Toutes les actualités

Partager

Auteur

Christine Bolinne Auteure

Date

14 février 2024

Catégories

Sanctuaire de Beauraing

Type

Actualités pastorales

Notre-Dame de Beauraing photographiée sous toutes les coutures !

En décembre dernier, la statue de Notre-Dame de Beauraing quittait le Jardin des apparitions pour un atelier de restauration de Bruxelles. La première étape de cette restauration est en cours, il s’agit d’une phase de documentation….

Lorsque la statue en marbre de Carrare de Notre-Dame de Beauraing a quitté le socle sur lequel elle est posée pour s’élever, suspendue à une grue, dans les airs, le cœur des Beaurinois présents s’est emballé. Un mélange d’inquiétude – et si elle tombait ! – et d’abandon. Cette statue de la vierge, c’est une présence rassurante et priante au quotidien.

Une sculpture qui s’est dégradée, victime de la pollution, des variations climatiques. Mais pas seulement. En 1985, elle avait été abîmée par des opposants au voyage du pape en Belgique. Les mains de la statue avaient été coupées et emportées ! Retrouvées quelques heures plus tard, elles avaient été remises en place. Des doigts avaient été brisés et refaits, dans l’urgence, en résine. A quelques heures de l’arrivée du pape, de l’huile de vidange avait, cette fois, été déversée sur la statue ! Finalement, Jean-Paul II avait pu prier à l’Aubépine. 
Des traces de ces actes sont toujours bien visibles. Une statue sur laquelle des fissures sont apparues. Le beau marbre blanc a aussi viré au vert (la photo) à la suite du développement de mousses. La restauration était incontournable.

Dans l’atelier du restaurateur, la statue de Notre-Dame au Cœur d’or est photographiée sous tous les angles. Un état des lieux très précis est ainsi dressé. Des photos seront encore prises à chacune des interventions. Les produits appliqués donnent-ils de bons résultats ? Peut-on les utiliser pour des surfaces plus grandes ? Faut-il trouver d’autres solutions ? Restera ensuite à comparer cet avant/après.

Ces photos sont encore accompagnées d’écrits. Le restaurateur et son équipe décrivent tout leur travail, chaque étape est soigneusement détaillée. Un dossier sur la rénovation qui prend de l’ampleur au fil des jours et qui sera remis au propriétaire, à la fin du chantier, ici l’ASBL Pro Maria. Le restaurateur a le souci de laisser une trace de son travail. Un document qui se révélera utile si, dans plusieurs années, l’œuvre doit, une nouvelle fois être restaurée.

Cette restauration de la statue est la première phase d’un vaste chantier. L’aménagement du Jardin des apparitions a débuté avec la démolition de plusieurs structures du site : la crypte, les ateliers, les auvents en béton. Une fois le site à nu, les sentiers, les espaces dédiés aux plantes et autres arbustes pourront être aménagés. Les plantations sont, elles, prévues à l’automne.

C.B.

Photos : J.R.

Si vous souhaitez participer à ce chantier, tout don, même minime, est le bienvenu. Le numéro de compte de l’ABSL Pro Maria BE28 7320 0592 3620

Newsletter Restez au courant

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités et événements dans votre boite mail.