny, depuis 1925, le Jeu de la Passion est proposé chaque année grâce à l’enthousiasme d’une équipe de près de 150 bénévoles. Cette année encore, cinq représentations sont au programme. Elles s’adressent aux croyants, aux hommes et aux femmes en quête de transcendance… et plus généralement aux amateurs d’art dramatique et aux passionnés d’histoire.
Tout est parti d'un constat: on travaille tous pour le diocèse, on se croise au détour d'un couloir, sans pour autant se connaître. Vendredi, une septantaine de personnes dont de nombreux bénévoles étaient présents, au séminaire de Namur, à l'heure du goûter. Au programme outre quelques pâtisseries, ''faire connaissance''.
Comme chaque année, à quelques jours du printemps, l'équipe du chantier paroissial organise sa journée de rencontre et de partage. Journée programmée pour le samedi 15 mars, de 9 à 16h, à Ciney, au Mont de la Salle.
Lytta Basset est professeure de théologie protestante à l'université de Neufchâtel, elle a aussi signé de nombreux ouvrages. Elle sera le mardi 18 mars prochain à Namur dans le cadre des Grandes Conférences qui se déroulent à l'Université de Namur. Lytta Basset a choisi comme titre de son intervention: ''Au risque de la bienveillance. Un autre regard sur l'être humain''.
Les évêques de Belgique sont attristés et expriment leurs craintes pour l’avenir après le vote sur l’euthanasie qui étend cette pratique aux enfants sans limite d’âge.
Du lundi 7 au jeudi 10 avril, en collaboration avec les Pèlerinages Namurois, l'asbl sainte Thérèse Citadelle organise un pèlerinage à Liseux. Il reste encore quelques places.
Depuis plusieurs mois, le pape François nous invite à prier pour la paix. Par la veillée du 7 septembre dernier, place Saint-Pierre à Rome, il a montré que la prière des chrétiens peut être efficace: alors que tous craignaient une intervention armée des Américains en Syrie, ceux-ci changèrent d'avis dans les jours qui suivaient la veillée. Mais la paix commence dans le coeur de chacun. A Salzinnes, le premier mardi de chaque mois, de 20h15 à 22h, la paroisse Sainte-Julienne propose ainsi de vivre un temps d'adoration.
Depuis le 5 février et jusqu'au 15 mai, se déroule au sanctuaire de Bouge, la commémoration des 15 jeudis qui précèdent la fête de sainte Rita. Une fête qui sera célébrée le 22 mai. Chaque jeudi, on se souvient des quinze dernières années de la vie de cette femme invoquée pour les causes difficiles voire désespérées. Chacun de ces jeudis, l'eucharistie est célébrée à 15h.
La session Sens, Vie et Foi 2014 de l'ACRF aura lieu les 17 et 18 février à Assesse. L'ACRF pour Action Chrétienne Rurale des Femmes a confié l'animation de ce rendez-vous au professeur Geert Van Oyen et à l'abbé Jean-Claude Brau deux spécialistes en exégèse. Le thème de cette session: ''Quand lire donne vie: le récit de Jésus selon Marc''.
''La dimension mariale de tout chrétien'', un livre qui vient de paraître aux éditions Source du Nil dans la collection ''Culture et Foi''. Un livre signé de l'abbé Juvénal Rutumbu. Une parution dans laquelle, Elodie et Soumaya, deux jeunes filles du diocèse racontent leur pèlerinage à Lourdes, c'était à l'été dernier.
Le 9 février dernier, en préparation à la première communion, une trentaine d'enfants et leurs parents se sont réunis pour un partage à l'ancienne école de Bérismenil.
Le Message du Saint-Père aux jeunes, en préparation de la XXIXe Journée Mondiale de la Jeunesse 2014, qui sera célébrée le 13 avril au niveau diocésain, a pour thème: ''Heureux les pauvres de cœur, car le Royaume des Cieux est à eux'' (Mt 5,3). Les jeunes de tous les diocèses de Belgique, les francophones comme les néerlandophones ont rendez-vous à Gembloux.
