Jeunes Vie du Diocèse Formations Agenda
Le 1er mai dernier, on commémorait, à Bruxelles, les 50 ans de la mort du cardinal Cardijn. De nombreux Namurois sensibles à la mémoire du fondateur de la JOC étaient présents (photo). Dans son homélie, Mgr Kockerols, évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles, a fait référence au pape François, ''un vrai disciple de Cardijn''. Nous vous proposons de retrouver ici l’intégralité de ce texte d’hommage.
Le Nonce apostolique était, vendredi dernier, en visite à l'Evêché de Namur. L'occasion d'une discussion privée avec Mgr Vancottem. Mgr Augustine Kasujja a aussi visité la cathédrale Saint-Aubain et le musée diocésain.
Grande première, samedi dernier, 20 mai: les confirmands adultes de notre diocèse ont été accueillis par nos deux évêques. Ils ont passé la matinée en compagnie de Mgr Pierre Warin et l’après-midi, ils se sont longuement entretenus avec Mgr Rémy Vancottem. Une journée qui fut, à bien des égards, celle des ''premières fois''.
Sanctificateur, unificateur, vivificateur, inspirateur.... tous des titres qui se rapportent à l'Esprit Saint. Esprit Saint qui sera au centre de la prochaine neuvaine de prière préparatoire à la Pentecôte. Elle aura lieu, comme chaque année, à la cathédrale Saint-Aubain, à Namur. Elle débutera le vendredi 26 mai et se terminera le samedi 3 juin avec la confirmation d'une trentaine d'adultes. Des communautés, la commission œcuménique mais aussi le service diocésain du catéchuménat des adultes se chargeront d'animer ces moments de prière qui seront retransmis, chaque soir, en direct, par la radio RCF.
Ce 24 mai, les évêques de Belgique publient une lettre pastorale portant sur l’exhortation apostolique Amoris Laetitia. Un texte d’une grande ouverture, qui s’inscrit totalement dans la ligne proposée par le pape François. Avec un maître-mot: le ''discernement.'' ».
C'est un anniversaire pour le moins inhabituel qui a été fêté à Martelange, celui de la paroisse qui a 1200 ans! Et pour marquer cet anniversaire, une souscription va être lancée afin de financer l'achat d'un carillon.
Les évêques de Belgique viennent de se prononcer sur une question qui fait débat depuis longtemps et qui porte sur l'euthanasie et la souffrance psychique.
Le logo des Journées mondiales de la Jeunesse à Panama (ce sera du 22 au 27 janvier 2019) a été dévoilé au grand public le 14 mai dernier, alors que la croix des JMJ arrivait dans le pays.
Le chapitre cathédral de Tournai vient de fêter son 1200ème anniversaire, une institution vénérable mais toujours actuelle. Anniversaire exceptionnel faut-il le préciser qui a été célébré dimanche dernier en la Cathédrale Notre-Dame de Tournai. Des chanoines du chapitre cathédral de Namur étaient présents.
Chacun en était persuadé - ou du moins voulait y croire - tout allait bien se passer. La manœuvre était pourtant périlleuse: le clocher de 26 m de haut (croix et coq compris) pesant 20 tonnes a quitté le sol sur lequel il a été construit pour, après une petite balade entre ciel et terre, retrouver ''sa'' collégiale de Ciney. Le tout a pris juste quelques minutes et s'est déroulé sous le regard admiratif de centaines de Cinaciens... ravis. Le clocher de la collégiale, c'est l'emblème de la ville. Les travaux de reconstruction de la collégiale - après la tempête dévastatrice de juillet 2010 - entrent ainsi dans la dernière ligne droite. D'ici un an, la collégiale devrait être rendue au culte.
Les pèlerins sont, chaque jour, nombreux à venir prier au sanctuaire dédié à Sainte-Rita. Un sanctuaire situé à Bouge et qui, ces prochains jours, sera encore plus fréquenté: le 22 mai est la date anniversaire de la mort de sainte Rita celle que l'on prie pour les causes difficiles. N'a-t-elle pas été surnommée la '' Sainte des causes désespérées '' ou '' Sainte Rita des Impossibles. ''
Les plus âgés d’entre nous se souviennent peut-être de ce cantique chanté à l’approche du mois de mai: ''C’est le mois de Marie, c’est le mois le plus beau…'' En cette année 2017, ce mois de Marie revêt un caractère particulier puisqu’il correspond au centenaire des apparitions de Fatima. Un événement fêté également dans notre diocèse (lire par ailleurs) et qui s’accompagne d’une prière spéciale, la prière jubilaire de consécration à Notre-Dame de Fatima.
