Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda
''Chrétien dans la Cité'', c'est le thème de la session théologique qui se déroulera à l'UCL les 21 et 22 août, de 9 à 16h. En invité, Paul Valadier, professeur émérite au Centre Sèvres (Facultés jésuites de Paris). Auteur d’une œuvre significative en philosophie politique, il assurera les deux conférences du mardi 22 août.
Disparue, l’abbaye de Salzinnes (Namur) fait aujourd’hui parler d’elle de l’autre côté de l’Atlantique, au Canada. Une exposition s’y déroule à Halifax, avec un magnifique document de l’abbaye.
Le 21 juillet, jour de la Fête nationale, un Te Deum sera chanté en différents endroits du diocèse. Épinglons tout particulièrement les cérémonies qui se tiendront dans les chefs-lieux de nos deux provinces, Namur et Arlon.
La tradition est maintenue: les fidèles du secteur pastoral de Habay se sont réunis ce dimanche 16 juillet à la chapelle Notre-Dame du Mont Carmel à Rulles pour une eucharistie festive.
Du haut du belvédère de l’église Saint-Donat d’Arlon, le panorama est magnifique. Un panorama dont les Arlonais et les touristes ont été privés durant plus de 20 ans, la période durant laquelle l’édifice a été fermé. Aujourd’hui qu’il est de nouveau accessible, voilà une belle idée de visite, à combiner, pourquoi pas, avec la découverte de l’église et de son expo.
Marie est celle qui nous conduit à Jésus… lequel nous mène à son tour vers le Père. Voilà une vérité qui touche le cœur de chacun. Tout spécialement celui des enfants qui sont chaleureusement invités à venir rendre hommage à leur mère du Ciel, le mardi 15 août à Beauraing.
Depuis plusieurs années déjà, l’ASBL Aurea Vallis & Villare propose régulièrement au public une immersion estivale dans les ruines d’Orval sur des thèmes en lien avec l’histoire de l’abbaye. Exposés historiques, jeux scéniques et musique se succèdent dans des endroits habituellement non accessibles au public. En 2017, les organisateurs vous invitent à passer à l’heure italienne! Avec, au cœur des soirées des 27, 28 et 29 juillet, la comtesse Mathilde de Canossa.
C’était en 2010: le Trésor d’Oignies, l’une des sept merveilles de Belgique, quittait le couvent des Sœurs de Notre-Dame de Namur pour s’installer au Musée provincial des Arts anciens du Namurois (TreM.a). Un ensemble prestigieux à admirer sur place - rue de Fer à Namur - et, depuis quelque temps, via le site Internet qui lui est entièrement consacré.
Le Nam-IP Computer Museum, que l'on peut appeler plus simplement musée de l'informatique à Namur, a ouvert ses portes il y a quelques mois. L'un des co-fondateurs, Frère Ferdinand Poswick de Maredsous, montre que l'informatique représente une sorte de nouveau tissu ADN de la société.
Dimanche dernier, 16 juillet, cela faisait exactement 50 ans que l’abbé Joseph Goffin – prêtre auxiliaire du secteur de Bièvre/Daverdisse – était ordonné prêtre. Pour marquer ce jubilé, une fête a été organisée dans le plus grand secret… L’abbé Goffin a compris en voyant le magnifique montage floral ''50'' placé devant l’autel que ses paroissiens n’avaient pas oublié ce bel anniversaire. Il a d’ailleurs souligné avec beaucoup d’humour que c’était miraculeux que tout le monde ait gardé le secret.
Depuis longtemps déjà, l’asbl Sainte-Thérèse de la Citadelle de Namur honore sa patronne, sainte Thérèse, par des messes célébrées dans la chapelle qui lui est dédiée sur les hauteurs de la ville. Chaque 12 juillet, c’est devenu aussi une tradition de fêter Louis et Zélie Martin à la date anniversaire de leur mariage.
Sortir de nos églises, rejoindre les gens où ils sont… voilà des souhaits chers au pape François. Mgr Vancottem apprécie lui aussi les exercices de ce style. Cette année encore, il l’a prouvé en célébrant la traditionnelle messe des forains sur la foire de Namur.
On ne présente plus l’abbé Jean-Marie Jadot, ancien vicaire épiscopal, doyen en titre d’Arlon, parti récemment à la retraite pour des raisons de santé. A tous ces titres, il faut désormais en ajouter un nouveau: celui de chanoine honoraire… de la cathédrale de Luxembourg.