Comme tous les ans, rassemblés en l’église de Vecmont à l’invitation des Samaritains de Lourdes et de Beauraing, les nombreux pèlerins n‘ont pas manqué d’honorer la Vierge Marie. L’eucharistie concélébrée, animée par la chorale du Secteur de La Roche, était présidée par l’abbé Claude Bastin, doyen principal de Beauraing et recteur des Sanctuaires. Le thème retenu était celui de « La Joie de la conversion », thème choisi, cette année, par les sanctuaires de Lourdes.
Afin de préparer le Synode des évêques sur la Famille d'octobre 2014, Rome avait proposé un long questionnaire afin de consulter le peuple de Dieu. Le succès a été au rendez-vous et les premiers résultats ont été publiés.
Fête populaire d'origine païenne liée à la lumière, la Chandeleur (ou fête des chandelles) correspond aussi à une fête religieuse chrétienne. la Présentation de Jésus au Temple, a été célébrée, en secteur, ce samedi 1er février 2014, en l’Eglise paroissiale de Cens : procession, bénédiction des enfants et des baptisés de l’année 2013-2014 (de la chandeleur à la chandeleur).
L'abbé Joseph Bayet connaît, à force de l'avoir sillonné, le diocèse comme sa poche. Il est aussi très à l'aise sur les routes qui conduisent vers le Tyrol autrichien si cher à son coeur. Son dernier voyage a mené l'abbé Bayet bien plus loin: 9000 km d'avion avant de se poser en Colombie où il a passé, en famille, les fêtes de fin d'année. Dans la ferveur populaire, il s'est préparé à Noël en participant à une neuvaine, une tradition là-bas. Un voyage qui lui a encore permis de rencontrer des Soeurs passionistes pour qui, il a célébré l'eucharistie en espagnol. Un vrai défi pour quelqu'un qui n'est vraiment pas un habitué de la langue de Cervantes!
L'Université de Namur (département d'Histoire de l'art et archéologie), l'Evêché de Namur et l'IRPA (Institut royal du Patrimoine Artistique) proposent, à partir du mois de mars, une Formation continuée en ''Gestion et conservation du patrimoine mobilier religieux.'' Une formation échelonnée sur six matinées qui se déroulera à Namur. Accessible à tous elle a, parmi ses objectifs, de faire connaître la qualité du patrimoine religieux pour mieux le protéger, le valoriser.
Un catéchumène est un adulte, ou un jeune de plus de 14 ans, qui demande le baptême. Une démarche qui nécessite un temps de préparation: jusqu’à deux ans au cours desquels le futur baptisé est initié à la foi chrétienne, dans l’Eglise catholique. C’est également un temps de cheminement, un temps de grâce pour le catéchumène et pour celui qui l’accompagne. D’où l’importance de proposer à tous ces acteurs une formule de travail adaptée aux spécificités de la démarche. Le service Catéchuménat des adultes du diocèse de Namur (Caté-Cum) propose depuis peu une nouvelle méthode, intitulée ''Rencontre avec Jésus le Christ''. Elle a été présentée à Namur le 16 janvier dernier et le sera une nouvelle fois le vendredi 7 février à Arlon.
Bernard Delzenne est diacre. Avec Cécile, son épouse, il s'investit, depuis 25 ans maintenant, dans le CPM de Walcourt. Les époux Delzenne et trois autres couples qui oeuvrent ensemble au sein du Centre de Préparation au Mariage se préparent aujourd'hui à relever un défi: intensifier - tout en veillant à être accessible au plus grand nombre - la formation destinée aux jeunes couples qui font le choix de se marier à l'Eglise.
Les paroisses pour fonctionner au mieux ont besoin de bénévoles, de beaucoup de bénévoles. Des hommes et des femmes qui s'investissent en fonction de leurs disponibilités, de leurs centres d'intérêt ou encore de leurs compétences dans les différents secteurs d'activités. Une manière de les remercier pour tous ces services rendus est de leur remettre une distinction diocésaine honorifique. Plusieurs possibilités existent en fonction du temps passé au service de la paroisse. Tous les renseignements utiles sont à lire ci-dessous si vous souhaitez mettre à l'honneur un des vôtres en lui attribuant la médaille du mérite diocésain, la médaille Saint-Aubain de seconde classe ou encore la médaille Saint-Aubain de 1re classe.