Il court, il court l'abbé Fernand Stréber... La première fois qu'il a foulé le bitume, il était tout jeune séminariste et tentait de combattre les insomnies. Et depuis, il continue tout simplement parce que la course est devenue indispensable à son bien-être. Mais pas seulement, l'abbé Stréber prêtre auxiliaire dans les secteurs pastoraux de Rochefort et Haversin, aumônier régional francophone des prisons court pour la bonne cause. Le 28 mai prochain, il sera au départ des 20 km de Bruxelles avec une équipe d'Entraide et Fraternité. Il lui reste encore quelques jours pour atteindre son objectif: récolter un maximum d'euros pour offrir des vaches à des femmes de Haïti.
Adrien, Lucien et Jules (prénoms d’emprunt) sont détenus de la prison de Marche. Dernièrement, ils ont reçu le sacrement de confirmation des mains de l’abbé Philippe Coibion, vicaire épiscopal. L'abbé Stréber et Claire-Agnès Duré de l'équipe d'aumônerie les ont préparés au sacrement. Un moment fort qu'ils partagent.
Si vous êtes passé récemment par Rochefort ou Jemelle, vous avez pu découvrir les nouveaux panneaux explicatifs installés devant les deux églises. Il s’agit de l’une des initiatives menées ces derniers mois dans la commune afin de valoriser le patrimoine religieux.
Le sanctuaire marial de Fatima vient de vivre un week-end exceptionnel, en présence du pape François, venu en pèlerinage pour le centenaire des apparitions de la Vierge Marie. Un anniversaire fêté partout dans le monde, et notamment à Namur où plusieurs célébrations s’annoncent tous les mois jusqu'au 13 octobre. Célébrations qui ont débuté vendredi dernier par un office des vêpres, une eucharistie solennelle et une procession dans les rues de la ville.
Le numéro 804 de ''Chemin et Vie'' est sorti fin avril dernier. Lancé pour la fête de Noël 1973, le journal paroissial de Rochefort a d’abord été bimensuel avant de paraître à un rythme mensuel. Aujourd’hui encore, de nombreuses personnes contribuent à ce beau projet d’Eglise. Cela méritait bien une petite fête d’hommage et de remerciement.
Le groupe Don Bosco de Ciney est une émanation de l'aumônerie des Chemins d'Ariane. Cet été, du 23 au 30 juillet, il organise un séjour de vacances dans les Vosges pour les bénéficiaires de l’établissement en situation de handicap mental. Bienvenue à toute personne qui souhaiterait les accompagner bénévolement.
Les évêques de Belgique ont publié une Charte reprenant une série de principes de base de bonne gestion des biens d’Eglise.
''La justice migratoire, c’est le droit de vivre dignement où on souhaite vivre''. Quand les citoyen(ne)s décident de se bouger, ensemble, avec les associations solidaires, cela donne ''Change le Monde''. Trois jours consacrés à la rencontre, aux échanges, au partage d’expériences, à la découverte artistique. La quatrième édition de cette rencontre, à la fois festive et engagée dans la voie d’un monde juste, équitable, éthique, durable et soucieux des générations futures, se tiendra cette année à Chassepierre, les 19, 20 et 21 mai.
Les cours à peine terminés, Marc Giraud est au travail. La statue de Notre-Dame de Beauraing, une des six statues du parc du palais épiscopal est l'objet, depuis quelques jours, de toutes ses attentions. Le séminariste qui aime aussi le travail manuel a choisi de remettre en état cette statue. A son programme: nettoyage, rebouchage, ponçage... et bientôt mise en peinture.
Il est déjà temps de préparer les vacances d’été. Au chapitre des activités spirituelles, voici l’annonce de trois initiatives réservées aux jeunes: du 17 au 26 juillet, ''Prière Montagne'' avec les salésiennes de Don Bosco; du 2 au 6 août, Orval Jeunes en Prières; et du 18 au 25 août, camp international à Tibériade.