Pas moins de 300 jeunes sont attendus cet été pour vivre des retrouvailles internationales. Parmi les participants, 20 nationalités seront représentées du 18 au 25 août.
Godefroid de Bouillon aurait été surpris: une ''armée'' de 55 jeunes – avec leurs animateurs, prêtres, parrains-catéchistes, couples chargés du ravitaillement – a bousculé joyeusement ''sa'' ville, en ce début de vacances, pour le premier camp d’été des groupes de ''post-confirmation''.
C’était le samedi 17 juin dernier. Plus de 200 prêtres, catéchistes et personnes intéressées par la catéchèse se sont retrouvés en l’église paroissiale de Beauraing, à l’invitation de Catéveil – le service diocésain de la Catéchèse – pour une journée centrée sur l’eucharistie.
La récollection des prêtres du diocèse s’est déroulée à Orval au mois de juin. Une retraite animée par le Père Philippe-Marie Mossu, de la communauté de Saint-Jean, avec comme thème principal: ''Le disciple que Jésus aimait'', dans l'évangile de Jean.
Elles chantent et jouent de la bandoura pour le plus grand plaisir des mélomanes. Les membres de Dzvinha, un groupe venu d'Ukraine, se produisent cet été encore pour récolter des fonds destinés à un orphelinat de la région. L'ensemble sera de passage chez nous à partir de ce 7 juillet. Il s'arrêtera dans les églises de Malempré, Etalle et Bioul.
Il aura fallu deux ans de reportage au photographe namurois, Guy Focant, pour immortaliser le quotidien des moines trappistes de l’abbaye de Rochefort. Deux années durant lesquelles des centaines de clichés ont été réalisés. Une immersion, en noir et blanc, dans l’intimité de quinze hommes qui ont choisi de consacrer leur vie à Dieu. À l’arrivée, une ambiance très particulière, qu’il est possible de retrouver à travers l’expo qui se tient jusqu’au 1er octobre à l'Archéoforum de Liège.
Voilà quelques semaines déjà que les animateurs pastoraux du diocèse de Namur se sont retrouvés pour une journée de détente dans cette belle région verdoyante que sont les Ardennes. Le rendez-vous était donné à la salle paroissiale de Warisy, petit village de la commune de Rendeux.
Les funérailles du chanoine René Wilhelmy ont été célébrées ce lundi matin à la cathédrale de Namur. C’est Mgr Vancottem qui a présidé la célébration, aux côtés, notamment, de Mgr Warin et de ses confrères chanoines du Chapitre cathédral Saint-Aubain.
L’Université catholique de Louvain et Domuni-Universitas (Dominicains) font alliance à la rentrée académique 2017 pour délivrer un master de Bible à l’issue d’un enseignement… en ligne.
Chaque mardi soir, durant l'été, et ce, jusqu'au 29 août, on vous attend au CRH Domaine de Farnières (Grand-Halleux - Vielsalm) où se déroule, pour la première fois, ''Saveurs d'Ardenne'', un marché du terroir.
Le chanoine René Wilhelmy est décédé le 28 juin dernier. Il avait 85 ans. Un homme discret qui aura été curé d'Andennelle, de Méan et de Forville. Toujours prêt à rendre service, il était disponible pour célébrer une messe lorsqu'un confrère ne pouvait être présent. Il s'est encore beaucoup investi dans les mouvements de jeunesse.
Cette année, pour cette nouvelle assemblée générale des diacres permanents, l’interpellation (au diaconat) était au centre de l’attention de tous. Bruno Roche, un Lillois, est venu en parler.
Que ce soit pour les jeunes ou les moins jeunes, l'offre de logements communautaires chrétiens se diversifie un peu partout… avec tantôt une dimension plus sociale ou plus spirituelle. C’est le cas à Namur où de nombreuses formules s’offrent aux étudiants et aux aînés.
Yannick Dupagne connaît bien l'Afrique où il a longtemps vécu. Au printemps dernier, il a séjourné à Bumba, un lieu, pour reprendre ses termes, ''perdu quasi au milieu de nulle part''. Avant de prendre sa retraite, il a été conseiller pédagogique principal du diocèse de Namur. Il a passé plusieurs semaines dans cette région du Congo où il a repris sa casquette d'enseignant pour former des étudiants mais aussi des professeurs en mathématique et en informatique. Le tout avec des moyens dérisoires. Yannick Dupagne est toujours aussi ému en évoquant son séjour, ému encore par la soif d'apprendre de toutes les personnes rencontrées. L'année prochaine, il y retourne.
