Toutes les actualités

Partager

Auteur

 Diocèse de Namur

Diocèse de Namur Rédacteur

Date

16 janvier 2024

Catégories

Jeunes
Spiritualité

Type

Actualités pastorales

Êtes-vous un guerrier de la Paix ?

« Guerrier de la paix ? » sera le thème — choc — de la prochaine activité du Service Jeunes. Nous vous partageons ici quelques pistes pour nourrir votre réflexion et vous donner l’envie d’inviter largement à ces « 24h pour plus de vie » les 17-18 février 2024 à Orval.

L’Histoire du monde nous apprend que la paix n’est pas l’absence de guerre. En effet, après la Seconde Guerre mondiale, les relations entre les États-Unis et l’Union soviétique ne sont pas sereines. Malgré l’absence de luttes armées, l’Histoire n’a pas retenu le nom de paix froide, mais celui de guerre froide. De même, un « cessez-le-feu » — nous ne le savons que trop bien — n’est pas la paix.

La paix serait donc davantage le résultat d’une action plutôt qu’un état de fait. Un cliché sur les adolescents peut nous aider à déployer cette idée. Quand une chambre est en désordre, personne ne l’a jamais vue se ranger toute seule. Néanmoins, même quand elle est en ordre, le simple fait d’y vivre, met du désordre. Garder de l’ordre ou maintenir la paix nécessite donc une vigilance. L’action nécessaire pour la paix, nous dit la Bible, c’est la pratique de la justice (Is 32, 17).

Peut-on dès lors imaginer une guerre « juste » ? L’Église est évidemment opposée à toute forme de guerre, en référence au commandement biblique « Tu ne tueras pas », mais aussi à des paroles de Jésus telle que « Aimez vos ennemis ». Néanmoins, elle admet le recours à la force militaire en cas de légitime défense. Dans la pratique, l’expression « guerre juste » a presque disparu du discours catholique officiel. Il ne s’agit en effet pas d’humaniser la guerre, mais de viser son éradication.

L’Église, dans la suite des mouvements qui prônent la non-violence, tente donc de se séparer de son passé guerroyant. Malgré tout, les représentations de Dieu dans le premier Testament regorgeront toujours d’images guerrières : l’Éternel est un vaillant guerrier, l’Éternel des armées, le Seigneur se débarrassa des Égyptiens au milieu de la mer… Impossible de commencer toute une exégèse ici, mais sans nul doute que la guerre que Dieu mène n’est pas la même que la nôtre ! De même, la paix de Dieu n’est pas la nôtre, comme nous le rappelle ce passage de Jean 14,27 : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur cesse de se troubler et de craindre ». 

Pour ne pas nous tromper de guerre — celle de Dieu ou celle des hommes —, nous invitons les jeunes du diocèse, entre 12 et 18 ans, à venir explorer ce thème en cette période où la guerre nous questionne au plus près. Si nous devons prendre les armes pour défendre la paix dans notre monde alors que cela soit le casque du salut et le glaive de l’Esprit.

Infos : church4you.be/event/orval-24h-pour-plus-de-vie

Du samedi 17 au dimanche 18 février 2024 – Abbaye d’Orval

Inscription par mail à jeunes@diocesedenamur.be (nom, prénom, date de naissance, code postal)
Le paiement fait foi d’inscription : 20€ sur le compte BE40 2500 2658 5563 (communication : nom, prénom, Jeunes Orval24)

Olivier Caignet

Newsletter Restez au courant

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités et événements dans votre boite mail.