La 54eme Journée de prière pour les vocations sera célébrée ce dimanche 7 mai. Cette année encore, le Service diocésain des vocations (SDV) nous revient avec le souhait d'organiser partout dans le diocèse des veillées de prière à cette intention. Des rencontres à prévoir idéalement dans la semaine qui précède et celles qui suivent la Journée mondiale, soit entre les 1er et 20 mai.
À Fatima, la première apparition de la Sainte Vierge aux petits bergers a eu lieu le 13 mai 1917. Elle s’est répétée les mois suivants, jusqu’au 13 octobre. En 2017, la cité portugaise commémore le centenaire de ces apparitions. Un anniversaire fêté également ailleurs dans le monde et notamment dans le diocèse de Namur.
Mai, c'est le mois de Marie. C'est donc tout naturellement qu'une nouvelle saison a démarré, le 1er mai, aux sanctuaires de Beauraing. Et vous étiez nombreux à fleurir celle qui est apparue à cinq enfants de la localité pour la première fois le 29 novembre 1932.
Au milieu des bois, un château construit au début du 20eme siècle par Fernand Orban de Xivry et cédé aux Pères salésiens de Don Bosco. Un cadre tout simplement exceptionnel avec la nature à perte de vue. Nous sommes à Farnières, un hameau de Vielsalm. Le CRH (Centre de Rencontres et d'Hébergement) Domaine de Farnières, la nouvelle appellation, est ouvert à tous, aux jeunes bien sûr mais aussi aux écoles, aux familles.... Les activités s'y bousculent. Et pour porter non seulement les lieux mais aussi le projet: une équipe emmenée par Thierry Graulich, le directeur, animateur et coordonnateur sans oublier plus de 100 bénévoles séduits par l'âme des lieux.
Si tout va bien, la collégiale Notre-Dame de Ciney rouvrira ses portes au printemps 2018, moins de huit ans après la tempête qui l’a dévastée. D’ici là, le chantier de rénovation va se poursuivre. Parmi les prochaines étapes, celle du mardi 16 mai s’annonce cruciale: l’installation du clocher reconstruit à l’identique. Neuf jours plus tôt, le dimanche 7 mai, il sera exceptionnellement possible de visiter l’église en travaux lors de la journée Chantiers Ouverts.
La sixième journée de la catéchèse aura lieu le samedi 17 juin en l’église paroissiale de Beauraing. Un rendez-vous axé sur le thème de l’eucharistie et qui sera notamment l’occasion d’entendre Sœur Marie-Paule Somville – prieure du monastère bénédictin d’Ermeton – et Luc Aerens – diacre et homme de théâtre.
Les évêques de Belgique ont décidé de consulter les jeunes âgés de 16 à 29 ans en prévision du synode qui leur sera consacré en octobre 2018. Les jeunes qu'ils soient croyants ou pas sont invités à répondre à un questionnaire.
Une météo à ne pas mettre un séminariste dehors! Le traditionnel tournoi de foot auquel est venu, cette année, s'adjoindre un tournoi de pétanque n'a pas été épargné par la météo: - beaucoup - de pluie et de grêle et juste un rayon de soleil. Une constante: un froid de canard. Les organismes ont été mis à rude épreuve. Si les amateurs de pétanque ont été épargnés pour les footballeurs tout était différent. Beaucoup ont souffert de crampes. L'IET remporte la coupe en football et ce sont les séminaristes du Redemptoris Mater de Namur qui ont été les plus brillants à la pétanque.
L'orgue de l'église de Gesves est exceptionnel. Le ministre wallon du Patrimoine vient de signer l’arrêté de classement de cet orgue Cavaillé-Coll conservé dans l'église Saint-Maximin, un instrument remarquable tant sur le plan musical qu'esthétique, très fidèle à son état d'origine.
L'église du Moulin à vent à Bouge accueillera, le week-end des 6 et 7 mai, une exposition. Jean-Paul Mazy y présente des tableaux, des dessins réalisés durant plus de 20 ans par Yvette Place, son épouse décédée en 2014. Un hommage à titre posthume à celle qui a partagé sa vie durant 46 ans. Peintre-amateur, Yvette Place était infirmière. Les yeux brillants d'émotion, son époux raconte l'attention que son épouse avait pour les autres. Un amour pour le Christ aussi qui l'avait menée à remplir les fonctions de sacristine à Thy-le-Bauduin.