Pour RCF la rentrée sera synonyme de - grands - changements. La qualité d'écoute sera améliorée avec le passage au numérique: un pas de géant pour la radio chrétienne francophone. Mais pas seulement. Il y a aussi un déménagement à préparer. RCF quitte ses locaux de la rue du Houx à Saint-Marc pour s'installer dans le centre de Namur, dans les vastes bâtiments de la Communauté des Soeurs de Notre-Dame. Vous aimez bricoler, décorer... Vous avez envie de participer à une belle aventure humaine... RCF a besoin de vous. N'hésitez pas à contacter la radio pour ainsi agrandir encore cette chaîne de la solidarité qui se constitue.
Le Centre d’accueil spirituel Notre Dame de la Paix et de la Miséricorde à Libramont accueillera les 7 et 8 juillet le Fr. Dominic Valanmanal, prêtre catholique romain du diocèse de Kanjirappally, dans le Kerala, en Inde. Il y animera une retraite pour les prêtres axée sur la délivrance et la guérison.
Vous aimez lire. Les vacances sont donc le moment idéal pour non seulement prendre du repos, visiter, faire du sport mais aussi plonger dans un bouquin. Les CDD - librairies religieuses sont le lieu incontournable pour vous permettre de faire votre choix dans une large gamme de livres. Mais attention, les horaires des CDD s'adaptent aux vacances.
Depuis quelques années déjà, les questions migratoires sont au cœur de l'actualité et suscitent bien des débats au niveau de l'Europe mais aussi dans chaque pays. Les collectes du dimanche juillet permettront de soutenir le CINL (Centre des Immigrés Namur-Luxembourg).
''Vive les vacances, plus de pénitence; les cahiers au feu et le maître au milieu'', chantions-nous naguère à chaque 30 juin, quand nous étions encore à l’école primaire. Quand on consulte un dictionnaire, nous trouvons une définition du genre ''Période de cessation des activités professionnelles.'' Eh oui, les fameux congés payés obtenus de haute lutte sociale dès 1936!
Beauraing accueillera cette année encore la 7eme Session de l’Emmanuel. Elle se déroulera du 1er au 6 août et devrait réunir 700 personnes, principalement des Belges et des Françaises. Des journées destinées à ceux qui veulent se ressourcer, (re) découvrir la joie d’être chrétien. Des journées rythmées par les temps de louanges, les enseignements, les temps pour la prière personnelle. Sans oublier les moments de détente à vivre en famille, avec les amis… Un programme spécifique est prévu pour les enfants comme pour les ados.
Vendredi dernier, les séminaristes ont poussé un sacré ''ouf'' de soulagement. Tous passaient, ce jour-là, leur dernier examen et en attendant la délibération, ils pouvaient prendre un peu de détente. Ainsi, après la messe présidée par Mgr Delville, évêque de Liège, ils ont participé, au séminaire, à un barbecue.
Une météo qui s'était mise au diapason. Un soleil rayonnant, un mercure qui flirtait avec les 30 degrés, pas de quoi déstabiliser les familles de Gianpaolo Cesareo et de Stany Fernandes venues du sud de l'Italie dans la région des Pouilles et d'Inde. Elles étaient présentes, à la cathédrale Saint-Aubain, pour l'ordination sacerdotale, d'un fils, d'un frère, d'un oncle... Un beau moment d'émotion bien sûr mais aussi une grande ferveur.
Ce dimanche 18 juin, Stany Fernandes et Gianpaolo Cesareo seront ordonnés prêtres par Mgr Vancottem. Stany, originaire d’Inde a 32 ans tout comme Gianpaolo originaire, lui, d’Italie. Tous deux vivent le Chemin néocatéchuménal et se sont formés au séminaire Redemptoris Mater. Rendez-vous à 15h, à la cathédrale Saint-Aubain pour accompagner ces futurs prêtres diocésains.
La sixième journée de la catéchèse aura lieu le samedi 17 juin en l’église paroissiale de Beauraing. Un rendez-vous axé sur le thème de l’eucharistie et qui sera notamment l’occasion d’entendre Sœur Marie-Paule Somville – prieure du monastère bénédictin d’Ermeton – et Luc Aerens – diacre et homme de théâtre.
