Toutes les actualités

Partager

Auteur

Christine Gosselin Auteure

Date

1 octobre 2023

Catégories

Tourisme

Type

Actualités pastorales

La chapelle Notre-Dame de Montserrat

Depuis l’église Saint-Martin, la rue du Montolibet serpente, le long de l’Orneau, sur près de deux kilomètres
jusqu’à la rue de Montserrat et sa chapelle. La voie est praticable à pied ou en voiture. Les plus sportifs pourront également emprunter à pied la « tienne aux Tchérettes », pente rocheuse à la forte déclivité (avoisinant par endroit les 15 %) qui relie l’église de Saint-Martin à la chapelle de Montserrat et fut le cauchemar des cochers durant plusieurs siècles.

Au détour de la route, sur le bord d’un chemin de campagne, à l’intersection de l’allée du château et de l’ancienne route Namur-Mons – très fréquentée à l’époque – la chapelle Notre-Dame de Montserrat entourée de platebandes fleuries se détache de son clos d’arbres. Erigée à proximité d’un ermitage situé dans le domaine de Mielmont, elle fut détruite par les sans-culottes qui pillèrent le château et l’église Saint Martin et restaurée par le marquis Albert de Beauffort en 1844.

En pierre de taille et brique rouge, de forme octogonale, elle est précédée d’un petit hall d’entrée coiffé d’un toit à double pente surmonté d’une croix. L’intérieur est très simple : un petit autel en bois blanc et une niche dans laquelle est placée la statuette de la Vierge à l’enfant ramenée du couvent bénédictin de Montserrat en Espagne (en Catalogne) par le comte Claude de Beauffort.

La Vierge de Montserrat et l’Enfant Jésus ont la particularité d’être assez petits et d’avoir le visage noir, non pas en raison du bois, ni d’une peinture primitive mais parce qu’elle se serait obscurcie au fil du temps. Des témoignages historiques révèlent qu’elle s’est obscurcie peu à peu avec le temps avec la fumée des innombrables cierges qu’on y fit brûler. La dévotion à la Vierge de Montserrat se manifeste aujourd’hui encore avec la récitation du chapelet les mardis et jeudis du mois de mai ainsi que par tous les petits objets déposés par les pèlerins de passage dont sont couverts les murs ou l’autel. « La chapelle est toujours ouverte, explique le président de la fabrique. J’y viens chaque semaine rajouter des cierges. Beaucoup de monde passe encore par-là, pour confier une prière à la Vierge, répétant la démarche de ceux qui avant nous ont gravi en signe d’humilité le chemin escarpé qui mène à la Vierge de Monserrat. Chaque année, le lundi de la Pentecôte la paroisse s’y réunit pour une grand-messe suivie de la bénédiction des enfants. Depuis 1997, une célébration y a lieu le 15 août également. Cette date symbolique est effectivement celle de l’intronisation de la nouvelle statue de la Vierge après le vol de la première en 1993 ».

Que faire à proximité ?
Outre de très belles promenades en vélo ou à pied dans les alentours du village, Onoz invite aussi à des souvenirs plus lointains  : en descendant tranquillement les bords de l’Orneau, on arrive là où l’on découvrit l’Homme de Spy, dans une grotte dont les abords ont été aménagés pour les touristes. Si vous souhaitez vous y aventurer, choisissez peut-être le premier dimanche de septembre, lors de la brocante du village. L’église Saint-Martin sera ouverte de 10h à 18h. Il y aura un fond musical. Des guides seront présents pour donner des informations concernant l’église et son contenu tout au long de la journée ; pour les visiteurs qui le désirent, il y aura aussi des documents présentant l’église et les différentes œuvres qu’elle contient. Dans l’après-midi, des mini concerts d’orgue auront lieu.

Télécharger la fiche

Christine Gosselin

Newsletter Restez au courant

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités et événements dans votre boite mail.