Toutes les actualités

Partager

Auteur

Christine Gosselin Auteure

Date

5 juin 2023

Catégories

Evêché

Type

Actualités pastorales

La revue Communications a traversé les siècles…

« Des évolutions, des remaniements, des nouveaux agencements… elle a déjà vécu tout cela la revue Communications » affirme le chanoine Daniel Meynen. A gauche de son bureau, dès l’entrée des archives, c’est toute une bibliothèque qui atteste de ces longues années d’existence.

Qui l’eut cru ? Remonter l’histoire s’entend au propre et au figuré dans notre diocèse ! C’est en effet, tout en haut du Séminaire de Namur, sous les combles qu’il faut « monter » et « remonter » pour découvrir, aux archives, ce long passé.

Le premier numéro de la revue du diocèse est publié en date du 2 août 1879 sous l’intitulé « Semaine religieuse du diocèse de Namur ». L’introduction précise que cette publication adjoindra à son titre, celui de la « Revue populaire de l’Association saint François de Sales » dont elle est issue.

Il s’agit, comme son nom l’indique, d’une publication hebdomadaire assez courte entre 10 et 12 pages qui reprend des articles de théologie, des histoires édifiantes, des maximes et sentences, des poésies, mais aussi des comptes ou la correspondance de lecteurs et encore des « mélanges ».

Cette Semaine religieuse est publiée sous le format A5. Sa publication sera interrompue pendant la guerre 14-18. Quelques numéros sortiront en format A4 de 1920 à 1922 – peut-être pour y intégrer plus facilement des photos des chers disparus pour la patrie – avant de recouvrer son ancien format qu’elle ne quittera plus jusqu’en 1939.

Durant cette nouvelle période de troubles, elle est remplacée par les Monita de 1941 à 1947. Ce sont de petits bulletins qui reprennent essentiellement les nominations, avis de décès et armoiries.

Le Bulletin mensuel prendra le relais des Monita de 1948 à 1956. C’est Adolphe Waesmael qui en est l’éditeur responsable.

Parallèlement à ces deux bulletins publiant davantage des avis, une revue diocésaine voit le jour en 1946. Il s’agit d’une revue de théologie dans laquelle écrivent régulièrement les professeurs du Séminaire. Ce périodique parait tous les deux mois jusqu’en 1967.

Enfin en 1959, sous Mgr Charue, l’ancêtre de votre revue Communications parait à la suite d’une décision prise avec l’assemblée des doyens. Il s’agit d’une revue mensuelle, qui comporte un nombre plus important de pages. Les contenus et graphismes se modifieront avec les années mais tout est déjà là… Une histoire à suivre et écrire ensemble…

Christine Gosselin

Newsletter Restez au courant

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités et événements dans votre boite mail.