Le dimanche 18 juin, Stany Fernandes et Gianpaolo Cesareo seront ordonnés prêtres par Mgr Vancottem (lire par ailleurs). Prions pour que leur ministère soit fécond et que, d’une manière générale, se lèvent parmi les chrétiens de nombreuses vocations.
L'été est un temps particulier pour nos jeunes… Durant ces deux mois, encourageons-les à prendre quelques jours pour vivre une expérience humaine et spirituelle, avec eux-mêmes, avec les autres et avec Dieu...
Si vous cherchez des idées de sorties culturelles pour les mois d’été, voici quelques pistes à explorer! Concerts ou expos: ces différentes initiatives sont programmées dans nos deux provinces... N’hésitez pas à nous faire part des autres activités organisées près de chez vous.
Avec l’été, voici revenu ce temps privilégié pour retourner à l’essentiel… Et si c’était aussi l’occasion d’une halte spirituelle: un jour, une semaine ou un mois pour se recentrer sur Dieu? Dans la solitude ou en groupe, les centres spirituels, monastères et abbayes vous proposent de nombreuses formules de ressourcement…
Les caisses, ce sera pour - un peu - plus tard. Actuellement, comme partout dans les paroisses du diocèse l'année pastorale se termine. Et dans l'effervescence. Pour l'abbé Cédric Claessens, 44 ans, elle se termine aussi dans l'émotion. La rentrée prochaine, il ne la vivra plus avec ses paroissiens de Sainte-Julienne mais bien à Bruxelles. Un sacré changement pour ce Belge né à Lausanne (Suisse) où il a passé de longues années et en a conservé l'accent. Il quitte Salzinnes où il vivait depuis plus de 20 ans.
Dans le cadre des célébrations du centenaire des apparitions de Fatima, petits et grands ont déjà pu revivre et revivront, encore, à la cathédrale Saint Aubain, via deux films et un dessin animé, l’un des événements religieux les plus intenses du 20e siècle.
À Habay-la-Vieille, la fête Champagnat – fête du fondateur de la communauté des Frères maristes – aura cette année un relief particulier. Le 9 juin, en effet, le Bua célèbrera le bicentenaire de la fondation de la congrégation. Frères et laïcs maristes vous invitent à les rejoindre.
Le week-end prochain s'annonce beau et chaud. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour visiter des jardins de Namur. Certains sont connus comme le jardin des 2 tours à la Citadelle. D'autres beaucoup moins vu leur caractère privé. C'est le cas du jardin de l'Evêché et du jardin de la Maison des Rédemptoristes à Namur. Deux lieux, deux havres de paix dans la ville. A visiter ces 10 et 11 juin de 14 à 18h.
Jérôme, Pablo, Clarisse, Julie... ont été confirmés, samedi soir, à la cathédrale Saint-Aubain, à Namur. Ils étaient une trentaine, des adultes, à recevoir, des mains de Mgr Vancottem, ce sacrement. Des confirmations qui ont eu lieu lors de la vigile de Pentecôte qui ponctuait la neuvaine de prière. Des confirmands à qui encore Mgr Rémy Vancottem donnera un conseil plus que précieux: ''L'Esprit ne peut agir, en nous, sans notre accueil. Avec lui, aucune situation n'est sans issue, sans avenir.''
Au quotidien, ils se portent au secours d'hommes et de femmes en difficultés. Des interventions souvent difficiles au cours desquelles ils doivent faire fi, par exemple, de la hauteur. Ces pompiers mais d'une manière plus large encore ces policiers, ces militaires s'entraînent très régulièrement, découvrent sans cesse de nouvelles techniques pour toujours être plus performants. Durant deux jours, ils étaient, venus du monde entier, à Namur pour vivre le Grimpday. Un challenge unique au monde qui vise les spécialistes des interventions en milieux périlleux et uniquement avec cordes. Ils sont intervenus à la cathédrale Saint-Aubain. Spectaculaire.
''Les jeunes, l'Eglise et la société'' et la présentation de la ''Charte de bonne gestion des biens d'Eglise'' voilà les thèmes qui ont occupé les doyens, vice-doyens et délégués épiscopaux durant deux jours. Ils étaient réunis, à Ciney, au Mont de La Salle, pour la traditionnelle séance de travail avant les vacances.