Le mois de mai est traditionnellement le mois de Marie. A Beauraing, le coup d’envoi de la saison mariale sera donné le lundi 1er mai, en présence de Mgr Vancottem.
A bientôt 85 ans, le professeur François Englert, prix Nobel belge de physique a gardé, longtemps, au fond de lui une blessure terrible dont il ose seulement parler aujourd'hui. Lui, l'enfant juif a vu sa vie basculer lors de la seconde guerre mondiale. S'il est toujours en vie et a pu briller comme il l'a fait dans le monde scientifique c'est en partie grâce à quelques personnes qui n'ont pas eu peur de mettre leur vie en péril. Les familles Jourdan, Moreels et l'abbé Louis Warnon ont reçu hier, à titre posthume, à Profondeville, le titre de ''Juste parmi les nations'' des mains de l'ambassadeur d'Israël en Belgique, Simona Frankel.
Le Cefoc (Centre de Formation Cardijn) organise un week-end de formation les 13 et 14 mai sur le thème: Où va la justice? Quelle justice pour quel projet de société?
Le Festival d'Orgues de Namur se prépare à vivre sa quatrième édition. Ce festival qui a pour but de mettre en valeur un instrument souvent méconnu débutera le 1er mai avec un récital de Baptiste-Florian Marle-Ouvrard, titulaire des grandes orgues de l'église Saint-Vincent-de-Paul de Clichy-la-Garenne (Paris).
C'est sous les applaudissements que le cercueil de l'abbé Paul Malherbe a quitté l'église Saint-Loup dans laquelle plusieurs centaines de Namurois désireux de lui adresser un dernier au revoir avaient pris place. Lui qui n'aimait ni les hommages, ni les honneurs, sa sœur Bernadette l'a encore rappelé, aurait sans doute eu ce petit air gêné qu'on lui connaissait bien. L'abbé Malherbe était un homme au grand cœur toujours prêt à aider les plus défavorisés. Sa filleule parlera d'ailleurs de lui comme ''d'un homme bien qui savait tisser des liens avec les hommes qui ont tout mais aussi avec les hommes qui n'ont rien.''
Il est important de rendre visible ce qui se fait et se vit dans les milieux de l’Eglise autour de l’accueil et de l’accompagnement des réfugiés, des migrants, des personnes demandant un asile, des personnes sans documents. Qu’il s’agisse d’initiatives très modestes ou plus développées, de courte ou de longue durée, au niveau national, diocésain, paroissial, dans votre quartier, dans une école, avec un association, un club de loisirs ou autre… peu importe. Pro Migrantibus vous lance un appel.
Mariel, Marie-Agnès et Catherine ont tout lu mais elles ont aussi testé les différents jeux proposés. Elles qui, au fil des jours, se mobilisent pour rendre le CDD - librairie religieuse - toujours plus accueillant, toujours plus intéressant à travers les livres présentés accordent un soin tout particulier à cette période de l'année. La priorité: tordre le cou à une idée - parfois trop bien ancrée - selon laquelle offrir un cadeau religieux à un(e) communiant(e) est ringard.
Une après-midi entre travail et convivialité était proposée, le mercredi saint, aux ''jeunes'' prêtres du diocèse, ceux qui comptent jusqu'à douze années de sacerdoce. Au centre des discussions: le Chantier Paroissial. ''Chacun doit pouvoir se faire son opinion sur ce qui constitue l'avenir de la pastorale'' souligne l'abbé Anastas Sabwé. Avec l'abbé Xavier Van Cauwenbergh, il a notamment organisé ces rencontres durant de nombreuses années. Aujourd'hui, tous deux ont décidé de passer la main.
Voilà plus de 45 ans que la ''Chorale des jeunes de Rochefort'' a vu le jour. Aujourd’hui, le groupe est toujours en place, composé de jeunes et de moins jeunes, choristes et musiciens, qui vivent ensemble le partage des valeurs évangéliques et la recherche de sens. Pour les entendre, rendez-vous trois dimanches par mois à la messe des familles de Rochefort… ou le samedi 22 avril à 20h pour un concert avec deux autres ensembles: ''La Pastourelle'' de Charleroi et ''La Cavatine'' de Héron.
Les beaux jours sont (bientôt) de retour et, avec eux, la programmation culturelle de la collégiale de Dinant. Parmi les propositions de cette année: une expo pour mieux découvrir les métiers de viticulteur et de vigneron au Moyen Âge, alors que le pays de Dinant était une région viticole renommée. Le parcours met également en avant la place de la vigne et du vin dans la tradition biblique. À voir jusqu’au 5 novembre.
