Toutes les actualités

Partager

Auteur

Christine Bolinne Auteure

Date

13 décembre 2023

Catégories

Belgique
Vatican

Type

Vie d’Église

Le pape François, en visite en Belgique, en 2024

Les évêques de Belgique réagissent avec joie à la confirmation, par le pape François, de son voyage dans notre pays. Voyage programmé pour 2024 à l’occasion du 600e anniversaire de la KU Leuven et de l’UC Louvain célébré lui en 2025. En préparation, les recteurs des deux universités avaient invité le pape François. A l’heure actuelle, on ne connait pas encore le moment de cette visite ni sa durée. Une autre question : le pape visitera-t-il d’autres lieux ? Dans le diocèse de Namur, on n’a pas oublié, c’était en 1985, la visite du pape Jean-Paul II.

Une visite du pape ne s’improvise pas. Le pape François vient d’annoncer son voyage, en 2024, en Belgique En revanche deux voyages en Polynésie et en Argentine sont eux toujours en cours de préparation. Les évêques de Belgique ont accueilli l’annonce de cette visite du pape avec beaucoup de plaisir.
La date et le programme concrets de cette visite exceptionnelle seront définis, ultérieurement, en concertation avec les deux universités, les autorités civiles de notre pays et les services du Vatican. Il pourrait s’agir d’une visite d’un ou de deux jours.
Cette annonce a fait remonter, dans le diocèse, bien des souvenirs. Le 18 mai 1985, le pape Jean-Paul II, lors de son voyage apostolique en Belgique, s’était arrêté à Beauraing. A son arrivée, il avait eu l’occasion de saluer Gilberte Degeimbre, Gilberte Voisin et Albert Voisin, les « voyants » alors encore en vie. Ils étaient des enfants lorsque, à plusieurs reprises, ils avaient été les témoins privilégiés des apparitions de la Vierge Marie. Elle leur avait aussi délivré ses messages. Le pape avait ensuite longuement prié au jardin de l’aubépine devant la statue de la Vierge au Cœur d’or et s’était uni à la récitation du chapelet. Avant de rejoindre la citadelle de Namur où des milliers de attendaient sa venue pour la Manifête, Jean-Paul II avait, depuis le parc marial, célébré l’eucharistie devant une foule impressionnante.
Dix ans plus tard, un nouveau voyage du pape Jean-Paul II était programmé dont une visite à Malonne, au sanctuaire dédié au Frère Mutien. À la suite d’une mauvaise chute, le programme avait été allégé et le Saint Père n’était pas venu prier ce frère des Ecoles chrétiennes, canonisé en 1989.

Une relique

Une relique du pape Jean-Paul II est présente à Beauraing, un petit morceau de tissu imprégné du sang du pape défunt. Le mercredi 13 mai 1981, Mehmet Ali Ağca tentait d’assassiner le pape Jean-Paul II, sur la place Saint-Pierre. Le souverain pontife s’effondrait alors dans les bras de son secrétaire, touché à l’abdomen, au coude droit et à l’index de la main gauche. Un événement lourd de conséquences, qui a valu au pape polonais de longues semaines de convalescence.
Lors de sa canonisation à Rome, la proposition avait été faite aux évêques présents de recevoir un petit morceau de tissu, imprégné du sang que Jean-Paul II avait versé le jour de l’attentat. Mgr Vancottem alors évêque de Namur, présent à cette célébration de canonisation, avait directement pensé à la possibilité d’offrir cette relique au sanctuaire de Beauraing.

Newsletter Restez au courant

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités et événements dans votre boite mail.