Entre Pentecôte et Trinité, les Frênes à Warnach ouvrent leur frondaison, comme presque tous les ans maintenant, à quelques artistes dont les œuvres (peintures et sculptures) traduisent dans leur chemin propre les mystères, les questions, les beautés et les souffrances éprouvées. À voir du 3 au 11 juin de 15 à 18h, et du 12 au 16 juin sur rendez-vous.
Frédéric Destanberg a 53 ans et une énergie tout simplement débordante. Il y a quelques années, après un accident, Frédéric a été amputé d'une jambe. Suite à bien des complications, il a failli perdre la vie! Grâce à l'amour des siens et à une foi qui lui fait soulever des montagnes, Frédéric est, aujourd'hui, un homme heureux. Samedi, il recevra le sacrement de confirmation de l'évêque: ''Je vais pleurer, c'est sûr.''
Ce vendredi 2 et ce samedi 3 juin, Namur accueille le Grimpday, un challenge international de sauvetages par cordes qui rassemble des secouristes venus du monde entier. Spécificité de ces pompiers, agents de la protection civile...: l'intervention en milieux périlleux. Ce samedi, durant toute la journée, ces équipes feront la démonstration de leur savoir-faire dans un lieu un peu particulier: la cathédrale Saint-Aubain. Une épreuve se déroulera à l'intérieur de l'édifice. Un sauvetage est encore programmé depuis la tour du carillon qui jouxte la cathédrale. Des animations qui se déroulent dans le cadre de l'opération ''Eglises ouvertes''.
''Face à la détérioration globale de l’environnement, je voudrais m’adresser à chaque personne qui habite cette planète'', écrit le Pape Françoise en ouverture de sa lettre encyclique Laudato sí. De fait, par son analyse approfondie de la situation de notre monde mais surtout par sa tonalité joyeuse et son souffle, ce texte a trouvé un écho bien au-delà de l’Eglise catholique. C’est une lettre qui engage tout être humain à prendre soin de la maison commune qu’est notre Terre. Elle questionne notre manière d’être au monde, d’être en relation avec la multitude des êtres vivants et en particulier les plus fragiles.
Depuis 1966, en récitant le Notre Père, nous avions ces mots: ''Et ne nous soumets pas à la tentation''. A partir de la Pentecôte, c'est la nouvelle version du Notre Père que nous serons invités à prier. Dorénavant, nous dirons: ''Et ne nous laisse pas entrer en tentation''.
Pas un jour sans qu'Alex Geubelle ne passe la porte de l'église Sainte-Julienne à Salzinnes. Une église qu'il connaît quasi jusqu'à la moindre de ses pierres. Une église pour laquelle il s'investit énormément et cela fait cinquante ans que cela dure. Le Président de la Fabrique d'église de Sainte-Julienne s'est ainsi vu décerner la médaille de Saint-Aubain de 1re classe.
''Laissons-nous recréer par l’Esprit…'' Voilà le thème choisi cette année pour la neuvaine préparatoire à la Pentecôte. Un rendez-vous incontournable dans la vie du diocèse et qui rencontre toujours un beau succès. Lundi, c’est le service diocésain du catéchuménat des adultes qui était en charge de l’animation.
Cette année, près de 600 monuments religieux se ''mettent en mouvement'' les 3 et 4 juin à l’occasion des Journées des Eglises ouvertes. Dans notre diocèse, ce sera le cas pour 35 édifices en province de Namur et 24 en province de Luxembourg. Au programme: des visites, des concerts, des conférences… et même une démonstration de pompiers à la cathédrale de Namur.
Le diocèse de Namur lance un appel à candidature (M/F) pour trois postes mi-temps dans l’équipe diocésaine du Chantier Paroissial. La fonction consiste en l’accompagnement des doyennés, secteurs pastoraux et paroisses dans la mise en œuvre du projet diocésain…
Une réserve de recrutement est en cours de constitution en vue de pourvoir éventuellement au poste d'inspecteur(trice) diocésain(e) dans le diocèse de Namur (province de Namur).
Le 1er mai dernier, on commémorait, à Bruxelles, les 50 ans de la mort du cardinal Cardijn. De nombreux Namurois sensibles à la mémoire du fondateur de la JOC étaient présents (photo). Dans son homélie, Mgr Kockerols, évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles, a fait référence au pape François, ''un vrai disciple de Cardijn''. Nous vous proposons de retrouver ici l’intégralité de ce texte d’hommage.