Chaque dimanche, en branchant votre radio sur la RTBF (la Première) vous pouvez suivre, en direct, la messe. Une retransmission qui débute à 10h, juste après les informations, pour se terminer à 11h. Si vous avez manqué ce rendez-vous, il est aujourd'hui possible de réécouter la célébration grâce aux podcasts.
Comme dans toutes les paroisses, Habay-la-Neuve a célébré, la présentation du Seigneur au temple. Une célébration dédiée aussi à la lumière.
 janvier 2014

L'archevêque et les trois évêques auxiliaires adressent, aujourd'hui, un appel à leurs diocésains et d'une manière plus large à tous les chrétiens pour qu'ils s'unissent, dans la prière commune et le jeûne, à tous ceux qui, dans notre pays, s'inquiètent d'une possible extension de l'euthanasie aux mineurs.
A l'occasion de la Semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens (chaque année, du 18 au 25 janvier), le Doyenné de La Roche a joui d’une magnifique opportunité: l’installation à l’église de Warisy d’une communauté orthodoxe roumaine depuis le 1er décembre 2013. Le Père Adrian Tiron, administrateur de cette nouvelle paroisse orthodoxe a trouvé intéressante l’idée de prier ensemble à cette occasion. Il s'agissait de se mettre au travail pour préparer cette célébration commune. Ce fut, de l’avis unanime, une belle réussite
Pour la Semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens (chaque année, du 18 au 25 janvier), notre Doyenné a joui d’une magnifique opportunité : l’installation à l’église de Warisy d’une communauté orthodoxe roumaine depuis le 1er décembre 2013. Le Père Adrian Tiron, administrateur de cette nouvelle paroisse orthodoxe, contacté par nos soins, a trouvé intéressante l’idée de prier ensemble à cette occasion. Avec enthousiasme, nous nous sommes donc mis au travail pour préparer ensemble cette célébration commune. Ce fut, de l’avis unanime, une belle réussite.
De nombreux couples qui souhaitent se marier s'adressent à l'Eglise catholique pour les aider à concrétiser ce projet. Dans tous les diocèses des rencontres de préparation sont proposées. Le Centre pastoral de Bruxelles propose également ces rencontres, ces week-end. Il vient aussi d'éditer un guide pratique qui répond aux questions que se posent les futurs époux: sens d'un engaagement dans la durée, conditions et préparation du mariage, projet de vie... A consulter au départ de ce site.
Le festival Choose Life se déroulera durant les vacances de Pâques, du 14 au 18 avril. Un week-end de préparation de cette édition 2014 aura lieu en février. Il est ouvert à tous ceux qui ont entre 18 et 30 ans. Et pas besoin d'avoir un passé d'animateur pour s'investir dans l'aventure du Choose Life.
Outre les cours donnés au Séminaire de Namur, les personnes qui s'intéressent, d'une manière générale, à la théologie peuvent se rendre au Pôle de formation de Rochefort. Les cours se donnent en partenariat avec la Formation diaconale.
Vous aimez la course à pied. Vous êtes sensible à l'action menée par Entraide et Fraternité. Le 18 mai prochain, en participant aux 20 km de Bruxelles, vous pourrez concilier les deux. Les inscriptions se clôturent le 10 mars.
Les évêques de Belgique, réunis en Conférence épiscopale à Grimbergen, ont approfondi la problématique de la fin de vie, en présence d’experts en matière médicale, juridique, éthique et pastorale. Ils publient un communiqué de presse avec leurs réactions.
L'année a à peine démarré que l'on se sent pousser des ailes. Une envie de partir, de voyager, un besoin de découvertes, de rencontrer des personnes... Depuis plusieurs mois, les équipes des Pèlerinages Namurois et les Pèlerinages diocésains de Tournai travaillent, ensemble, à la préparation d'une brochure avec les destinations de cette année 2014. Vous y trouverez les classiques comme Lourdes ou encore la Terre Sainte. Il y a aussi LE voyage qui va faire rêver, un pèlerinage en Ethiopie.