Ce 23 avril, deuxième dimanche de Pâques, sera aussi le dimanche de la Divine Miséricorde. Institué par le pape Jean-Paul II, ce dimanche sera tout spécialement fêté, à Namur, à la cathédrale Saint-Aubain. Outre les célébrations habituelles, un temps d'adoration est prévu ainsi qu'un chapelet de la divine miséricorde et une procession.
Son état de santé s'était dégradé ces derniers temps. Même s’il avait officiellement pris sa retraite en 2012, on le voyait encore régulièrement à l’occasion de la messe en wallon à Namur, une célébration qu'il a présidée durant de nombreuses années. L’abbé Paul Malherbe est décédé ce mardi. Ses funérailles auront lieu le vendredi 21 avril à 11h en l’église Saint-Loup de Namur.
Nous avons la chance de vivre dans une ''société ouverte''. Certes, ce n’est pas ''le meilleur des mondes'', mais ce n’est pas non plus une société réductible simplement à un vaste réseau d’échanges purement marchands. Il s’y développe des ''lieux'' de rencontres conviviales et d’échanges interconvictionnels non négligeables. Ces lieux sont ''nos terres de Galilée'' d’aujourd’hui où le Ressuscité nous précède et où nous le verrons, comme il l’a dit au matin de Pâques. Nous avons à les rejoindre pour y rendre raison de l’espérance qui nous habite, sans complexe et sans arrogance. Mais si nous voulons être audibles dans ces ''périphéries humaines'', car il y va de notre crédibilité, nous devrions prendre très au sérieux ce prophétique propos de Paul VI : ''l’homme contemporain écoute plus volontiers les témoins que les maîtres ou s’il écoute les maîtres, c’est parce qu’ils sont des témoins'' (Evangelii nuntiandi, 41).
La messe chrismale occupe une place particulière dans le cœur de tous ceux qui ont pris l'habitude, le mercredi saint, de rejoindre la cathédrale Saint-Aubain. Ils sont les témoins privilégiés de la bénédiction des huiles et de la consécration du chrême qui seront utilisés, tout au long de l'année, par les prêtres. Prêtres qui ont encore eu l'occasion, comme chaque année, de renouveler leur engagement sacerdotal. A l'issue de la célébration, les 900 personnes rassemblées dans la cathédrale année, n'ont pas ménagé leurs applaudissements: Mgr Rémy Vancottem a été fêté pour ses 35 années d'épiscopat.
Du rythme, de l'organisation... et de la bonne humeur. Des ingrédients nécessaires à la confection des 500 sandwiches proposés, c'est une tradition, à l'issue de la messe chrismale. A la manœuvre, des paroissiens d'Erpent emmenés par leur curé, le chanoine Bruno Dekrem. Un chanoine qui a aussi rempli sa mission: tartiner les petits pains.
Une journée de formation et de ressourcement aura lieu le 1er mai à Beauraing sur le thème ''Vivre mon baptême au quotidien''. Une journée organisée par les frères et laïcs maristes de Belgique.
Samedi dernier, une ''journée de reconnaissance et de mémoire pour les victimes d’abus sexuels dans l’Eglise'' s’est tenue en la Basilique du Sacré-Cœur, à Koekelberg. Cette journée était organisée par des victimes, avec la participation des évêques de Belgique.
''Vous allez vivre un moment extraordinaire, précise d'emblée Mgr Vancottem. Je vous invite à aller au-delà de ce que l'on voit. J'ai besoin du coeur de chacun, de votre regard de foi pour découvrir à travers ces gestes la Parole de Dieu qui donne grâce à chacun.'' Dimanche, c'est à la consécration de l'autel de leur église Saints Pierre et Paul que les habitants de Thy-le-Château étaient conviés. Une dédicace de l'autel au cours de laquelle, la châsse des mêmes Saints Pierre et Paul a accueilli huit nouvelles reliques. Une célébration qui a débuté et qui s'est terminée aux sons des fifres et des tambours. Il ne pouvait en être autrement au pays des marches.