Le Nonce apostolique était, vendredi dernier, en visite à l'Evêché de Namur. L'occasion d'une discussion privée avec Mgr Vancottem. Mgr Augustine Kasujja a aussi visité la cathédrale Saint-Aubain et le musée diocésain.
Sanctificateur, unificateur, vivificateur, inspirateur.... tous des titres qui se rapportent à l'Esprit Saint. Esprit Saint qui sera au centre de la prochaine neuvaine de prière préparatoire à la Pentecôte. Elle aura lieu, comme chaque année, à la cathédrale Saint-Aubain, à Namur. Elle débutera le vendredi 26 mai et se terminera le samedi 3 juin avec la confirmation d'une trentaine d'adultes. Des communautés, la commission œcuménique mais aussi le service diocésain du catéchuménat des adultes se chargeront d'animer ces moments de prière qui seront retransmis, chaque soir, en direct, par la radio RCF.
Grande première, samedi dernier, 20 mai: les confirmands adultes de notre diocèse ont été accueillis par nos deux évêques. Ils ont passé la matinée en compagnie de Mgr Pierre Warin et l’après-midi, ils se sont longuement entretenus avec Mgr Rémy Vancottem. Une journée qui fut, à bien des égards, celle des ''premières fois''.
Ce 24 mai, les évêques de Belgique publient une lettre pastorale portant sur l’exhortation apostolique Amoris Laetitia. Un texte d’une grande ouverture, qui s’inscrit totalement dans la ligne proposée par le pape François. Avec un maître-mot: le ''discernement.'' ».
C'est un anniversaire pour le moins inhabituel qui a été fêté à Martelange, celui de la paroisse qui a 1200 ans! Et pour marquer cet anniversaire, une souscription va être lancée afin de financer l'achat d'un carillon.
Les évêques de Belgique viennent de se prononcer sur une question qui fait débat depuis longtemps et qui porte sur l'euthanasie et la souffrance psychique.
Le logo des Journées mondiales de la Jeunesse à Panama (ce sera du 22 au 27 janvier 2019) a été dévoilé au grand public le 14 mai dernier, alors que la croix des JMJ arrivait dans le pays.
Le chapitre cathédral de Tournai vient de fêter son 1200ème anniversaire, une institution vénérable mais toujours actuelle. Anniversaire exceptionnel faut-il le préciser qui a été célébré dimanche dernier en la Cathédrale Notre-Dame de Tournai. Des chanoines du chapitre cathédral de Namur étaient présents.
Chacun en était persuadé - ou du moins voulait y croire - tout allait bien se passer. La manœuvre était pourtant périlleuse: le clocher de 26 m de haut (croix et coq compris) pesant 20 tonnes a quitté le sol sur lequel il a été construit pour, après une petite balade entre ciel et terre, retrouver ''sa'' collégiale de Ciney. Le tout a pris juste quelques minutes et s'est déroulé sous le regard admiratif de centaines de Cinaciens... ravis. Le clocher de la collégiale, c'est l'emblème de la ville. Les travaux de reconstruction de la collégiale - après la tempête dévastatrice de juillet 2010 - entrent ainsi dans la dernière ligne droite. D'ici un an, la collégiale devrait être rendue au culte.
Les pèlerins sont, chaque jour, nombreux à venir prier au sanctuaire dédié à Sainte-Rita. Un sanctuaire situé à Bouge et qui, ces prochains jours, sera encore plus fréquenté: le 22 mai est la date anniversaire de la mort de sainte Rita celle que l'on prie pour les causes difficiles. N'a-t-elle pas été surnommée la '' Sainte des causes désespérées '' ou '' Sainte Rita des Impossibles. ''
Les plus âgés d’entre nous se souviennent peut-être de ce cantique chanté à l’approche du mois de mai: ''C’est le mois de Marie, c’est le mois le plus beau…'' En cette année 2017, ce mois de Marie revêt un caractère particulier puisqu’il correspond au centenaire des apparitions de Fatima. Un événement fêté également dans notre diocèse (lire par ailleurs) et qui s’accompagne d’une prière spéciale, la prière jubilaire de consécration à Notre-Dame de Fatima.