Nouveau visage au bureau régional namurois d’Entraide et Fraternité / Vivre Ensemble. Maud Plumier est, depuis novembre 2013, la nouvelle coordinatrice pour la province de Namur. Avec Amandine Henry, sa collègue pour la partie luxembourgeoise du diocèse, elle prépare activement la campagne de Carême de cette année. Une campagne spécialement axée sur le soutien aux petits paysans, avec une attention particulière au Brésil.
Pour la deuxième année consécutive, après Sint-Niklaas en 2013, les pastorales des jeunes des diocèses francophones et flamands s’associent afin de proposer une nouvelle opportunité de vivre la JMJ au niveau local. Dans le feu, l’élan, l’enthousiasme et l’accueil des JMJ au Brésil, la rencontre est prévue les 12 et 13 avril prochains à Gembloux. Un moment convivial, un temps de rencontre, mais aussi l’occasion d’entrer dans la Semaine Sainte, et de prendre le temps d’approfondir sa foi.
Les pastorales des jeunes francophones organlsent une journée de formation. Elle aura lieu, à Bruxelles, le 8 février prochain. Le thème: ''Faire grandir les jeunes dans l'amour! Comment en parler aux jeunes?'' Journée qui s'adresse aux animateurs de jeunes au sens large, aux acteurs pastoraux, aux prêtres, aux bénévoles, aux communautés, professeurs de religions... Il s'agit de s'inscrire.
Le Séminaire de Namur assure la formation théologique et pastorale des futurs prêtres de notre diocèse mais aussi des séminaristes des diocèses de Malines-Bruxelles, Tournai et Liège. Le Studium Notre-Dame, l'Ecole de Philosophie et de Théologie de ce séminaire, n'est pas un lieu ouvert exclusivement aux futurs prêtres. Les religieux y ont leur place tout comme les laïcs qui désirent y suivre des cours. Si les cours du premier semestre sont terminés, ceux du deuxième semestre démarrent eux tout prochainement.
A 81 ans, l'abbé Jules Yansenne a décidé de se retirer à Rouvroy. Ordonné en 1958, il a passé une bonne partie de son ministère dans le Sud du diocèse avant de devenir doyen de Nassogne. Dimanche dernier, avant de se retirer à Rouvroy, il a été salué par les paroissiens du Secteur de Han.
On a tous entendu, un jour ou l'autre, cette réflexion: ''oh, cette année, Pâques tombe tard...'' L'inverse est d'ailleurs aussi vrai: ''Il ne fera jamais beau à Pâques, ça tombe bien trop tôt''... Qu'est-ce qui peut bien faire que Pâques ''tombe'' tôt ou tard. Explications.
Vendredi dernier, les forces vives du diocèse étaient réunies, au Séminaire de Namur, pour la traditionnelle cérémonie des voeux aux évêques, à Mgr Vancottem ainsi qu'à Mgr Warin, évêque auxiliaire. Mgr Lamsoul, doyen du chapitre cathédral s'est fait le porte-parole en souhaitant, à chacun, une belle année 2014. Il aura une pensée pour ceux ''qui souffrent dans leur chair, qui sont confrontés à la solitude, qui sont rejetés, bafoués, méprisés.'' Et formulera un souhait: ''Puissent-ils bénéficier davantage de réconfort, de solidarité et d’amour.''
Le week-end dernier, nombreux furent celles et ceux que la fève a désignés reines et rois d’un jour. Une fois encore, les pâtissiers avaient mis tout leur savoir-faire pour confectionner cette traditionnelle et délicieuse galette qui allait faire naître beaucoup de convivialité dans les familles. Cette année, le Secteur Pastoral de La Roche-en-Ardenne a voulu souligner cette fête avant tout religieuse.
Un des chalets du marché de Noël de Namur était clairement une présence chrétienne au coeur de la ville. Un pari fou relevé avec succès. Une présence qui a surpris mais qui a aussi été à l'origine de bien des rencontres, de bien des discussions. Le Conseil d'administration du CDD tient, aujourd'hui, à remercier les bénévoles qui ont investi de leur temps pour tenir ce chalet.