Avec le Dimanche des Rameaux et de la Passion, nous sommes entrés dans la Semaine sainte qui nous conduit à Pâques. Cette fois encore, le Service Communications du diocèse a rassemblé pour vous les horaires des célébrations qui se dérouleront dans nos deux provinces: à savoir près de 900 rendez-vous, de Virton à Gembloux, de Couvin à Bastogne, de Namur à Arlon...
Le service de géolocalisation des clochers www.egliseinfo.be vient de lancer sa nouvelle version. Elle a été présentée ce vendredi à l’occasion d’une conférence de presse depuis la Maison Saint-Jacques à Liège. Ce site lancé il y a trois ans couvre désormais la moitié des clochers de la Belgique francophone.
A quelques jours de célébrer la messe chrismale - ce sera le 12 avril, à 18h, à la cathédrale - Mgr Rémy Vancottem est très enthousiaste. Il aime à le dire: la messe chrismale et les ordinations sacerdotales constituent les deux moments forts de l'année liturgique. ''Lors de la messe chrismale, le peuple de Dieu est rassemblé avec ses pasteurs autour de l'autel du Christ, c'est une belle image de l'Eglise. Il faudra un bon motif pour ne pas être là'' ajoute non sans humour l'évêque.
''Et même si j'ai tourné le dos à Dieu durant de nombreuses années, je suis convaincu que Dieu lui n'a jamais cessé de veiller sur moi.'' A 12 ans, Philippe, perd son grand-père qui était aussi son parrain. Il est bouleversé. Il reste convaincu que ce décès a été un élément déterminant dans son ''décrochage''. Aujourd'hui, Philippe a 40 ans et il recevra le sacrement de confirmation dans la nuit de Pâques. Cela se passera, dans sa paroisse Saint-Martin, à Arlon.
Chaque édition de la marche Namur-Malonne se déroule durant le Carême sur un thème particulier. Les années précédentes, les marcheurs ont réfléchi à la mission, à l’eucharistie, à la foi… Pour la marche de cette année, c’est la pêche qui était à l’honneur, et plus particulièrement la pêche aux talents. Un clin d’œil de circonstance en ce samedi… 1er avril.
Originaire de Hombourg, dans le pays d'Aubel, Frère Jérôme Slangen, 40 ans, vient de prononcer ses vœux solennels. Après un passage dans la Compagnie de Jésus, il a rejoint l'abbaye de Maredsous et sa communauté de moines bénédictins. Une communauté qu'il ne connaissait pas. S'il avait entendu parler de Maredsous c'est plutôt grâce à sa bière et à son fromage... Un jour, il a eu envie de monter dans le bus qui passait sous ses fenêtres... Direction, ce haut lieu de la vallée de la Molignée.
A l'approche de Pâques, les Jeunes de l'Emmanuel - Emmanuel Youth, organisent un triduum pascal, une retraite spéciale pour les 18-30. Cela se passera, à Salzinnes, du 13 au 16 avril.
Pour visiter le musée diocésain, il suffit de passer la porte de la cathédrale Saint-Aubain à Namur. A partir de ce samedi 1er avril et jusqu'au 7 octobre, tous les premiers samedis du mois, le musée sera ouvert, de 14 à 17h, avec une visite guidée à 15h.
L'abbaye de Clairefontaine va fermer ses portes. C'est un communiqué (lire ci-dessous) signé de l'Ordre Cistercien de la Stricte Observance (Trappiste) représenté par Dom Armand Veilleux, abbé de la Trappe de Scourmont (Chimy) qui l'annonce.
L'abbé Pierre Bastin a animé, ce lundi, avec autant de chaleur que de conviction la journée de récollection destinée aux prêtres, diacres et assistants paroissiaux du diocèse. Comme tous les acteurs pastoraux, l'abbé Bastin s'est longtemps demandé comment faire connaître Dieu à un maximum d'hommes et de femmes, de jeunes et de moins jeunes. Il ne manquait pas d'idées mais comme beaucoup se décourageait, s'épuisait voire se démotivait devant le peu de succès rencontrés. Un jour, il a compris que la solution passait par un retour à la source, à la Parole de Dieu. L'abbé Bastin a mis en place des groupes de lectio divina et ça marche. Une expérience partagée, dans le détail, par ce prêtre du diocèse de Liège.
Tous, nous avons déjà eu cette réflexion: qu'est-ce que le temps passe vite! Mgr Rémy Vancottem ne fait pas exception. Le 21 mars a pour lui une saveur particulière et pas uniquement pour l'arrivée du printemps. C'est le 21 mars 1982 que Mgr Vancottem a été ordonné évêque. C'était il y a déjà 35 ans. A l'occasion de cet anniversaire, il a célébré, une messe, dans la chapelle de l'évêché.
Comme chaque printemps, la Pastorale familiale diocésaine organise deux conférences: l'une à Namur et l'autre à Arlon. Au centre de ces soirées, un réseau social très courtisé, Facebook. Le thème: ''Facebook... ma nouvelle famille? Nos familles à l'heure des réseaux sociaux.'' Les jeunes et leurs parents sont invités à y participer pour se faire une idée, leur opinion sur Facebook. Le guide de ces soirées des 29 et 30 mars, le chanoine Eric de Beukelaer.
Partager la vie des Bénédictines en participant aux tâches quotidiennes, prier avec elles ... voilà ce qui est proposé, deux fois par an, aux femmes qui désirent en savoir plus sur la vie au monastère d'Ermeton-sur-Biert. Un de ces week-ends vient d'avoir lieu. Elles étaient deux à y participer. Franchiront-elles le pas, un jour en rejoignant les moniales? ''Si le Seigneur veut, il nous enverra une soeur, c'est son affaire'' annonce Soeur Marie-Paule Somville, la Prieure. Avant d'ajouter: ''Tant mieux si ces moments les aident déjà sur le chemin de foi.''
Le patrimoine est décidément un sujet à la mode dans le diocèse de Namur. Après la mise en place du service ''Art, Culture et Foi'', après le lancement d’une campagne de sensibilisation des fabriques d’église à inventorier leurs objets religieux, c’est l'équipe du Chantier Paroissial qui vient de consacrer sa traditionnelle journée de mars à ce thème. Samedi dernier, avec Christian Pacco, les participants ont réfléchi à l’avenir des églises.
Depuis sa première représentation en 1951, le jeu de la Passion de Sibret (doyenné de Bastogne) a mobilisé des centaines de bénévoles et attiré plus de 70.000 spectateurs. Avec un nouveau texte, une nouvelle mise en scène, un nouveau décor, de nouveaux costumes, une nouvelle partie musicale… et un nouvel acteur pour incarner la figure du Christ, le succès devrait de nouveau être au rendez-vous de l’édition 2017. Coup d’envoi le samedi 25 mars.
Tout changement fait naître des craintes, l'équipe des Pèlerinages Namurois en est bien consciente. Mais tous se veulent résolument optimistes dans la négociation du virage qui s'annonce. Cette année 2017 est celle du changement pour le pèlerinage qui, en septembre, conduit à Lourdes près de 1000 pèlerins valides et moins valides. Le train de nuit restera définitivement au dépôt. Le pèlerinage se fera désormais en TGV. Un voyage qui devrait prendre un peu plus de 7 heures contre entre la 20 et 22 heures les années précédentes. A la clé, c'est une certitude, moins de fatigue et plus de confort.
Ce samedi 25 mars, de 19h30 à 21h30, en l'église paroissiale de Malonne, la troupe Les Pèlerins de Bouge interprétera ''Le mystère de la Passion.''
Le temps de Carême est le moment idéal pour marquer une pause. Mais les activités professionnelles, familiales ou pastorales ne permettent pas toujours de trouver le temps nécessaire. D’où l’intérêt de la formule de ''Semaine de prière accompagnée'', une mini-retraite de quelques jours au cœur de la vie quotidienne… Si l’initiative a été lancée au Canada en 1983 par un Père jésuite, il est aujourd’hui possible de la vivre un peu partout dans le monde, et notamment chez nous, en lien avec le centre spirituel de La Pairelle à Wépion. C'était le cas il y a peu à Beauraing.
Les confirmands des secteurs pastoraux de Habay et Etalle se sont de nouveau réunis au Bua le 11 mars dernier. À l’approche du grand jour de leur confirmation, le 30 avril, ils ont dialogué avec Mgr Vancottem.
Pas toujours simple de concilier le sport et la pratique religieuse. Dimanche dernier, à Erpent, les sportifs-chrétiens ou encore les chrétiens-sportifs n'ont pas été confrontés au dilemme: le terrain ou l'église! Le chanoine Dekrem, curé de la paroisse, y présidait pour la troisième année consécutive, la messe des sports.
Le Pôle Solidarité du doyenné de Barvaux avait mis les petits plats dans les grands pour accueillir de nombreux convives venus à Grandhan pour un dîner de la Solidarité au bénéfice des paysans du Guatemala dans le cadre du Carême de partage.
En partenariat avec la communauté chrétienne d’Attert, l’ASBL Sabaidi-Enfants du monde organise le dimanche 19 mars, à 12h, un repas solidaire à la salle La Fontaine à Nobressart.
La campagne ''Change de lunettes! Regarde-moi autrement'' a débuté ce lundi, à Namur, et se poursuivra jusqu'au 18 mars prochain. Une quinzaine de la citoyenneté et de l'interculturalité qui a lieu à Namur. Une initiative de la Maison de la Laïcité de Namur avec au programme des expos, des conférences, des rencontres mais aussi des ouvertures de lieux de cultes. La cathédrale Saint-Aubain vous ouvre ainsi ses portes ce dimanche 12 mars tout comme la mosquée Salam ou encore l'église évangélique de Namur.
Le 1er avril rime avec ''pêche'': pêche aux poissons d’avril et aux gags les plus divers… Puisque, cette année, la marche Namur-Malonne tombe aussi un 1er avril, elle se devait de respecter la tradition. Mais c’est à une autre forme de pêche qu’elle vous emmène: à la pêche aux talents…
L’abbé Henri Bastin est curé dans l’Unité pastorale de Malmédy. Il est aussi doyen de l’Ardenne, dans le diocèse de Liège. Un prêtre devenu un spécialiste de la lectio divina, outil indispensable pour, selon lui, ''faire en sorte que la Parole de Dieu puisse être accueillie par tous les gens du paquebot paroissial.'' Le 27 mars, il animera la journée de récollection à destination des prêtres, diacres et assistants paroissiaux. Avec eux, il partagera son expérience de terrain.
Aujourd’hui encore, durant le Carême, aux quatre coins de l’Europe, des localités proposent au public des spectacles de la Passion. Chaque représentation, chaque troupe, possède son style, sa personnalité. En Belgique, deux villages maintiennent cette tradition, vestige du Moyen-Âge. Deux villages qui font partie de notre diocèse: Ligny en province de Namur, Sibret en province de Luxembourg. Dans cet article, gros plan sur la Passion qui démarre cette nouvelle saison: Ligny.
Le Carême vient tout juste de commencer que se profilent déjà à l’horizon le Dimanche des Rameaux, la Semaine sainte, la veillé pascale, le jour de Pâques… Autant de rendez-vous incontournables dans la vie de l’Eglise et des chrétiens. Pourquoi ne pas profiter de cette période pour rejoindre EgliseInfo.be et publier sur internet les offices qui s’annoncent dans votre paroisse, votre secteur, votre unité pastorale, votre communauté?
Ce dimanche, premier dimanche de Carême, sous une pluie glaciale, vingt catéchumènes du diocèse de Namur étaient accueillis aux Sanctuaires de Beauraing pour la célébration de l’appel décisif. Une après-midi bien remplie pour ces adultes qui, à Pâques, recevront le sacrement de baptême.
Lionel Le Comte, 26 ans, est ce que l'on appelle, un homme organisé. Il a réfléchi à sa vie sur le plan professionnel mais aussi sur le plan personnel. C'est sûr, cette vie se fera avec, à ses côtés, Clémence. En prévision d'un mariage à venir mais aussi parce qu'il a toujours senti que Dieu faisait partie de sa vie, il a décidé de franchir le pas. La nuit de Pâques, Lionel sera baptisé, dans sa paroisse, à Falisolle. En attendant, ce dimanche, à Beauraing, il vivra l'appel décisif.
Le doyen de la Basse-Sambre et de Fosses-la-Ville, l'abbé Francis Lallemand a envoyé, ce matin, un message de soutien aux victimes de l'acte de vandalisme atroce qui a été commis dans le cimetière d'Auvelais. Ce sont 300 caveaux qui ont été dégradés. Les vandales recherchaient les poignées et autres attaches de bronze!

 Les évêques
 Les prêtres
 Les diacres
 Les laïcs
 La vie consacrée
 Communautés nouvelles et mouvements nouveaux
 L’administration diocésaine
 La Justice ecclésiastique
 Carte du diocèse