Il court, il court l'abbé Fernand Stréber... La première fois qu'il a foulé le bitume, il était tout jeune séminariste et tentait de combattre les insomnies. Et depuis, il continue tout simplement parce que la course est devenue indispensable à son bien-être. Mais pas seulement, l'abbé Stréber prêtre auxiliaire dans les secteurs pastoraux de Rochefort et Haversin, aumônier régional francophone des prisons court pour la bonne cause. Le 28 mai prochain, il sera au départ des 20 km de Bruxelles avec une équipe d'Entraide et Fraternité. Il lui reste encore quelques jours pour atteindre son objectif: récolter un maximum d'euros pour offrir des vaches à des femmes de Haïti.
Adrien, Lucien et Jules (prénoms d’emprunt) sont détenus de la prison de Marche. Dernièrement, ils ont reçu le sacrement de confirmation des mains de l’abbé Philippe Coibion, vicaire épiscopal. L'abbé Stréber et Claire-Agnès Duré de l'équipe d'aumônerie les ont préparés au sacrement. Un moment fort qu'ils partagent.
Si vous êtes passé récemment par Rochefort ou Jemelle, vous avez pu découvrir les nouveaux panneaux explicatifs installés devant les deux églises. Il s’agit de l’une des initiatives menées ces derniers mois dans la commune afin de valoriser le patrimoine religieux.
Le sanctuaire marial de Fatima vient de vivre un week-end exceptionnel, en présence du pape François, venu en pèlerinage pour le centenaire des apparitions de la Vierge Marie. Un anniversaire fêté partout dans le monde, et notamment à Namur où plusieurs célébrations s’annoncent tous les mois jusqu'au 13 octobre. Célébrations qui ont débuté vendredi dernier par un office des vêpres, une eucharistie solennelle et une procession dans les rues de la ville.
Le numéro 804 de ''Chemin et Vie'' est sorti fin avril dernier. Lancé pour la fête de Noël 1973, le journal paroissial de Rochefort a d’abord été bimensuel avant de paraître à un rythme mensuel. Aujourd’hui encore, de nombreuses personnes contribuent à ce beau projet d’Eglise. Cela méritait bien une petite fête d’hommage et de remerciement.
Le groupe Don Bosco de Ciney est une émanation de l'aumônerie des Chemins d'Ariane. Cet été, du 23 au 30 juillet, il organise un séjour de vacances dans les Vosges pour les bénéficiaires de l’établissement en situation de handicap mental. Bienvenue à toute personne qui souhaiterait les accompagner bénévolement.
Les évêques de Belgique ont publié une Charte reprenant une série de principes de base de bonne gestion des biens d’Eglise.
''La justice migratoire, c’est le droit de vivre dignement où on souhaite vivre''. Quand les citoyen(ne)s décident de se bouger, ensemble, avec les associations solidaires, cela donne ''Change le Monde''. Trois jours consacrés à la rencontre, aux échanges, au partage d’expériences, à la découverte artistique. La quatrième édition de cette rencontre, à la fois festive et engagée dans la voie d’un monde juste, équitable, éthique, durable et soucieux des générations futures, se tiendra cette année à Chassepierre, les 19, 20 et 21 mai.
Les cours à peine terminés, Marc Giraud est au travail. La statue de Notre-Dame de Beauraing, une des six statues du parc du palais épiscopal est l'objet, depuis quelques jours, de toutes ses attentions. Le séminariste qui aime aussi le travail manuel a choisi de remettre en état cette statue. A son programme: nettoyage, rebouchage, ponçage... et bientôt mise en peinture.
Il est déjà temps de préparer les vacances d’été. Au chapitre des activités spirituelles, voici l’annonce de trois initiatives réservées aux jeunes: du 17 au 26 juillet, ''Prière Montagne'' avec les salésiennes de Don Bosco; du 2 au 6 août, Orval Jeunes en Prières; et du 18 au 25 août, camp international à Tibériade.
Mai, c'est le mois de Marie. C'est donc tout naturellement qu'une nouvelle saison a démarré, le 1er mai, aux sanctuaires de Beauraing. Et vous étiez nombreux à fleurir celle qui est apparue à cinq enfants de la localité pour la première fois le 29 novembre 1932.
La 54eme Journée de prière pour les vocations sera célébrée ce dimanche 7 mai. Cette année encore, le Service diocésain des vocations (SDV) nous revient avec le souhait d'organiser partout dans le diocèse des veillées de prière à cette intention. Des rencontres à prévoir idéalement dans la semaine qui précède et celles qui suivent la Journée mondiale, soit entre les 1er et 20 mai.