Nobressart dans le doyenné d’Arlon et Habay-la-Vieille dans le doyenné d’Habay-Etalle… Ces deux villages du Sud-Luxembourg ont fêté l’Epiphanie chacun à leur manière. Le dimanche 5 janvier, l’église de la première paroisse accueillait la Communauté chrétienne d’Attert-Ouest, venue en nombre, pour une célébration en communion avec les chrétiens protestants de la région. L’église d’Habay-la-Vieille, quant à elle, ouvrait ses portes pour un concert populaire.
Une heureuse rencontre a réuni, à Corbion, le 3 janvier dernier, Mgr Rémy Vancottem et la communauté encouragée par l’abbé Joseph Sagahutu.
Le doyen Michel Monseur, à la retraite depuis quelques semaines maintenant, est de retour à Oster (Erezée), à deux pas de Fisenne, ''son'' village, celui de sa famille. L'abbé Monseur s'est naturellement mis à disposition de son confrère pour lui apporter son aide. Il compte aussi profiter de journées un peu moins remplies pour se livrer à son sport préféré: la marche. Pas un jour ne passe sans qu'il n'effectue seul ou avec d'autres passionnés des balades de plusieurs kilomètres. Autant de moments de complicité, de partage, de réflexion mais aussi de prière. Rencontre.
Chaque année depuis 1984, à l’occasion de la Semaine de l’unité, les chrétiens des provinces de Namur et de Luxembourg accueillent le témoignage fraternel d’une Eglise témoin de Jésus-Christ. Après l'Eglise orthodoxe syriaque ou encore l’Eglise Protestante des Frères Tchèques, c’est au tour du diocèse anglican de Cantorbéry d’être l’invité d’honneur. Du 17 au 25 janvier, des temps de prière, des veillées ou des conférences sont au programme dans notre diocèse. L’occasion de rencontrer d’autres croyants qui partagent la foi en un même Dieu.
Le jeudi 23 janvier à Louvain-la-Neuve, la Faculté de Théologie de l’Université catholique de Louvain et les services de formation des diocèses de Belgique organisent une journée d’étude sur le thème: ''Catéchèse et évangélisation à l’heure des unités pastorales - Le réajustement des propositions catéchétiques aux circonstances nouvelles''. Plusieurs intervenants prendront la parole, dont les Professeurs Enzo Biemmi et Henri Derroitte, ainsi que Mgr Guy Harpigny et Sandrine Fabre, directrice diocésaine de la catéchèse au diocèse d'Amiens.
Un enfant abusé peut-il un jour pardonner à son agresseur? Et un conjoint qui découvre que sa confiance a été trahie pendant de longues années? Peut-on pardonner à Marc Dutroux? Et à qui revient-il de le faire? Voilà des pardons aux portées bien différentes et qui sont loin d'aller de soi. Le dernier dossier des Nouvelles Feuilles Familiales vient de sortir. Il se penche sur le délicat sujet des ''Pardons''…
Les élèves de l'INDSé (Institut Notre-Dame Séminaire) de Bastogne se mobilisent, depuis plusieurs années maintenant, afin de venir en aide à ceux pour qui la vie est un combat quotidien. En 2006, le Sud de l'Inde était dévasté par un tsunami. Les jeunes ont été émus par la situation. Depuis, les élèves continuent à multiplier les initiatives pour récolter des fonds. Lors des vacances de Pâques, une quarantaine d'étudiants et une dizaine d'accompagnateurs passeront plusieurs jours à Pondicherry. D'ici le départ, ils ont besoin de vous pour aider encore mieux ces hommes et ces femmes, ces familles.
Une goutte d’eau dans la mer et nous voilà insignifiants, perdus dans l’immense. Une goutte traversée de soleil et nous voilà cristaux de vie, éclaboussant de saveurs ! Capables, et parfois coupables d’éteindre les braises les plus vives, les mêmes hommes peuvent approcher leur tendresse et réchauffer d’un souffle les flammèches de la confiance. La patience du cœur vient pour la rencontre !