À Fatima, la première apparition de la Sainte Vierge aux petits bergers a eu lieu le 13 mai 1917. Elle s’est répétée les mois suivants, jusqu’au 13 octobre. En 2017, la cité portugaise commémore le centenaire de ces apparitions. Un anniversaire fêté également ailleurs dans le monde et notamment dans le diocèse de Namur.
Au milieu des bois, un château construit au début du 20eme siècle par Fernand Orban de Xivry et cédé aux Pères salésiens de Don Bosco. Un cadre tout simplement exceptionnel avec la nature à perte de vue. Nous sommes à Farnières, un hameau de Vielsalm. Le CRH (Centre de Rencontres et d'Hébergement) Domaine de Farnières, la nouvelle appellation, est ouvert à tous, aux jeunes bien sûr mais aussi aux écoles, aux familles.... Les activités s'y bousculent. Et pour porter non seulement les lieux mais aussi le projet: une équipe emmenée par Thierry Graulich, le directeur, animateur et coordonnateur sans oublier plus de 100 bénévoles séduits par l'âme des lieux.
Si tout va bien, la collégiale Notre-Dame de Ciney rouvrira ses portes au printemps 2018, moins de huit ans après la tempête qui l’a dévastée. D’ici là, le chantier de rénovation va se poursuivre. Parmi les prochaines étapes, celle du mardi 16 mai s’annonce cruciale: l’installation du clocher reconstruit à l’identique. Neuf jours plus tôt, le dimanche 7 mai, il sera exceptionnellement possible de visiter l’église en travaux lors de la journée Chantiers Ouverts.
Les évêques de Belgique ont décidé de consulter les jeunes âgés de 16 à 29 ans en prévision du synode qui leur sera consacré en octobre 2018. Les jeunes qu'ils soient croyants ou pas sont invités à répondre à un questionnaire.
Une météo à ne pas mettre un séminariste dehors! Le traditionnel tournoi de foot auquel est venu, cette année, s'adjoindre un tournoi de pétanque n'a pas été épargné par la météo: - beaucoup - de pluie et de grêle et juste un rayon de soleil. Une constante: un froid de canard. Les organismes ont été mis à rude épreuve. Si les amateurs de pétanque ont été épargnés pour les footballeurs tout était différent. Beaucoup ont souffert de crampes. L'IET remporte la coupe en football et ce sont les séminaristes du Redemptoris Mater de Namur qui ont été les plus brillants à la pétanque.
L'orgue de l'église de Gesves est exceptionnel. Le ministre wallon du Patrimoine vient de signer l’arrêté de classement de cet orgue Cavaillé-Coll conservé dans l'église Saint-Maximin, un instrument remarquable tant sur le plan musical qu'esthétique, très fidèle à son état d'origine.
L'église du Moulin à vent à Bouge accueillera, le week-end des 6 et 7 mai, une exposition. Jean-Paul Mazy y présente des tableaux, des dessins réalisés durant plus de 20 ans par Yvette Place, son épouse décédée en 2014. Un hommage à titre posthume à celle qui a partagé sa vie durant 46 ans. Peintre-amateur, Yvette Place était infirmière. Les yeux brillants d'émotion, son époux raconte l'attention que son épouse avait pour les autres. Un amour pour le Christ aussi qui l'avait menée à remplir les fonctions de sacristine à Thy-le-Bauduin.
Le mois de mai est traditionnellement le mois de Marie. A Beauraing, le coup d’envoi de la saison mariale sera donné le lundi 1er mai, en présence de Mgr Vancottem.
A bientôt 85 ans, le professeur François Englert, prix Nobel belge de physique a gardé, longtemps, au fond de lui une blessure terrible dont il ose seulement parler aujourd'hui. Lui, l'enfant juif a vu sa vie basculer lors de la seconde guerre mondiale. S'il est toujours en vie et a pu briller comme il l'a fait dans le monde scientifique c'est en partie grâce à quelques personnes qui n'ont pas eu peur de mettre leur vie en péril. Les familles Jourdan, Moreels et l'abbé Louis Warnon ont reçu hier, à titre posthume, à Profondeville, le titre de ''Juste parmi les nations'' des mains de l'ambassadeur d'Israël en Belgique, Simona Frankel.

 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse